Bistro Bar Blog

dimanche 17 novembre 2013

Ultraman : TEPCO admet un total de 80 assemblages endommagés dans les piscines 1 à 4


Centrale de Fukushima : TEPCO admet qu'un total de 80 assemblages de combustible usagé ont été endommagés avant l'accident nucléaire, 70 d'entre eux dans la piscine du réacteur 1


En plus des trois assemblages de barres endommagées/déformées de la piscine du réacteur 4 ! Pauvres de nous.

Selon le Kahoku Shinpo, journal local de Fukushima, TEPCO a admis le 15 novembre qu'il y avait 70 assemblages avec des barres de combustible endommagées dans la piscine du réacteur 1 située sur le plancher opératoire (étage du haut) du bâtiment du réacteur dont les niveaux de radiation aériens sont mesurés en millisieverts/heure et en sieverts/heure (au premier étage).

Il y a aussi trois de ces assemblages dans la piscine du réacteur 2 et quatre dans la piscine du réacteur 3.

Un total de 80 assemblages de combustible usagé dans les piscines des réacteurs 1 à 4 sont endommagés.

Les dommages étaient là longtemps avant l'accident du 11 mars 2011 et TEPCO prétend qu'il l'a signalé au gouvernement national quand ils ont découvert les dommages. Mais l'exploitant ne dit la vérité au public que maintenant.

L'article du Kahoku Shinpo ci-dessous suggère que le plus ancien combustible endommagé pourrait se trouver depuis 40 ans dans la piscine du réacteur 1. (Le réacteur 1 a commencé à produire de l'électricité en 1971.)

Le réacteur 1 est le plus ancien réacteur nucléaire de la centrale de Fukushima appartenant à TEPCO, ce fut intégralement le projet clé en main de General Electric aux US.

D'après le Kahoku Shinpo (16 novembre 2013) :

Le réacteur 1 de la centrale de Fukushima détenait 70 assemblages de combustible endommagés avant la catastrophe du 11 mars, un quart des assemblages du total des assemblages [de la piscine du réacteur 1].

Il a été révélé le 15 novembre que 70 assemblages de combustible de la piscine du réacteur 1 avaient eu des dommages avant le séisme/tsunami du 11 mars.

Les assemblages endommagés représentent environ un quart des 292 assemblages de combustible usagé stockés dans la piscine. Les technologies pour enlever du combustible endommagé n'ont pas été définies, et il est à craindre que [la révélation] puisse affecter négativement le programme d'enlèvement du combustible de la piscine du réacteur 1 qui démarre en 2017 et le travail de démantèlement en général.

TEPCO n'avait pas révélé tous ces faits jusqu'au 15 novembre. L'exploitant dit qu'il l'avait rapporté à l'époque au gouvernement national comme demandé.

Selon TEPCO, ces 70 assemblages avaient des problèmes en série dont des fuites de matériaux radioactifs par des petits trous [de la taille d'une tête d'épingle] sur les barres de combustible. Ils les ont donc enlevé du réacteur et les ont stocké dans un emplacement séparé de la piscine.
Il y a trois assemblages endommagés dans la piscine du réacteur 4, où commencera l'enlèvement des assemblages le 18 novembre. TEPCO a reporté cet enlèvement car il est difficile de les enlever de la manière habituelle.

En dehors des piscines des réacteurs 1 et 4, celle du réacteur 2 a trois assemblages endommagés et celle du réacteur 3 en a quatre, faisant un total de 80 assemblages endommagés. TEPCO va envisager des mesures comme de construire un conteneur consacré au transfert de ces combustibles endommagés.

Quant à la raison du nombre plus important de combustibles endommagés pour le réacteur 1, TEPCO dit, "Le réacteur 1 est le plus ancien réacteur nucléaire de notre société, et nous savons qu'il y a eu des problèmes de contrôle de qualité quand les barres de combustible ont été fabriquées et qu'il y avait de nombreuses barres de qualité inférieure. À partir du réacteur 2 et ensuite, beaucoup d'améliorations ont été faites pour les barres de combustible et la qualité a augmenté."

Le réacteur 1 de la centrale de Fukushima est le tout premier réacteur nucléaire de TEPCO et il est entré en opération commerciale en mars 1971.
Aucun journal national important n'a rapporté pour l'instant cette histoire.

17 commentaires:

  1. Bonjour,

    Merci a vous. :)

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20131116.REU6690/tepco-compte-licencier-pour-financer-les-travaux-a-fukushima.html

    Léa.

    RépondreSupprimer
  2. Sachant qu'en France, extraire un assemblage endommagé peut prendre de 6 mois à un an !
    Quand on peut pas, on peut pas ! et qu'on peut pas y accéder ! Comment vous faites ? ? ?
    Pépé

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique écureuil nord américain !
    Si vous savez lire, les 80 assemblages endommagés l'ont été avant le tsunami !!!!!
    Et ça ne vous interroge pas plus que ça ? ? ?
    Pépé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, Pépé, ISON intéresse plus les lecteurs que Fukushima (pratiquement tous les jours), alors que l'enlèvement démarre demain (heure française).
      À 18h30, je n'ai que 89 vues pour Ultraman et 190 vues pour ISON, que j'ai posté pourtant beaucoup plus tard.
      Mais le Japon est loin...

      Supprimer
    2. T'es sûr que c'est un écureuil nord-américain ? Je pensais qu'il était bien de chez nous...

      Supprimer
    3. D'un seul coup tu me crée un doute !
      Peut être que quelqu'un pourra nous confirmer tes dires !
      Ison intéresse le blog ?? Mais pas le Japon ! Faut seulement espérer que le bang final ne ce produise pas !
      Pépé

      Supprimer
    4. Il est 8 h du matin à Fukushima, ils vont commencer l'enlèvement. Allez, une bonne pensée pour les pauvres ouvriers japonais sous-payés qui vont prendre de gros risques, surtout après avec le combustible usagé...

      Supprimer
  4. On ne nous dit pas tout ! (A. Roumanoff) Je dirais même plus, on nous CACHE tout...Les médias sont bien tenus, pour le moment. Même le décès de Sylvie SIMON, une grande dame de l'écologie et de la nature n'a fait l'objet d'aucun article. Elle a pourtant écrit une multitude d'articles et écrit plus de 40 livres. C'est le sujet qui déplait aux médias : les lobbies, le danger de la vaccination, ...Il ne faut pas réveiller le mouton.
    Pour poursuivre sur le nucléaire, les "débats publics" de la commission particulière du débat public sur le "projet" CIGEO d'enfouissement des déchets radioactifs à Bure (55) se déroule sur internet .... ni débat, ni public ...Pourtant, ça concerne toute l'Europe !
    Rémifasol57

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bure a été étudié dans le bureau voisin du mien !
      Je peux te dire qu'assister à une réunion public today sur ce problème et pisser dans un violon....................... je te laisse conclure !
      On sait pas ou foutre ces déchets.......! Alors on a trouvé un point de chute..........
      On va pas le lâcher !
      Par contre au niveau des temps géologique ils vont se retrouver comme par hasard au niveau du sol !
      On s'en fout on sera mort toi et moi !
      Pépé

      Supprimer
  5. Salut Helios. Connaissez-vous le rapport produit par Jim Stone concernant ce qui s est vraiment passe au Japon le 3 mars 2011?

    http://www.jimstonefreelance.com/fukushima1.html

    Cela prendra-t-il 10 ans comme pour le 9.11, pour que le 3/11 soit debunke ?

    Est-ce que personne dans la communaute francophone n a remarque que les batiments, les routes n ont pas ete fissure au Japon suite au seisme? Les gens n ont rien ressenti, n ont pas fuit, les voitures sont restees bien rangees sur leur parking etc.

    Le Tsunami (non naturel) a lui oui certe fait bcp de degats. Mais pas de seisme.

    Ca fait 2 ans que je passe ce rapport ici et la. Personne ne s y interesse. Et tout le monde ou presque croit encore en la version officielle.

    Tient dans la serie Utopia ils en parlent justement du fait que ce serait une bombe sous marine qui a provoquee le tsunami, mais bien sur ca sort de la bouche d un homme qui est a fond dans la theorie du complot, alors peu credible hein.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si en fait j ai trouve ces infos en francais qui pourront deja vous en dire plus, sur le blog de La Veritable Histoire du Judaisme, Dana avait traite le sujet, et sur le Blog d Eva R-Sistons, Natural News egalement (mais en anglais). Si vous faites une recherche avec les mots cles suivants = Fukushima + le rapport de Jim Stone.

      Blog d Eva R-sistons ici =
      http://sos-crise.over-blog.com/article-fukushima-mega-attentat-108213710.html

      Supprimer
    2. Merci beaucoup Valérie.
      Si, en plus du travail que vous faîtes, vous vouliez bien accepter de prendre connaissance et diffuser le document "le Loup, fin du mythe"
      http://www.loup.org/spip/IMG/pdf/loup_fin_du_mythe.pdf
      je vous en serais extrêmement reconnaissante.

      Il serait vital qu'un plus grand nombre de bipèdes dans notre pays puissent être informés que ce ne sont ni les comètes ni Fukushima qui menacent le plus efficacement notre survie physique, mais un plan local diaboliquement bien organisé visant à nous priver de nourriture et de la terre permettant de vivre librement et nous nourrir nous-mêmes, plan qui se déploie depuis plusieurs années et est en cours d'accélération. Nous seuls pouvons le stopper, en le démasquant.

      Le document lui-même ne va pas au fond des raisons qui motivent ce plan, mais nous savons l'existence de l'Agenda 21 dit "développement durable" et son objectif officiel d'élimination de la population HUMAINE*, et d’entassement dans des mégalopoles hyper-contrôlées pour les survivants.
      Nous sommes donc tous capables de faire les connexions nécessaires.

      *(tant repris ici-même en boucle par quelques bons élèves consentants de la dictature verte, qui répètent inlassablement que l'homme serait un prédateur et devrait disparaître)

      Beaucoup d’entre nous ne voyaient jusqu’ici les « parcs naturels régionaux » que sous l’angle d’une nature préservée « pour les générations futures » et croyaient ces lieux à jamais accessibles pour un tourisme ressourçant en famille, où ils pourraient voir des bergers qui nous nourrissent conduire leurs troupeaux en paix. À ce titre, ils les ont peut-être même plébiscités.

      Ils ne les verront plus jamais sous le même angle déjà en lisant ce document, mais surtout s’ils vont faire de plus amples recherches ensuite.

      Merci,
      Brigitte

      Supprimer
    3. -----------Extrait de « Le Loup, fin du mythe » :

      • Un plan machiavélique

      Les événements de 2012 dans le Parc du Mercantour –il y en a eu d'autres– ont ranimé des rancœurs datant de la création du Parc (p.16), ainsi qu'un « sentiment de dépossession et de négation de la culture et des traditions», «les paysages de nos ancêtres ont été spoliés» (p.16)
      Bruno Besche, porte-parole de l'ADDIP (Association pour le Développement Durable de l'Identité des Pyrénées), présent à la réunion «Éleveurs & Montagnes» du 8/04/2013, martèle que tout ceci masque une vérité politique bien plus noire «le problème de fond est celui de la VOLONTÉ D'ENSAUVAGEMENT DES MASSIFS. Il y a une volonté de désappropriation du droit des gens sur leur terrain » mais « nous continuerons de nous battre pour rester maîtres sur nos territoires » (« Éleveurs et Montagnes appelle au rassemblement », La France agricole mardi 9 avril 2013.)

      « C’est un plan machiavélique, il s’agit de POUSSER À BOUT CELLES ET CEUX QUI ONT EU LE COURAGE DE MAINTENIR LE PASTORALISME EN MONTAGNE, de les amener d’eux-mêmes à baisser les bras, à partir, pour arriver au résultat envisagé dès 1997 par l’Initiative européenne en Faveur des Grands Carnivores ainsi que par l'UICN » (73)
      (comm.pers. Bruno-Besche Commenge)
      Bruno Besche fait ici référence au document LCIE septembre 1997 :
      Partie II , chapitre 2 « RÉFORME DE LA POLITIQUE DE L'ÉLEVAGE en un sens FAVORABLE À LA CONSERVATION DES GRANDS CARNIVORES », page 103 ...
      « il est indispensable de rappeler que LA CRÉATION DE RÉSERVES NATURELLES de faune SAUVAGE limitées n’est pas suffisante pour les grands carnivores. Pour la conservation des espèces à territoire étendu, C’EST LA TOTALITÉ DU PAYSAGE QUI DOIT ÊTRE INCLUSE DANS LES PLANS DE GESTION . » (en gras ndlr)

      Il n'y a pas assez de place pour les grands carnivores dans les espaces protégés ...
      ... ce n'est pas sans rappeler les 18 scientifiques de Linnell et al 2002 (74)...
      « Les grands carnivores vivant dans des espaces à grande échelle, leur conservation ne peut pas se faire seulement à l'intérieur des territoires protégés », ILS ONT BESOIN DES LIEUX à « usages multiples ENTOURANT FERMES, MAISONS, VILLES OU ACTIVITÉS HUMAINES débordantes », avec « un environnement à multiple-usages où des conflits avec les hommes se produisent » (p.4 et 7 ...) (en gras ndlr)

      Bruno Besche illustre ses propos avec des tableaux comparatifs, juxtaposant le document LCIE de 1997 et le rapport officiel 2008 sur la gestion du loup en France de Marie-Odile Guth & Pierre Braque (en annexe).

      Supprimer
    4. (Extrait "le Loup, fin du Mythe", suite)

      • Éleveurs et touristes ... indésirables

      On y découvre le plan, effectivement machiavélique, d'établir d'un côté des secteurs de « Fortes restrictions à l'élevage » afin QUE « L'ÉLEVAGE NE PERTURBE PAS LES CARNIVORES »
      -Éleveurs dehors, « persona non grata » dans les Alpes du Nord et du Sud, Jura, Vosges et Pyrénées ...
      Et de l'autre côté des « territoires inadaptés à sa présence », allant jusqu'à « l'élimination totale » des loups, dans le Centre et l'Ouest de la France.

      Dans les secteurs réservés aux grands carnivores, même les activités touristiques en prendraient pour leur compte –elles pourraient être exclues, « persona non grata » à leur tour, car pouvant conduire à des « effets négatifs sur les populations de grands carnivores » !

      Un fantasme de lieux ensauvagés –un Grand Nord-Américain à échelle réduite- OÙ TOUT SERAIT EXCLU, SAUF UNE ÉLITE DE QUELQUES SCIENTIFIQUES ET UNE POIGNÉE DE BIOLOGISTES AINSI QUE DES LOUPS, DES OURS, DES LYNX et leurs PROIES ...
      Et les grands carnivores, ne disposant toujours pas d'assez d'espace, déborderaient pour côtoyer les lieux à « usages multiples entourant fermes, maisons, villes ou activités humaines débordantes », avec « un environnement à multiple-usages où des conflits avec les hommes se produisent » (en gras ndlr) (Linnell et al. 2002)

      Cela ressemble à un délire d'apprenti sorcier ? Un conte de science-fiction ? Pourtant C'EST ÉCRIT ... PROGRAMMÉ ... et depuis outre-atlantique, on a maintes fois attiré notre attention sur cette folie. (75)
      Aux éleveurs, donc, de céder leur place aux grands carnivores ?
      ... les touristes et les périurbains aussi ?

      Supprimer
    5. Merci Brigitte pour cette reference au document concernant les changements majeurs en cours. Je suis au courant comme bcp sur les sites alternatifs conernant l Agenda 21. Je passe l info ok.

      Supprimer
  6. J'avais traduit en juin 2011 une partie de l'article de Jim Stone :

    http://bistrobarblog.blogspot.fr/2011/06/la-fiction-du-samedi.html

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.