Bistro Bar Blog

dimanche 15 septembre 2013

Les chausse-trappes mentales de la Matrice et autres conneries incorporées

Eyael a passé beaucoup de temps à traduire cet intéressant article de Zen Gardner.
(PS : je ne savais pas que le mot "chausse-trappe" était féminin...)


Nous devons apprendre à repérer les mécanismes dissimulés dans notre langage ainsi que les subterfuges utilisés par les médias, l'éducation, la propagande — populaires ou autres. Les récitations bien ancrées et les phrases répétées en sont un excellent exemple. Ne présumez pas de la véracité de tout ce que vous entendez et ne gobez pas sans réfléchir tout ce qu'on vous raconte quelle qu'en soit la source.
Apprenez à exercer votre pensée critique, prenez sciemment et sérieusement toute chose en considération puis écoutez votre cœur.

Pour ce faire, nous devons ralentir. Quitter le cercle vicieux des pressions, attentes et autres urgences quotidiennes. L'un des principaux stratagèmes pour obliger quelqu'un à suivre ou avaler n'importe quoi consiste à lui mettre la pression en lui disant « Dépêchez-vous ! Le temps presse ! C'est une urgence ! C'est votre dernière chance ! Décidez-vous maintenant ! »

Il suffit de regarder un message publicitaire... ou plutôt de ne pas le faire. Mais c'est en un mot ce dont il s'agit, aussi unidimensionnel que cela puisse paraître. Ça marche. En jouant sur la peur et les déclencheurs prêts à être activés. Mais par qui ?

Des parasites manipulateurs qui exploitent l'innocence et la naïveté de l'humanité.

Si vous souhaitez lire la suite, allez sur La Pensine Mutine.

25 commentaires:

  1. Des parasites manipulateurs qui exploitent l'innocence et la naïveté de l'humanité.
    Les termes sont un peu dure. Je pense qu'il n'y a qu'une recherche d'intégration à un ordre établit. Le vrai problème est qye cet ordre établit est construit sur un langage incohérent qui brime la raison. En exemple prenons l'association de deux éléments, notre langage nous laisse imaginer que 4 cas possibles. Si nous avions un langage comme dans l'antiquité poste romaine, le grec par exemple, notre langage seait construit sur la géométrie et nous trouverions bien plus de cas possibles à deux éléments. J'ai construit un langage audio abadie.jo sur ce concept.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  2. J'ai construit un langage audio abadie.jo sur ce concept.

    ____________ je ne sais même pas ce que c'est. Je dois avoir des défenses insoupçonnées.

    RépondreSupprimer
  3. Juste une remarque sur la forme : chausse-trape s'écrit avec un seul P. :)
    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&frm=1&source=web&cd=1&cad=rja&sqi=2&ved=0CC8QFjAA&url=http%3A%2F%2Ffr.wikipedia.org%2Fwiki%2FChausse-trape&ei=wn41UqL5F86O7QbcvIG4Cw&usg=AFQjCNHVcGk0DiqRXlbPsMdAO2QqxuUa0A&bvm=bv.52164340,d.Yms

    Pour ceux qui aiment lire : "les parasites de l'esprit" de Colin Wilson.

    Bises.

    RépondreSupprimer
  4. Sciouze mi, en fait les deux orthographes sont acceptées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D’ailleurs la chausse-trape est à l’origine un piège utilisé par les trappeurs parfaitement chaussés tandis que le trappiste mal chaussé se gèle les orteils puisqu’allant nu-pieds.
      Moralité les deux orthographes sont de fait acceptées.

      Supprimer
    2. CQFD !

      Salut Korrigan, merci de revenir avec tes calembours!

      Supprimer
    3. Oui, les 2 orthographes sont bonnes, mais j'aurais dit plutôt un chausse-trappe.

      Enfin, ce n'est que le titre de l'article, il faut poursuivre la lecture.

      Supprimer
    4. Chère amie chausse-trape est du genre féminin ! N’est-ce-pas messieurs…CQFD

      Sur ce, je vais me sécher au coin de la cheminée et penser à déjeuner. Un temps à ne pas mettre un Terre Neuve dehors, mais ils étaient d’un avis contraire et n’eurent aucune peine à nous embobiner.

      Supprimer
    5. ENFIN le revoilà - " notre " KORRIGAN ! tu m'as "manqué"! amitiés à toi

      Supprimer
    6. On avait tous ressenti ton état de manque certain ! ici !

      Pépé

      Supprimer
  5. @ Hélios

    Une chausse-trape ou chausse-trappe ( ou pied de corbeau) est un piège métallique constitué de pointes disposées de telle sorte que l'une d'elles, posée sur une base stable, est orientée vers le haut (par exemple selon la forme du tétraèdre). Cet ancêtre des mines est apparu dès l'Antiquité, appelé tribulus ou murex ferreus par les Romains. Les pointes peuvent être enduites de poison.

    Utilisé à l'origine contre les pieds d'hommes (chaussés ou non) ou d'animaux, ce piège est également employé pour crever les pneus de voitures1. Cette arme servait à empêcher un adversaire de poursuivre celui qui l'avait lancée.

    La chausse-trape fait partie des outils d'attaque et de défense des places fortes utilisés en particulier à l'époque de Vauban.

    Elle est aussi une arme traditionnelle japonaise autrefois utilisée par les ninjas, au Japon

    La chausse-trape est composée d'un ensemble de 4 pointes, écartées d'environ 120° l'une de l'autre, ce qui fait que, quelle que soit la position dans laquelle elle atterrit, elle retombe toujours sur trois pointes qui la stabilisent, et la quatrième est orientée verticalement. En poursuivant un adversaire ayant lancé des chausse-trapes, on risque de s'en planter une ou plusieurs dans les pieds. Les chausse-trapes pouvaient, à l'occasion, être enduites de poison, rendant les blessures mortelles.

    Les chausse-trapes n'étaient jamais envoyées seules, mais toujours par poignées, et elles étaient transportées dans des sacoches de toile. Lorsqu'on en avait besoin, on déchirait une extrémité, on le tenait par l'autre, et on les balançait à la volée. Une autre technique consistait à en cacher dans une petite bombe qui, du fait de l'explosion, répand les chausses-trapes dans une zone élargie. C'était le même principe pour certains shaken (étoiles), que l'on envoyait par dizaines.
    Héraldique
    Nézel (78)
    d'or, à deux barres de sinople accompagnées de trois chausse-trappes d'azur posées en bande

    En héraldique « chausse-trappe » s'écrit plus souvent avec deux « p ».

    Comme la quasi totalité des armes médiévales, les chausse-trappes sont présentes dans les blasons, bien que rarement en meuble principal.

    Jérôme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jérôme pour ces explications. C'est encore un "joujou" fabriqué par des gens bien intentionnés...

      Supprimer
  6. Merci à vous Jérôme.J'avais vérifié mes sources avant d'écrire une chausse-trappe avec deux "p" mais par contre, j'ignorais que c'était une spécificité héraldique. J'ai préféré utiliser ce terme plutôt que "piège" (plus générique) à cause de l'idée de truc qui s'enfonce (mindscrew en anglais).

    RépondreSupprimer
  7. Après 12 commentaires il ne me semble pas prématuré de cfaire remarquer que tout le monde préfère parler de chausse-trappes plutôt que de commenter le sujet. Bravo! On se méfie de s'enfoncer dans la chausse-trappe de la porte grande ouverte d'un sujet archi-rabattu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Claude pour l'humour
      Brigitte

      Supprimer
    2. C'est vrai tu as raison Claude!
      Alors commentons !
      Nous devons apprendre à repérer les mécanismes dissimulés dans notre langage ainsi que les subterfuges utilisés par les médias, l'éducation, la propagande etc etc...
      Exemples récent :
      Le changement c'est maintenant !
      Il n'y aura plus d'augmentation d'impôts!
      La France en 2025! (2013 c'est tellement moche)
      On va faire la guerre en Syrie ! (veuillez regardez ailleurs)
      Jérôme

      Supprimer
  8. Je vous trouve vraiment drôle avec vos commentaires farfelus qui sont complètement hors sujet.
    En passant,changement de sujet: Est-ce que vous avez vu la dernière vidéo : 1ère partie de la vidéo « 11-septembre: le nouveau Pearl Harbor »?
    Je suis restée scotchée sur ma chaise pendant 1h.50. Je me croyais blasée du 11 septembre depuis belle lurette, mais non, la parade continue avec plus d’appui et de vérités.
    J’attends avec une impatience mal dissimulée les parties 2 et 3 qui ne sont pas encore traduites.
    Peut-être qu'Eyael pourrait les traduire.
    http://lolo1955gravoline.blogspot.ca/2013/09/1ere-partie-de-la-video-11-septembre-le.html

    RépondreSupprimer
  9. Hou la, Graveline, c'est que tu dois sacrément y tenir pour poster trois fois le même message. Désolée, mais franchement je n'ai pas encore trouvé comment faire pour me passer de dormir donc je ne vois vraiment pas où je trouverai le temps de faire ça d'autant qu'en plus traduire des vidéos, c'est trois fois plus de boulot car il faut transcrire, traduire et créer les sous-titres. Mais je suis très touchée par cette sollicitation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas pourquoi, depuis plusieurs jours, beaucoup de messages apparaissent en plusieurs exemplaires. Le blog qui déconne. Je supprime les superflus au fur et à mesure.

      Supprimer
    2. Allez un petit geste envers Hélios, soyez sympa, évitez de mettre des carbones dans vos commentaires.
      Al

      Supprimer
    3. Si ça peut te consoler, ça m'arrive aussi. Cela vient des serveurs de la CIA par lesquels transite tout message sur Internet et qu'ils sont un peu débordés les pauvres ;)

      Supprimer
  10. Toutes mes excuses pour mes nombreux messages.
    En voulant m'inscrire sur ton blog avec toutes les difficultés du monde en regardant ton tutoriel et en essayant de me diriger vers mon compte google finalement j'ai fait un voyage virtuel avec plusieurs fenêtres affichées sur mon bureau.
    Après des milliers de cliques, le résultat c'est fait sentir sur le nombre de commentaires à répétition.
    Je m'excuse encore humblement face à tous tes internautes.

    RépondreSupprimer
  11. Et on n'oublie pas de signer la pétition de Dieudonné...

    http://www.change.org/fr/pétitions/pouvoirs-publics-dissoudre-la-licra-ligue-contre-le-racisme-et-l-antisémitisme?share_id=jbJwZyAlBV&utm_campaign=signature_receipt&utm_medium=email&utm_source=share_petition

    RépondreSupprimer
  12. Personnellement dans mes souvenirs les "Chausses " étaient l'ancêtre du pantalon qui fut même repris sous la forme du pantalon à pont dans les années 60 en copie de ceux de la marine nationale.
    La trappe (avec 2 p) étant devenue, grâce aux boutons puis à la fermeture à glissière,une braguette, puis par la magie de l'élastique, un pantalon de loisirs ou Jogging !

    Quand à tomber dans une Chausse-Trappe cela peut avoir une définition très différente selon le sexe( quoi que aujourd'hui ...!)

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.