Bistro Bar Blog

samedi 9 novembre 2013

Comment guérir avec rien : le jeûne

Le nouvel article de Wladislas Barath.

Incrédules, accrochez-vous ! Voici comment guérir, cette fois, AVEC RIEN : le jeûne, la thérapie de demain.

4 novembre 2013

Parce qu’une image vaut mille mots, voici une superbe vidéo sur une autre thérapie, dans la lignée de mon article précédent. Vous en avez déjà entendu parler. Elle s’appelle le jeûne. Mais si vous êtes comme moi, que vous préférez voir des résultats plutôt que des théories, ce documentaire est pour vous !



Notez le taux de malades qui sont venus guérir de leurs pathologies dans la première clinique : sur 10 000 personnes, 75 % ont guéri de leur maladie. Même si l’on ne sait pas de quoi elles souffraient, ce pourcentage est énorme et vaut le coup qu’on s’y penche sérieusement. Et c’est ce qu’ont fait d’autres cliniques en Europe.

Dans ces centres, on traite des maladies comme la polyarthrite, les rhumatismes, le diabète, l’hypertension artérielle et bien d’autres pathologies réputées incurables.

Et que dire de cette étude qui montre des rémissions spectaculaires de cancer malgré une chimiothérapie des plus invasives uniquement grâce au jeûne, alors que ceux qui continuaient à manger sont presque tous morts ?

Que penser lorsque l'auteur de cette étude suggère même que le seul jeûne suffirait ?


Malheureusement, cette thérapie ne va pas dans la lignée du consumérisme. C’est même tout le contraire. Observez la pauvreté des moyens dans la première clinique. Rudimentaire, comparés avec nos grands hôpitaux…

Retenez aussi l’aggravation passagère des symptômes au troisième jour de cure. Il s’agit de l’effet rebond dont je parle dans cet article. J’y insiste parce que beaucoup consultent et trouvent intolérable de souffrir après la séance, et ceci, même si la consultation était des plus douces ! Or il faudra l’accepter : le corps fonctionne ainsi ! Il n’y a donc rien de plus naturel. La peur greffée dessus, elle, en revanche ne l’est pas !

La grande difficulté des détracteurs de ce genre de méthode, c’est de considérer que le corps est intelligent, qu’il sait comment guérir et retrouver son équilibre. Prétendre que le corps est plus intelligent que leur égo est pour certains un défi insurmontable, alors qu’il s’agit d’une évidence largement démontrée. Observez comment votre corps guérit d’une plaie. N’est-ce pas fabuleux ? Tout est là, en vous.

Du coup, certains jeûnent dans l’isolement, alors qu’un cadre médical compréhensif et surtout persuadé de la grande sagesse du corps serait parfois nécessaire.

Voyez-vous, se faire soigner par des gens qui sont persuadés que le corps est une défectuosité promise à la dégénérescence si la médecine n’intervenait pas, me gêne profondément. Si je dois faire équipe avec quelqu’un, je m’assurerai que nous allons bien tous les deux dans le même sens et que nous ayons les mêmes objectifs, non ?

On pense à tort qu’il faille ajouter quelque chose pour aller mieux : une pilule, un remède naturel en vogue, une recette tenue secrète, transmise de bouche à oreille, etc. Mais en réalité, c’est soustraire qu’il faut : réduire nos habitudes malsaines (par ignorance bien souvent, ou par confiance excessive aux grandes institutions).

Faites de cet adage spirituel votre devise: « moins, c’est plus ». Mais ne le faites pas de manière stupide ! Faites-le en connaissance de cause, en sachant et en étant conscient de ce que vous faites.

Si vous décidez de jeûner, renseignez-vous d’abord. Ce sont les trois à cinq premiers jours qui sont difficiles. Et c’est justement ce moment inconfortable qu’il faut dépasser pour être thérapeutique.

L’autre moment critique est le retour à une alimentation solide. Cette phase nécessite l’absorption momentanée d’une alimentation avant tout liquide !

En somme, le jeûne est comparable à un vol en avion. Le plus dur est le décollage et l’atterrissage. Le reste est une question de surveillance. Mais aucun vol ne saurait se faire si le commandant de bord n’avait pas tout vérifié avant le départ !

Renseignez-vous, prenez vos précautions et bon voyage !

**************

Ma critique de la vidéo : il est à regretter une forme d'apologie de la chimiothérapie, dont les dégâts seraient atténués par le jeûne. Comme si c'était le traitement standard des cancers. Autant supprimer la chimio et ne garder que le jeûne !

J'ajoute le lien vers le témoignage de Vieux Jade qui a jeûné une semaine, à lire : http://www.vieux-jade.com/article-crocodile-au-repos-120139459.html
(Editor's Note: This excerpt from John Hamer's book, The Falsification of History: Our Distorted Reality (2012), presents a disturbing image of the Red Cross. I suspect there is much more to be revealed about this outfit.)



by John Hamer

(henrymakow.com)

The International Red Cross is an Elite-controlled front organization whose true purpose is the complete opposite from its stated purpose.

The moment a 'natural' disaster such as Hurricane Katrina, the Haitian earthquake or the Japanese Tsunami occurs; the Red Cross floods the airwaves with ads seeking donations.  With music full of pathos playing in the background, the announcer tells us that the Red Cross is 'always there in time of need' and now that the poor victims are suffering terribly, 'won't you please open your heart and wallet?'
jpgThese people have totally mastered the science of extracting money from the unthinking masses.   For example, the dust from the World Trade Center demolition had not even settled (literally) before the Red Cross were appealing to us all to give blood and money to help the families of the victims of the 'terrorist' attack.  Thousands of people gave blood and even more gave millions of dollars to the Red Cross. Perhaps, it would have been pertinent to ask 'blood for whom'?  Everyone was dead (there were few injuries, relatively speaking) so why was the Red Cross asking for blood donations day and night for a week or longer?

The answer is reflective of the true purpose of the Red Cross.  Sad to say the Red Cross is a disaster 'racket.' which is in the business of making money from people's misery, especially with totally engineered disasters such as 9/11.  They sell the blood on, of course, but they apparently also use the blood for other things to which the public is generally not privy and one could legitimately ask where does all the money go and to whom?

 For the most part, they keep it for themselves as do the vast majority of major, household-name charities.  The families of the victims of 9/11 had to badger, harass and threaten the Red Cross in an attempt to obtain $11 million that they would not release to the families, as long as one year after the event - and that is just what we were told in the media, so my guess is that the actual figure was much, much higher than this.

The CEO of the Red Cross and other senior administrators receive obscene salaries and massive perks, all of which are paid directly from  contributions.  At the time of writing, the salary of the current president is almost $700,000 per annum and the total revenue of the Red Cross is well in excess of $3bn!

KATRINA AND 9-11

In Sept. 2005, Paul Joseph Watson and Alex Jones wrote, "As the aftermath of hurricane Katrina continues to wreak mayhem and havoc amid reports of mass looting, shooting at rescue helicopters, rapes and murders, establishment media organs are promoting the Red Cross as a worthy organization to give donations to.  The biggest website in the world, Yahoo.com, displays a Red Cross donation link prominently on its front page.  Every time there is a major catastrophe the Red Cross and similar organizations like United Way are given all the media attention while other charities are left in the shadows.  This is not to say that the vast majority of Red Cross workers are not decent people who simply want to help those in need".
world-trade-center-wtc-terrorist-attack.jpgIn fact, the Red Cross has been caught 'red-handed' withholding money in the wake of terrible disasters that require immediate funds.  In the name of the 'Liberty Fund' for 9/11 family relief, the Red Cross collected $564 million in donations yet only actually distributed around $150 million.

The then Red Cross President Dr. Bernadine Healy arrogantly proclaimed, "The Liberty Fund is a war fund.  It has evolved into a war fund.  We must have blood readiness.  We must have the ability to help our troops if we go into a ground war.  We must have the ability to help the victims of tomorrow."   (She resigned under fire in Dec. 2001, and died in 2011. )

On Jan 3, 2005, CNN reported: "Charities swung into action after the September 11 terrorist attacks, raising more than $1 billion.  But questions are being raised about where and how and how much of that money is being distributed.  Bearing the brunt Tuesday during a hearing of the House Energy and Commerce Committee's oversight panel was outgoing Red Cross President Dr. Bernadine Healy.  Healy was hammered by one New York official for the Red Cross' decision to put aside nearly half of the money raised for future needs that may include terrorist attacks.  'I see the Red Cross, which has raised hundreds of millions of dollars that was intended by the donating public to be used for the victims of September 11 -- I see those funds being sequestered into long-term plans for an organization,' New York Attorney general Eliot Spitzer testified. "


LEGACY OF CORRUPTION
In fact the Red Cross has a long, long sordid history of stealing cash donations intended for disaster relief. Following the disastrous San Francisco earthquake in 1989, the Red Cross donated only $10 million of the $50 million that had been raised, and kept the rest.

 Similarly, following the Oklahoma City bombing in 1995 and the Red River flooding in 1997 many donations were also withheld.  Even as far back as the Korean War, the Red Cross was plundering soldiers' relief packages, the famous 'Red Cross Parcels' from home.

 The Red Cross is very adept at stealing money and looting mail and has been exposed in this respect many times but it has been allowed to escape sanctions, punishment or exposure because the organization is so closely allied with and indeed is inextricably linked with the Elite establishment.  It is without doubt an organization run by Elite insiders whose purpose is to gather intelligence and steal from the poor, underprivileged and needy to further line the pockets of the rich.
indonesia.jpgSeveral minor charities that were involved with the 2004 Tsunami relief project expressed outrage in public to say that large charities like Red Cross and Oxfam were engaged in secret negotiations that resulted in a large amount of the public-donated money being withheld from those most affected by the disaster. See Red Cross Hasn't Spent $200 million Raised for S. Asian Tsunami

The message here should be clear to all.  Under no circumstances donate money to major charitable organizations unless you would like your money to go to benefit the Elite's expansion of their empires and the fast-developing police state in your own backyards.  Find smaller independent charitable organizations that you know to be reliable and make your donations to them.
- See more at: http://henrymakow.com/2013/10/The-Red-Cross-Scam%20.html#sthash.OdgYREI9.dpuf

10 commentaires:

  1. Merci pour cette vidéo très importante, que je n'avais pas pu voir jusqu'au bout à l'époque. Tu as raison pour l'ambiguïté parfois, et "une forme d'apologie de la chimiothérapie", mais imagine si le commentaire avait massacré la chimiothérapie, en vertu du principe habituel d'inversion du réel il aurait été censuré et accusé de mettre la vie d'autrui en danger !
    Le fil conducteur entre les lignes est tout de même clairement la recherche de la guérison sans aucun médicament.
    Une autre erreur qui avait failli me faire fuir d'emblée, c'est l'affirmation que notre espérance de vie augmenterait. C'est faux, elle diminue.

    Si on regarde bien, on voit aussi clairement, même si ce n'est malheureusement pas mis en relief et peut passer inaperçu, que même si "le cerveau a besoin de sucre", le corps n'a pas besoin d'en ingérer car il est capable de tirer son énergie de la graisse, qu'il sait transformer. Je crois que le mot cétogénèse ou cétonique est prononcé. Ce qui peut aiguiller quelqu'un désireux d'en savoir plus.
    Il n'est pas fait mention du déparasitage que le jeune procure, de la fin de l'addiction aux sucres et des conséquences sur le fléau des mycoses.

    Enfin il est dit ouvertement que nous pouvons jeûner jusqu'à 40 jours sans avoir peur.... C'est quand même un gros pavé dans la mare du système de contrôle dans le cas où il nous organisait une pénurie.
    Oui, nous avons plusieurs moyens de nous soigner, au choix. Ou simplement nous maintenir en bonne santé.

    Brigitte

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Je vous remercie de votre article,

    merci.

    RépondreSupprimer
  3. Un rappel : http://www.vieux-jade.com/article-crocodile-au-repos-120139459.html

    Au fait, où est-ce qu'on pourrait avoir un clone du chien qui rapporte des cèpes ?
    (le mien fait plutôt les poubelles)

    Bises, VJ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais où avais-je la tête, sûrement à penser à ma prochaine cueillette de cèpes (nulle, la saison cette année...) ?
      J'ajoute le lien de ton témoignage à la fin de l'article, d'autant que j'en avais beaucoup apprécié sa lecture.
      Bises

      Supprimer
    2. "Au delà, nous pressentons une acuité des perceptions, externes et internes, qui est le moyen unique de nouer le contact avec l'Être essentiel qui nous sous-tend."
      C'est exactement cela. Nous entrons dans une perception panoramique, intérieure et extérieure, synchronique, de nous et du monde : tout ce que le système de contrôle prétend nous offrir avec ses pilules roses, mais sans aucune possibilité pour lui de nous manipuler pour détourner nos âmes.
      Nous ne pouvons plus ignorer que le temps n'existe pas, ni notre pouvoir de changer de pensées, ni l'effet que cela aura sur le monde.
      En plus, le jeûne n'est pas notre seul moyen d'entrer dans cet état.

      Puisque Vieux Jade parle de la démarche de jeûne à partir du surpoids, et en tant que décision "politique" pour changer ses habitudes, je vais dire quelques mots de mon expérience, pour les maigres qui auraient des doutes.

      Je n'ai jamais pris de décision de jeuner, car je suis partie de l'autre bout : absorbée dans des recherches personnelles qui me faisaient voyager sans nécessité de déplacer mon corps, j'ai tout naturellement "omis" de lui fournir de la matière à carburer. Car il ne semblait pas en demander. Les périodes vont de 2 jours à une semaine, sans perte de poids, et une régulation se met aussi naturellement en place au niveau intestinal, le système digestif semble de plus en plus fonctionner en circuit fermé, et ne demande pas à être purgé.

      Quand j'étais petite j'ai eu la chance de ne pas aller à l'école avant le CP. Je passais mon temps à créer (il faut peut-être préciser ici que j'ai eu le contraire de ce qu'on appelle « une enfance heureuse »). J'étais très incrédule en entendant les adultes affirmer qu'il fallait faire trois repas par jour, et convaincue que l'alimentation matérielle n'était pas notre nature. Aujourd'hui encore j'en fais maximum deux, mais je ne mange aucun placébo.

      Ma conclusion est que plus nous nous plaçons en position de CRÉER, moins nous avons besoin de CONSOMMER.
      Qu'en plaçant l'Homme dans une position d'exécutant, de salarié, on l’a coupé de sa nature même de créateur et de ses réels besoins, et on a pu le contrôler, et le pousser dans l’enclos qui mène à l’abattoir.
      On lui a dit « que l’alimentation soit ta médecine ». C’est vrai et c’est faux, comme toutes les bonnes formules qui ont dérivé en dictatures dogmatiques. Car rien de ce qui peut se dire avec des mots n’est définitivement vrai, et il ne sert à rien de se battre pour ou contre.
      Mais oui, le système de contrôle a peur que par la voie du jeûne, l'Homme retrouve sa "secte" d'origine... la secte des créateurs.

      Pour voir ce que signifie « nous placer en position de créer », nous pouvons par exemple penser à une personne amoureuse : n’avons-nous pas remarqué qu’elle « oublie » de manger ? Aimer, c’est créer, et Vieux Jade a vu l’Amour au bout du jeûne.
      L’Amour peut en être aussi bien le début : on le "rencontre parfois dans la vie diurne par "hasard", par la méditation, la transe, les plantes sacrées, la contemplation de la beauté, l'amour." Et le système de contrôle n'y pourra rien.

      Créer, c’est « l’Amour sous toutes ses formes », Loriana dixit.

      Brigitte

      Supprimer
    3. @VJ
      Si tu fait le tour de ton immeuble pour lui faire prendre l'air, c'est sur que la pauvre bête va aller fouiner dans toutes les poubelles.
      Si tu le promènes dans les bois, alors là il peut te ramener du champignon !
      Le mien je le promène au bois de Boulogne et il m'a constitué au fil des saisons une belle collection de petites culottes.....
      Il me ramène ce qui a sous la truffe ! Logique.

      Supprimer

    4. Nous sommes irréductiblement différents, comme chacun sur terre au sens où chacun est un individu, même si la notion d'individu est un peu différente selon les régions du monde.
      Et pourtant, cette irréductibilité domine notre vie. Nous n'avons que peu de, très peu de chose en commun avec la société dont secrètement nous désirions, et désirons peut-être encore, la reconnaissance.

      Supprimer
  4. Je fais un digiuno 7 jour per anno e mi trovo benissimo, ma sarebbe già molto farlo ogni volta che la LUNA è piena e ho il puntiglio di farlo senza essere seguita, ma conosco il mio corpo e le sue reazioni
    Ho fatto la chimio e dopo una chimio bastano due giorni per disintossicarsi, non sono medico, ognuno si prenda la responsabilità dei suoi atti
    All'epoca on sapevo del digiuno , ma facendo le corna se dovessi risuccedere la prima cosa che farei è quella di mettermi a digiuno per sette giorni o anche dieci, ascoltando mantra e leggendo poesie mistiche.... per pulirsi da tutte le sozzure che riceviamo ogni giorno. Abbiamo perso il buon senso, l'ingenuità, la voglia di sapere di più, di continuare a cercare ad ogni istante della vita per rimettersi in connessione da dove scendiamo :il Cielo.
    Dobbiamo fare attenzione e coscienza ogni giorno, altrimenti scivoliamo nell'attuale transumanesimo

    Ciao a tutte e tutti. Ho deciso si seguire la mia intelligenza che mi è stata donata e prendo le mie scelte con conoscenza di ogni cosa
    Ciao loriana

    RépondreSupprimer
  5. Merci Loriana de ton long commentaire qui attend sa traductrice préférée...

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.