Bistro Bar Blog

lundi 16 septembre 2013

Ultraman : alerte au réacteur de Monju


Le système de réponse d'urgence du réacteur de Monju* a été hors service pendant une heure ; cause inconnue, l'accès au site impossible en raison de glissements de terrain


* réacteur expérimental à neutrons rapides. Équivalent de notre SuperPhénix.

Selon un email d'urgence de la NRA (Autorité de Régulation Nucléaire) que partage le journaliste indépendant Ryuichi Kino, la cause de l'arrêt du système ne sera pas connue de sitôt car l'équipe de maintenance ne peut atteindre Monju en raison de glissements de terrains occasionnés par les pluies torrentielles du typhon Man-Yi.
D'après le tweet de Kino :


Aujourd'hui, 16 septembre, nous, à la NRA avons reçu une correspondance de la part de la JNES (Japan Nuclear Energy Safety Organization) selon laquelle le système de transfert de données des paramètres de la centrale du Système de Réponses d'Urgence pour le réacteur à neutrons rapides Monju de la JAEA a stoppé.

(Le transfert de données a stoppé à 2 h 56 le 16 septembre, et a repris partiellement après 3 h 46). La JNES et la JAEA enquêtent actuellement sur la cause de l'arrêt des transferts de données. Cependant, en raison des glissements de terrain causés par les pluies torrentielles du typhon, l'entretien et la réparation ne peuvent se faire sur l'enceinte de la centrale de Monju. Il faudra donc un moment pour déterminer la cause de l'arrêt.

Nous avons déjà instruit la JAEA de sécuriser le rassemblement et le transfert de données via des moyens alternatifs comme le téléphone, le FAX, la messagerie si un problème est soulevé à l'installation nucléaire avant que le système de réponse d'urgence soit restauré.
Selon l'Asahi Shinbun (16 septembre), deux glissements de terrain se sont produits près de Monju, dont l'un à l'entrée du tunnel distant de 1 kilomètre de la centrale.

Il existe plusieurs centrales nucléaires au Japon qui ne sont accessibles que par une route unique et/ou un tunnel – Monju, la centrale de Tsuruga et la centrale de Ooi.


Voici comment se situe Monju : accessible par un tunnel ou une route étroite qui longe la côte
:
Cliquer pour agrandir

L'accessibilité au site en cas de problème n'est pas incluse dans les conditions de redémarrage des centrales nucléaires japonaises.


En passant, en termes d'accessibilité, les centrales nucléaires de TEPCO, dont Fukushima I, sont les meilleures centrales du Japon.

7 commentaires:

  1. En passant, en termes d'accessibilité, les centrales nucléaires de TEPCO, dont Fukushima I, sont les meilleures centrales du Japon.
    Je sais pas qui a écrit ce genre de konnerie !
    Quand la radio-activité à 50 kms est telle que vous n'avez pas le droit d'y mettre les pieds bécause c'est la mort en 1/10ème de seconde !
    On dit que la centrale est accessible ! ! ! !
    En attendant tepco rigole lui !
    Le typhon est entrain d'expédier toute la flotte radio active dans le Pacific ! Et hop n'y vu ni connu !
    Al

    RépondreSupprimer
  2. Al, et si vous arrêtiez vous-même d'en raconter des conneries, avec un bon c bien français, sans savoir de quoi vous parlez vraiment ?
    AB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher(e) AB

      Suffit paraît il qu'une fuite de 300 m3 d'eau contaminée interdisent l'accès aux réservoirs et d'une partie de l'usine! Dose mortelle en moins de deux heures !
      Il y a 5 000 tonnes de combustible sur le site, un réacteur est en réaction depuis 2 ans, ils ne savent pas ou se ballade le corium actuellement! Puisque vous avez l'air de maîtriser votre sujet, je file vos coordonnées illico à tepco, ils ont besoin de votre savoir pour ce sortir de ce guêpier mortel pour la planète.
      Ceci dit en passant, en termes d'accessibilité, les centrales nucléaires de TEPCO, dont Fukushima I, sont les meilleures centrales du Japon. Heureusement, car si elles avaient les plus mauvaises, vous seriez plus là pour écrire vos balivernes !
      Al

      Supprimer
    2. Merci d'avoir lu: Heureusement, car si elles avaient été les plus mauvaises! OUPS !

      Supprimer
  3. Tout le secteur de Kyoto avait été classé en "alerte spéciale" , la plus haute, par le centre sismologique japonais hier soir -
    Cet arrêt est-il lié au typhon ? là est toute la question

    Sylvie 80

    RépondreSupprimer
  4. bien sûr, je voulais parler du centre METEOROLOGIQUE japonais !
    excuses

    Sylvie 80

    RépondreSupprimer

  5. Vouz'en faites pas, sur FranCintrée j'ai ouïe qu'à un 1km de la centrale il n'y avait plus de danger. Le journaliste avait du mal à placer que les poissons frisaient des doses trop élevées pour la compréhension. Tepcon avoue mentir sur les données depuis deux ans, ayant déjà attendu trois mois pour annoncer le premier mensonge...
    Bah, avec Ison ça ira plus vite, déjà sans satellites faudra gueuler pour nous mentir... Ou alors pendant les J.O.
    Et comme si la terre bascule on est sensé se retrouver sous les tropiques, moi je pense plutôt à mon maillot. Le bronzage j'ai l'impression que ça va aller...
    Non, mon seul petit problème c'est la résistance aux nano-drones-clones de combat, j'ai égaré mes lunettes...
    Ben non, j'ai pas perdu mon foie, pourquoi le pape est mort? Alors un nouveau pape est appelé à règner !
    P.S: Araignée ? Quel drôle de nom pour un pape, pourquoi pas Zibéllule ou s'il est petit, papillon !
    Oy

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.