Bistro Bar Blog

lundi 18 novembre 2013

Pyramides de Bosnie : des preuves irréfutables d'une falsification de l'histoire


Comme le dit Semir Osmanagich :

« Pratiquement tout ce que l’on nous enseigne sur l’histoire ancienne est faux. »




Un anthropologue donne des preuves irréfutables d'une falsification de l'histoire

Carte de la vallée des pyramides bosniennes (Cliquez pour agrandir)

Des preuves découvertes tout autour du monde d'une espèce humaine hautement évoluée d'avant l'Âge de Glace exigent une reconnaissance scientifique de sociétés du passé à la technologie et à la culture avancées


L'anthropologue d'Houston, le Dr Semir Osmanagich (né en Bosnie en 1960, mais réside à Houston au Texas, NdT), fondateur du parc archéologique de Bosnie, site archéologique le plus actif au monde, déclare qu'il existe des preuves scientifiques irréfutables d'anciennes civilisations à la technologie avancée qui ne nous laissent aucun autre choix que de changer les archives de notre histoire. Une datation de monuments autour du monde révèle de manière décisive qu'ils ont été construits par des civilisations avancées il y a plus de 29.000 ans.

"Si l'on reconnaît que nous sommes témoins d'une preuve fondamentale de civilisations avancées remontant à plus de 29.000 ans et si l'on examine leurs structures sociétales, le monde va devoir reconsidérer sa compréhension du développement de la civilisation et de l'histoire," explique le Dr Semir Osmanagich. "Des données formelles du site de la pyramide bosnienne révélées en 2008 et confirmées cette année par plusieurs laboratoires indépendants par des tests au radiocarbone, lui donnent un âge minimum de 29.400 ans, +/ - 400 ans."


Les tests de datation au radiocarbone ont été faits par le laboratoire Radiocarbone de Kiew, en Ukraine, sur des matériaux organiques trouvés sur le site de la pyramide bosnienne. Le Dr Anna Pazdur, physicienne de l'université polonaise de Silésie a fait l'a annoncé pour la première fois lors d'une conférence de presse à Sarajevo en août 2008. Un professeur d'archéologie classique de l'université d'Alexandrie, le Dr Mona Haggag a nommé cette découverte "l'écriture de nouvelles pages sur l'histoire de l'Europe et du monde". La date de 29.000 ans par le C14 du parc archéologique de Bosnie a été obtenue grâce à un morceau de matériau organique retrouvé dans une couche d'argile à l'intérieur du revêtement de la pyramide. Il a été précédé d'un échantillon daté de 24.800 ans obtenu pendant la saison de fouilles 2012 sur un matériau situé au-dessus du béton (le matériau de construction s'apparente à une sorte de béton romain, NdT), signifiant que le profil de construction de cette structure remonterait à presque 30.000 ans.

Pyramide du Soleil



"Les anciens peuples qui ont construit ces pyramides connaissaient les secrets de la fréquence et de l'énergie. Ils utilisaient ces ressources naturelles pour développer des technologies et réaliser des constructions à des niveaux dont nous n'avons jamais été témoins sur terre," a dit le Dr Osmanagich. Des preuves montrent clairement que les pyramides ont été construites comme d'anciennes machines à énergie alignées avec le réseau énergétique de la terre, fournissant une énergie de guérison et aussi de l'électricité.


Aux US, des historiens de l'antiquité apportent des informations aussi stupéfiantes que bien d'autres trouvées aux quatre coins du globe. Par exemple la découverte de Rockwall près de Dallas au Texas, n'est qu'une démonstration, rien que pour les US, de la manière de réexaminer d'anciens mystères qui en révéleront davantage sur notre passé . La série populaire H2 (History 2) Mise à jour de l'Amérique ancienne a filmé récemment un épisode sur Rockwall qui sera diffusé en fin d'année. Le site texan est un mur complexe et massif construit il y a plus de 20.000 ans et recouvert de sept étages souterrains de terre. La question est par qui cette structure a-t-elle été construite et dans quel but, et le plus important, comment la connaissance laissée par ces civilisations passées peut-elle aider à façonner notre avenir ? (Ce mur est une structure rectangulaire d'un peu plus de 5 km de large sur plus de 9 km de long, recouvrant une surface d'environ 52 km², NdT)

Rockwall

Des traces récentes ou la redécouverte d'anciennes civilisations ont stimulé une curiosité naturelle pour les origines de l'homme comme le reflète un récent reportage des médias et de la TV. L'édition de novembre 2013 du National Geographic : Les 100 plus grands mystères révélés – Anciennes civilisations mises à jour dit,
"Les cultures laissent parfois derrière elles des mystères qui déconcertent les cultures ultérieures, des pierres levées à des manuscrits codés, indications que d'anciens peuples avaient vraiment un objectif bien défini".
Des scientifiques progressistes continuent leur quête de connaissance de notre passé, qui servira à déterminer un meilleur avenir. Dans son livre L'archéologie interdite, Michael Cremo, le célèbre auteur, émet la théorie que le savoir sur des Homo-sapiens évolués a été supprimé ou ignoré par l'establishment scientifique parce qu'il contredit les points de vue actuels sur les origines de l'homme qui ne s'accordent pas avec le paradigme dominant. L’œuvre de Cremo a été décrite comme "une ressource utile d'enseignement, qui soulève un large éventail de questions concernant un transfert de savoir, à coup sûr provocateur." Les critiques l'ont unanimement apprécié.


Göbekli Tepe à l'est de la Turquie

Les résultats indiquent clairement que des civilisations humaines avancées identiques étaient présentes sur tout le globe à cette époque de l'histoire. Par exemple, Göbekli Tepe situé en Turquie orientale est un vaste complexe d'énormes cercles de pierre mégalithiques d' un rayon d'environ 10 à 20 mètres, beaucoup plus grand que le célèbre Stonehenge de Grande-Bretagne. Les fouilles qui ont commencé en 1995 ont révélé par datation au radiocarbone au moins 11.600 ans d'âge. L'archéologue allemand le Dr Klaus Schmidt de l'Institut d'Archéologie d'Allemagne à Berlin, a pratiqué des fouilles de ces cercles mégalithiques préhistoriques récemment découverts en Turquie.



"Göbekli Tepe est l'un des sites néolithiques les plus fascinants au monde", affirme le Dr Schmidt. Mais comme il l'explique dans un récent article, pour comprendre les nouvelles découvertes, les archéologues ont besoin de travailler en étroite relation avec des spécialistes en religion comparée, en théorie architecturale et artistique, en psychologie cognitive et évolutionnaire, avec des sociologues et autres spécialistes.
"C'est l'histoire complexe de communautés primitives largement peuplées, de leurs importants réseaux et de leur compréhension commune de leur monde, peut-être même les premières religions organisées et leurs représentations symboliques du cosmos", selon l'article de Klaus Schmidt.
En dehors des structures mégalithiques, on a découvert des dessins et gravures représentant des animaux de nature préhistorique comme des dinosaures et autres animaux sauvages. Il n'y a que quatre cercles partiellement nettoyés étant donné que les fouilles n'ont commencé qu'en 1995, mais on pense qu'il y a un total de 50 cercles cachés sous terre. Ces vastes monolithes, s'élançant à 7 mètres de haut et pesant 25 tonnes, sont situés au cœur de ce que nous percevons comme l'origine de la civilisation. Cette découverte offre une nouvelle direction vers la réelle histoire de la terre et de nos anciennes civilisations.



Göbekli Tepe

"Le but de notre recherche archéologique n'est pas de simplement déterrer tous les cercles mégalithiques mais de tenter d'imaginer leur but," ajoute Schmidt.


La pyramide bosnienne, huitième année : preuve de civilisations avancées remontant à plus de 30.000 ans

La vallée des pyramides en Bosnie, aujourd'hui dans sa huitième année de fouilles s'étend sur 6 km² dans un bassin fluvial à Visoko, à 40 km au nord-ouest de Sarajevo. Constituée de quatre anciennes pyramides d'une taille presque trois fois celle de Gizeh et d'un complexe de tunnels souterrains étendu, de nouvelles découvertes tous les ans continuent de révéler la preuve d'une histoire très différente de l'humanité. La pyramide centrale du Soleil s'élève à la colossale hauteur de 220 mètres et possède une masse de plusieurs millions de tonnes. Par comparaison la Grande Pyramide de Khéops sur le plateau de Gizeh fait 146 mètres de haut, faisant des pyramides bosniennes les plus grandes et les plus anciennes connues de la planète. Depuis le début des recherches sur le site bosnien, le Dr Osmanagich a étonné les scientifiques et la communauté archéologique en rassemblant une équipe interdisciplinaire d'ingénieurs, de physiciens et de chercheurs du monde entier pour une investigation ouverte et transparente du site, dans le but de tenter de découvrir la vraie nature et le but de ce complexe pyramidal.
"Voilà une culture inconnue qui présente arts, sciences et technologies hautement évolués, capable de construire des structures vraiment massives ; nous pensons démontrer leur capacité à exploiter des ressources de pure énergie," commente Tim Moon, qui a rejoint récemment Osmanagich en tant qu'archéologue en chef sur le site de Bosnie.
Le projet archéologique a révélé une autre découverte significative cette année dans le complexe de tunnels connu sous le nom de Ravne. En creusant profondément sous une ligne de crête conduisant à la pyramide du Soleil, l'équipe a déterré plusieurs roches mégalithiques. Une énorme pierre d'un poids estimé à 25 tonnes a été découverte à environ 400 mètres dans un labyrinthe. "C'est une découverte immensément significative", commente Moon. "Nous voici avec une pierre massive, peut-être une construction en céramique, enfouie sous des centaines de milliers de tonnes de matériau. Nous en sommes au repérage de murs de fondation autour de son périmètre et de blocs de pierre taillée." Une grande quantité d'artefacts ont été enfouis dans les tunnels associés conduisant au site, incluant des effigies peintes sur pierre, des objets d'art et une série de hiéroglyphes ou d'anciens textes gravés sur les murs du tunnel.

Le tunnel Ravne



Le Dr Osmanagich souligne qu'il est temps de commencer à partager des connaissances pour pouvoir comprendre notre passé et en retirer un savoir.
"Il est temps pour nous d'ouvrir notre esprit à la vraie nature des origines et destructions de la civilisation de cette planète. Notre mission est ici de réaligner la science avec la spiritualité pour progresser en tant qu'espèce et cela nécessite d'ouvrir un chemin de connaissance partagée".
Les visiteurs sont les bienvenus à la vallée bosnienne des pyramides et la fondation offre un programme pour les bénévoles pendant la saison de fouilles, de juin à septembre chaque année.



Source de l'article
Traduction par le BBB.

****************

Quelques liens pour aller plus loin :

Visite en juin 2013 de Patrice Marty, article paru dans le magazine n° 60 de "Sacrée planète" :

Le site sur les pyramides de Bosnie :
http://pyramidesbosnie.com/ (choisir la version française)

Vidéo diffusée sur le BBB, interview de Semir Osmanagich :


15 commentaires:

  1. Il n'est que de lire le célèbre "Printemps des magiciens" de de Jacques Bergier & Louis Pauwels dans les années 70 pour s'être déjà fait une idée il y a 40 ans de cela. Mais article hautement intéressant qui oublie de mentionner Mohenjo-Daro en Inde il me semble.

    RépondreSupprimer
  2. Le Matin des magiciens, pas le Printemps, ce qui n’ôte rien à la pertinence de votre commentaire.

    RépondreSupprimer
  3. @Zwyn En fait il s'agit du matin des magiciens, il est assez long à lire écrit en petit caractéres, très bon bouquin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vrai, mais tous les 2 se sont un peu trop avancés dans certaines appréhensions de leurs explications, ils ont d'ailleurs , quelques années après la parution de ce bon livre qui aide à mieux réfléchir, fait un autre faisant quelques corrections sur leurs avis erronés ! Je ne me souviens pas du titre de celui-ci....!

      Supprimer
  4. Et que penser de ça, toute l'histoire est fausse à 90%, ce qui après de multiples lectures ne m'étonne pas, livres et blogs divers et variés, tout en faisant la part des choses, je pense qu'il y aura encore beaucoup de surprises.

    http://herboyves.blogspot.fr/2013/11/roumanie-les-mysteres-des-monts-bucegi.html?spref=fb

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les plus grosses surprises vont venir de ce qu'on nous a dit du présent, des chevaux de Troie qui sont utilisés actuellement pour éviter de susciter notre méfiance, mais dont la finalité va se découvrir brutalement : nous éradiquer et parquer les survivants comme des bestiaux.
      Il est encore temps de savoir et d'agir tous ensemble.

      Brigitte

      Supprimer
  5. Merci Hélios. "Pratiquement tout ce que l’on nous enseigne sur l’histoire ancienne est faux", la connaissance de ce fait, la fin du doute, est peut-être le meilleur moyen de comprendre aussi que pratiquement tout ce que l'on nous dit de l'histoire présente est également faux, et ce qu'on nous dit du futur l'est de même.
    La falsification de l'histoire a lieu en temps réel. C'est ce qu'ils appellent "la gestion de la perception".

    On peut le vérifier par l'exemple des parc naturels régionaux, dont le but réel était la réintroduction planifiée du loup sur une immense partie du territoire habité de notre pays, lieu essentiel d'une agriculture qui nous nourrit, et qu'on est en train d'éradiquer silencieusement par tous les moyens possibles en laissant déjà le loup s'attaquer aux troupeaux, aux animaux domestiques, aux chevaux...

    On ne nous dit pas que le loup est appelé à remplacer l'homme sur l'étendue de ce territoire, ni que le loup s'attaque à l'homme s'il ne trouve pas de proies plus faciles, par exemple en hiver, ou en cas de refroidissement du climat, ni que le loup s'attaque à l'homme simplement s'il s'habitue à ne pas craindre l'homme.

    Actuellement le loup est une espèce protégée, pas l'homme.
    http://bistrobarblog.blogspot.com/2013/11/ultraman-tepco-admet-un-total-de-80.html?showComment=1384723447755#c7286811110540539680

    Brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Tout, pas que l'Histoire; ;-)

      Supprimer
  6. Si une meute de loup pouvait te bouffer toute crue, ça nous ferait un grand bien sur ce forum.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Facile de blablater en anonyme ! Rien de tel qu'un aveugle pour ne pas voir le loup-garou, qui lui veille !

      Supprimer
  7. Ca dépend surtout où l'on situe géographiquement les loups, il est vrai qu'en ce moment il y en a de plus en plus de le monde.

    RépondreSupprimer
  8. Surtout restons positifs il y a parfois de bonnes nouvelles concernant les loups !

    http://lasphrebleue.blogspot.fr/2013/11/evergreen-air-entrepreneur-de-la-cia.html

    RépondreSupprimer
  9. Comme disait un des mes professeurs:
    -DE NOS JOURS, il y a des peuples technologiquement + avancés, au niveau des moyens de production et de communication; ET aussi des peuples beaucoup moins avancés qui vivent dans des forêts ou jungles ou savanes, dans des camps nomades ou en villages, peu ou pas de contacts(volontaires ou involontaires) avec notre civilisation avancée. Il suffit de voir les nombreux reportages et documentaires, ces peuples sont toujours surpris quand ils découvrent une caméra, un ballon de foot, un briquet, un téléphone portable, etc.

    Il est donc possible =
    -AUTREFOIS, il y a plusieurs millénaires, il y avait des "hommes préhistoriques" ou "hommes des cavernes", Neanderthal, Cro-magnon, etc. chasse, cueillette, quelques élevages et jardinage petite agriculture; ET à la même époque que ces gars là, il y avait aussi? peut-être? des peuples beaucoup + avancés que ces chasseurs et cueilleurs...

    Questions: qui étaient ces peuples + avancés? Pourquoi cette possibilité de coexistence à la même époque de peuples de différents niveaux d'avancement technologique n'est presque JAMAIS mentionnée dans les manuels scolaires d'histoire ou d'Histoire?!
    Y a t il des traces de ces peuples? Si oui, pourquoi ne sont ils pas publiés, portés à la connaissance du grand public? Si non, cas de censure et manipulation déformation par des dirigeants?

    RépondreSupprimer
  10. J'ai découvert Antoine Gigal, connaisseuse en anciennes civilisations. Elle prétend des choses qui sonnent incroyablement juste, par exemple que les premières dynasties "égyptiennes" datent de plus de 30'000 ans...: http://www.gigalresearch.com/publications-pharaons.php

    RépondreSupprimer
  11. Hors sujet.
    Bonjour Hélios!
    Je voudrais simplement signaler que les "commentaires récents" ne s'affichent plus avec Google-Chrome. Serait-ce un phénomène généralisé ou concernerait-il seulement mon installation?
    Bonne journée à tous!
    Hortense

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.