Bistro Bar Blog

lundi 22 juillet 2013

Le quinoa


(Il a été décidé que le mot "quinoa" était du genre masculin, comme tous les noms de céréales en français.)


-->
Ce n'est pas une céréale, mais une plante herbacée originaire des Andes. Les peuples andins considèrent le quinoa comme "la mère de tous les grains". Très intéressant par son absence de gluten et son fort taux de protéine contenant tous les acides aminés essentiels, il peut convenir parfaitement aux végétariens et à ceux qui veulent faire un régime détoxicant. On le trouve principalement en version bio, ce qui n'est pas plus mal...

On peut le cultiver sous nos climats, mais il faut le semer dès avril, car la graine a besoin d'un certain froid pour germer, comme dans son pays d'origine. Il résiste par contre parfaitement à la sécheresse et aux fortes chaleurs.

Les bienfaits du quinoa pour la santé : une protéine au faible taux d'hydrates de carbone, sans gluten et pleine de nutriments



19 juillet 2013

En février 2013, des représentants des Nations-Unies et de la communauté andine ont lancé "L'année internationale du quinoa" pour faire prendre conscience de la valeur nutritionnelle et des bienfaits pour la santé d'un aliment qui est cultivé depuis des milliers d'années. Proposée au départ par le gouvernement de Bolivie, cette initiative a gagné rapidement le soutien d'autres pays d'Amérique du sud.


L'intention est de faire reconnaître les peuples indigènes des Andes, ceux qui ont entretenu et préservé le quinoa en tant qu'aliment "pour les générations présentes et futures". Aujourd'hui, le quinoa est reconnu et accepté tout autour du monde comme une ressource naturelle et une option alimentaire praticable dans les régions de culture arides et au fort taux de malnutrition. En tant que graine, le quinoa est connu pour s'adapter car il n'est pas gros consommateur d'eau, tolère un manque d'humidité du sol et donne des récoltes même dans les périodes de sécheresse. Il existe plus de trois mille variétés de quinoa. Bien que les principaux producteurs soient la Bolivie et le Pérou, la production de quinoa s'est étendue aux US et a commencé aujourd'hui à atteindre d'autres continents, dont l'Europe, l'Asie et l'Afrique.


Le quinoa a un grand potentiel pour aider à combattre la malnutrition mondiale. Mais c'est aussi un ingrédient avec suffisamment de ressources pour l'introduire dans vos plats préparés à la maison.

Bienfaits du quinoa pour la santé



Utilisés généralement sous sa forme de graine, une tasse de quinoa possède 5 grammes de fibres et 8 grammes de protéines. Cette minuscule graine comestible, de la même famille que l'épinard et la betterave rouge (les chénopodiacées), peut être cuisinée et ajoutée aux plats où elle sert de protéine principale ou secondaire. La plupart des gens pensent que sa texture légère, moelleuse ressemble à celle du couscous (la semoule).

Le quinoa serait la seule plante comestible contenant tous les acides aminés essentiels, des vitamines et des oligo-éléments, tout en n'ayant pas de gluten. On trouve les acides aminés essentiels dans le noyau de la graine, à la différence du riz ou du blé ou d'autres céréales, dans lesquels ils sont logés dans l'exosperme ou coque.


Le quinoa contient aussi du magnésium, du phosphore, du potassium, de la lysine, du manganèse et du fer. Cette combinaison particulière de nutriments et de matériaux antioxydants se traduit en une aide à la prévention des dommages cellulaires et des maladies cardiovasculaires. La faible proportion des hydrates de carbone par rapport aux protéines aide à équilibrer le sucre sanguin et pour cette raison les diabétiques peuvent en consommer.


Cuisiner le quinoa

 


Pour cuisiner cette graine, il faut simplement la rincer à l'eau chaude (important, cela enlève la petite amertume due à la saponine qui recouvre le grain) et la mettre dans une casserole de bouillon ou d'eau, deux parts de liquide pour une part de quinoa et ensuite amener à ébullition. On recommande de couvrir et de faire mijoter pendant 15 à 20 minutes. De nombreuses personnes cuisinent le quinoa à la place des pâtes ou du riz.

Traduit par le BBB.

**************************

Juste quelques idées de recettes (de saison):


Taboulé au quinoa


Faire cuire le quinoa à l'avance, bien l'égoutter et le faire sécher sur un plateau. Quand il est froid, le mettre dans un saladier et ajouter des tomates en quartier, du concombre, du persil (ou de la coriandre), des feuilles de menthe (autant que le persil),du jus de citron et de l'huile d'olive. Saler et poivrer et mettre au frais au moins deux heures avant de servir.


Courgettes farcies au quinoa


On peut utiliser des rondes de Nice ou des longues. Évider les courgettes, réserver la pulpe et le chapeau et faire un mélange à part de quinoa cuit, de champignons, d'ail et d'herbes selon son goût en ajoutant la pulpe des courgettes. Emplir les courgettes avec la farce, remettre le chapeau, et mettre au four dans un plat contenant un peu d'eau pendant 45 minutes (thermostat 6).



Et toutes les recettes réalisées traditionnellement avec du riz.


On peut aussi utiliser le quinoa en version sucrée, comme le riz, la semoule, le tapioca. Il est également possible de le cuisiner sous forme de farine.

2 commentaires:

  1. Le quinoa Rouge ou noir est aussi bon mais un peu plus difficile de cuisson.... Il peut remplacer un plat de viande ' bien moins cher (même en Bio) avec tous les nutriments nécessaires ! Si on ajoute un œuf alors là tout est possible .
    Bon appétit (s).

    RépondreSupprimer
  2. bonsoir,,
    quinoa tres bon pour la peau aussi,,"les personnes ayant des soucis de" ==quinoa ==a ajouter dans l alimentaire;;;
    merci;;
    a bientot,
    tieri

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.