Bistro Bar Blog

lundi 4 novembre 2013

Europe : radioactifs aujourd’hui ET radioactifs demain

Un article de Pierre Fetet sur le blog de Fukushima. Des textes ont été adoptés à Strasbourg le 24 octobre. Vous en aviez entendu parler ? Sur la côte ouest des US, de plus en plus d'animaux marins sont retrouvés morts sans cause apparente.


Europe : radioactifs aujourd'hui ET radioactifs demain

En 2011, Toshiso Kosako, conseiller du Premier ministre en affaires nucléaires, avait démissionné suite à la décision du gouvernement japonais de relever les taux d’exposition limite à 20 mSv/an. En Europe, qui pleurera et qui démissionnera dans les jours qui viennent ?


La catastrophe de Fukushima n’aura rien changé dans les esprits des décideurs. Au contraire, sous la pression du très puissant lobby nucléaire, elle aura engendré le renforcement des thèses négationnistes concernant les effets des faibles de doses des rayons ionisants.

Radioactifs aujourd’hui
Actuellement, l’Europe autorise la commercialisation des produits contaminés au césium jusqu’à 600 Bq/kg (contre actuellement 100 Bq/kg au Japon)

Radioactifs demain
Le 24 octobre 2013, l’Europe à son tour admet une exposition accidentelle entre 20 et 100 mSv/an et elle autorise la population à vivre en territoire contaminé jusqu’à 20 mSv/an.

L’AIEA toute puissante avait préparé le terrain deux jours plus tôt en autorisant officiellement la vie en zone contaminé à 20 mSv/an au Japon.


Sources : Radioprotection : Le lobby du nucléaire prépare l’acceptabilité d’un Fukushima européen avec la complaisance du Parlement européen (Michèle Rivasi)
Notes de Georges Magnier : Vivre après Fukushima



En savoir plus :

Textes adoptés à Strasbourg le 24 octobre 2013

Les normes relatives à la contamination radioactive des denrées alimentaires en Europe et au Japon : un nombre calculé de morts par irradiation

13 commentaires:

  1. A ce sujet, l'ouvrage édifiant du Professeur Scampa : "La chambre à gaz atomique"
    http://www64.zippyshare.com/v/30910077/file.html

    RépondreSupprimer
  2. Nous connaissons l'orientation sataniste des ''élites'' cachées qui gouvernent notre planète.
    Le difforme, le laid, le non-structuré est devenu la norme dans l'art. Le nucléaire vise à un but semblable dans l'organisation même du vivant. Faire muter par la radiation l'harmonie du vers le laid, l'informe et le non-viable. Notre planète est en train de devenir un abcès sataniste. Une insulte au Dieu Créateur de notre Monde. Espérons qu'il en soit informé et qu'Ils y mettent un terme.

    RépondreSupprimer
  3. "Le difforme, le laid, le non-structuré est devenu la norme dans l'art. Le nucléaire vise à un but semblable dans l'organisation même du vivant. Faire muter(...) l'harmonie vers le laid"
    C'est exactement cela, à tous les niveaux.

    Et si nous en prenons conscience à tous les niveaux et faisons les connexions entre les domaines apparemment différents mais en réalité tous intimement liés, si nous ne nous entourons que de beau et d'harmonie, dans la maison, le jardin, les couleurs, les vêtements et nos paroles et nos pensées, si nous ne pensons plus "je ne pourrai jamais" ou "ils vont réussir à nous détruire", ou "nous attendons la démolition programmée", si nous cessons collectivement de nous laisser prendre au piège de la programmation prédictive ("et radioactifs demain"), c'est à dire si nous cessons collectivement de nous laisser voler notre âme par les satanistes et de les alimenter de notre énergie, alors "notre" planète ne sera plus un abcès sataniste.
    Elle sera le reflet de ce que nous sommes réellement.

    Ce qui nous arrivera correspondra à ce que nous VOULONS réellement, si nous cessons collectivement d'ATTENDRE le contraire.
    Chaque individu, chaque parole, chaque pensée compte.

    Brigitte

    RépondreSupprimer
  4. Additif
    • Nous n'avons aucune idée si nous serons radioactifs DEMAIN, et croire que nous le serons c'est déjà nier nous-mêmes notre pouvoir d'auto-guérison, c'est refuser de voir notre capacité naturelle à nous reconnecter à notre essence, à fusionner dans la Force de Vie.
    • Nous n'avons pas besoin des prédateurs pour occulter notre propre pouvoir, puisque c'est nous-mêmes qui l'occultons.
    • Les prédateurs de l'Humanité n'ont en réalité aucun pouvoir, ils n'ont de pouvoir que par l'autorisation que nous leur donnons à capter notre énergie, et à la dégrader, et la retourner contre nous, avec notre consentement.

    Vois-tu, peuple de la Terre, ce qu'il adviendra lorsque tu choisiras d'inverser la vapeur ?

    Brigitte

    RépondreSupprimer
  5. Per una volta non sono molto d'accordo con te Brigitte...questo" progetto degli illuminati" è partito molto tempo fa ed implica tutte le forze dell'ostacolo per arhiriman izzare la terra per sempre. La fisica quantica ci dice abbreviando :
    pensa bene e avrai il bene:.
    Ma questa semplicità è voler negare tutte le brutture, l'odio, la scelleratezza, la cattiveria e la continua predazione della terra, delle creature che in essa vivono piante animali, uomini.
    E' stancante... e non etico..ed .è quasi immorale di continuare a dirci che siamo sempre e solo noi i colpevoli di ogni cosa brutta.
    Sembra che bastino come esseri umani solo l'uno per cento della radice quadra della terra per invertire la tendenza del suicidio del pianeta....cioè 144.000 anime....una cifra piccolissima, quasi ridicola!!!!!...... che non siamo riusciti a raggiungere!!!!

    PERCHE'. Forse perché noi tendiamo sempre a sottostimare che l'EVOLUZIONE è parte di un lungo lavoro di SACRIFICIO per ogni anima. NOi non crediamo più alla Morale, alla Bontà, al Sacrificio, alla Retta Via.
    Ogni giorno gli umani immolano sull'ALTARE della vita migliaia di uomini,di animali, di piante,....ma la VITA è altro...non bastano le parole che simo noi creiamo l'avvenire. Abbiamo inquinato il mondo di sangue, di armi, di cattiveria, di immoralità, di orgoglio con le nostre azioni. Le parole, comprese le mie non servono a niente.
    Io credo che noi ci alziamo ogni giorno con le lacrime del Cielo, ma non vogliamo vederle, non vogliamo sentirle e loro continuano a bagnare la terra di tristezza infinita
    ciao loriana

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est normal que tu ne sois pas d’accord avec ce que tu as compris Loriana, tu me rassures donc plutôt, mais… ce n’est pas ce que j’ai écrit. Je ne suis évidemment pas un gogo new age qui dit : « ne regardez que le beau et oubliez le laid », ou « fermez les yeux à la réalité, changez mécaniquement vos pensées et il ne vous arrivera rien de mal ».

      Je dis : si nous nous laissons hypnotiser par le laid au point même de le PRONOSTIQUER pour l’avenir dans nos pensées et nos paroles, à notre insu nous le PROGRAMMONS nous-mêmes dans nos vies. Et c’est exactement ce que le système attend de nous, car il n’a aucun moyen de nous programmer sans notre consentement. Alors cette tache de saleté qu’on a versée sur nous et dont nous ne sommes pas responsables se répand plus vite, avec notre consentement inconscient, et les prédateurs de l’Humanité gagnent sans combattre. C’est un suicide gigantesque qui ne dit pas son nom.
      Le beau n’est pas une distraction pour ne pas voir le laid, c’est un engagement. Notre responsabilité de chaque instant.

      Nous savons très bien que nous ne sommes pas tous éliminés par les poisons qui sont versés sur nous. Nous savons aussi que ceux qui avaient un cancer avant d’être internés dans les camps de concentration en ont guéri spontanément. Cela aussi, c’est LA RÉALITÉ, et nous pouvons aussi la regarder en face, cette réalité là, n’est-ce pas ?
      Nous avons besoin de connaître la dimension de notre pouvoir réel, de l’exercer et de ne plus jamais l’oublier. Nous avons un système immunitaire, qui se manifeste sur le plan physique mais qui ne provient pas de la matière. La manifestation physique de notre système immunitaire n’est que la partie émergée de notre iceberg immunitaire.

      Je comprends et ressens ta tristesse infinie et elle est bien normale : où que l’on regarde, on voit clairement la laideur et le poison. C’est la réalité aussi. Et nous avons besoin d’un Humain dans les bras de qui pleurer, tant elle est lourde à porter. Nous la croyons infinie, puis nous nous apercevons qu’elle ne l’est pas.
      La tristesse profonde est un passage obligé vers une autre conscience de nos possibilités, elle a une grande valeur pour nous. Mais elle n’est qu’un passage, un moyen.
      Elle peut devenir un piège si nous restons bloqués dans ce passage, trop tristes pour le franchir et voir ce qu’il y a de l’autre côté. C’est ce qui arrive par exemple aux Humains qui sont « en dépression » et se laissent convaincre de consentir à prendre des médicaments, croyant que la tristesse infinie serait une maladie à traiter, alors qu’elle est une manifestation de notre être profond.

      Alors tu dis que les mots ne servent à rien, et je te demande avec tendresse : la tristesse « infinie », elle sert à quoi ? Elle sert à qui ? Elle alimente qui avec ton énergie ?

      Brigitte

      Supprimer
    2. J'apprécie ta réponse au commentaire de Loriana (au si joli prénom) auquel je n'ai rien compris à part la "tristesse infinie"...

      Loriana, je préfère te lire en français.

      Supprimer
    3. Pour une fois , je suis bien d'accord avec vous ... Brigitte ce «projet de l'éclairé " a commencé il y a longtemps et implique toutes les forces de l'obstacle à arhiriman ize la terre pour toujours. La physique quantique nous dit raccourcissement :
      pensez à ce sujet et vous obtiendrez le bon : .
      Mais cette simplicité est de nier toute la laideur , la haine , la méchanceté , la méchanceté et la prédation continue de la terre, les créatures qui y vivent , les plantes les animaux et les humains.
      Et fatiguant ... s et presque immoral contraire à l'éthique .. ed. »pour continuer à nous dire que nous sommes toujours et seulement les auteurs de toutes les mauvaises choses .
      Il semble prendre comme des êtres humains seulement un pour cent de la racine carrée de la terre pour inverser la tendance de suicide sur la planète .... ou 144.000 âmes .... un très petit chiffre, presque ridicule ! ... ... que nous ne pouvions pas atteindre !

      POURQUOI ». Peut-être parce que nous avons toujours tendance à sous-estimer l' EVOLUTION fait partie d'un long processus de Sacrifice pour chaque âme . Nous ne croyons plus la bonté morale , le sacrifice , dans le droit chemin .
      Chaque jour, ils sacrifient la vie humaine sur l'autel de milliers d'hommes, animaux, plantes, .... mais la vie n'est rien ... pas assez de mots que maman nous créons l'avenir. Nous avons pollué le monde de sang , les armes , le mal , l'immoralité, la fierté de nos actions. Les mots, y compris le mien sont inutiles.
      Je crois que nous nous levons tous les jours avec des larmes du ciel , mais nous ne les verrez pas , nous ne voulons pas les entendre et ils continuent à mouiller la terre d' une infinie tristesse

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    5. je ne suis pas l'auteur du spam ci-dessus, et comme il usurpe ma signature ce serait plus clair de le supprimer.
      Brigitte

      Supprimer
    6. Afin d'appréhender correctement ce problème de maladies chroniques, il semble logique d'étudier l'époque où ces maladies chroniques étaient absentes ou du moins étaient considérées comme une exception et non comme la règle. D'après une étude des années 30, le régime alimentaire de nombreuses sociétés natives alors qu'elles étaient encore totalement préservées du fléau que représentent les aliments transformés modernes provenant d'Occident. On a pu comparer au sein d'un groupe disposant d'un même patrimoine génétique ceux qui suivaient un régime alimentaire traditionnel et ceux qui suivaient un régime basé sur des aliments transformés modernes (comparant souvent les membres d'une même famille ou même des jumeaux, le membre d'une famille qui est resté au village continuant à suivre un régime traditionnel et un autre membre qui est parti vivre en ville et suit un régime moderne à base d'aliments transformés).
      Béatrice

      Supprimer
  6. j'offre comme retour a notre origine divne(le royaume perdu).l'idee de.la lecture de Krishnamurty,ce qui nous conduira a un deconditionnement radical....ensuite la comprehension viendra toute seule..on tombera com par hazard sur un texte gnostique...et la cle de la prison en poche,l'evasion est assure...

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.