Bistro Bar Blog

mercredi 18 septembre 2013

Pauvre petite grenouille !


Une grenouille s'incruste par mégarde* dans la photo de lancement de la sonde lunaire de la NASA.

* Le titre anglais utilise le mot "photobomb" du langage populaire, difficilement traduisible en français. Une photo "photobombée" signifie qu'un élément s'est retrouvé de manière inattendue dans le champ de l'appareil photo ou de la caméra.


Désolé, Kermit (grenouille du Muppet Show), tu n'iras pas sur la lune.

Une petite grenouille qui sautillait vendredi dernier 6 septembre près de la côte de Virginie n'avait pas vraiment prévu de se retrouver sur une photo lors du lancement par la NASA du nouvel engin spatial de la série LADEE (Lunar Atmosphere and Dust Environment Explorer, Explorateur de l'atmosphère lunaire et de son environnement de poussière) en Virginie. En fait, la petite créature a été projetée haut dans le ciel au lancement, vous pouvez la voir sur la photo ci-dessous.


L'appareil photo télécommandé qui s'est déclenché au moment de la mise à feu du Minotaure V a capturé la photo de la grenouille qui a décollé dans les airs et les officiels de la NASA ont confirmé que la photo n'était pas truquée.

"L’équipe des photographes a confirmé que la grenouille était réelle et qu’elle n'a été capturée que sur un seul cliché par l'un des appareils télécommandés qui prend en photo le lancement", ont écrit les officiels de la NASA en décrivant la photo. "L’état de la grenouille reste malgré tout incertain".



La base de Wallops est voisine du Refuge National de la Vie Sauvage sur l’île de Wallops. Le refuge a été installé en 1975 quand la NASA a transféré 93 hectares de terrain au refuge et abrite des aigles, des hiboux, des oiseaux migrateurs et d’autres espèces, selon la description de son site.

La malheureuse rencontre de la grenouille s'est faite avec la fusée transportant l'engin spatial LADEE de la NASA.

La sonde robot LADEE est maintenant en route pour un voyage d'un mois vers la lune où sa mission sera d'étudier les mystères de la poussière lunaire et sa mince atmosphère. C’est la première mission lunaire qui se fait depuis cette base de la NASA en Virginie.

Ce n’est pas la première fois qu’une mission de la NASA a un effet malheureux sur un animal.En 2009, une petite chauve-souris a tenté de faire du stop sur la navette spatiale Discovery lors de son lancement à Cap Canaveral en Floride.

La créature ailée s’est accrochée pendant le compte à rebours au réservoir externe du vaisseau spatial et a décollé avec.

En se basant sur des photos et une vidéo, un expert de la vie sauvage qui assiste le centre a dit que la petite créature était une chauve souris qui avait probablement une aile brisée et des problèmes avec son épaule gauche ou son poignet, ont dit les officiels de la NASA en 2009. "L’animal a probablement péri rapidement pendant la mise en orbite de Discovery."

Le lancement de la mission de 280 millions de dollars LADEE s'est par ailleurs bien déroulé. D'après les officiels de la NASA, la sonde est actuellement en phase de vérification étendue pendant qu'elle orbite la Terre. LADEE fera encore deux fois le tour de la planète avant de mettre le cap le 6 octobre vers son orbite lunaire.


Traduction par le BBB.

4 commentaires:

  1. Quelle fin grandiose pour une grenouille :o)

    Probable clin d’œil de la loi du Karma à ce petit animal qui dans sa vie précédente n'a peut-être eu de cesse de se gonfler d'orgueil pour se faire aussi gros que le bœuf.

    Une petite minute de gloire planétaire pour une vie qui s'achève avant de recommencer en mieux :-)

    RépondreSupprimer
  2. Ah, parfois les "photobombs" sont purement volontaires comme on peut le voir sur Internet. On voit ça aussi dans les reportages télé (ère du si- je-passe-à-la- télé-je suis. Mais c'est sûr que dans ce cas précis c'est bien par mégarde (à moins que Kermit ne soit suicidaire). De là à ce qu'on accuse les "froggies" de vouloir prendre la vedette au "yankees"...

    RépondreSupprimer
  3. Elle a quelque chose d'humain...
    nad

    RépondreSupprimer

  4. Vous n'y êtes pas du tout: c'est la preuve non pixelisée par la nas.nsa.nasi que même une grenouille (?) peut concurrencer "l'humanité", sans polluer, par simple sustentation géomagnétique nocturne...
    Oy

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.