Bistro Bar Blog

jeudi 5 septembre 2013

Nouvelle alerte dans l'agriculture : la mouche génétiquement modifiée


Ont-ils pensé, ces Frankenscientifiques que les oiseaux vont manger ces mouches ou papillons génétiquement modifiés ?

Des "Frankenmouches"* pour combattre les nuisibles : des scientifiques prévoient de lancer des milliers d'insectes génétiquement modifiés  dans les champs comme alternative à l'usage de produits chimiques


* en anglais "Frankenflies" (contraction de Frankenstein et de fly, la mouche)



Des milliers d'insectes GM mis au point par des scientifiques britanniques sont sur le point d'être relâchés dans les champs européens comme alternative aux pesticides chimiques.

Le programme est de relâcher un grand nombre de mouches de l'olive (Dacus oleae, voir photo plus bas) qui serviraient à tuer les nuisibles sauvages qui endommagent les cultures.

Mouche de l'olive (normale)

La technologie est l'invention personnelle d'experts de la société britannique Oxitec, qui font valoir que des insectes GM sont meilleurs pour l'environnement que la pulvérisation des cultures avec des pesticides chimiques.


Des critiques craignent cependant que cette création pourrait faire courir un risque sanitaire si les gens mangent les mouches ou leurs larves (?) si elles pénètrent dans les produits alimentaires.

L'expérimentation impliquerait de répandre des mouches de l'olive mâles génétiquement modifiées qui s'accoupleraient avec des femelles sauvages avec pour résultat que toute la descendance femelle mourrait au stade de larve ou d'asticot.



En théorie, cela conduirait à une grosse diminution de la population de la mouche de l'olive, permettant donc aux arbres de produire des fruits sans recours aux pulvérisations chimiques.


La firme basée à Oxford a demandé la permission aux autorités de régulation espagnoles d'effectuer un essai sur le terrain de ses "Frankenfly" GM.


S'il est concluant, d'autres essais seront réalisés en Grèce et en Italie, bien que la société espère aussi pouvoir utiliser ces insectes GM dans les champs britanniques.

Oxitec a créé une souche génétiquement modifiée d'un papillon, le Plutella maculipennis, dont les chenilles sont connues pour attaquer les choux, les brocolis et autres cultures similaires dans les champs de ce pays. Il détruirait les nuisibles de la même manière que les mouches de l'olive GM.

Plutella maculipennis (normal)

Les essais de laboratoire avec les mouches de l'olive GM ont entraîné l'élimination des nuisibles sauvages en moins de deux mois.

Le système s'est complété par des essais dans des serres.

Le Dr Martha Koukidou de chez Oxitec, qui dirige les essais, a dit : "Notre démarche vise non seulement au contrôle de la mouche de l'olive, mais aussi à éviter de nuire aux autres espèces. En utilisant notre formule de stérilité génétique, nos mouches sont conçues pour éliminer les nuisibles et ne pas subsister dans l'environnement".


La société a demandé aux autorités de régulation catalanes la permission de mener une évaluation de terrain de sa souche de mouches de l'olive, en accord avec les régulations de l'UE.

L'essai serait réalisé sous un voile encerclant 24 arbres et serait fait en partenariat avec une société espagnole, OpenNatur.

Son porte-paroles, Victor Perdrix, a déclaré : "Nous avons cherché une solution très efficace et écologique pour la mouche de l'olive. Nous pensons qu'il y a un potentiel important".



Oxitec a souligné avoir le soutien de plusieurs producteurs d'olives, comme Paul di Calabiana Willan, qui est basé à Côme, au nord de l'Italie.

Il a dit : "Ici sur les cultures en terrasses, l'agriculture dépend du succès des plantations d'oliviers, mais ces dernières années la mouche de l'olive a dévasté plusieurs récoltes. L'arme principale contre la mouche de l'olive est un produit chimique qui a été interdit dans certains pays. Rien d'autre n'est efficace. À mon avis, l'utilisation d'insectes GM pour éradiquer ce fléau est une étape nécessaire pour arriver à supprimer totalement les pesticides."

"Pour survivre et prospérer, l'agriculture européenne aura besoin d'évaluer et d'accueillir de nouvelles solutions et de nouvelles technologies efficaces, durables et inoffensives. Si elle est approuvée, cette évaluation sera une étape importante qui apportera une nouvelle approche intéressante pour les agriculteurs qui en ont besoin".

Le Dr Helen Wallace, directeur de GeneWatch UK, prévient : "Relâcher des mouches du fruit GM de chez Oxitec est une démarche imparfaite pour réduire ces nuisibles, parce qu'un grand nombre de leur descendance mourra à l'état d'asticots dans le fruit.

Non seulement c'est un échec dans la protection des cultures, et des millions d'asticots de la mouche du fruit (morts pour la plupart, mais certains vivants) entreront dans la chaîne alimentaire où ils pourront causer un risque pour la santé humaine et l'environnement.

Les expériences d'Oxitec ne devraient pas se poursuivre tant que des règles de sécurité et des moyens d'étiqueter et d'isoler les fruits contaminés n'ont pas été minutieusement débattus et évalués. Si ces questions sont ignorées, les cultures des producteurs pourraient souffrir de conséquences sérieuses sur le marché."



Source
Traduction par le BBB.

6 commentaires:

  1. Encore un bon moyen pour éliminer la diversité naturelle ... les 'nuisibles' ... mon grand père collectionneur d'insectes (je n'aime pas le principe de tuer pour garder mais ça a l'avantage de nous permettre d'admirer ce qu'on avait comme faune) n'a pu qu'être consterné d'observer la disparition d'espèces de papillons, ... au cours des décennies.
    Toujours plus de génétique folle ... parce qu'il faut bien aseptiser notre environnement sinon comment on ferait pour y vivre ma bonne dame, faut bien résoudre la faim dans le monde etc etc...
    Un jour y aura vraiment plus rien comme engrenages dans les mécanismes naturels et on s'étonnera encore que les choses vont mal.
    Désolé pour la teneur du message mais vu comme ça continue ...

    RépondreSupprimer
  2. "Toujours plus de génétique folle ... parce qu'il faut bien aseptiser notre environnement "

    L'élimination de notre milieu naturel est délibérée : elle est l'une des armes silencieuses de la guerre contre l'Humanité.

    Citation :
    "1- La disparition de la nature et l'augmentation de la pollution vont rendre les individus encore plus dépendants du système économique pour leur survie, et vont permettre de générer de nouveaux profits (avec notamment une consommation accrue de médicaments et de prestations médicales...).
    2- Par ailleurs, LA NATURE CONSTITUE UNE RÉFÉRENCE D'UN AUTRE ORDRE, CELUI DE L'UNIVERS. LA CONTEMPLATION DE LA BEAUTÉ ET DE LA PERFECTION DE CET ORDRE EST SUBVERSIVE: elle amène l'individu à rejeter la laideur des environnements urbanisés, et à douter de l'ordre social qui doit demeurer la seule référence.
    L'urbanisation de l'environnement permet de placer les populations dans un espace totalement controlé, surveillé, et où l'individu est totalement immergé dans une projection de l'ordre social.
    3 - Enfin, LA CONTEMPLATION DE LA NATURE INCITE AU RÊVE ET INTENSIFIE LA VIE INTÉRIEURE DES INDIVIDUS, DÉVELOPPANT LEUR SENSIBILITÉ PROPRE, ET DONC LEUR LIBRE-ARBITRE.
    Ils cessent dès lors d'être fascinés par les marchandises, ils se détournent des programmes télévisés destinés à les abrutir et à contrôler leur esprit. Délivrés de leurs chaînes, ils commencent à imaginer une autre société possible, fondée sur d'autres valeurs que le profit et l'argent.
    Tout ce qui peut amener les individus à penser et à vivre par eux-mêmes est potentiellement subversif." - Sylvain Timsit

    Nous avons le pouvoir changer nos paroles pour parler de l'avenir à un autre mode que le faisait Sylvain Timsit à l'époque. Nous avons compris que la programmation prédictive négative est un poison logé dans la parole. Nos paroles ne diffuseront plus la perpétuation des méfaits des prédateurs de l'Humanité.

    Nous pouvons cultiver même quelques pots où viendront s'abreuver les abeilles, batifoler les papillons, s'entraider les plantes. Et regarder sans limite, et dire Merci.

    Nous avons le pouvoir de nous entourer de ce à quoi nous voulons penser, du milieu naturel dans lequel nous voulons vivre, comme le faisaient les hommes qui dessinaient des troupeaux de gazelles courant sur les parois de leurs grottes. Comme le faisaient les Suédois en peignant des guirlandes de fleurs sur les murs de leurs maisons, les Vénitiens en peignant une nature luxuriante et bienfaisante sur les berceaux de leurs enfants, comme les jardins des fresques intérieures de Pompéï.
    Comme le faisaient les riches des siècles passés en accrochant à leurs murs des tapisseries remplies d'arbres, d'animaux et de fleurs.
    De Vie.

    Nous allons redécouvrir l'Art. Rien ni personne n'est plus fort que notre mémoire et notre volonté.
    Nous avons le pouvoir de penser librement. Aucune dictature ne justifie que nous y renoncions.

    Brigitte

    RépondreSupprimer
  3. La disparition des prédateurs naturels des insectes nuisibles s'explique par l'usage délirant d'insecticides et autres cochonneries chimiques,l'usage sur des surfaces immenses de fruits ou légumes homogènes génétiquement donc sensibles au même prédateur n'arrange pas l'affaire.
    Le simple bon sens demanderait que l'on aie recours à diverses variétés rustiques qui se passeraient de ce dopage chimique et que l'on arrête de répandre n'importe quoi.
    Je plains ceux qui n'ont pas de jardin car vu la tournure des évènements,manger sain va très rapidement devenir compliqué,serres hydroponiques ou pas!

    RépondreSupprimer
  4. Quelle beautè ton texte Brigitte, pour nos ames pleines de nouritture spirituelle et lumineuse....mais il faudrait traverser cette periode d'ombre de l'umanitè..... gouvernèe par d'autres Entitès qui ne sont pas dans la Lumiere. Il fait bien avoir la coscience de ce grand Gioco cosmico dans lequel nous nous trovons, en se rapellant que a chaque fois qu'il a resonance, la contropartie de la polaritè demande
    sa nouritture. Le remede comme tu dit est l'Art, la Musique, la beautè et l'AMOUR dans toutes ses expressions

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonheur partagé, Loriana
      Brigitte

      Supprimer
  5. ILS = le NOM............ Ils ont tout PRÉVU.
    Acceptez-vous que la Nature disparaisse complètement de la Terre ?
    Ce qui était avant des régions verdoyantes s'appelle aujourd'hui : Le désert arabe, le Kalahari, le désert libyen, le désert de Namibie, le désert nubien, le Sahara, le désert de Gobi, le désert du Karakoum, le désert du Kyzyl-Kum, le désert du Néguev, le désert Ordo, le désert du Sinaï, le désert Syrien, le désert Taklamakan, le désert du Thar, le désert de Judée, le désert Gibson, le grand désert Victoria, le grand désert de sable, le petit désert de sable, le désert Simpson, le désert de pierre du Sturt, le désert du Tanami, le désert de Tirari, le désert Moldave, le désert du Sonora, le désert du Gita, le désert du Nevada, le désert de Atacama, le désert Patagonique,... Continuez (l'Apocalypse) pour comprendre comment ILS s'y prennent... (le pète égaré)

    de Brigitte ; L'élimination de notre milieu naturel est délibérée : elle est l'une des armes silencieuses de la guerre contre l'Humanité....OUI !

    j'insiste... voir "un homme averti...." sur danysis.blogspot.com et cherchez un peu aussi par vous même afin de cesser de vus faire MANIPULER.... par quoique ce soit !

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.