Bistro Bar Blog

vendredi 13 décembre 2013

Ultraman : économies de bouts de chandelle à la centrale


Centrale de Fukushima : les ouvriers s'activent à nettoyer et étancher le canal de drainage pour empêcher l'eau contaminée de fuir dans l'océan


Photos de ce qui ressemble à ne pas avoir d'argent à dépenser pour réaliser quoi que ce soit de substantiel.

Il y avait une discussion sur Twitter hier soir entre deux personnes sensées que je suis sur le coût du démantèlement de la centrale de Fukushima, de la décontamination des zones de la préfecture de Fukushima et du paiement des indemnisations aux gens qui ont été déplacés par l'accident nucléaire – entre autres les habitants de l'ancienne zone d'évacuation autour de la centrale.

Pendant que le gouvernement japonais chiffre le coût du démantèlement, de la décontamination et de l'indemnisation à seulement quelques trillions de yens, la tentative de conclusion de ces deux personnes était qu'il faudrait au moins 20 trillions de yens, probablement plus parce que le gouvernement n'a pas dépensé suffisamment dès le départ en 2011, et que cela coûterait donc plus dans l'avenir.

En d'autres mots, ce sont des économies de bouts de chandelles.

En plus, le gouvernement national pendant l'administration du parti démocrate (messieurs Naoto Kan et Yoshihiko Noda) n'ont rien payé pour gérer les problèmes de la centrale, disant que c'était le problème de TEPCO et non le sien. (Ils n'ont même pas offert de nourriture d'urgence aux ouvriers qui sont restés à la centrale après le 11 mars 2011).

Malgré la promesse de l'administration du parti libéral avec Shinzo Abe que le gouvernement serait "aux premières loges" dans la gestion de l'accident, aucun argent n'est allé aider TEPCO et les ouvriers qui tentent de maintenir la centrale et de contenir l'eau contaminée. 21,5 millions de yens ont été promis par le gouvernement pour imaginer une solution pour l'eau contaminée, mais ce n'est qu'une promesse pour l'instant.

Donc, quand j'ai vu ce tweet et les photos de TEPCO, j'ai d'abord été déconcerté (je n'arrivais pas à comprendre ce que faisaient les ouvriers) et attristé quand j'ai réalisé ce qu'ils faisaient.



"Contremesures pour l'eau de pluie à la centrale de Fukushima : le canal de drainage qui traverse l'enceinte de la centrale vers l'océan. Pour empêcher l'eau contaminée de s'écouler en dehors du canal, nous étanchons le canal en installant un revêtement. Vous pouvez voir les détails ici (lien vers une page Facebook)".
Les ouvriers nettoient à la main le canal de drainage à ciel ouvert qui va directement dans l'océan et où l'eau de pluie et l'eau contaminée (concentrée en beta-nucléides) se sont écoulées depuis l'accident.
Ces photos ne sont postées que sur la page Facebook de TEPCO. Selon l'introduction de TEPCO :
Cette mesure est pour transformer le canal de drainage en caniveau. Le canal de drainage conduit à l'océan. Pour empêcher l'eau contaminée de s'écouler par ce canal, nous en étanchons la surface et mettons un revêtement par dessus.

La photo en bas à droite montre les ouvriers qui enlèvent l'eau restant dans le canal avec des seaux. Nous utilisons normalement une pompe, mais comme le niveau d'eau diminue, la pompe ne fonctionne pas. Donc, à la fin, c'est par le patient travail manuel des ouvriers que le travail se fait.

Après avoir complètement drainé l'eau, nous nettoyons le canal et appliquons de la résine époxy sur sa surface (photos du bas).

Le canal de drainage a une longueur totale de 1300 mètres. Nous remonterons progressivement en amont et avons l'intention de transformer le canal en caniveau avant la fin de cette année.
Au moment du séisme, du tsunami et de l'accident nucléaire, je me souviens avoir lu plusieurs analyses de financiers extérieurs au Japon qui disaient, "Ce peut être la fin de partie pour le Japon, car il n'a d'autre choix que d'imprimer de l'argent en énorme quantité pour payer les travaux de reconstruction". Je le pensais aussi. Je pensais, "Le gouvernement va céder à la panique et réquisitionner toutes les ressources disponibles et dépenser littéralement des tonnes de billets de la Banque du Japon pour résister à la catastrophe".
Ou ça passe, ou ça casse.

Hé bien, le gouvernement du parti démocrate a cédé de la mauvaise manière à la panique et a mis sa tête dans le sable, comme la mascotte de la centrale (une autruche) ; l'option la moins chère en est ressortie, "parler" – tout va bien, il n'y a pas d'effets (à court terme) de santé, il n'y a que des rumeurs sans fondement qui nuisent aux agriculteurs de Fukushima, c'est le problème de TEPCO, etc, etc...

À un moment de la moitié de 2011, je pense, j'ai vu M. Taro Yamamoto, aujourd'hui conseiller de la Chambre Haute, dans l'un de ces stupides talk-shows TV japonais. Les autres invités disaient tous que le Japon devait dépenser de l'argent pour la croissance économique, comme s'il n'y avait pas eu de séisme/tsunami/accident nucléaire. Yamamoto a dit, "Nous devrions dépenser ce qu'il faut pour mettre fin à l'accident nucléaire, à décontaminer, à tester la nourriture, quel qu'en soit le prix. Même si au bout nous faisons faillite en tant que nation, tant que les habitants sont ici et en bonne santé, nous pourrons nous en remettre un jour".

Yamamoto fut vivement ridiculisé par les invités et les spectateurs.

J'étais totalement d'accord avec lui. Maintenant c'est plutôt trop tard. Tout l'argent que fait imprimer Abe va aux institutions financières et s'accumule à la banque centrale en tant que "réserves excédentaires" pour que les institutions financières parient sur des actifs risqués.

**************
Hors sujet : Comme je l'ai déjà signalé, Ultraman est violoniste et joue dans un orchestre. Si vous voulez entendre ce qu'il va interpréter demain, allez sur cet article.

2 commentaires:

  1. Les japonais ont niqué la planète entière pour des centaines de millions d'années !
    Alors les bouts de chandelles, on en a rien a cirer !
    Ils peuvent ce les mettre bien profond !
    Ils peuvent également m'offrir un séjour tout payer pour aller voir leurs JO !
    J'irais pas !
    D'autres question ? ? ?

    RépondreSupprimer
  2. Les zitis prennent soin de la radioactivite.....on devrait avoir quelques annees de repis....
    http://www.20min.ch/ro/news/dossier/japon/story/Un-ovni-aper-u-au-dessus-de-Fukushima--11538921

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.