Bistro Bar Blog

dimanche 9 juin 2013

Les phobies

Des situations qui empoisonnent la vie. Présentation des phobies les plus courantes et de quelques  pistes pour s'en débarrasser.


Stratégies pour gérer les phobies d'animaux

La confrontation est le meilleur moyen de gérer la peur.


29 mai 2013 par Fredric Neuman



L'agoraphobie et la panique qu'elle engendre constitue la phobie la plus courante et la plus grave. Les individus touchés ne sont pas tant effrayés par les circonstances particulières que par leurs sensations personnelles. Ils pensent qu'ils pourraient souffrir d'une panique croissante qui les rendrait impuissants, c'est à dire leur ferait perdre leur self-control et leur ferait faire quelque chose de fâcheux ou de dangereux. Ils ressentent donc le besoin d'échapper à tous les endroits où ils se trouvent. Ils peuvent se sentir piégés n'importe où, mais la plupart du temps dans certaines circonstances stéréotypées : enfermés dans des endroits comme les ascenseurs, voyager en avion ou en train ; dans des zones avec de la foule, comme des places ou des centres commerciaux ; se déplacer à un endroit où faire demi-tour est difficile, comme les tunnels et les ponts ; être assis passivement et tranquillement, comme dans une église ou une salle de cinéma ; ou faire la queue. Comme le sentiment d'être emprisonné résulte presque toujours d'une oppression venant d'un contact avec la société, la difficulté de sortir de table pendant un repas, de quitter une soirée, et même d'interrompre une conversation ordinaire, les font se sentir piégés n'importe où.


Les phobies spécifiques, incluant les phobies animales, sont plus faciles à guérir. Elles ne sont pas considérées comme la peur d'un sentiment intérieur – qui peut accompagner la personne touchée partout – mais c'est plutôt la peur d'une chose très particulière. Vouloir échapper à cette chose ne mène pas en général à un évitement, comme dans le cas de l'agoraphobie. Le DSM (Manuel diagnostic et statistique des troubles mentaux, NdT) donne la liste de ces phobies spécifiques :
  1. Animaux— y compris les insectes.
  2. Environnement naturel — y compris les orages, les lieux élevés ou l'eau.
  3. Injections intraveineuses, blessures— y compris les examens médicaux.

Le manuel mentionne aussi les types de situation, qui sont en réalité des variantes de l'agoraphobie. En fait, la peur des lieux élevés, d'après mon expérience, précède et conduit souvent à de l'agoraphobie. (la personne touchée a peur de sauter ou de tomber – une sorte de perte de self-control)



Les phobies spécifiques, bien que plus faciles à soigner que l'agoraphobie, peuvent être graves. Je me souviens d'une femme qui ne pouvait sortir de chez elle car elle avait peur de tomber sur un serpent. Elle n'avait jamais vu de serpent à l'endroit où elle vivait, une banlieue du Connecticut. Elle ne craignait pas uniquement les serpents venimeux. Elle avait peur de tous les serpents. La carrière d'une autre femme, chanteuse d'opéra, fut ruinée par sa peur que quelqu'un puisse amener un chien dans les coulisses. La peur des pigeons n'est pas inhabituelle, bien que chacun sache qu'ils ne sont pas dangereux. La peur des araignées est banale. La peur des abeilles est également courante et aggravée par le fait, malheureusement, que certaines personnes sont spécialement vulnérables à un choc anaphylactique, situation menaçant potentiellement la vie quand elles se font piquer. Quand la peur reflète un danger réel on peut à peine la nommer phobie ; mais certains sont si effrayés par les abeilles qu'ils ne peuvent plus aller dehors. La peur du tonnerre est une autre phobie courante. Les exemples suivants démontrent les étapes habituelles du traitement. Chaque étape est conçue pour augmenter au départ le niveau d'anxiété de la personne, suivi d'une baisse après exposition répétée :


  1. Toutes les phobies avec un animal ou des insectes devrait démarrer par une lecture concernant l'objet craint. Un livre imagé est mieux qu'un simple texte. Ceux qui ont peur des serpents et des insectes devraient devenir aussi experts que possible de ces sujets. La dame mentionnée ci-dessus a rassemblé plusieurs livres sur les serpents. Au début, le simple fait de tenir le livre la rendait anxieuse. Puis elle commença à se documenter sur les serpents, et, plus difficile, à regarder les photos.
  2. Son assistante à la clinique des phobies lui donna un jouet en forme de serpent avec une ficelle. Elle apprit à le faire onduler.
  3. On lui procura des peaux de serpent et elle les garda autour de la maison. Elle put finalement les poser sur table de nuit à côté de son lit et les y laisser pendant qu'elle dormait.
  4. Elle alla avec son assistante dans un magasin d'animaux et regarda à distance un serpent dans un vivarium, et s'en approcha peu à peu (regarder des serpents, qui sont habituellement en train de dormir est ennuyeux par nature)
  5. Elle observa son assistante manipuler un serpent. Elle toucha le serpent.
  6. Elle alla dans un centre animalier où elle apprit à manipuler les serpents. Elle apprit, à sa grande surprise, que lorsque vous laissez tomber un serpent par terre, il s'éloigne toujours de vous.
Son mari ne fut pas capable de l'aider beaucoup dans le traitement, parce qu'il se stressait quand elle était stressée. Il se plaignit à la fin de "toutes les peaux de serpent" qui parsemaient les environs de la maison.


  1. La chanteuse d'opéra surmonta suffisamment sa phobie des chiens pour marcher dans le voisinage de sa maison mais fut incapable de reprendre sa carrière. Elle fit ce que la femme qui avait peur des serpents avait fait ; mais comme les chiens sont au moins en théorie potentiellement dangereux, elle eut besoin d'être instruite par un dresseur de chiens sur les postures à prendre quand on est menacé par un chien qui aboie et sur la manière de gérer cette situation. À la fin, son sentiment de pouvoir contrôler la libéra de sa phobie ; il lui restait encore à oser s'approcher de chiots.
  2. La peur des araignées est gérée de manière similaire. Une étape intermédiaire consiste à conserver des araignées mortes dans un pot, ce qui ressemble à conserver des peaux de serpent. Finalement, la personne phobique devrait pouvoir toucher l'araignée du doigt.
  3. La peur des abeilles est difficile pour les raisons expliquées plus haut. Une étape intermédiaire est d'accompagner des personnes formées à s'occuper d'abeilles.
  4. Je me souviens être sorti avec une jeune femme qui avait peur des pigeons. Elle pouvait voir les pigeons sur des toits distants de plusieurs immeubles. Il fallut des semaines pour qu'elle s'approche de pigeons, malgré sa certitude qu'ils avaient peur d'elle.

Un élément important dans toute phobie d'un animal et d'un insecte est l'idée que la créature va foncer sur la personne et peut-être la mordre ou la piquer. Il est essentiel que le phobique sente à la fin du traitement qu'il contrôle l'animal, plutôt que l'inverse. Très souvent, comme dans le cas de pigeons ou de scarabées, l'animal a tendance à s'envoler, plutôt qu'à attaquer.

La peur du tonnerre est gérée en s'habituant à entendre le bruit du tonnerre enregistré et à augmenter petit à petit le niveau sonore. La peur des lieux élevés est gérée au mieux avec une terrasse d'appartement. La personne affectée s’assoit sur une chaise, de plus en plus près du bord, jusqu'à ce qu'elle puisse regarder le sol sans stress. S'exposer de même progressivement diminue la peur des aiguilles et la peur de se noyer.

Le traitement de ces situations est difficile dans la mesure où il faut beaucoup de temps. Le patient doit avancer à son propre rythme, mais devrait pratiquer, si possible, tous les jours.

PS : il y a des gens qui sont très facilement surpris par des bruits forts ou soudains. Quand le cas est sévère, ce peut être pitoyable de voir une personne qui craint un clown lui faire "Bouh". Ce n'est pas la même situation que d'avoir peur du tonnerre ou du bruit des pétards. Malheureusement,d'après mon expérience, les réactions exagérées de sursaut au moindre bruit semblent durer toute la vie.

Source

Traduit par le BBB.



(Note d'Hélios :
Je pense que de nombreuses phobies d'animaux viennent d'une vie antérieure. Ce qui ne changera rien au traitement à pratiquer.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.