Bistro Bar Blog

samedi 8 juin 2013

Un "patch" lingual pour maigrir


Dans la série "plus maso, tu meurs", ou "Il faut souffrir pour être belle", voici le "patch" lingual pour perdre du poids. Les gens sont fous...


Un patch cousu sur la langue rend intolérable la consommation d'aliments solides

6 juin 2013

Jusqu'où iriez-vous pour perdre du poids ? Au Venezuela, des femmes attachées à leur apparence qui n'ont pas la volonté de poursuivre longtemps un régime se font coudre des patchs de la taille d'un timbre-poste sur la langue, ce qui rend extrêmement douloureux la consommation d'aliments.

La soi-disant méthode d'amaigrissement avec ce "patch miracle" a été inventée en 2009 par Nikolas Chugay, un chirurgien esthétique de Beverly Hills qui voulait offrir à ses patients(tes) un moyen efficace de se débarrasser de leur excès de poids sans les inconvénients d'une opération chirurgicale invasive. Mais bien qu'elle puisse aider des gens à perdre jusqu'à 15 kg par mois, le fait d'avoir fait coudre le patch sur le dessus de la langue s'accompagne d'une série d'effets secondaires. Certains patients ont du mal à parler, d'autres ont des troubles du sommeil, sans parler de l'atroce douleur ressentie quand on bouge la langue. Le matériau du patch abrasif est du "marlex", qui sert aussi couramment pour réparer les hernies et son aspect poreux le fait adhérer à la langue si on le laisse trop longtemps. "Le matériau est poreux, ce qui lui permet de s'incorporer aux tissus. Si on le laisse plus d'un mois, il commence à s'incruster dans la langue", dit Paul Chugay, qui travaille avec son père Nikolas dans leur clinique de Los Angeles. Après cette période, les patients consultent des nutritionnistes pour garder leur poids sous contrôle.




Le "patch miracle" n'est pas aussi populaire que les autres techniques pour maigrir aux US, et on ne le trouve que dans la clinique du Dr Chugay, mais il fait un tabac au Venezuela, où les femmes feraient n'importe quoi, même se faire coudre un patch sur leur langue pour paraître au top. Ana Maria Parra, qui travaille dans l'une des premières cliniques de Caracas à offrir ce procédé extrême d'amaigrissement, a dit à Time Magazine qu'elle avait eu autour de 900 clients par mois depuis qu'elle a proposé cette technique il y a deux ans. Un coût modique de 150 dollars, comparé aux 2000 dollars aux US, augmente encore la séduction de ce patch miracle. Et selon Giovanni Sosa, une autre femme médecin vénézuélienne, qui a pratiqué la pose du patch pendant neuf mois, "Les vénézuéliennes sont très attachées à leur apparence, quand nous offrons donc quelque chose qui donne des résultats concrets, elles vont le privilégier malgré son côté extrême."



"J'ai tenté de manger des aliments solides, mais c'est impossible", dit Yomaira, une femme qui a opté pour le patch miracle afin de perdre du poids. "C'est un très gros inconvénient, mais je le fais pour me sentir mieux avec moi-même. J'étais très grosse." Sa mère approuve son choix, et dit que "cela apprend à manger différemment et prouve qu'il y a des alternatives". En Amérique du sud, de telles alternatives incluent aussi des injections d'insuline, des sirops vomitifs et des compétitions de jeûne avec les amis. La beauté est très importante au Venezuela, pays où on offre couramment des implants mammaires comme cadeau d'anniversaire à des jeunes filles dès l'âge de 15 ans et où les banques font des prêts pour une chirurgie esthétique.


Allez voir la vidéo (la première de l'article) sur le lien, car elle démarre en automatique. ICI.

Traduit par le BBB.

3 commentaires:

  1. Piste de réflexion intéressante. Ce seraient donc seulement les aliments solides qui font grossir? Alors, les sodas et autres coca-colas seraient incriminés à tort?

    RépondreSupprimer
  2. La seule solution - en l'état actuel des connaissances - est de leur fermer le gosier. Et la, il semblerait que la conscience des médecins soit hésitante. Une idée, peut être ?

    Bonne journée

    Cassandre

    RépondreSupprimer
  3. HS mais passionnant !!
    http://www.youtube.com/watch?v=eV_nvxghKcs

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.