Bistro Bar Blog

lundi 22 juillet 2013

Changer sa destinée par la chirurgie



Le monde est fou...

Votre avenir se trouve dans la (chirurgie de la) paume de votre main




Vous souhaitez avoir plus d'argent ? Vivre plus longtemps ? Facile. Au Japon, la dernière folie est de changer son destin par une chirurgie palmaire qui ajoute ou prolonge les lignes de la main. Un rapport aux portes de "la bonne aventure".

Au Japon, où lire les lignes de la main reste l'un des moyens les plus populaires de dire la bonne aventure, certains ont imaginé une façon de changer leur destinée. L'idée est simple : changer la paume, va changer la lecture, ce qui va changer l'avenir. Vous n'avez besoin que d'un chirurgien plasticien muni d'un scalpel électrique qui a une bonne connaissance de la chiromancie. Ou bien vous dessinez des lignes sur votre main avec un marqueur et vous laissez s'accomplir la magie recherchée.

Avant (à gauche) et après d'un patient qui a subi une chirurgie plastique pour graver la "ligne de l'empereur", annonçant un grand succès et une bonne fortune. (Shonan Beauty Clinic)


Il manque une ligne de mariage ? On peut l'arranger. Les cloches du mariage peuvent se mettre à sonner.

Besoin d'une bonne fortune ? Ajoutez une ligne de chance d'argent et vous pourrez gagner à la loterie ou recevoir une promotion de vice-président de votre société. Pour le consommateur averti – celui qui veut se faire faire une chirurgie palmaire – l'avenir ne sera plus le même.

"Docteur, je veux que vous changiez ma destinée. Changez ma paume s'il vous plaît."



Même au Japon, où d'étranges demandes de chirurgie ne sont pas inconnues – comme celle de l'homme qui a voulu se faire enlever le pénis pour le manger lors d'un dîner spécial – Takaaki Matsuoka, chirurgien plasticien à la clinique Shonan Beauty, a été pris de court. On était en janvier 2011 et une femme voulait que sa paume soit reformatée pour lui apporter une meilleure chance. Matsuoka n'était pas sûr de pouvoir le faire.

Il écuma les journaux de médecine jusqu'à trouver des exemples de ce genre de chirurgie réalisée en Corée, il étudia les techniques, puis se fit confirmer par la patiente ce qu'elle voulait vraiment et réalisa l'opération pour la somme de 10.000 yens (760 €). Tout se passa bien.

L'opération devait se pratiquer avec un scalpel électrique – qui brûle la chair, en dégageant une odeur de cochon grillé et laisse une cicatrice semi-permanente.


"Si vous tentez de créer une ligne de la main avec un laser, cela guérit et ne laisse pas de marque nette. Il faut se servir d'un scalpel électrique et faire une incision exprès irrégulière, parce que les lignes de mains ne sont jamais complètement droites. Si on ne brûle pas la peau en n'utilisant que le scalpel classique, les lignes ne se forment pas. Ce n'est pas une chirurgie difficile, mais il faut la faire correctement".




De janvier 2011 à mai 2013, 37 chirurgies plastiques ont été réalisées à la seule clinique Shonan Beauty, dont 20 par Matsuoka. Plusieurs autres cliniques japonaises offrent cette chirurgie, mais presque aucune ne fait de publicité. Le bouche-à-oreille est bien suffisant. La clinique Shonan Beauty a fait une rapide publicité, mais n'a pu répondre à toutes les demandes.


Le Dr Matsuoka a déjà opéré cette année cinq patients. L'intervention dure habituellement entre 10 et 15 minutes pour 5 à 10 lignes de main. Le patient est libre de dessiner les lignes qu'il souhaite avoir, mais bien sûr Matsuoka fait attention de vérifier que celles qu'il a en tête sont des messagers de bonne fortune. Il faut environ un mois pour que les cicatrices soient refermées et forment des lignes de la main, temps pendant lequel les nouvelles lignes sont recouvertes d'un pansement.

La majorité des patients sont des hommes et des femmes dans la trentaine dont le sujet de prédilection est la bonne aventure.


Les hommes veulent de l'argent, les femmes veulent des maris : les lignes de la main favorites


Matsuoka ne connaissait pas grand-chose à la chiromancie – l'art de lire la chance dans les paumes – quand il a commencé à opérer. Avec le temps il a compris que pour faire le meilleur travail, il avait besoin d'en savoir plus sur cet ancien art de divination.

Écouter Matsuoka expliquer avec enthousiasme la signification des lignes de la main comme la ligne tripartite de l'empereur fortement désirée fait penser qu'il pourrait probablement faire une deuxième carrière en pratiquant la chiromancie.

"Hé bien, si vous êtes un gars célibataire qui tente d'obtenir un rendez-vous, savoir lire dans la main est probablement valable. C'est une bonne excuse pour prendre la main d'une belle femme", dit-il en riant.

"Si vous n'avez pas la ligne du mariage, cela veut dire que vous n'allez probablement pas vous marier. Le travail du médecin est donc de créer une ligne du mariage."

Les hommes souhaitent couramment changer de travail en rapport avec les lignes du succès, comme la ligne de destinée, la ligne de la chance en argent et la ligne des finances.

Matsuoka explique, "La ligne de la chance en argent est pour faire des profits. Et la ligne des finances est celle qui permet d'économiser ce que vous gagnez. C'est bien d'avoir les deux. Parce que parfois les gens gagnent beaucoup d'argent mais le perdent aussi. Une ligne de destinée forte veille à gagner de l'argent et à le garder. Ces trois lignes, quand elles se raccordent exactement créent la ligne de l'empereur. La plupart des hommes la veulent."

Il fait remarquer qu'un comédien japonais célèbre (Takaaki Ishibashi) possède une forte ligne de l'empereur.

Les femmes veulent souvent changer leur ligne du mariage.

"Si vous n'avez pas de ligne du mariage, peu de chances de vous marier. Parfois la ligne du mariage est là, mais elle vient trop tôt et la femme rate sa chance. Nous en ajoutons donc une autre."

Une de ses patientes avait 30 ans quand elle venue se faire opérer. Sa ligne de mariage était basse sur sa main, indiquant qu'elle aurait dû se marier autour de 20 ans, donc à sa demande, le médecin a ajouté une autre ligne du mariage sur sa paume. Il l'a placée assez haut pour qu'elle soit mariée dans les deux ou trois années suivant la chirurgie – si tout se passe bien.

Toutes les femmes ne veulent pas de lignes du mariage ; certaines veulent seulement de meilleures lignes d'aventures amoureuses. Et cela inclut aussi des femmes mariées.

Est-ce que ça marche ?


Matsuoka n'a pas de certitude sur l'efficacité réelle de la chirurgie et n'a pas fait d'analyse. Il pense qu'il puisse y avoir un effet placebo.

"Si les gens pensent qu'ils vont avoir de la chance, ils auront parfois de la chance. Et ce n'est pas comme si les lignes de la main étaient gravées dans le marbre – ce sont basiquement des plis de peau. Ils changent avec le temps. Même la manière de se servir de ses mains peut changer les lignes. Certains chiromanciens vont même jusqu'à suggérer à leurs clients de dessiner des lignes sur leurs mains pour changer leur fortune. Et c'était avant que la chirurgie plastique des paumes n'existe. J'ai eu de manière anecdotique quelques succès".

La femme avec la ligne de mariage précoce a écrit au médecin qu'elle s'était mariée peu de temps après l'opération. Deux patients masculins lui ont écrit qu'ils avaient gagné à la loterie après l'intervention. Ses patients les plus chanceux ont ramassé plus de 3 millions de yens (23.000 €).

"Bien sûr, je ne peux dire qu'il y a une relation de cause à effet, mais si c'est le cas, le gars qui a gagné à la loterie a fait un excellent investissement : un profit de 2,9 millions de yens. Peut-être que changer votre paume ne changera pas votre destin, mais si vous avez une grande détermination pour essayer de le changer – et voulez endurer une petite souffrance pour cette chance – vous pouvez peut-être changer votre vie".

À la fin de l'interview, comme pour prouver ce qu'il dit, Matsuoka a regardé ma paume et a ajouté, "Oui, votre paume dit que vous avez de la chance. Vous pouvez gagner de l'argent, mais vous avez du mal à le garder". Il était tombé étonnamment juste... où il avait vu mon solde bancaire quelque part.

Regardant la paume de ma collègue, il ajouta, "Vous faites le boulot parfait pour vous. Il vous correspond et vous l'aimez beaucoup."

J'aurais bien voulu lui demander de lire un peu plus mes lignes de la main, mais j'avais le sentiment que s'il le faisait, j'aurai fini comme patient n° 38.

Pour l'instant, je m'en tiendrai au marqueur.



Source
Traduit par le BBB.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.