Bistro Bar Blog

jeudi 18 juillet 2013

Article sans titre (ou "Voyous en uniforme)


Je ne sais pas comment qualifier les anecdotes que vous allez lire ci-dessous. Alors je n'ai pas mis de titre. À  vous d'en mettre un qui reflète l'absurdité et le sadisme de ces faits.

On croit rêver ! Mais non, c'est la triste réalité du mode de vie orwellien où est entrée la société américaine. Et là on ne parle que des enfants. Internet foisonne de vidéos de brutalités policières à l'encontre d'adultes pour des délits mineurs.
Chaque anecdote est suivie d'une source, que je n'ai pas notée. Elles sont visibles sur l'article original.

 

Une liste de 19 enfants arrêtés récemment pour des choses triviales



Intellihub.com



13 juillet 2013

Le monde change apparemment vite. Les choses ne sont pas ce qu'elles devraient.



La liste suivante a été compilée par Policing the Police Facebook;



#1 Dans une école publique d'une ville du Texas, une fillette de 12 ans nommée Sarah Bustamantes a récemment été arrêtée pour s'être mis du parfum avec un vaporisateur.


#2 Un collégien de 13 ans d'une école d'Albuquerque, au Nouveau-Mexique a été récemment arrêté pour avoir roté en classe.


#3 Un autre collégien d'Albuquerque a été forcé de se déshabiller et d'enlever ses sous-vêtements pendant que cinq adultes l'observaient parce qu'il avait 200 dollars dans une poche. Le collégien n'a jamais été accusé de quoi que ce soit de mal.


#4 Un garde de sécurité d'une école californienne a cassé le bras d'une jeune fille de 16 ans parce qu'elle avait laissé des miettes sur le sol après avoir ramassé des morceaux du gâteau qu'elle avait fait tomber.


#5 Un couple d'adolescents de Houston s'est mutuellement arrosé de lait pendant une dispute tout en éclatant de rire. Au lieu d'être envoyés au principal, ils ont été arrêtés et envoyés au tribunal.


#6 Début 2010, une fillette de 12 ans dans une école de New York a été arrêtée par la police et emmenée de force menottée juste parce qu'elle avait griffonné sur son bureau "J'aime mes amis Abby et Faith".


#7 En Floride, une petite fille de 6 ans a été menottée et envoyée à une institution psychiatrique après avoir piqué des crises de colère à son école primaire.


#8 Un étudiant du Texas aurait été arrêté par la police pour avoir lancé des avions en papier dans la classe.


#9 Une étudiante émérite de 17 ans de Caroline du nord nommée Ashley Smithwick a emporté accidentellement le déjeuner de son père à l'école. Il contenait un petit couteau servant à éplucher ses pommes. Que s'est-il donc passé pour cette remarquable étudiante quand l'école a découvert ceci ? Hé bien l'école l'a renvoyée pour le reste de l'année et la police l'a accusée d'acte délictueux.


#10 À Allentown, en Pennsylvanie, une ado de 14 ans a été tasée dans la région de l'aine par un agent de sécurité scolaire bien qu'elle ait mis les bras en l'air pour se rendre.


#11 En Floride, un collégien de 11 ans a été arrêté, jeté en prison et accusé d'un crime au 3ème degré pour avoir apporté à l'école un couteau à beurre en plastique.


#12 En 2009, un garçon de 8 ans du Massachusetts a été renvoyé à la maison et obligé de subir une évaluation psychologique parce qu'il dessinait une représentation de Jésus sur la croix.


#13 Un officier de police de San Mateo, en Californie a vaporisé du poivre sur le visage d'un écolier de 7 ans en cours spécialisé parce qu'il n'arrêtait pas de grimper sur des meubles.


#14 Dans l'Amérique d'aujourd'hui, même des enfants de 5 ans sont traités brutalement par la police. Ce qui suit provient d'un article récent qui décrivait ce qui s'est passé il y a quelque temps pour une très jeune écolière de Stockton en Californie..." En début d'année, un écolier de Stockton a été menotté aux mains et aux pieds avec des attaches à scratch, emmené de force à l'hôpital pour une évaluation psychiatrique et a été accusé de voies de fait sur un officier de police. L'écolier avait 5 ans".


#15 Dans une école du Connecticut, un jeune homme de 17 ans a été jeté à terre et tasé cinq fois parce qu'il hurlait après un employé de caféteria.


#16 Un adolescent de la banlieue de Dallas a été obligé de travailler à temps partiel après un procès verbal pour avoir parlé grossièrement dans une classe de collège. Le procès verbal était d'un montant de 340 dollars, mais des frais supplémentaires l'ont fait passer à un total de 637 dollars


#17 Il y a quelques mois, la police a été appelée quand une petite fille a embrassé un petit garçon pendant un cours d'éducation physique dans une école primaire de Floride.


#18 Un garçon de 6 ans a récemment été accusé de crime sexuel pour un "contact inapproprié" en jouant à chat perché dans une école primaire de la région de San Francisco.


#19 Dans le Massachusetts, la police a été envoyée pour récupérer un livre de bibliothèque rendu en retard par une petite fille de 5 ans.


Traduit par le BBB.

11 commentaires:

  1. En un mot, c'est la société normale entre guillemets, made in Amérique, vu qu'on baigne dans la normalitude ces temps-ci

    RépondreSupprimer
  2. Lorsque ces toutous au service de la dictature, ainsi que leurs maitres attendrons, chacun leurs tours, de passer à la guillotine, je me marrerai jusqu'à en vomir.

    RépondreSupprimer
  3. Bien, mais comment faut il dire et répéter que c'est la meilleure façon de "brimer" dans l'oeuf, ces futurs délinquants ! M'enfin ! Faut aussi appliquer ce que disent les psy !!! RE m'enfin ! Quant aux policiers, ça les occupe, au cas où ils n'auraient pas assez à faire avec les vrais délinquants...
    C'est comme notre "adorable" Taubira...(dont un fils est en prison...) qui estime que brûler vos voitures,(elle s'en fou de la votre, la sienne est protégée ! ) n'est en fait qu'un incident, mais huer l'hollande...est un "crime"...! OH SCANDALE ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Appelons un chat un chat. Ces "policiers" ne sont rien d'autre que des "thugs in uniform" ou encore des "lawful thugs". Traduction : des voyous en uniforme authorisés par la loi.

      Je voulais ajouter que comme titre, je propose donc "Voyous en uniforme" ou une combinaison de "Voyous légitimes en uniforme"
      Tant que l'on mettra un uniforme à des débiles mentaux totalement irresponsable, on aura droit à tout ça !
      C'est pas Dany qui dira le contraire.
      On dirais qu'ils ce font un malin plaisir a embaucher des cas grave de demeuré irrécupérable
      Toncolonel

      Supprimer
    2. Libellule Volage19 juillet 2013 à 15:36

      "huer Hollande"? est-ce Dieu possible? Ca mérite au moins le rétablissement de la peine de mort! Vite madame Taubira, de la fermeté que diable! Vous savez bien, celle dont vous usez contre les anti-'mariage' gay!

      Supprimer
  4. Appelons un chat un chat. Ces "policiers" ne sont rien d'autre que des "thugs in uniform" ou encore des "lawful thugs". Traduction : des voyous en uniforme authorisés par la loi. Mais hors-la-loi ou pas, ce sont des voyous aux yeux de l'Univers et il n'y aura aucune différence du point de vue karmique.

    RépondreSupprimer
  5. Ah, j'ai cliqué trop vite ! Je voulais ajouter que comme titre, je propose donc "Voyous en uniforme" ou une combinaison de "Voyous légitimes en uniforme" enfin, Hélios, tu sais que je m'en sors mieux avec l'anglais pour ce genre de trucs imbriqués. ;)

    RépondreSupprimer
  6. On nage en pleine psychopathie HIGH! HIGH! very HIGH niveau!!!
    Comment ces tarés d'une société évangélisto-baptiste qui les a amené à ce monde totalitaire, parano, du "tout répressif," peuvent-ils accorder cela avec leur théorie du Gender, couplé de fait avec l'homosexualité, voir la pédophilie intensive ,du "tout dans le cul"???!!!
    Vraiment ces Amerlocks :un mystère insondable de l'univers comme une erreur biologique!!!
    faudrait penser Américain comme avant on disait mongolien, sauf qu'il ont plus qu'un syndrome chromosomique, une maladie lépreuse de l'Ame!....

    RépondreSupprimer
  7. Ils seraient presque à plaindre s'ils ne pesaient pas autant sur le monde ...

    RépondreSupprimer
  8. En plus d'avoir un comportement immonde avec leurs enfants soit disant à problèmes certains parents ou responsables éducatifs les bourrent de drogues,notamment de Ritaline qui,cela a été prouvé provoque des dommages irréversibles sur le cerveau.
    j'espère que ce délire du tout répressif ne franchira pas nos frontières.

    RépondreSupprimer
  9. Là,je me sent vraiment en sécurité...ils ont contrôlé un dangereux terroriste...

    http://www.theprairie.fr/la-police-controle-un-handicape-et-labandonne-sans-ses-protheses-un-million-de-vues-pas-de-relais-mediatique/

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.