Bistro Bar Blog

mardi 23 juillet 2013

Plus de 13 microsieverts en vol au-dessus des USA


-->
Un article que j'ai repris chez Rusty James, alors que de la "vapeur" s'échappe toujours du réacteur 3 (Ultraman d'hier soir) et que TEPCO maintient que c'est dû à la pluie et aux fortes températures (40° à Fukushima). Pourquoi de la vapeur juste sur le réacteur 3 ?

Les niveaux de radiations seraient-ils pires en altitude ? Des spécialistes comme Delphin pourraient-ils nous apporter leur lumière ?

Donc voilà l'article repris et retraduit :


Niveaux de radiations choquants dans un avion en vol entre le Chili et les USA

De la part de Greg sur la côte de l'Oregon*, 1er juillet 2013

* L'Oregon est un état situé sur la côte Pacifique, c'est l'avant-dernier au nord avant le Canada.

Voici d'ahurissantes mauvaises nouvelles qui montrent, clairement et indéniablement, que les radiations de Fukushima ont envahi l'atmosphère, même au-dessus de l'hémisphère sud. Elles sont pires au-dessus de l'Amérique du nord et des US en général.

Notez … et notez le soigneusement – une lecture de 100 CPM *(Coup Par Minute) signifie dans l'état de Californie une URGENCE de quarantaine obligatoire pour HAZMAT (HAZardous MATerials = matériaux dangereux). Vous avez compris ? Les lectures choquantes montrées dans les photos ci-dessous sont ce que les passagers ont respiré et ce à quoi ils ont été totalement exposés durant les vols entre le Chili et Atlanta et ensuite en traversant les US vers Portland dans l'Oregon.

* Le CPM est un taux de comptage, c'est à dire le nombre de désintégrations détectées par unité de temps. 1 CPM équivaut à 0,01 microsievert (100 CPM = 1 microsievert). - entre 10 et 20 c'est normal, en fonction de la zone où l'on mesure (altitude, température, constructions) on peut aller de 5 à 60. - Au dessus de 60 CPM cela indique un niveau de radiations anormal. - Au dessus de 120 CPM c'est le niveau d'alerte nucléaire. 

L'Agence pour la Protection de l'Environnement (EPA) américaine est pleinement au courant de cette situation mais ne fait rien pour informer les passagers des avions. L'air au-dessus de l'Amérique du nord est saturé de radiations venant de Fukushima Daiichi. La réponse du gouvernement ? Ne vous en faites pas, soyez heureux ! Appréciez l'amical ciel radioactif ! Quand on verra se développer plein de cancers dans les années à venir, personne ne reliera ces points mortels.

Nos remerciements à Greg de la côte de l'Oregon pour avoir pris ces photos et pensé à prendre son compteur Geiger pour le voyage. Votre gouvernement ne vous dira JAMAIS ce que vous allez voir...


366 CPM à 9700 mètres

614 CPM à 10.300 mètres

Entre le Chili et près de l'équateur, les lectures n'ont pas beaucoup varié.

La mesure suivante était en volant vers Atlanta...

10,11 microsieverts
11,12 microsieverts

Pour la photo suivante on approchait de l'Oregon et la dernière a été prise juste avant de commencer la descente sur Portland.

Certains passagers commençaient à remarquer ce que je faisais, je me suis donc abstenu de prendre une autre photo, mais j'ai mesuré 1312 CPM (13,12 microsieverts) avant qu'on perde de la hauteur !

11,74 microsieverts

12,08 microsieverts

Greg, Oregon.
Traduit par le BBB.


Rusty James commente de son coté l'article :

Il est clair que cette radiation va traverser la terre et que toutes les personnes qui prendront l'avion auront droit de 1 à 12 heures de radiation, ainsi dans les 10 ans à venir il y aura des millions de morts de cancer.

On comprend mieux tout le cinéma autour du soleil et les radiations cosmique. On accusera le soleil pour les cancers comme pour la cigarette qui a porté le chapeau pour masquer les essais nucléaires des années 50 et 60 .


9 commentaires:

  1. Le "conseil" de prendre de l'iode avant de prendre l'avion est dénué de sens, et même DANGEREUX. En effet, les comprimés d'iode stable saturent la glande thyroïde afin d'éviter qu'elle n'assimile d'autres isotopes d'iode, comme 131I, que l'on NE TROUVE PAS dans le rayonnement cosmique, mais qui est produit lors de réactions de fission. Sa période étant de 8 jours, après trois mois il n'en reste que moins d'un millième.
    En résumé, les comprimés d'IODE NE PROTEGENT PAS DES RADIATIONS, mais seulement d'une contamination interne par un élément bien déterminé. Ils ne sont donc à utiliser que dans les premiers instants d'un accident nucléaire qui libère de l'iode . Par ailleurs, l'absorbtion de grandes quantités d'iode stable est TOXIQUE, bien moins certes que l'iode radioactif, ce pourquoi il est conseillé d'absorber ces comprimés dans le cas précis d'un accident nucléaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que tu as raison, c'est juste après un accident nucléaire qu'il faut prendre de l'iode. Je vais supprimer cette phrase de commentaire de Rusty James.

      Supprimer
    2. Attention pour les personnes allergiques ou devenues allergiques à l'iode suite à des examens radiologiques. La prise d'un comprimé de iode risque de provoquer un choc anaphylactique et mettre leur vie en péril. On est mal, on est très mal.

      Supprimer
  2. Prend tu toujours des mesures régulière Helios?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui.
      Hier : 0.13 microsievert au sol et la même chose à 1 mètre au-dessus du sol.

      Supprimer
  3. bonjour,,,cas d une centrale qui pete ,,pas de tablette d iode stable a la maison,,,,argl..;que faire:::
    betadine:(si pas d allergie notoire ,bien que l iode 131 (radioactif) c est pas tres bon non plus a choisir)
    donc betadine sur une surface equivalente aux avant bras,,,,,vous saturez ainsi votre thyroide de la meme maniere
    que le ferais une tablette d iode stable,,,,,information a recouper,verifier analyser ,bien evidement,,,
    je ne suis pas ni personnel medical ,,,ni scientifique nucleaire,,,juste une info que je fais tourner,,,
    a verifier donc ,,mais cela parais plausible,,
    au revoir,
    a bientot,
    tieri;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Teinture d'iode en gouttes (1 goutte par kilo de poids)(Michel Dogna).

      Ne prendre que juste après une cata, pas en continu, évidemment.

      Supprimer
  4. Oui Tieri, c'est vérifié : "donc betadine sur une surface equivalente (.),,,,,vous saturez ainsi votre thyroide de la meme maniere que le ferais une tablette d iode stable,,,,,information a recouper,verifier "

    Le mardi qui suit Fukushima, je sors à minuit d'une salle dans Paris et je perds subitement l'équilibre en marchant dans la rue : impossible de marcher droit. C'est un symptôme de carence en iode auquel je suis habituée. Depuis 1945 les explosions nucléaires volontaires sous, sur et au-dessus de la terre se sont succédées à un rythme soutenu.
    Retour à la maison 40 minutes plus tard, toujours dans l'incapacité de maintenir ma direction de marche. Je badigeonne de la teinture d'iode sur la peau (plus épaisse) des fesses et dessus des cuisses. Sensation bizarre à la Thyroïde. 2 minutes plus tard le problème d'équilibre a disparu.

    Dès que je me sens en perte d'équilibre, je commence par l'application de teinture d'iode. C'est la cause la plus fréquente.
    Nous n'avons pas peur car nous avons survécu à plusieurs milliers d'explosions, qui ont eu lieu à notre insu.

    Brigitte

    RépondreSupprimer
  5. Merci Brigitte pour l'info que je vais partager massivement !

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.