Bistro Bar Blog

samedi 17 août 2013

Un hommage aux "Veilleurs de Fukushima"

Un article de Trifou, sur le blog Gen4 (qui suit la catastrophe depuis mars 2011; beaucoup d'autres "veilleurs" l'ont fait aussi et contribué aux seules vraies infos sur Fukushima, comme Pierre Fetet sur le blog de Fukushima, Kna qui a traduit et sous-titré un grand nombre de vidéos, et bien d'autres spécialistes étrangers de la question nucléaire, comme Arnie Gundersen).

Le Jerusalem Post rend un hommage tardif et inattendu aux veilleurs de Fukushima

Deux années et demi après la catastrophe initiale, 18 mois après la stupéfiante déclaration Japonaise "d'arrêt à froid", le premier MSM [1] ayant mangé son chapeau en reconnaissant tardivement la justesse du discours tenu depuis le début par les blogs alternatifs sur la réalité et les conséquences de l'accident nucléaire Japonais est le Jerusalem Post, l'un des quotidiens Hébreux en langue anglaise de référence qui a dédié une tribune de M. Pinchas Landau le jeudi 8 août  à l’effondrement brutal de la théorie officielle défendue il y a encore quelques jours encore par les médias unanimes.

Ils étaient souvent excentriques, parfois incompréhensibles, mais voyez-vous... ils avaient raison !

Dans une incroyable déclaration qui aurait été improbable il y a seulement quelques jours [2], M. Pinchas Landau [3] détaille comment ce qu'il appelle la "blogosphère de Fukushima" s'est rapidement vue devenir le seul canal informatif sur la catastrophe de Fukushima-Daiichi dont les principaux canaux d'information s'étaient rapidement détournés, encouragés par le manque cruel d'information officielle. Voici un petit extrait de ce papier qui concerne particulièrement ce qui s'est appelé en Francophonie : les veilleurs de Fukushima.
Dans l'intervalle et pour une période s'étendant sur presque deux années et demi, toute personne désirant s'informer sur Fukushima pouvait le faire mais uniquement en se reportant à la blogosphère, car les principaux médias avaient très largement oublié cet événement. En fait, très peu de personnes souhaitaient se renseigner pour les raisons expliquées ci-dessus [dédain, spécificité] aussi le champ d'investigation fut-il abandonné à quelques blogueurs spécifiques dont la plupart étaient excentriques ou obsessifs [sic] pour une raison ou une autre. Il s'avérait très difficile de croire ce qu'ils reportaient et tout particulièrement après que le gouvernement Japonais et TEPCO aient affirmé de manière prolongée une apparente maitrise et une amélioration de la situation.
Or, c'était incorrect ou plus précisément inexact. Les blogueurs qui ont tenté de conserver la discussion active au yeux du restant du monde ont pu éventuellement exagérer et ont même pu dramatiser la situation mais, en fin de compte, ce sont eux qui avaient raison ! C'est devenu une évidence depuis quelques semaines et plus particulièrement au cours des derniers jours. Fukushima a amorcé son retour dans les principaux médias et les derniers développements de la catastrophe en font une lecture particulièrement amère, tout particulièrement si vous habitez une zone située au niveau de l'océan Pacifique !

Lire l'intéressante suite ICI.

(Merci à André Jacques pour m'avoir signalé cet article).

3 commentaires:

  1. simple-touriste18 août 2013 à 16:30

    La blogosphère ne fait que ressasser des hypothèses et des non-informations.

    Par ailleurs, je ne vois quelle information surprenante et originale a été révélée récemment. Il y a de l'eau contaminée sur le site, et alors?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tous ceux qui se décarcassent pour tenir du mieux informé possible !

      Viens nous donner les vraies information, merci, ça m'intéresse.

      Supprimer
    2. Bah, laisse tomber, ça pue le troll à plein nez.

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.