Bistro Bar Blog

vendredi 19 juillet 2013

Vatican : remise des péchés grâce au compte Twitter du pape



Merci au pape et au Vatican de nous fournir un article humoristique. Mais attention, une indulgence peut en cacher une autre...Il y a obligatoirement une intention cachée derrière cette farce.

Un sacré marché : le pape François offre une réduction du temps au purgatoire pour les catholiques qui le suivent sur Twitter



Le tribunal chargé de pardonner les péchés dit que ceux qui suivent les événements à venir par l'intermédiaire des médias sociaux bénéficieront d'indulgences


Le salut – ou du moins un séjour plus court au purgatoire – est à portée de tweet avec les nouvelles selon lesquelles le pape François doit offrir des "indulgences" – une rémission temporaire des punitions – aux fidèles qui le suivent sur un site de média social.



Environ 1,5 million de gens sont attendus au rassemblement de Rio de Janeiro pour célébrer avec le pape argentin les Rencontres Internationales de la Jeunesse à la fin du mois. Mais pour ceux qui ne peuvent se rendre au Brésil, il peut y avoir un pardon pour les pécheurs repentis qui suivent le cheminement de François via leur écran de TV ou les réseaux sociaux.



Le Pénitencier Apostolique Sacré, le tribunal du Vatican qui légifère sur le pardon des péchés, a dit que des indulgences pourraient être distribuées à ceux qui suivent les "rites et les exercices de piété" de l'événement à la télévision, la radio et par l'intermédiaire des médias sociaux.



Le Pénitencier a dit que le compte Twitter du pape François, qui a déjà rassemblé sept millions d'abonnés, serait l'un de ces supports.



Des officiels du Vatican ont cependant fait remarquer que pour obtenir des indulgences sur internet ou autrement, les croyants devraient d'abord confesser leurs péchés, offrir des prières et assister à la messe.

"Vous ne pouvez obtenir des indulgences comme du café à un distributeur," a dit l'archevêque Claudio Maria Celli, directeur du conseil pontifical pour la communication sociale au journal italien, le Corriere della Sera.

Source
Traduit par le BBB.

2 commentaires:

  1. HéHé ! dire que l'Inquistion est supprimée !(qu'ils devraient s'appliquer !!! ) En voilà pourtant une belle d'HERESIE...!

    Y en a qui gobent "encore" ça ? Pauvres êtres !

    Laissez venir à "moi" les "petits enfants" endoctrinés aux mensonges des religieux appliquant les religions (faites par les humains, ne l'oublions PAS ! ) Pour qu'ils OFFRENT des prières (qui sont à payer bien sûr ! ) ... Ces religieux ont fait de "Dieu" un vulgaire marchand...! Bé oui, plus "tu payes" cher ta, tes prières (soit disant faites par tous ces bons à rien ) PLUS T'AS DES CHANCES QUE "DIEU" te pardonne...! Toujours et encore de la manipulation !...Quelle HORREUR !

    RépondreSupprimer
  2. Bonne idée de marketing:en passant moins de temps au purgatoire ses fidèles se rejoindront plus rapidement en enfer....
    On se foute du monde ou c'est la joke du mois?

    Le pape. va-ti quand meme me rembourser pour toutes mes anciennes indulgences acquises dans mes années de pensionnat..?

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.