Bistro Bar Blog

jeudi 10 octobre 2013

Ultraman, fuites : les erreurs (suite)


En images 2 : une autre erreur élémentaire concernant les fuites d'eau à la centrale de Fukushima – Le bon vieux débordement

C'est maintenant une erreur que n'aurait pas faite un bambin.

En préparation pour les pluies du typhon, les ouvriers ont connecté un tuyau pour évacuer l'eau de pluie dans un réservoir carré et ont mis en marche la pompe. Le problème est qu'ils l'ont connecté au mauvais réservoir dans la mauvaise zone (zone H6 au lieu de la zone H2 prévue) et l'eau de pluie a débordé.

Photo de TEPCO (1er octobre 2013):


Le président de l'Autorité de Régulation Nucléaire, Shunichi Tanaka, est contrarié par la récente série de fuites mineures à la centrale due à des erreurs faites apparemment par les ouvriers et il a fait un commentaire, selon le Mainichi Shinbun (9 octobre) :
"Le moral des ouvriers de la centrale a considérablement diminué, causant des problèmes dus au manque de soin. Il est nécessaire que nous demandions de la part des responsables en chef de TEPCO de remonter le niveau du moral".
Le commissaire Fuketa, dans le même article, a dit aussi :
"Des erreurs simples et humaines se produisent, dont celle où des ouvriers ont transporté de l'eau contaminée dans le mauvais réservoir. Nous ne pouvons fermer les yeux sur de telles erreurs".
Qu'allez-vous donc faire, Dr Tanaka et Dr Fuketa ?
Les cadres supérieurs de TEPCO, comme pour tout cadre de grande société, ne connaît pas nécessairement comment les ouvriers en première ligne travaillent. Il n'y a qu'à se rappeler combien le responsable à l'époque de la centrale, Masao Yoshida, devait batailler avec les cadres pour que le travail soit fait à la centrale.

Par ailleurs, de nombreux ouvriers doivent travailler pour un salaire de misère (100 $ par jour = 73 €), sans bénéfices ni sécurité de l'emploi, en tant qu'ouvrier sous contrat avec un sous-traitant.

La meilleure chose à faire par TEPCO pour remonter le moral, je pense, serait de rendre distincte la centrale comme une société à part, de recruter directement des ouvriers avec des bénéfices, d'augmenter son capital propre et d'attirer des sociétés/personnel avec des compétences en démantèlement. Trop mauvaise idée qui avait été exposée et défendue en 2011 par le directeur d'alors de TEPCO, Katsumata, et rejetée par le parti démocrate du Japon sous Naoto Kan.

7 commentaires:

  1. Merci. Grand Merci de continuer a nous informer.

    Le silence de la communauté internationale et des médias est assourdissant.

    ^^

    Bien a vous, Léa.

    RépondreSupprimer
  2. Heureusement, ils ont prévu un bac de rétention (blanc) sous les cuves! :-/

    RépondreSupprimer
  3. Merci de l'info : tout est dans ces "petits" détails -
    TEPCO et ABE s'en moquent car ils n'ont qu'un but : rejeter l'eau dans le Pacifique, si possible non traitée - Tous les prétextes sont bons pour atteindre ce but sous couvert d'employés maladroits et/ou d'éléments naturels non contrôlables -
    Sylvie 80

    RépondreSupprimer
  4. Le rejet dans le Pacifique est la seule solution véritablement très économique pour Tepco.
    Alors utilisons la.
    Kotetsu

    RépondreSupprimer
  5. Les Japonais n'ont pas les moyens techniques et financiers et en plus ils refusent l'aide des spécialistes qui viennent de l'extérieur alors comment faire pour que ça aille mieux....

    Et en les circonstances actuelles ils serait temps que les scientifiques du monde entier qui ont bien plus d'expérience que d'autres et que les hommes politiques qui ne comprennent rien au nucléaire, puissent travailler avec eux pour trouver une solution.

    Je suppose que vous êtes au courant de ce qu'ils ont prévu de faire à Fukushima le mois prochain.

    http://ondevraitenparler.wordpress.com/2013/10/02/fukushima-avec-jean-pierre-petit/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien
      écouter cette vidéo est juste indispensable pour comprendre ce qui ce passe au Japon mais aussi chez nous en matière de nucléaire.
      Difficile de croire qu'un tel degré d'incompétence et de corruption puisse exister et mettre directement nos vies en péril!

      Supprimer
    2. J'en ai écouté une partie, mais je la diffuserai demain pour que tout le monde en profite.

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.