Bistro Bar Blog

vendredi 1 novembre 2013

Certains quinoas contiendraient du gluten


Petite alerte sur cette céréale qui est au menu des intolérants et/ou allergiques au gluten, population en nette augmentation pour de bonnes raisons. Natural News fait le point. Par contre je ne savais pas qu'il existait des variétés d'avoine compatibles avec les menus sans gluten (voir lien en fin d'article).


Remise en question du quinoa comme étant sans gluten


 27 octobre 2013

(NaturalNews) Cultivé dans les Andes depuis plus de 5000 ans, le quinoa est une graine de type céréalier qu'utilise depuis longtemps la communauté des sans-gluten pour son pouvoir nutritionnel élevé et son important taux de protéine (environ 18%). La population avec un problème cœliaque pensait pouvoir compter sur cette super-céréale, mais de récentes études ont aujourd'hui relié certaines variétés de quinoa comme pouvant présenter une certaine toxicité pour ceux qui sont affligés de la maladie cœliaque.

Le quinoa contient des protéines équilibrées subvenant aux besoins en acides aminés de l'alimentation humaine et qui incite à une demande croissante de la part de la communauté des consommateurs sensibles au gluten. Un récent article de l'American Journal of Clinical Nutrition (juillet 2012) brosse une étude sur l'examen de 15 variétés de quinoa dont des variétés hybrides. En dehors des variétés franches, deux variétés (Ayacuchana et Pasankalla) ont déclenché des réponses immunitaires identiques à celles de la gliadine (une glycoprotéine du gluten) dans certains eéchantillonages, et quatre autres variétés franches possédaient des concentrations quantifiables juste en dessous du seuil acceptable pour une dénomination "sans gluten".

Cette étude souligne le besoin de tester de manière plus rigoureuse les céréales qui évitent une réaction cœliaque en expliquant les différences dans les variétés et les taux, ainsi que les contaminations croisées dues à la sélection et au conditionnement. En fait, les tests précédents sur le quinoa n'avaient pas spécifié les variétés utilisées, ce qui conduit à encore plus de soupçons sur la sécurité de cette céréale pour les patients cœliaques stricts. Et bien qu'une majorité de cultivars (9 sur 15) utilisés dans l'étude étaient sans danger, il subsiste toujours un signal d'alarme pour les personnes au régime strict, en raison du risque de produits supposés sans gluten qui utilisent le quinoa d'une manière ou d'une autre. Cette étude place par conséquent le quinoa dans une position précaire, comme celle de l'avoine dont le débat sur son absence de gluten s'est poursuivi pendant plus de 20 ans pour savoir aujourd'hui que quelques variétés d'avoine sont étiquetées comme sans gluten*.

Il est conseillé aux consommateurs interdits de gluten d'utiliser leur discernement quand ils achètent des produits sans gluten, surtout ceux avec des réactions sévères aux contaminants. Écouter les signes évidents d'inconfort de son corps fait partie du maintien de la santé. Dans la plupart des cas, les réactions sont retardées et se manifesteront dans les heures qui suivent la digestion. Un autre moyen pour déterminer la sécurité d'un produit alimentaire est de le tester spécifiquement avec un praticien de santé fiable qui se sert de la kinésiologie. Cette méthode scientifique permet au corps de réagir énergiquement à un aliment et d'y répondre en conséquence en donnant au patient des réponses immédiates.

Pour ceux sans problème de gluten : continuez à en manger ! Le quinoa est une option de repas délicieuse et nourrissante. On peut l'utiliser de manière variée, il se substitue aussi très bien au riz dans les desserts et autorise une foule de possibilités d'applications culinaires créatives.


Traduction par le BBB.

**************


* J'ai cherché pour l'histoire de l'avoine sans gluten et j'ai trouvé ce lien en français :


5 commentaires:

  1. Ne pas oublier de RINCER le quinoa (tout comme le millet d'ailleurs) avant de le mettre en cuisson pour lui ôter la petite amertume qui en a rebuter plus d'un ! Après c'est 2,5 volumes d'eau et assaisonnement aussi variés que pour le riz ou le couscous ...
    bon(s) appétit .

    RépondreSupprimer
  2. Toutes les graines sont équipées de défenses contre les prédateurs. Comme nous.
    On s'est focalisé sur le gluten, sans doute à juste titre, mais toujours dans cette démarche de couper les choses en rondelles distinctes sans considérer l'ensemble, démarche dont résultent des étiquettes "interdit" ou "autorisé" qu'on voit régulièrement inversées au gré des découvertes.
    Mais il y a d'autres éléments qui nous rendent les graines indigestes. Les graines sont peut-être assimilables après transformation, mais transformation par nous-mêmes (exemple : début de germination, fermentation, association avec des herbes qui facilitent la digestion, comme mentionné récemment).

    Ensuite il y a l'approche face à ce que nous appelons les aliments, mais qui sont en réalité des plantes et des animaux. On peut vouloir des aliments "prêts à manger" vite fait, sans connexion avec la Vie qui les fait exister. La facilité apparente, mais avec des conséquences pour la digestion.
    Ou on peut être connecté avec les plantes car on les prépare avec la conscience de la même force de Vie qui nous fait exister, elles et nous. La première différence c'est l'émerveillement et la gratitude. Même approche avec l'eau.
    Alors nous oublions la loi de la rapidité et de la facilité qui semble gouverner le peuple de cette planète, pour le plus grand bénéfice de ses prédateurs, car en réfléchissant nous-mêmes à l'alimentation que nous voulons, nous trouvons nous-mêmes les solutions pour préparer les plantes. Nous observons les résultats de nos actions, de notre volonté, et cela n'est plus une perte de temps, c'est intéressant. C'est la deuxième différence.
    La troisième différence c'est qu'en mangeant ainsi, nous avons besoin de moins de quantité mais nous sommes mieux nourris. Comme les lapins d'Hortense.

    Evidemment, ça porte un très vilain coup à la société de consommation.

    Brigitte

    Brigitte

    RépondreSupprimer
  3. Petite précision Astrobiotique: demain nous avons, pour la manif de Quimper, la conjonction Lune /Saturne/Soleil . Donc les bretons têtes de con devraient être boostés par les énergies ET. Ca va chier des bulles de chouchen!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OH !! l'astrobioticien ! relit tes manuels ! tu confonds le chouchen avec le champagne !
      Des bulles ? ? on aura tout vu !!

      Supprimer
    2. C'est un chouchen champenois!

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.