Bistro Bar Blog

vendredi 13 septembre 2013

Japon : Ultraman et caricatures du Canard Enchaîné


Ultraman

Japon radioactif : la préfecture de Fukushima veut vendre des champignons et des plantes comestibles sauvages

Alors que les pêcheurs de la préfecture de Fukushima, pour la plupart, se sont retenus de reprendre la pêche commerciale après l'accident de la centrale, pour le monde agricole, c'est une toute autre histoire.

Les cultures de légumes, de riz, de fruits, de champignons, l'élevage de bovins, etc, n'ont jamais cessé et la vente au reste du Japon continuera tant que le gouvernement national dira que les produits restent inférieurs au taux limite de sécurité (100 Bq/kg de césium radioactif). Juste après l'accident nucléaire pendant que les retombées se faisaient sur leurs terres, les agriculteurs ont commencé à les labourer.

"Ils doivent bien vivre", disent leurs défenseurs. (et pas les pêcheurs?)

Mais selon moi l' information suivante va trop loin. La préfecture de Fukushima veut autoriser les agriculteurs à vendre des champignons et des plantes comestibles sauvages, dont on sait qu'ils concentrent le césium radioactif. Il n'y a pas de raison spéciale donnée dans l'article justifiant la levée de la commercialisation actuelle, et aucune mention du fait que ces produits alimentaires ont tendance à contenir de forts taux de césium.

D'après le Fukushima Minpo (12 septembre 2013) :


Note d'information sur la levée d'une restriction de commercialisation

Le gouvernement préfectoral de Fukushima a envoyé une note d'information au Centre préfectoral de la Recherche forestière de Koriyama en vue de lever l'interdiction sur une restriction de commercialisation des champignons et plantes sauvages comestibles instituée après l'accident nucléaire. Le gouvernement préfectoral a demandé aux municipalités de soumettre les données d'analyse des nucléides dans les produits alimentaires proposés aux citoyens.

Pour lever la restriction de commercialisation dans une municipalité, les échantillons d'un minimum de 3 lieux différents doivent se trouver inférieurs à la norme de sécurité. Le gouvernement national qui fixe les normes demande à la préfecture de Fukushima d'augmenter le nombre d'échantillonnage car il est difficile de gérer la culture des champignons en extérieur, les champignons sauvages et les plantes sauvages comestibles. Le gouvernement préfectoral prévoit d'augmenter le nombre d'échantillons et d'améliorer la précision de la surveillance.

Une centaine de responsables des municipalités de Fukushima ont reçu cette note d'information.

La raison pour laquelle le gouvernement préfectoral demande des données au niveau municipal et qu'il n'existe pratiquement aucune donnée sur les champignons et plantes sauvages réalisée par la préfecture.
Après mûre réflexion, une "restriction de commercialisation" n'est en aucune manière une "interdiction de commercialisation", car le gouvernement préfectoral manque de volonté et de personnel pour actualiser cette "restriction". Tout ce que font les officiels du gouvernement est de dire aux agriculteurs de ne pas les vendre. Par ailleurs, une restriction de commercialisation signifie juste que les agriculteurs ne sont pas supposés vendre à l'extérieur des municipalités dans lesquelles ils vivent ou en dehors de la préfecture de Fukushima.

Beaucoup de failles suffisamment importantes pour que les maraîchers les contournent.

Et les agriculteurs se lamentent des "rumeurs sans fondement" parce qu'ils ne peuvent obtenir le prix auquel ils vendaient avant l'accident.

*******************
Le Japan Times (12 septembre)

Le "Canard Enchaîné" n'y est pas allé avec le dos de la cuillère à propos de la décision du CIO d'organiser les JO 2020 au Japon. Les caricatures ci-dessous ont soulevé l'indignation des japonais.

Le Japon s'élève contre les caricatures d'un hebdomadaire français sur les JO de Fukushima


Le Japon pense porter plainte contre le journal satirique français, Le Canard Enchaîné, après la publication de caricatures se moquant de l'invitation aux JO 2020 à Tokyo suite aux retombées de la catastrophe nucléaire de Fukushima.


Une caricature publiée dans l'édition du 11 septembre montre deux lutteurs de sumo émaciés avec des membres supplémentaires en train de combattre, avec des réacteurs nucléaires à l'arrière-plan :


(…) Le dessin est "extrêmement regrettable", a dit jeudi le secrétaire du chef de cabinet Yoshihide Suga.

"Ce genre de caricature heurte les sentiments de ceux qui ont souffert de la catastrophe et donne une fausse impression du problème de l'eau contaminée à la centrale de Fukushima", a-t-il déclaré aux journalistes.

Sugga a ajouté que le gouvernement portera plainte contre l'hebdomadaire via l'ambassade du Japon à Paris et demandera au ministre des Affaires Étrangères de décourager à l'avenir une diffusion inappropriée dans les médias japonais.

Une autre caricature montrait ce qui semble un réservoir d'eau contaminée de la centrale :

Louis-Marie Horeau, l'un des deux éditeurs en chef du Canard Enchaîné, a dit au téléphone que le journal ne compte pas s'excuser.

"Nous ne voyons aucune raison de nous excuser", a-t-il dit. "La satire est une tradition française de longue date et elle se poursuivra. Représenter un lutteur de sumo anorexique peut ne pas faire rire certains mais je ne vois pas comment cela blesse des victimes de Fukushima".

Il a ajouté qu'un chargé d'affaire de l'ambassade du Japon à Paris a appelé le journal pour communiquer combien le gouvernement avait été "bouleversé" par les caricatures. Le Japon va protester officiellement, une première pour l'hebdomadaire.

Le journal et son caricaturiste politique, Cabu, ont "été pris de cours par la réaction japonaise", a dit Horeau. "Cabu aime en fait beaucoup le Japon, il y va souvent et le connaît très bien."

9 commentaires:

  1. et encore je les trouves gentils

    RépondreSupprimer
  2. Les victimes de Fukushima se sentent sûrement bien plus blessées par l'incurie de leurs propres gouvernants, qui à l'heure qu'il est parachèvent leur œuvre criminelle par leur cynisme, leur incompétence, leur dissimulation et leur impuissance tout à la fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord. Et notre gouvernement il est mieux ? Il nous dit tout ? Il est puissant ? Il est honnête ? Il est compétent ?

      Un petit peu de décence les gens quand vous faites des commentaires, notre gouvernement n'est pas mieux que le gouvernement Japonais..

      Supprimer
  3. Japon & JO =
    c'est bien le gouvernement japonais qui réagit aux dessins du Canard : mais le peuple japonais, lui , qu'en pense-t-il ?
    c'est vrai qu'il faut lire l'article "écrit" du Canard en entier-
    Mais, c'est aussi l'incurie du CIO qui pose question - Prévoir les JO 4 ans à l'avance va devenir un gag au vu de l'insécurité sanitaire et guerrière qui règne sur notre planète -

    Le commerce à tout prix : je ne peux qu'être désolée par ce déni de la réalité -

    Sylvie 80

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà un commentaire constructif, la vraie question c'est pourquoi le comité a donné son consentement.

      Je rappellerais d'ailleurs a tout le monde que le Sumo n'est PAS un sport olympique.

      Alors on fait une satire des JO ou on humilie simplement les Japonais dans le Connard Déchainé ?

      Supprimer
  4. Bonsoir,

    Merci a toutes, tous,

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/09/12/fukushima-la-justice-japonaise-condamne-les-antinucleaires-et-blanchit-tepco_3476357_3244.html

    Bien a vous,

    Si quelqu'un a déja mis le lien, mes excuses. :)

    Bien a vous, Léa

    RépondreSupprimer
  5. Les dessins de CABU créent un grave préjudice aux futurs jeux olympique du japon !

    L'incompétence des japonais va rayer leur pays de la carte !

    C'est beaucoup moins grave pour nous !

    100 millions de connards en moins, c'est bon a prendre !

    Patapon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dis n'importequoi Patapon, il sont quasiment 130 millions, on se tait quand on ne sait pas.

      Tu souhaites la mort de tout un pays, mais tu délires complètement !! Dans ce cas j'èspère aussi que tu vas décéder rapidement aussi, tu arrêteras de polluer les réseaux avec tes messages de haine :)


      Supprimer
  6. Perso, ce sont les carricatures des gouvernants et des responsables TEPCO dont je ferai des caricatures et très méchantes EN PLUS !

    "Pauvres types", là, ils VONT même trouver de l'argent pour faire un procès...bé, s'ils gagnent, ils auront des dommages et intérêts à se mettre dans les poches. Sûrement pas a les investir dans la réparation de la catastrophe, ni dans les soins et aides aux victimes. Et pourquoi il est refusé de l'aide = SIMPLE, ils ne veulent pas que le monde entier connaisse le réel pourquoi de cette catastrophe ! ...

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.