Bistro Bar Blog

vendredi 13 décembre 2013

Jim Stone : quand 1+1 ne font pas 2

Une mise au point de Jim Stone sur Fukushima, traduit par Valérie.


Quand 1 +1 ne font pas 2


Jim Stone, 10/12/13

Il y a un aspect dans la catastrophe de Fukushima que je n'ai jamais exploré en profondeur tout simplement parce que j'ai si peu de respect pour la propagande relayée par des médias comme CNN que je ne relève même pas leurs erreurs – j'ai tendance à m'en tenir à la critique de ce qui pourrait être récupérable. Cependant, comme CNN, Fox et d'autres complets menteurs sont toujours considérés comme crédibles par beaucoup, je vais faire clairement le point sur ​​Fukushima, ce qui pourra réveiller quelques dormeurs.

Une idée qu'on peut mettre facilement en avant sur Fukushima est le fait qu'il existe des zones d'exclusion qui demeurent permanentes. C'est parce qu'il y a des débris radioactifs résiduels qui les rend inhabitables. C'est une chose de survivre en traversant rapidement pendant des mois des zones d'intenses radiations pour se rendre au travail dans un environnement sécurisé et sain (parce que vous ne pouvez pas prendre des doses répétées en faisant les aller-retours en voiture ni y travailler en extérieur là-bas, ce qui a été éclairci dans les premiers rapports de censure concernant les Fukushima 50).

Là où mentent les médias dominants c'est quand ils racontent qu'il y a un total confinement et que tout ce qui s'est passé se résume à quelques explosions d'hydrogène et un peu de vapeur, qui a été emportée au loin par le vent.

Mais il est facile de vérifier que c'est faux et on peut aider facilement les dormeurs à se réveiller par des informations faciles à vérifier disponibles partout sur le web. Et il y a une preuve absolue qu'il ne reste absolument plus aucun confinement pour les 4 réacteurs détruits, dont l'un n'avait pas de cœur et était complètement hors service quand il a "explosé".


La preuve, ce sont les zones d'exclusion, qui ne pouvaient être nécessaires que si un matériau solide avait été expulsé, un matériau solide qui ne pouvait venir des tripes d'un réacteur sous forme de poussière, un matériau solide qui ne s'envole pas avec le vent comme le ferait la vapeur, un matériau solide qui s'est déposé partout et se retrouve maintenant sur le sol et sur les toits, qu'on ramasse dans les fossés et les gouttières, TOUT COMME À TCHERNOBYL. [la fameuse "poussière noire"]

Si les réacteurs n'avaient libéré qu'un peu de vapeur comme l'ont rapporté CNN et Fox et tout le paquet de menteurs, les évacuations auraient été totalement temporaires et les personnes auraient été autorisées à revenir dans les quelques jours suivants DANS TOUTES LES ZONES, même celles immédiatement autour du site.

Le fait qu'il y ait environ 5 000 kilomètres carrés ABSOLUMENT PLUS  habitables dans les zones autour du site (selon les seuils d'évacuation de Tchernobyl) avec seulement 300 km2 effectivement évacués (parce que les Japonais n'ayant nulle part où aller doivent rester dans la mixture radioactive) prouve en soi que Fukushima a été une catastrophe de proportion épique à laquelle les médias dominants ne toucheront pas.

Une explication de la carte ci-dessous : C'est affiché en µsv/h. Pour l'avoir en Millisievert/an, multipliez par 8,740. Toute zone signifiée par 0,3 ou plus (même dans les zones en violet) atteindrait le seuil d'évacuation permanente de Tchernobyl. Cette carte représente une distance supérieure à 300 km de gauche à droite.

 

Il est visible que le Japon n'a pas fait évacuer toute la zone indiquée (ils ne le pouvaient pas, parce qu'ils n'ont pas l'espace pour). Même les zones pourpres les plus claires avec les chiffres les plus bas ont au moins un millier de becquerels par mètre carré par heure, mais seraient considérées comme inhabitables par la Russie.

La désinformation des médias dominants est si flagrante que cela seul pourrait réveiller quelqu'un qui dort profondément. Si vous voulez utiliser cette approche, essayez si possible de garder votre dormeur loin des autres menteurs qui racontent d'évidents mensonges, comme le monde qui est détruit et le Pacifique qui est mort, parce que même le filtre le plus fin le verra pour ce que c'est, et pourrait renvoyer votre dormeur directement au lit. Faire rire les dormeurs qui se réveillent et leur faire éteindre le bouton d'alarme du réveil est le travail des Enenews, Rense et de tous les autres menteurs. C'est la catastrophe du Japon, le monde vivra.

Pour éveiller votre dormeur, montrez-lui les zones d'exclusion de Tchernobyl, avec la carte qui montre les MSV/an, et puis montrez-lui les zones d'exclusion de Fukushima, avec la carte qui montre les MSV/ an. Vous verrez que pour la catastrophe de Fukushima, les zones habitables déclarées ont des niveaux de radiations qui sont jusqu'à 30 fois supérieurs à ceux des zones d'exclusion autour de Tchernobyl, avec pratiquement TOUT le nord du Japon à des niveaux atteignant au moins le niveau déclaré zone inhabitable par la Russie Tchernobyl.

Avec les Japonais coincés sur une île que pouvaient-ils faire d'autre, à part rester et se manger les tripes de réacteurs ? Si c'est la première fois que vous venez sur ce site, il y a une nation à rendre responsable de la catastrophe de Fukushima, et ce n'est pas le Japon, et ceci est tout a fait documenté. Pour TOUTE la vérité, difficile à trouver ailleurs, dont la réponse à la grande question – QUI A FAIT ÇA ET POURQUOI TOUT A ÉTÉ CACHÉ SOUS LE TAPIS PAR LES MÉDIAS DOMINANTS, je vous suggère de lire mon rapport sur fukushima . (en anglais...)


Mise à jour : ENENEWS a fini au bout de deux ans et demi par publier un article sur la "poussière noire du gainage du combustible"qui fait penser à un article du style "moi aussi" car publié quatre heures après le mien. Les officiels en nucléaire américains ont dit ceci il y a deux ans et je l'ai dit il y a deux ans et demi. Cette nouvelle n'est pas "de dernière heure" comme le prétend ENENEWS.
Cher ENENEWS : Quand vous posterez enfin cette photo , j'arrêterai de vous appeler des menteurs.

Source

5 commentaires:

  1. Tout a fait d'accord ! Et je dirais même que le japon entier devrait être évacué !
    On va pas pinayer pour quelques mètres carré soi disant indemne !!!
    La grande question: on les mets ou !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En Afrique (lol ) il y aura bientôt de la place , n'est ce pas les guerriers
      français ?

      Supprimer
  2. Le Japon est condamné !

    RépondreSupprimer
  3. Les russes ont propose aux japonais un territoire....mais pas de suite a ma connaissance...

    RépondreSupprimer
  4. http://enenews.com/gundersen-all-of-japan-is-contaminated-govt-covering-up-enormous-exposures-to-public-epidemic-is-just-beginning-evacuee-we-are-in-fact-dying-in-fukushima-what-happened-to-us-will-soon-affec

    ils sont cuits .....et pas qu'économiquement ...malheureusement ...

    et ça va s'étendre ...

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.