Bistro Bar Blog

mardi 26 novembre 2013

Ultraman : premier enlèvement de combustible USAGÉ de la piscine du réacteur 4


TEPCO enlève aujourd'hui 26 novembre des assemblages de combustible USAGÉ de la piscine du réacteur 4



Presque personne sur internet au Japon n'y prête attention mais les plus grandes et les plus angoissantes nouvelles du jour est le passage cet après-midi de la Loi du Secret par un comité spécial du parlement japonais.

[Ultraman ne donne pas plus d'informations sur cet amendement de la loi japonaise. Alors j'ai fait une recherche et trouvé sur le site Human Rights Watch :
"L'amendement sur la loi de protection du secret autoriserait le gouvernement à classifier des informations "secrètes spéciales" dont "la fuite causerait un obstacle sérieux à la sécurité nationale dans le domaine de la défense, de la diplomatie, des dénommés "activités nuisible"et du terrorisme, et aggraverait les pénalités en cas de publication de tels secrets. (…) Ceux qui feraient fuir ces secrets spéciaux seraient condamnés à 10 ans de prison et à une amende de 10 millions de yens (100.000 dollars).]

Six groupes d'ouvriers (6 ouvriers par groupe) avec des rotations de deux heures vont enlever 22 assemblages de COMBUSTIBLE USAGÉ, selon le Mainichi, alors que la première fois, c'était du combustible non usagé.

Exactement comme la première fois, la totalité de l'opération se fera sous l'eau. Jusqu'ici pas de nouvelles d'un séisme d'une certaine ampleur et presque aucune couverture de l'événement dans les médias.

D'après les alertes pour la presse de TEPCO (26 novembre 2013):


Le deuxième enlèvement d'assemblages de combustible de la piscine du réacteur 4 est prévu aujourd'hui.
La préparation a démarré à 9 h.

À 10h56, le travail a commencé en déplaçant le conteneur pour le transfert des assemblages depuis son emplacement de garage vers le plancher opératoire de la piscine du réacteur 4.

À 11h29, le conteneur était placé au fond de la piscine.
L'enlèvement des assemblages peut démarrer dès maintenant (15h, heure du Japon).



Mise à jour :
De TEPCO, un premier assemblage a été placé dans le fût à 15h21.



(Note d'Hélios : À l'heure où j'édite cet article, il est 17h 33 au Japon)

8 commentaires:

  1. 40 ans de travaux pour démonter Fuku !
    Les lecteurs capitulent au bout de 2 ans !
    Passons à autre chose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a eu quand même une centaine de vues pour l'instant...J'ai vu pire.
      Le Japon est loin...

      Supprimer
    2. Bonsoir,

      Nan, nan, le Japon n'est pas loin. La radio activité fait son chemin, sous nos narines.

      Ne pas commenter ne veut pas dire ne pas se sentir concernés.

      Bisous, Léa.

      Supprimer
  2. D'après les alertes pour la presse de TEPCO (27 novembre 2013):


    Le deuxième enlèvement d'assemblages de combustible de la piscine du réacteur 4 est prévu demain.

    La préparation démarrera à 9:09 h.

    À 10h58, le travail commencera en déplaçant le conteneur pour le transfert des assemblages depuis son emplacement de garage vers le plancher opératoire de la piscine du réacteur 4.

    À 11h42, le conteneur sera placé au fond de la piscine.

    L'enlèvement des assemblages pourra démarrer maintenant (14:58 h, heure du Japon).

    Pour tenir l'auditoire en haleine : pétera ? pétera pas ! Passionnant ! Encore 40 ans a tenir ! A mon avis on peut dire 1 siècle en regard de Tchernobyl. Bisesss

    RépondreSupprimer

  3. Encore une bonne vieille loi scélérate qui couvre surtout les magouilleurs.
    N'est-il pas interdit de suivre les ordres de criminels organisés ?

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,

    Merci a vous.

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/11/28/a-fukushima-les-typhons-disseminent-la-radioactivite-vers-le-pacifique_3521411_3244.html

    Ciao, Léa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Léa. Non seulement le Japon est un pays très sismique, mais en plus il est affligé de typhons...

      Supprimer
    2. Bonsoir Hélios,

      Merci a vous tous et toutes pour le travail d'information. Merci.

      Un enfant de dix ans aurait pigé qu'il n'aurait jamais fallu ériger de centrale sur un terrain aussi défavorable.

      Le mal est fait ....

      Bonne soirée, Léa.

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.