Bistro Bar Blog

vendredi 26 juillet 2013

Les bienfaits des jus de légumes et de fruits

Un petit clin d'oeil à quelqu'un qui vient nous lire et que j'embrasse affectueusement, dont la littérature me manque. Il se reconnaîtra.

C'est la bonne saison pour profiter d'un large éventail de fruits et légumes frais pour faire une cure de vitamines et de minéraux. Je ne rentrerai pas dans le débat compliqué de l'équilibre acido-basique. Suivez juste votre instinct, qui ne fonctionne qu'avec des aliments crus. N'oubliez surtout pas d'ajouter la précieuse ortie si vous en trouvez de la non-polluée par chez vous, ainsi que d'autres plantes sauvages (un peu de consoude, de stellaire, de plantain...par exemple). Et que du bio pour le reste !


Tirez le meilleur des légumes et des fruits !

Tout le monde le sait : manger des fruits et légumes, c’est bon pour la santé ! Mais encore faut-il préserver la manne de nutriments qu’ils contiennent et les assimiler. Alors tirez le meilleur de ces véritables cadeaux de la Nature en les consommant sous forme de jus frais, soupes onctueuses et délicieux smoothies verts, tous ultra detoxicants et revitalisants.


Préserver et digérer les nutriments vitaux des végétaux frais
 

Les végétaux frais sont naturellement riches en vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, oxygène et phytonutriments (notamment les pigments comme la chlorophylle ou les caroténoïdes). Certains contiennent également tout le spectre des acides aminés essentiels (jeunes pousses de blé et de tournesol, plantain…) et constituent d’excellentes sources de protéines. Tous ces nutriments sont cependant très sensibles à la chaleur et pour en bénéficier au maximum, il est préférable de les consommer crus. Mais sous cette forme, les fibres, dont les végétaux sont riches, n’ont pas été attendries par la cuisson et le corps va devoir être capable d’extraire les nutriments de la véritable prison cellulosique dans laquelle ils sont enfermés. Il est donc impératif de les mastiquer très soigneusement mais même en s’y appliquant, on estime que l’on ne peut assimiler qu’environ 70% des nutriments des légumes crus. Pour améliorer ce « rendement », il suffit de donner un coup de pouce au corps en retirant les fibres –on obtient des jus dont l’assimilation sera proche de 100%- ou en les rendant moins rudes grâce au mixage –on réalise alors des soupes crues ou des smoothies.

« Buvez – Assimilez ! » ou la magie des jus de légumes frais

Les jus de légumes constituent une véritable eau vivante, riche en éléments nutritifs hautement bio-disponibles Absorbés quasi-instantanément (15 à 30’), les jus entreprennent leurs tâches de nettoyage et de revitalisation beaucoup plus rapidement que les aliments entiers tout en économisant l’énergie utilisée normalement pour leur digestion. La quantité de nutriments apportée est également plus importante compte tenu du nombre de légumes utilisés pour obtenir un verre de jus.
Les jus de légumes frais cumulent les bienfaits :

Respectueux des intestins sensibles, ils permettent à chacun de bénéficier des vertus des crudités sans souffrir de leurs inconvénients. Certains (carottes, pomme de terre en petite quantité, ou choux) sont même bien connus pour leurs propriétés cicatrisantes des muqueuses ulcérées.

Super alcalinisants et reminéralisants, les jus de légumes sont parmi les meilleurs correcteurs des terrains acidifiés, si fréquents actuellement. La plupart des légumes figurent en effet en tête de liste des aliments alcalinisants ; mais même quand on en consomme beaucoup, l’acidose peut s’installer ou perdurer si le corps, par insuffisance de mastication ou faiblesse digestive, ne parvient pas à suffisamment les assimiler. Les jus de légumes permettent de contourner ce problème et de recharger très rapidement les réserves alcalines du corps. Attention toutefois, certains légumes (tomate, épinards, blettes, oseille, cresson…) sont acides et doivent être consommés avec modération, voire évités si vous êtes très acidifiés.


Pour lire la suite, allez ICI.

6 commentaires:

  1. Bonjour, les jus, il faut les essayer sur soi, sur son propre terrain. On en parlait depuis longtemps, et puis c'est quand Narf et Mme Yog ont franchi le pas et en ont dit beaucoup de bien qu'on s'est lancés. Parce qu'un extracteur Omega (super simple et efficace, garanti 15 ans) coûte quand même 390 €. Ce serait dommage de le laisser au placard. Au début, on s'est jeté partout, on mélangeait tout. Radis, ail, oignon, ortie, épinards, navets, pdterre, carotte, chou, céleri, etc.
    Au bout d'une semaine Mme VJ s'était détraqué l'estomac et traînait une haleine de chacal en retraite.
    On est donc revenus en arrière, et on teste maintenant un légume après l'autre. Manifestement, le chou fleur lui fait du bien. Moi, j'adore carotte, céleri, persil, avec l'inévitable jus de citron.
    J'ai perdu 5 kgs, moins 1 que j'ai repris parce que la vie continue et j'aime toujours les andouillettes et le pinot noir.
    Mais, sans rien faire d'autre que de boire 1 verre de jus de carotte vers 11 h 30, 4 kgs se sont évaporés.
    En fait, durant 1 semaine, j'ai fait jus de légumes et riz demi complet avec huile de colza à volonté (pour la sensation de satiété) et hop : - 5 kgs.
    Et, franchement, c'est délicieux.
    OK, 390 € c'est beaucoup, mais Mme VJ vient de faire ses comptes pour juillet : elle a économisé près de la moitié de cette somme, en achetant les légumes bio de saison, moins de produits carnés, moins de fromage, moins de vin.
    Autre chose : il faut un peu de temps pour laver les légumes, les broyer, laver la machine, même si elle est ultra simple. Compter 1/2 heure pour se faire un jus pour un ou deux.
    Avis personnel : faites le jus pour le boire aussi sec. Ne les gardez pas. Même 2 h au frigo en bouteille fermée, il change, c'est évident.

    A vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi VJ à mon retour de Belgique (où il me faut faire très gaffe, vu que j'aime tout ce qui est "bon" à mes papilles...et en Taureau que je suis...merci no comment, hein ! hé, hé )je vais faire ce que tu viens d'indiquer pour le riz (demi-jeune) que je connaissais puisque expliqué par "mon" LAMA.
      Peux tu avoir la gentillesse de m'indiquer comment faire des jus avec 1 ustensile moins cher, efficace (vu mes moyens) et sans me faire "rouler". Merci de ton aide ;-)

      Supprimer
    2. Etant quand même un peu récent dans les jus, je ne peux communiquer que mon expérience.
      D'après les spécialistes, il faut éviter les centrifugeuses, qui tournent très vite (10 000 tours/minute, comme la roulette du dentiste) et choisir les extracteurs à rotation lente (le nôtre est un Omega, qui tourne à 80 tours/minute). Il y en a à tous les prix, que c'en est hallucinant. 390 € est un prix moyen.
      Omega est super parce qu'hyper facile à démonter et laver, et l'hygiène est un facteur essentiel. Si tu fais 2 jus/jour, tu vas vite comprendre qu'une usine à gaz est à proscrire. Cela dit, je n'en ai essayé aucun autre. Je dis simplement que je suis très satisfait de cette machine, mais il en existe peut-être d'aussi bien moins cher.
      Après, il y a les extracteurs manuels, un peu comme le moulin à viande de ma mémé quand on faisait les charcuteries. C'est beaucoup moins cher, mais il faut tourner.
      Intéressant si le réseau saute.
      J'en ai vu sur le net.
      Le prix, bien sûr, pour un électrique type Omega, est élevé, certes. Mais de deux choses l'une : soit c'est une lubie, soit c'est un investissement. Sur un an, ça fait 1 €/jour, ce qui, pour le bien être que ça procure (amélioration indéniable de la vitalité) et le plaisir gustatif (et visuel, c'est super beau, la couleur d'un jus de céleri, ou d'un jus de chou), est vraiment peu.
      Mieux vaudrait arrêter les fameux compléments alimentaires vendus au prix du caviar. Parce que, y a pas photo, rien ne vaut un légume frais.
      A goûter avant que les sbires de Monsanto fassent une descente dans les jardins.
      Ah oui, bien sûr, j'avais oublié de dire qu'il vaut mieux faire les courses 3 fois/semaine et acheter des légumes en pleine bourre.

      Supprimer
    3. Tout à fait d'accord pour la suppression de la plupart des compléments alimentaires, je dirai sauf la vitamine C. Le corps a besoin de plus que l'apport par les légumes ou fruits, fussent-ils en jus.

      Je suis d'accord aussi pour éviter les centrifugeuses et préférer l'extracteur de jus. Le mien est de la marque "Matstone" et il tourne aussi lentement, permettant beaucoup de fonctions.

      Il est vrai qu'il faut faire un choix, 1€ par jour qu'on ne dépensera pas pour des "c....ies", ça vaut le coup d'y réfléchir.

      Supprimer
  2. Autre chose : les vitamines et sels minéraux des jus sont réputés être très assimilables, d'où leur intérêt. Et puis un verre de jus représente beaucoup plus de légumes qu'on mangerait cru, car il faudrait mastiquer pendant des plombes.
    C'est justement là qu'il ne faut pas perdre de vue qu'un légume, c'est autre chose qu'un jus. C'est aussi des fibres. Donc, boire des jus de légumes sans manger des légumes serait une erreur : continuez à manger des poireaux ou des oignons vapeur, des épinards en salade, des pdt sautées, et même, incroyable, les "déchets" de jus de la carotte se mangent comme les carottes râpées, avec huile, mourtarde et jus de citron. Donc, rien de perdu. Pour les autres déchets : au compost, à part le chou, vu l'odeur de fermentation. Le chou, je le file aux poissons.

    RépondreSupprimer
  3. http://www.wikistrike.com/article-le-brocoli-arme-inattendue-contre-la-radioactivite-120844794.html

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.