Bistro Bar Blog

mercredi 5 juin 2013

L'arnaque du CO2 : Mike Adams


Ce que Mike Adams n'explique pas dans cet article est que les gens ne font pas la différence entre le monoxyde de carbone (CO), mortel et le dioxyde de carbone (CO2) indispensable au cycle de la flore terrestre. Voir notes en fin d'article.


Réactions aux manipulations d'Al Gore : pourquoi les écologistes se réjouissent de l'augmentation des niveaux de CO2


2 juin 2013

(NaturalNews) Dieu merci, les niveaux de dioxyde de carbone de notre atmosphère augmentent enfin légèrement, apportant le très nécessaire dioxyde de carbone aux plantes et aux forêts du monde qui étaient affamés de CO2. Le manque de CO2 dans l'atmosphère est l'un des facteurs de limitation les plus dévastateurs pour la croissance des plantes et la reforestation de la planète et avec juste 400 ppm (parties pour mille) – ce qui ne fait que 400 microgrammes par kilo – le taux de dioxyde de carbone est si faible que la flore terrestre peut à peine respirer.

Note de l'éditeur : J'ai fait un ajout substantiel à cet article car il était à l'origine publié pour tenter d'informer la masse de commentaires des illétrés sur Facebook au cerveau lessivé, qui démontrent une totale incapacité à traiter les informations avec quoique ce soit ressemblant à du rationnel sur ce sujet.

Permettez-moi de clarifier trois choses avant d'entrer dans le vif du sujet :

1) NON, je ne soutiens pas l'industrie du charbon et du pétrole et en fait je pense qu'ils sont de terribles pollueurs de notre planète pour bon nombre de raisons qui n'ont rien à voir avec le CO2. Comme on le sait, tout le charbon et le pétrole brûlés dans notre monde en ce moment n'impactent que légèrement les niveaux de CO2, surtout si on les compare aux émissions de CO2 venant de la vie océanique. Donc le fait que je soutienne que le CO2 est un nutriment essentiel des plantes n'est en aucune manière une approbation des industries du pétrole et du charbon. Mon parcours d'activiste contre les monopoles des sociétés est irréfutable.

2) OUI, le CO2 est un nutriment essentiel des plantes. Malgré toutes les croyances idiotes de ceux qui ont subi un lavage de cerveau par Al Gore (marionnette du gouvernement sous contrôle mental...) et croient ses mythes scientifiques, des niveaux plus élevés en CO2 aident à une croissance plus rapide des plantes et au reverdissement de notre planète, point barre ! Quiconque n'est pas d'accord est vraiment désinformé, a le cerveau lavé ou juste un total ignorant de la biologie des plantes (et c'est le cas de beaucoup de gens). Des études récentes prouvent que l'augmentation des niveaux de CO2 accroissent en fait la pousse des plantes et la reforestation mondiale.
(Lire, en anglais, ce site : www.PlantsNeedCO2.org)

3) Le niveau actuel de CO2 dans l'atmosphère terrestre est de 400 ppm. Par comparaison l'oxygène de l'atmosphère a un taux de 210.000 ppm. Quand vous expirez, votre respiration contient 40.000 ppm de CO2, et si vous vous y connaissez un minimum dans les premiers soins d'urgence, vous savez donc qu'insuffler ces 40.000 ppm de CO2 dans le corps d'une autre personne (technique du bouche-à-bouche) peut sauver la vie. Il n'est pas inhabituel que le CO2 atteigne des niveaux de 3000 ppm dans les maisons, les écoles et les bureaux. Le département américain de la santé (OSHA en anglais) autorise les travailleurs à un environnement supérieur à 5000 ppm de CO2. (Parce que, de nouveau, l'oxygène y est présente avec 210.000 ppm, l'emportant largement sur le CO2)



Donc toute cette discussion sur le dioxyde de carbone menaçant la planète toute entière avec juste 400 ppm – moins qu'un demi-millième de l'air – n'est que pure absurdité. Rien que le boulot de scientifiques charlatan semeurs d'alarme.

En fait, la majorité de ce qui nous a été dit sur le CO2 ces dernières années est un pur mensonge . Il est temps d'arrêter de croire ces mensonges et de s'éveiller à la réalité. Le plus important, arrêter de défendre l'arnaque du CO2/réchauffement climatique. Oui, le CO2 augmente, mais cela provient en grande partie d'une activité non-humaine et les niveaux actuels en augmentation aident partout les forêts et les plantes.
Comment me suis-je "éveillé" à cette information ? C'est simple : j'ai toujours cru à l'arnaque du CO2 jusqu'à ce que j'ai commencé une étude sur la physiologie des plantes et la production en hydroponique. Ce n'est qu'alors que j'ai découvert que le CO2 est un nutriment vital pour la croissance des plantes et que les niveaux de CO2 de l'atmosphère étaient dramatiquement déficients pour une reforestation optimale et la biologie de la flore. Mon réveil à ce sujet ne signifie en rien que je fais la promotion des industries du charbon ou du pétrole, les deux étant de sales pollueurs de la planète. Mais je ne m'autorise plus à me faire avoir par les souhaits d'Al Gore qui a réussi à convaincre bien trop de gens que leur propre respiration est un polluant mondial qui a besoin d'être réglementé et taxé.

L'escroquerie du CO2 n'est rien d'autre qu'une combine mondiale pour faire de l'argent au moyen de taxes, lancée par des gens qui espèrent s'enrichir sur le dos d'une culpabilité collective pour un problème qui est entièrement fabriqué et fictif.
Mon article d'origine continue ici :

À une période de l'histoire de notre planète, le CO2 atmosphérique était beaucoup plus élevé et il a participé aux ères de luxuriantes forêts tropicales, de plantes à la croissance rapide et d'une bien plus grande diversité que celle vue aujourd'hui. En fait, il y a 525 millions d'années, les niveaux de CO2 atmosphériques atteignaient 7000 ppm – et on était bien loin d'une planète mourante comme les partisans de l'arnaque du réchauffement climatique le prétendent, c'était l'une des époques les plus florissantes et avec la plus grande biodiversité dans l'histoire de notre planète.

Comme la carte suivante le montre clairement, les niveaux de CO2 sont à leur plus bas niveau de l'histoire de la Terre :


("Ave.global Temp. = Température moyenne mondiale)



Le dioxyde de carbone fait verdir la planète


Les alarmistes et mystificateurs du réchauffement climatique, bien sûr, ont averti que des niveaux de CO2 franchissant la barre des 400 ppm attireront une catastrophe certaine pour la race humaine. Ce qu'ils ne mentionnent pas est que les niveaux croissants de CO2 actuels provoquent un "verdissement mondial", qui s'accomplit par un reverdissement de forêts à un taux accéléré, des jardins produisant davantage de nourriture et des régions arides qui voient le retour de plantes verdoyantes.
En fait, une étude qui vient d'être publiée dans Geophysical Research Letters informe qu'une augmentation de 14 % des niveaux de CO2 dans l'atmosphère a donné un accroissement de 5 à 10 % de verdure, avec une augmentation totale de "couverture" de flore de 11 %. Cette étude est à lire ici :
CO2 fertilisation has increased maximum foliage cover across the globe's warm, arid environments.

Cette étude parle du CO2 comme étant un "fertilisateur" qui provoque un "effet de fertilisation". Comme l'expliquent les auteurs de l'étude :
Nos résultats confirment que l'effet de fertilisation du CO2 que nous avions anticipé se produit parallèlement aux perturbations anthropiques en cours pour le cycle du carbone et que l'effet de fertilisation est aujourd'hui un processus important à la surface de la terre.
Le CO2, voyez-vous, n'est pas un "polluant". C'est un nutriment !
En passant, votre corps est fait de 18 % de carbone et de 65 % d'oxygène. (Je vais devancer les stupides trolls de Facebook qui vont dire, "Faux ! Notre corps est fait de 75 % d'eau !" en répondant avant que H2O est composé d'hydrogène et d'oxygène. L'hydrogène a un poids atomique tellement faible, cependant, qu'il ne contribue qu'à un maximum de 10 % de la masse corporelle totale. Et ensuite, tenter d'enseigner la science aux trolls de Facebook est comme essayer d'apprendre aux cochons à écrire en javascript.)

Au total, vous êtes faits à 83 % du même matériau que le CO2, juste avec un arrangement moléculaire différent. Le CO2, bien sûr, se reforme et se recycle grâce à l'écosystème planétaire. L'activité biologique des océans produit chaque année à elle seule 90 milliards de tonnes de CO2 – des multiples fois plus que le faible montant produit par l'activité humaine (environ 6 milliards de tonnes). Si le seul CO2 avait causé un réchauffement et une extinction de la planète, nous devrions tous être morts aujourd'hui. Il s'avère que le CO2 aide en réalité à favoriser la croissance et le renouveau des plantes et des forêts !
Voir cet article où un homme a laissé sa plante en circuit fermé pendant 53 ans. La plante dégage et réutilise son CO2 pour survivre. (photo ci-dessous extraite de l'article)



Les plantes des océans adorent aussi le dioxyde de carbone !

Il n'y a pas au fait que les plantes terrestres qui sont affamées de CO2. Les plantes marines ont également besoin de plus de CO2, et la majeure partie de la biologie marine vint à l'existence à une époque où les niveaux de CO2 étaient bien plus élevés qu'ils ne le sont actuellement.

Plus les niveaux de CO2 sont élevés dans l'atmosphère, plus le CO2 est absorbé dans l'eau de mer, le rendant disponible pour aider les plantes marines à prospérer. Ce CO2, très important, sert aussi pour la construction des barrières coralliennes.

Attendez une seconde ! Ne nous a-t-on pas dit que le CO2 détruisait les récifs coralliens ? Je le pensais aussi, parce que je n'avais pas approfondi suffisamment cette donnée. Mais si vous creusez vraiment cette question, vous verrez que les récifs coralliens sont largement en cours de destruction à cause des produits chimiques déversés par l'activité humaine, et non par le CO2.

Si vous aimez les plantes, les forêts et les jardins, vous aimerez le CO2


Tout cela pour dire que si vous aimez des plantes en vie sur la planète Terre, vous aimerez le dioxyde de carbone. Le CO2 est le nutriment-clé nécessaire à renforcer une croissance rapide de presque toutes les plantes, et aujourd'hui l'atmosphère terrestre est dans un état de carence en dioxyde de carbone.
C'est pourquoi les propriétaires de serres professionnelles injectent du CO2 dans leurs serres pour augmenter la production de plantes.

Des niveaux croissants de CO2 sont d'un immense bénéfice pour la vie des plantes sur la planète. Des plans loufoques pour "séquestrer" le CO2 provoquerait une réduction artificielle de ce nutriment crucial, résultant en une extinction de masse des plantes et la raréfaction des forêts. Séquestrer le carbone revient, tout à fait littéralement, à affamer les plantes et constitue une attaque contre Mère Nature.


Donc ne rentrez pas dans le jeu de désinfo colporté par des alarmistes du CO2 comme Al Gore. Ils s'obstinent dans une histoire fictive du "CO2 qui va détruire la planète" et mettre fin à la civilisation humaine si nous n'arrêtons pas son augmentation. J'applaudis à l'élévation des taux de CO2 et ayant une formation scientifique, je sais que le dioxyde de carbone n'existe qu'à un taux atmosphèrique inférieur à un millième. Ce n'est qu'une toute petite quantité – juste 400 ppm. Et c'est juste assez pour empêcher les plantes terrestres de mourir en masse.
Source


Traduit par le BBB.



Notes d'Hélios:


La photosynthèse selon Wikipédia : La photosynthèse (grec φῶς phōs, lumière et σύνθεσις sýnthesis, composition) est le processus bioénergétique qui permet aux plantes et à certaines bactéries de synthétiser de la matière organique en exploitant la lumière du soleil. Les besoins nutritifs de ces organismes sont du dioxyde de carbone, de l’eau et des sels minéraux. La photosynthèse est à la base de l'autotrophie de ces organismes. La photosynthèse est la principale voie de transformation du carbone minéral en carbone organique. En tout, les organismes photosynthétiques assimilent environ 100 milliards de tonnes de carbone en biomasse, chaque année


Le monoxyde de carbone (CO) : Le monoxyde de carbone est le plus simple des oxydes du carbone. La molécule est composée d'un atome de carbone et d'un atome d'oxygène ; sa formule brute s'écrit CO et sa formule semi-développée C≡O ou |C≡O|. Ce corps composé est à l'état gazeux dans les conditions normales de pression et de température.
Le monoxyde de carbone est un gaz incolore, inodore et très toxique pour les mammifères. Chez l'Homme, il est la cause d’intoxications domestiques extrêmement fréquentes, parfois mortelles15, alors qu'il peut être facilement repéré par un détecteur de monoxyde de carbone.


Le dioxyde de carbone (CO2) : Le dioxyde de carbone, aussi appelé gaz carbonique ou anhydride carbonique, est un composé inorganique dont la formule est CO2, la molécule ayant une structure linéaire de la forme O=C=O. Il se présente, sous les conditions normales de température et de pression, comme un gaz incolore, inodore, à la saveur piquante.
Le CO2 est utilisé par l'anabolisme des végétaux pour produire de la biomasse à travers la photosynthèse, processus qui consiste à réduire le dioxyde de carbone par l'eau, grâce à l'énergie lumineuse reçue du Soleil et captée par la chlorophylle, en libérant de l'oxygène pour produire des oses, et en premier lieu du glucose par le cycle de Calvin. Le CO2 est libéré, à travers la chaîne respiratoire, par le catabolisme des plantes, des animaux, des fungi (mycètes, ou champignons) et des micro-organismes. Ce catabolisme consiste notamment à oxyder les lipides et les glucides en eau et en dioxyde de carbone grâce à l'oxygène de l'air pour produire de l'énergie et du pouvoir réducteur, sous forme respectivement d'ATP et de NADH + H+. Le CO2 est par conséquent un élément fondamental du cycle du carbone sur notre planète. Il est également produit par la combustion des énergies fossiles telles que le charbon, le gaz naturel et le pétrole, ainsi que par celle de toutes les matières organiques en général. Des quantités significatives de CO2 sont par ailleurs rejetées par les volcans et autres phénomènes géothermiques tels que les geysers.
Le dioxyde de carbone est naturellement présent dans l'atmosphère terrestre à une concentration de près de 0,039 % en volume au début des années 2010, c'est-à-dire 390 ppmv (parties par million en volume) ou 591 ppmm (parties par million en masse).


7 commentaires:

  1. Super cet article, j'ai appris des choses très intéressantes. Je vais le relayer. Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Merci HÉLIOS d'avoir assuré la traduction de cette information.

    Il est en effet nécessaire de remettre des "pendules" à l'heure !
    Je fais suivre un lien sur les blogs ou je vais ...


    (momentyahibu)

    RépondreSupprimer
  3. Oui, mais le CO2 n'acidifie-t'il pas les océans?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plutôt le CervO2 Guz qui s'acidifie!

      Supprimer
  4. Cela fait longtemps que la thèse sur le rôle bénéfique du CO2 pour la vie des plantes a été établie par un français, Henri-Charles Geffroy, fondateur en 1946 de la revue "La Vie claire". Dès les années soixante, ma jeune famille, établie alors tant bien que mal en plein Paris, a pu apprécier les possibilités de vivre de manière plus saine grâce à sa coopérative « Aliment Sain » dont tout un rayon était consacré à des ouvrages avant-gardistes sur tout ce qui concerne la santé tant physique que morale de l’homme et de son environnement. Pour en avoir distribué moi-même un certain nombre, je me souviens très bien d’un petit fascicule que Jeffroy, toujours très militant, avait écrit sue le rôle hautement bénéfique du CO2, indispensable pour reverdir la Terre. J’ai essayé d’en retrouver le nom et les coordonnées sur Internet, mais pour l’instant sans succès.

    RépondreSupprimer
  5. bonjour, cela fait 15 ans que ma sœur (titulaire d'un doctorat en écologie végétale et moléculaire - à l'époque chercheur au CNRS) avait fait sa thèse sur le soit disant réchauffement climatique et était arrivée à cette même conclusion : l'augmentation du CO2 dans l'atmosphère augment la productivité des plantes. mais ses directeurs de recherche à l'époque avaient refusé de publier les résultats de ses recherches et l'avaient poliment évincée. elle a depuis démissionné de son poste de chercheur (muselé) mais je suis ravie de constater que la censure n'arrive pas à tout contrôler et que cette vérité scientifique soit enfin publiée, merci bbb ;-)
    Rapa

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.