Bistro Bar Blog

samedi 13 juillet 2013

L'arbre sur le toit


L'arbre célèbre de Greensburg qui pousse sur le toit de la tour du palais de justice


5 juillet 2013



La ville de Greensburg, dans l'Indiana, est connue comme "la ville de l'arbre", car depuis 1870 plus d'une douzaines d'arbres ont poussé sur le toit du palais de justice. On pense qu'ils proviennent de graines que les oiseaux laissent tomber et qui germent.



Pendant l'année 1870, les citoyens de Greensburg commencèrent à remarquer quelque chose qui ressemblait à une jeune pousse sur l'angle nord-ouest de la tour du palais de justice. Personne n'y prêta vraiment attention au début, mais quand l'arbrisseau devint un jeune arbre, il devint le centre des discussions de la ville. Quelques années plus tard, cinq nouvelles pousses furent repérées sur le toit de la tour, menaçant de former un petit bosquet au somment de la tour de 33 mètres. Les autorités craignaient que les racines ne causent des dégâts irréparables au toit, donc en 1888 on embaucha un réparateur de clochers pour couper les arbres les plus jeunes, n'en laissant qu'un, qui avec le temps atteignit 4,50 m de haut avec un diamètre à la base de presque 12 cm. Il continua à braver les orages pendant de nombreuses années, jusqu'à ce qu'il meure finalement, et qu'on l'enlève et l'emporte dans le musée historique de la ville. Mais ce ne fut pas la fin de l'arbre célèbre de la tour du palais de justice, comme on l'appelle aujourd'hui. Pendant ce temps, un autre arbre était apparu à l'angle sud-est de la tour, qui grandit à une hauteur considérable en seulement quelques années.




Selon certains compte-rendus, la tour accueille constamment de nouveaux arbres et les réparateurs de clocher doivent grimper pour les scier et émonder l'arbre principal. Quand il devient trop vieux ou malade, on l'enlève en permettant à un autre de prendre sa place. L'espèce à laquelle appartiennent les arbres est restée longtemps un mystère. Certains pensaient à des tilleuls, d'autres à une variété de peupliers argentés, mais une classification scientifique faite par le Smithsonian Institute établit que c'était en réalité une variété de peuplier-faux tremble. Ce qui parut résoudre le mystère pendant un certain temps, jusqu'à 2007, quand plusieurs forestiers de l'université de Purdue déclarèrent que l'arbre actuel était un mûrier.



Mais le débat autour de l'espèce de l'arbre de la tour pâlit en comparaison avec la manière dont il se nourrit. Comment un arbre survit-il au sommet d'un toit en bois ? Certains pensent que de la poussière venant de l'intérieur et de la poussière et de l'humidité venant de l'extérieur fournissent la subsistance nécessaire, mais cela ne reste qu'une théorie. D'autres prétendent en rigolant que l'arbre est alimenté par les ressorts de l'horloge dans la tour.

Greensburg célèbre son populaire arbre de la tour en organisant tous les automnes un festival.

Traduit par le BBB.

1 commentaire:

  1. Par chez moi aussi il y a un arbre perché sur une gouttiere d'un bâtiment communal:
    http://i36.servimg.com/u/f36/18/21/26/52/photo010.jpg
    Ça fait bien 2 ans qu'il est là, trop haut pour que les psychopathes naturophobique ne l'extermine??

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.