Bistro Bar Blog

mardi 9 juillet 2013

Fukushima : hausse phénoménale du taux de césium

Étant donné le peu de vues sur mes traductions sur Fukushima, j'ai renoncé à passer du temps à traduire Ultraman. Voici une information parue sur Romandie News et j'y ajoute une photo publiée par Ultraman. Le corium se serait-il déplacé ?


Fukushima: hausse phénoménale du taux de césium radioactif



Le gérant de la centrale accidentée de Fukushima a annoncé mardi une multiplication par 90 en trois jours du niveau de césium radioactif dans un puits de prélèvement situé entre les réacteurs et la mer. Cette énième mauvaise surprise suscite de nouvelles interrogations sur la propagation de l'eau souterraine contaminée.

Selon les prélèvements effectués le 8 juillet, l'eau souterraine en un point situé à environ 25 mètres de la mer contenait 9000 becquerels de césium 134 par litre et 18'000 becquerels de césium 137, contre respectivement 99 becquerels/l et 210 becquerels/l trois jours auparavant. Le facteur de multiplication dans ce court laps de temps est de 91 fois dans le premier cas et 86 dans le second.

"Nous ne sommes pas pour le moment en mesure de dire si l'eau contaminée s'écoule ou non dans la mer", a déclaré Tepco à la presse. Le groupe promet toutefois de renforcer les contrôles et de prendre des dispositions pour empêcher de contaminer davantage l'océan Pacifique voisin.

Le 5 juillet, Tepco avait déjà découvert au même endroit un niveau phénoménal d'autres éléments radioactifs, en l'occurrence une quantité de strontium 90 et autres éléments produisant des rayons bêta, de 900'000 becquerels/litre.

Le 8 juillet, le niveau de ces substances était à peu près identique, 890'000 becquerels/litre, soit plusieurs milliers de fois le plafond admis pour l'eau de mer.

Augmentation inexpliquée

Tepco avait expliqué que le point de prélèvement se situe là où passe un tuyau et où s'étaient déversées de grandes quantités d'eau contaminée le mois suivant la catastrophe atomique, soit en avril 2011. Cela n'explique toutefois pas l'augmentation soudaine des quantités de césium.



5 commentaires:

  1. Merci Hélios de ne pas baisser la garder et de vous y coller toujours de nouveau quand il faut nous tenir au courant. Car cela ne sert à rien d'enfoncer la tête dans le sable, ne serait-ce sur quelque plage de notre beau pays que le monde continue à nous envier ...

    RépondreSupprimer
  2. Masao Yoshida (age 58), who was the plant manager at Fukushima I Nuclear
    Power Plant, died in the morning of July 9. Sources at TEPCO revealed the
    news to Mainichi. While he was the plant manager in March 2011, the Great
    East Japan Earthquake and the nuclear accident happened. He led the
    accident response at the plant. He left the post in December 2011. He
    underwent an emergency surgery in July 2012 for cerebral hemorrhage.

    Il serait mort d'un cancer de l'oesophage. C'était lui le responsable de la centrale au moment de la catastrophe.

    RépondreSupprimer
  3. La pollution, si hausse il y a , n'a aucun risque sur la santé ! TEPCO

    RépondreSupprimer
  4. Cette zone de Fukushima sera contaminee pendant des siècles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette catastrophe touche la planète entière (air et mers contaminés). Si nous ne sortons pas rapidement du nucléaire, nous pourrions connaître le même sort que les japonais...
      Il suffit que le soleil crache un peu trop fort !

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.