Bistro Bar Blog

mercredi 4 septembre 2013

9 très bonnes raisons de faire la guerre en Syrie



9 très bonnes raisons pour aller faire la guerre en Syrie

Par Jon Rappoport

4 septembre 2013



Sans ordre particulier :



N°1 : Donner l'apparence d'unifier le pays derrière le président, qui "a fait son boulot correctement" en demandant l'approbation du Congrès. Ce qui élève la cote d'Obama et par déduction, suggère qu'on devrait accorder plus de mérites à ses autres programmes. En temps de guerre, un président obtient toujours plus de soutien.


N°2 : Donner une poussée d'adrénaline à la population. L'effet ne devrait jamais être sous-estimé. Il décrasse en profondeur, remet les compteurs à zéro et évacue temporairement les frustrations par procuration...pour ceux qui n'ont que très peu accès à leur fonction cérébrale.


N°3 : Dans ce cas, gagner l'approbation du Congrès rétablit l'illusion, pour quelque temps, que nous sommes une république constitutionnelle, avec un gouvernement dédié à la justice.


N°4 : Contribuer à servir l'agenda US-Israël planifié depuis longtemps d'une déstabilisation de la Syrie et l'obliger à se déchirer par la guerre et tomber dans le chaos des factions ethniques.


N°5 : Stopper la construction du pipeline de gaz naturel qui traverse la Syrie qui relancerait l'économie de l'Iran par l'envoi du gaz iranien en Europe. L'économie de l'Iran doit être torpillée.

N°6 : Envoyer le message au Moyen-Orient que les US sont tout-puissants et que le dollar doit rester la monnaie de réserve pour toute transaction pétrolière.


N°7 : Alimenter le complexe militaro-industriel qui a besoin des guerres.


N°8 : Aider le but à long terme du mondialisme/libre-échange, ce qui nécessite de mettre en détresse l'intégralité du Moyen-Orient par une dette insoluble... et d'arriver ensuite avec le financement de banksters étrangers de l'élite qui reconstruiront toute la région et en deviendront propriétaires sans exception.


N°9 : Distraire les américains des nombreux scandales, dont : Benghazi, Fast & Furious, les crimes de l'IRS (agence qui collecte les impôts, NdT), organisation à but non-lucratif, l'espionnage de la NSA, la malheureuse guerre en Afghanistan et l'économie nationale en chute libre avec de plus en plus de gens qui vivent sous le seuil de pauvreté.


Aucune de ces raisons n'a à voir avec "punir Assad pour l'utilisation d'armes chimiques". De toute façon, ce scénario est devenu extrêmement suspect.


Votre gouvernement à l’œuvre.

Source
Traduction par le BBB.

10 commentaires:

  1. Justement, il semblerait bien que cette fois-ci Obama n'ait pas vraiment la cote auprès de sont Etat-Major pour aller faire une nouvelle guerre en Syrie cette fois.
    Et c'est tant mieux!
    Malou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Malou,

      Sauf que malheureusement si le Congrès suit Obama, l'armée devra obtempérer. Mais l'attitude de l'état-major pourrait influencer le Congrès.

      Supprimer
  2. "De toute façon, ce scénario est devenu extrêmement suspect."

    "Devenu" ? C'est étonnant de lire cela car depuis le début, aucune preuve n'a été apportée pour étayer cette rumeur. Par contre, toutes les preuves sont là pour démontrer qui sont les "rebelles" et que ce sont eux qui ont utilisé des armes chimiques fournies par l'arabie saoudite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me suis pas permis de changer la pensée de l'auteur de l'article. Les preuves, on les aura, car les US cachent de moins en moins leurs false flags.

      Supprimer
  3. Dix raisons de douter de la responsabilité de l'état syrien dans le gazage d'Al-Ghouta

    Alors que la France reprend la version des médias acquis aux rebelles islamistes sur le drame du gazage de civils à Al-Ghouta, voilà dix raisons de rester très prudent :

    1- Le régime syrien venait d'accepter l'entrée d'observateurs de l'ONU avant le massacre. Après le massacre, pourquoi de nouveau autoriser les enquêteurs à venir sur le site d'Al-Ghouta ?

    2- Les seules armes chimiques utilisées avec certitude depuis le début du conflit l'ont été par les rebelles, Clara del Ponte de la commission d'enquête onusienne l'a confirmé en mai *(a) , et la police turque a arrêté 12 djihadistes qui transportaient 2 kilos de gaz sarin également en mai.

    3- L'armée loyaliste gagne sur le terrain depuis des mois, elle n'a aucun besoin stratégique à user de gaz, et encore moins envers des civils.

    4- L'Observatoire syrien des droits de l'homme, qui a accusé en premier Bachar, est notoirement lié aux rebelles, tout comme l'agence Shaam News.

    5- Des mortiers tirant des obus avec des charges chimiques sont utilisés par les rebelles comme le montre cette vidéo *(b) parmi d'autres éléments de preuves. Le faible niveau technique des artilleurs rebelles rend tout à fait plausible une erreur de tir...ou une attaque délibérée "sous faux drapeau".

    6- Ce scénario a déjà été vu en Bosnie, lorsque des obus tombés sur le marché de Markale à Sarajevo tuant des civils furent attribués au Serbes pour légitimer le bombardement des Forces serbes en 1995. L'étude balistique prouva que les obus furent tirés depuis les positions bosno-musulmanes, sur ordre de Alija Izetbegovic qui fit sciemment tirer sur son propre peuple pour provoquer une riposte de l'Otan. Le général Morillon et François Mitterrand lui même avouèrent que l'épisode déclencheur de la riposte alliée était un montage. Bien longtemps après la guerre évidemment...En 1999 c'est un vrai-faux massacre de civils au Kosovo, dans le village de Racak, où les "victimes civiles" étaient en fait des soldats de la mafia UCK dont les cadavres furent déguisés en civils. L'enquête de l'ONU le prouva. Mais ce montage donna la "légitimité" aux Américains et Français pour bombarder Belgrade...

    7- L'utilisation d'armes chimiques est LA ligne rouge conditionnant une riposte atlantiste, leur utilisation par le régime syrien serait, comme l'a rappelé le porte parole de la diplomatie russe "un suicide politique".

    8- Avant même le massacre, les communiqués de presse et les réactions des médias proches des rebelles auraient condamné "l'attaque syrienne" quelques minutes avant les faits ! (Nous n'avons pu vérifier cette information donnée par le ministre des Affaires étrangères russe)

    9- Al-Gouhta est situé en zone rebelle, à côté d'une unité de terroristes islamistes encerclée dans un secteur de Jobar. Un "tir foireux", une bavure, n'est pas à exclure.

    10- La Russie affirme avoir fourni aux Nations Unies les images satellites des 2 missiles chargés de produits chimiques qui se sont abattus sur Al Ghouta faisant des centaines de morts, dont la plupart des enfants, ont été lancés depuis la région de Douma en Syrie, sous contrôle des rebelles! Information relayée par d’autres médias libanais et autres (AlManar,Asafir etc..).

    Aussi, il est étonnant que moins de 48 heures après les faits, 20 camions chargés de 400 tonnes d'armes traversaient déjà la frontière turco-syrienne pour alimenter les rebelles en armes occidentales, la vitesse depuis la prise de décision à la collecte des armes jusqu'au délai logistique est très bref...

    RépondreSupprimer
  4. Personnellement, la raison N°5 de la liste des bonnes raisons, me semblent prévaloir sur les autres ( ce qui me rappelle le pipeline d'Afghanistan...)

    RépondreSupprimer
  5. J'attends l'article : 10 raisons d'interdire toute guerre. Bien qu'une seule raison puisse suffire.
    Quand on lit les diverses formulations sur les médias alternatifs, on se retrouve en pleine programmation prédictive négative, tout comme lorsqu'on lit des formulations de pseudo éclairés telles que : "ils sauront bien nous réduire en bouillie".
    On s'aperçoit à quel point ces guerres sont efficaces pour maintenir l'Humanité enfermée dans la dualité.

    Pour que les guerres s'arrêtent, il faut que nous soyons juste un peu plus nombreux à penser différemment, en connaissant la puissance créatrice de la pensée et de la parole.
    Alors viendra l'article: "10 raisons pour lesquelles la paix devient endémique".
    La programmation prédictive positive est en notre pouvoir.

    Brigitte

    RépondreSupprimer
  6. cela devient intolérable révoltant ce qui se passe en syrie tout un pays anéanti un peuple assassiné afin de servir les intérêts des états unis et hébreux ce n'est plus supportable quand est ce que le monde va réagir contre ces 2 pays arrogants et malfaisants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais bien curieux de connaître les noms de tes sites d'information !
      Je pense plutôt pour un sérieux bordel au niveau de tes connexions neuronales !
      Jérôme

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.