Bistro Bar Blog

jeudi 11 juillet 2013

Le "Grand Frère" récupère Twitter

La vie serait belle sans les publicités de notre société de consommation. Après Facebook qui profite de ses utilisateurs, c'est maintenant Twitter qui se lance. Mais il existe des moyens sur internet de ne pas subir cette nuisance (voir en fin d'article).
Par ailleurs, j'ai lu ce matin que le Venezuela déconseille à ses citoyens d'aller sur Facebook, suite aux révélations de Snowden.

Big Brother frappe de nouveau: C'est au tour de TWITTER de vous pister sur le web

  • Twitter projette de pister les utilisateurs et les sites web qu’ils visitent.
  • Les publicitaires pourront utiliser cette information pour créer des pubs plus personnalisées.
  • Le service est branché par défaut – mais les utilisateurs ont une option pour le désactiver.

Twitter a annoncé qu’il projetait de suivre à la trace les usagers et les sites web qu’ils visitent.

Le site prévoit d’utiliser les cookies – de petits fichiers placés dans les ordinateurs des gens à chaque fois qu’ils visitent une page internet – pour suivre leurs déplacements en ligne.


Les publicitaires partenaires pourront alors cibler les clients en utilisant les adresses mails des utilisateurs de manière anonyme, ou les cookies récupérés, pour envoyer des publicités plus personnalisées.



Twitter a annoncé qu’il va commencer à utiliser les cookies qui pistent les sites internet visités par les utilisateurs pour tenter de personnaliser les publicités qui apparaissent sur le site. D’autres sites dont Facebook et Google traquent déjà les gens de cette manière.


Dans un article de son blog, Twitter a dit que le service sera lancé aux US, mais n’a pas dit s'il allait l'étendre à d’autres zones.


L'idée, a dit Twitter, est de montrer des publicités plus utiles à ses usagers.


Il déclare :"Les utilisateurs ne verront pas plus de publicités sur Twitter, mais ils en verront peut être de meilleures".


En les suivant avec un cookie pour voir ce qu’ils regardent sur le net, les publicités parleront de produits ou de services que l’utilisateur a pu déjà rechercher ou pour lesquels il a exprimé un intérêt.


Twitter n’est pas le premier site à utiliser des publicités personnalisées; Facebook le fait déjà, Google aussi.


Dans le cas de Google, les résultats de recherche ainsi que les publicités sponsorisées peuvent aussi être personnalisées.


Cela signifie, par exemple, que si vous êtes fan de gadgets et que vous avez acheté des produits Apple ou lu des des choses sur la marque Apple, en cherchant 'Apple' sur Google, les résultats sur la société apparaîtront en premier sur la liste de recherche plutôt que ceux concernant le fruit (apple = pomme).

Les sites pouvaient déjà suivre auparavant les utilisateurs avec les cookies sans en informer la personne visitant le site.


Twitter a dit que le service sera lancé aux US mais n’a pas dit quand il serait élargi à d'autres zones. Le pistage sera activé par défaut, mais Twitter a annoncé que les usagers pourront le désactiver. Il a dit aussi que les usagers qui ont la fonction 'Ne Pas Pister' (en anglais, Do Not Track, DNT) activée sur leur navigateur ne seront pas affectés par le projet.


En mai 2012, une nouvelle réglementation européenne est entrée en vigueur signifiant que tout site utilisant des Cookies devait délivrer un message d’avertissement au visiteur.


Firefox, Chrome et Internet Explorer ont tous la fonction 'Ne pas pister' incorporée et les utilisateurs doivent la désactiver s’ils ne veulent pas être pistés par les sites.(voir note ci-dessous)


Twitter a aussi expliqué que les utilisateurs peuvent éviter d'être pistés par les publicitaires sur Twitter en allant sur leur paramètres de compte et décocher la case 'contenu promotionnel'.


Twitter devrait gagner environ 583 millions de dollars cette année en revenus publicitaires et un milliard de dollars en 2014, d’après les recherches de la firme EMarketer.


Twitter a été félicité par des groupes faisant campagne pour la vie privée d’avoir soutenu DNT


Quand les usagés désactiveront le DNT ou choisiront l'option sans pistage par les cookies des sites, leurs données seront effacées des fichiers des entreprises.


Cela veut dire que les informations ou les détails de paiement stockés seront supprimés et devront être entrés manuellement.

Traduit par le BBB.

L'article original du blog Twitter peut être lu ICI.

Note : pour ceux qui naviguent sous Firefox et qui ne sauraient pas comment désactiver la fonction "Ne pas pister", voici comment faire. Firefox pour les nuls, ;-) 

Dans la barre de Firefox, cliquez sur "Édition", puis tout en bas sur "Préférences". Un tableau s'affiche et dans la barre du haut, allez sur "Vie privée". La première rubrique s'intitule "Pistage". Il suffit de cocher dans la case "Indiquer aux sites web de ne pas me pister".

Pour éviter les cookies, il suffit d'aller sur le même tableau plus bas et de décliquer "Accepter les cookies".

Ceux qui naviguent sous Internet Explorer ou sous Chrome pourront peut-être expliquer la manoeuvre (je navigue sous Firefox).

Il y a une manière de ne plus être envahi par les publicités sur les sites ou blogs que l'on visite, c'est de télécharger Adblock. Je l'utilise et c'est efficace. Jusqu'à présent il ne fonctionnait que sous Firefox, mais il a été étendu à Chrome et Opéra avec Adblock Plus.

Il fonctionne avec :

Linux
Mac OS X
Windows 95
Windows 98
Windows Me
Windows 2000
Windows XP
Windows Vista
Windows 7
Windows 8

Pour les explications et télécharger, allez ICI.

1 commentaire:

  1. Ouch, le bruit court très fort que Google paierait Adblock Plus pour qu'il ne bloque pas ses pubs. A l'usage on dirait bien que c'est vrai.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.