Bistro Bar Blog

mercredi 18 décembre 2013

Le grand Sphinx


L'égyptologue américain Robert Schoch, a concentré ses recherches sur le majestueux et énigmatique sphinx qui semble garder la grande pyramide. Il est l'auteur d'une controverse en faisant remonter l'âge du sphinx bien au-delà de ce qu'admettaient les égyptologues traditionnels.

Robert Schoch

Bon, nous admettrons facilement que le sphinx est bien plus âgé, ce n'est pas un scoop, mais concernant Robert Schoch, il est intéressant de signaler qu'après un voyage en Bosnie en 2006 (1 an après le début des fouilles) sur invitation très amicale de Semir Osmanagich, et après avoir semblé d'accord sur l'origine humaine des pyramides, il s'est ensuite rétracté en déclarant qu'elles n'étaient pas construites par l'homme. Il en a fait un article la même année qui a été diffusé entre autres par l'institut Smithsonian et le National Geographic, donc il est prudent d'émettre des doutes sur la bonne foi des uns et des autres.

Concernant le sphinx, on peut lui faire crédit de ses observations et hypothèses.

(Note : j'ai déjà vu cet article sur le web, mais avec une traduction Google)



Le grand sphinx de Gizeh



C'est par mon travail sur le grand sphinx de Gizeh que les gens me connaissent le mieux. Le grand sphinx se trouve près de la Grande Pyramide sur la rive ouest du Nil, à l'extérieur de la ville moderne du Caire. Selon l'opinion courante, le grand sphinx a été taillé aux alentours de - 2500 à partir du lit rocheux calcaire sur les ordres du pharaon de l'ancien empire Khéphren.


En 1990, j'ai effectué un premier voyage en Égypte, dans le seul but d'examiner le grand sphinx selon une perspective géologique. Je supposais que les égyptologues avaient fait une datation correcte, mais j'ai rapidement découvert que la preuve géologique n'était pas compatible avec ce que disaient les égyptologues. Sur le corps du sphinx et sur les parois de l'entourage du sphinx (la carrière ou dénivellation qui subsistait après la taille du corps du sphinx à partir du lit rocheux), j'ai découvert des éléments importants d'érosion (qu'on voit sur les photos accompagnant cet article), d'où j'en ai conclu qu'ils ne pouvaient avoir été causés uniquement par la pluie et le ruissellement. Il faut dire que le sphinx repose au bord du désert du Sahara et que la région est restée totalement aride depuis 5000 ans. De plus, diverses structures correctement datées remontant à l'ancien empire montrent que l'érosion n'avait été causée que par le vent et le sable (très différente de l'érosion par l'eau). Pour abréger l'histoire, j'en suis venu à la conclusion que les parties les plus anciennes du grand sphinx, que je nomme le corps principal, doivent remonter à une période plus ancienne (au moins à – 5000 et peut-être à – 7000 ou – 9000), à une époque où le climat était très différent et beaucoup plus pluvieux.




Beaucoup de gens m'ont dit que le grand sphinx ne pouvait être aussi vieux, en partie parce que sa tête est clairement une tête dynastique égyptienne et que la période dynastique n'a pas commencé avant – 3000. En fait, en regardant le grand sphinx actuel, on peut remarquer que la tête est en réalité trop petite par rapport au corps. Il est clair pour moi que la tête actuelle n'est pas celle d'origine. La tête d'origine a dû subir une sévère exposition aux éléments et une forte érosion. Elle a été re-sculptée plus tard, durant les périodes dynastiques, et avec cette nouvelle taille elle est naturellement devenue plus petite. Donc la tête du grand sphinx n'est pas la tête d'origine. Le sphinx pouvait ne pas être du tout un sphinx à l'origine. C'était peut-être un lion.

(C'était sûrement un lion, qui représentait le soleil, note d'Hélios)


Différences d'érosion, par la pluie (à gauche) et par le vent

Pour tester la théorie d'un sphinx plus ancien, nous avons réalisé des études sismiques autour de la base de la statue pour mesurer la profondeur de l'érosion sous-jacente. Concrètement, nous avons utilisé une masse sur plaque acier qui produit des ondes sonores par pénétration dans la roche, réflexion et retour à la surface. Ce qui nous a donné des indications sur les qualités du sous-sol calcaire. En analysant les données, j'ai découvert que l'extraordinaire profondeur d'érosion souterraine confirmait ma conclusion d'un corps central du sphinx remontant à – 5000 ans ou plus.


Les études sismiques nous ont aussi permis de découvrir la preuve évidente d'une cavité ou chambre sous la patte gauche du sphinx. Certains m'ont suggéré, l'idée vaut ce qu'elle vaut, que ce pourrait être une "salle d'enregistrements" (à l'époque je n'étais pas au courant des prédictions d'Edgar Cayce). Nous avons aussi découvert des cavités secondaires (et déjà connues) sous et autour du sphinx et les données indiquent aussi qu'il peut y avoir un dispositif ressemblant à un tunnel qui court le long du corps.


Au début des années 1990, en suggérant le premier que le grand sphinx était beaucoup plus vieux que généralement admis à l'époque, j'ai été mis au défi par des égyptologues qui demandaient, "Où est la preuve d'une civilisation plus ancienne?" qui aurait pu construire le sphinx. Ils étaient sûrs qu'une culture sophistiquée, ce que nous appelons civilisation, ne pouvait remonter au-delà de – 3000 ou – 4000. Il y a pourtant aujourd'hui des preuves indubitables de cultures évoluées remontant à plus de 10.000 ans, sur un site turc connu comme Göbekli Tepe. Le grand mystère était pourquoi ces anciennes lueurs de civilisation et de culture évoluée ont disparu, pour ne réémerger que des milliers d'années plus tard. J'ai aujourd'hui élaboré une théorie, corroborée par une preuve scientifique, pour l'expliquer. C'est développé dans mon livre, Civilisation oubliée : le rôle des explosions solaires dans notre passé et notre avenir.



Le grand sphinx était-il entouré de douves ?



Selon Robert Temple, la théorie des douves explique l'érosion par l'eau du sphinx sans supposition d'une ancienneté plus importante à une époque où il y avait plus de pluies qu'aujourd'hui. Je n'aborderai pas ses autres hypothèses, que je ne trouve pas convaincantes, selon lesquelles le sphinx était le chacal Anubis et le visage qu'on voit sur le sphinx celui du pharaon du moyen empire Amenemhet II, tout en observant que le sphinx d'origine a été retravaillé et la tête re-sculptée.



Pendant mon dernier séjour en Égypte (mars 2009), j'ai regardé le sphinx avec des yeux neufs. Je vais le résumer en une demi-douzaine de points.

1) Le temple du sphinx (faits de blocs enlevés de l'enceinte du sphinx quand le corps du sphinx a été taillé au départ) et la vallée du temple (voir dessin) au sud montrent une érosion importante des blocs principaux par les précipitations. Ces temples de calcaire ont été par la suite restaurés avec des parements d'Assouan pendant l'ancien empire. La théorie des douves ne peut expliquer la nature de la très ancienne érosion qu'on voit sous les parements de granit de l'ancien empire.

2) Une érosion de surface plus intense se produit sur l'extrémité ouest de l'enceinte du sphinx, qui diminue radicalement à l'extrémité est. C'est dû à d'anciennes pluies et à la paléohydrographie de la zone. Cette érosion n'est pas compatible avec une accumulation d'eau.

3) Les niveaux supérieurs des strates moyennes, qu'on voit dans l'enceinte du sphinx à l'extrémité ouest sont plus sévèrement érodés, comme on s'y attendrait avec la pluie. Si la théorie des douves était exacte, alors les strates inférieures de l'extrémité est de l'enceinte du sphinx seraient les plus largement érodées (dû à l'eau apportée sur place via des canaux depuis le Nil), mais on voit le contraire.

4) Les données sismiques qui démontrent la profondeur de l'érosion sous le sol de l'enceinte du sphinx, basées sur mes analyses (étalonnées très prudemment), donnent un âge minimum d'au moins 7000 ans pour le corps principal du sphinx. De l'eau stagnante dans l'enceinte du sphinx n'accélérerait pas la profondeur de l'érosion sous la surface de l'enceinte.

5) Les fissures verticales observées sur les parois de l'enceinte du sphinx montrent des signes diagnostiquant qu'elles se sont formées par les précipitations et le ruissellement. Elles ne montrent aucune caractéristique diagnostiquant ou suggérant qu'elles se sont formées par un dragage artificiel dans l'enceinte, comme le suggère Robert Temple.

6) En supposant que le sphinx reposait dans une nappe d'eau, ou bien le niveau d'eau autour du sphinx était le même que celui de la nappe phréatique environnante, ou bien les parois et le sol de la nappe étaient hermétiques et étanches (et toutes les parois artificielles, comme sur l'extrémité est, étaient assez puissantes pour résister à la pression de l'eau). (Il faut remarquer que l'extrémité ouest actuelle de l'enceinte du sphinx est beaucoup plus élevée que l'extrémité est, pourtant une évidente érosion par l'eau se voit aux endroits élevés à l'extrémité est. L'eau cherchant à équilibrer son niveau, si l'eau de supposées douves atteignait la hauteur de l'extrémité est de l'enceinte, alors cette extrémité est et les parois des faces nord et sud auraient dû être construites à une hauteur identique à celle de l'extrémité est. Ceci indépendamment d'un soubassement naturel ou non de la paroi est de l'enceinte ou d'une construction en roches taillées et mises en place de cette paroi). Nous savons que l'ancienne nappe phréatique était bien au-dessous du niveau du sol de l'enceinte (ou sinon le temple du sphinx aurait été inondé). Si l'enceinte était simplement sculptée à partir du soubassement (comme toutes les preuves le suggèrent), elle n'aurait pas retenu une nappe profonde d'eau stagnante. La roche mère de l'enceinte comporte de nombreuses failles et se caractérise par une morphologie karstique qui fuirait comme une passoire. L'enceinte devrait être rendue parfaitement hermétique (par du mortier ou du ciment peut-être) et il n'y a aucune évidence d'une telle imperméabilisation. Si l'enceinte avait été imperméabilisée de cette façon, ce ne serait pas compatible avec la théorie du dragage des fissures verticales. De plus les chambres et les tunnels sous le sphinx auraient été inondés par au-dessus si le sphinx reposait dans une nappe d'eau, sauf si l'enceinte avait été étanchée.

Bref, la théorie des douves ne tient pas la route.

Source
Traduit par Hélios

******************************
Une archéologue française, Antoine Gigal, a relaté la découverte d'un port au pied du sphinx.
Voici ce qu'elle en dit (avec son accord par mail) :

Des géologues égyptiens ont localisé un port très ancien au pied du temple de Sphinx et du temple de la vallée de Khéphren dès 1978. En 1994 les fouilles ont montré d'abord une section d'un énorme mur 231 pieds de long sur 10 pieds de large qui faisait partie d'un mur de soutènement gigantesque qui canalisait les eaux du Nil dans le port de temple du sphinx. Les archéologues ont supposé depuis longtemps qu'un port aurait été essentiel pour les constructeurs de la pyramide pour transporter les blocs de pierre jusqu'au plateau de Giza. En 1980, 1992, 1994, des fouilles à côté et devant le sphinx ont prouvé l'existence d'un port. Elles indiquent le bord d'un port de l'Ancien Empire avec des quais, de grands piliers et des bassins artificiel pour l'eau. Ils ont trouvé aussi que les 3 pyramides principales avaient toutes un port séparé . En 2010 on a découvert beaucoup d'autres pierres et des sections de murs qui font partie du port. Les travaux seront poursuivis mais la nappe phréatique qui remonte rend les excavations difficiles et beaucoup de pompage est nécessaire. C'est un gros et très long travail. Toutes ces découvertes renforcent mon propre travail et ma théorie de:" l'ile Divine de Giza" dont je démontre tous les aspects dans mes conférences internationales.
Photo Antoine Gigal/2011


Source 

Antoine Gigal s'est elle aussi rendue en Bosnie. À la différence de Schoch, elle reconnaît l'existence de pyramides. Vous pouvez lire ce qu'elle en écrit ICI.

7 commentaires:

  1. Excusez-moi, mais je pense qu'il y a pas mal de choses fausses et d'imagination un peu débridée dans cet article..
    je vous conseille si vous voulez en savoir beaucoup plus,
    ce livre qui fut un best seller au Brésil, qui complètera les dernières pièces du puzzle , lisez le comme un roman et vous verrez vous-mêmes si cela vous parle...[style..la pyramide fut au départ entièrement recouverte de marbre sur lequel, effectivement , avait été gravé une prophétie pour notre époque actuelle..et surtout comment la pyramide a réellement été construite..et l' explication des couloirs intérieurs, représentant en fait un couloir temporel prophétique indiquant à l' humanité les dates clefs de son histoire...fascinant,cela défiera tout ce que vous avez pu imaginer...le livre date de 1995..tout de même 15 ans déjà

    voici un commentaire d'un lecteur que j' ai trouvé.

    http://www.amazon.fr/product-reviews/8572790322/ref=dp_top_cm_cr_acr_txt/280-3006587-5236411?ie=UTF8&showViewpoints=1

    et un lien ou vous pouvez vous le procurer...

    http://etudeloisnature.fr/detail_livre.php?id_livre=6

    et voici un dernier lien si vous vouliez aller beaucoup beaucoup plus loin après...

    [Roselis VonSass-l' auteur du livre ayant déclaré qu'elle n' aurait jamais pu avoir écrit ce livre sans avoir lu auparavant ceci...

    http://www.fr.abdrushin.name/

    voilà , j' espère que vous pourrez en tirer autant de profit que j' ai pu le faire moi-même.
    Bonnes découvertes.
    Cordialement

    PS je ai le livre en fichier informatique..

    celui qui le veut peut me le demander gracieusement, je l'envoie avec plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis intéressé par votre proposition pour l'ouvrage ! Comment procéder, je ne préfère pas publier mon adresse mail ici... : )

      Supprimer
    2. @ Noisybats, il n'y a pas lieu de s'excuser en n'étant pas d'accord. Schoch a fait ses hypothèses, mais elles ne sont pas forcément parole d'évangile.

      @ Marie, il suffit que vous m'envoyiez tous deux votre adresse et je transmettrai, sauf si Noisybats veut publier ici la sienne.
      Mon adresse mail est accessible en cliquant sur mon profil.

      Supprimer
    3. Merci je vous l'envoie !

      Supprimer
    4. Moi aussi je désire le recevoir mais je ne sais ou vous envoyer mon adresse mail.
      Je vous remercie.

      Supprimer
  2. Pas de souci, Hélios peut me transmettre ou
    vous pouvez m'écrire ici et je vous envoie le fichier dès réception.
    Bonne lecture et découverte.
    Cordialement

    vt664104@base.be

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.