Bistro Bar Blog

mardi 19 novembre 2013

Chronique enlèvement assemblages piscine réacteur 4 (suite)


Résumé vidéo du transfert le 18 novembre du combustible dans la piscine du réacteur 4



À ce sujet, je n'en veux pas à TEPCO de ne pas avoir posté la vidéo du travail complet (9 à 10 heures) du 18 novembre.

La préparation d'immersion du conteneur a démarré le matin et elle a été achevée à 12h30. L'enlèvement des assemblages du combustible non usagé vers le conteneur a démarré à 15h18 et à 18h45, quatre assemblages étaient transférés dans le conteneur.

Le nom des sociétés et des ouvriers sont floutés dans la vidéo. Ce pourrait être des ouvriers de TEPCO, mais plus probablement appartenant à l'une des principales entreprises de sous-traitance.

Vidéo (2'32) publiée le 19 novembre par TEPCO :



En comparaison des photos ci-dessous, l'eau de la piscine semble légèrement trouble. Après la journée de travail qui s'est terminée à 19 h le 18 novembre, une autre équipe d'ouvriers était programmée pour la nuit entière, pour le nettoyage des petits débris et des particules avec un aspirateur à eau.








Cliquez pour agrandir


Aujourd'hui, 19 novembre, les ouvriers avaient transféré 8 assemblages de combustible non usagé dans le conteneur à 13h30, selon l'ARN. L'Agence pense que les ouvriers pourront enlever 10 autres assemblages pour remplir le conteneur.
Il y a 6 groupes d'ouvriers qui se relaient pour l'enlèvement des assemblages afin que chaque groupe passe moins de deux heures sur le plancher opératoire.

8 commentaires:

  1. je suis très surpris par la propreté des lieux , on croirait une installation neuve , pas un seul débris , même l'eau semble propre , pas un cable arracher ou tordu , bizarre,bizarre, où c'est vraiment du bon boulot , et la bravo les jap!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois mal TEPCO avoir mis en scène un faux plancher opératoire de l'unité 4 et faire un film bidon...
      PS : évite de dire les "jap" en parlant des japonais. Chez Ultraman (qui est japonais, même s'il vit aux US), c'est très mal vécu, c'est comme cela que les américains les appelaient du temps de la 2ème guerre et c'était un terme extrêmement méprisant (l'équivalent du mot "bougnoules" qu'utilisaient les français en parlant des algériens pendant la guerre d'Algérie et après). Je sais que tu ne l'as pas dit pour être méprisant, mais je partage cette sensibilité et suis d'accord avec Ultraman.

      Supprimer
  2. Je ne savais pas je viens d'apprendre quelque chose.

    Merci

    RépondreSupprimer
  3. Je suis d'accord avec Anonyme19 novembre 2013 16:48 ce fut la première chose qui ma tilté pour une central complétement détruite de voire l'intérieur si flambant neuf ; je pense que cette vidéo montre les essais fait dans une autre central nucléaire avant le travail qui doit être effectué à la central de fukushima ont nous dit pas encore une fois la vérité.
    C'est impossible que dans cette vidéo se soit la central de fukushima c'est évident non ???
    Manipulation de TEPCO.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voici un lien vers une photo des installations, pour comparaison et conclusion...:http://www.jimstonefreelance.com/fukushimatoptext.jpg

      Supprimer
  4. désolé pour les jap onais c'est comme nous disons sur les chantiers , les ritals ,les portos ,c'est vraiment sans arriere pensées , c'est le terrain , les vrais !!! pas les gignol de finançiers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais que ce n'était pas "raciste".

      Supprimer
  5. Merci a vous,

    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/fukushima-le-mois-de-tous-les-143930

    Bene a voi, Léa.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.