Bistro Bar Blog

mardi 14 mai 2013

Une technique pour éviter le cancer ? Pas sûr !

On enlève l'organe avant. Mais le cerveau n'est sûrement pas d'accord. Et puis la prochaine fois, elle se fera enlever les ovaires...

Angelina Jolie révèle qu'elle a subi une ablation préventive des seins


NEW YORK - L'actrice américaine Angelina Jolie a révélé mardi qu'elle avait subi une double mastectomie, une ablation des seins, pour prévenir un risque très élevé de cancer en raison d'un gène défectueux, espérant inciter les femmes à se soumettre au dépistage de cette pathologie malgré un coût encore élevé.

La star de 37 ans et compagne de l'acteur Brad Pitt écrit, dans une tribune intitulée Mon choix médical dans le New York Times, qu'elle a subi cette opération parce qu'il existait un risque de 87% qu'elle développe un cancer du sein et de 50% un cancer de l'ovaire, en raison de la présence de ce gène appelé BRCA1.

La mère d'Angelina Jolie est morte à l'âge de 56 ans d'un cancer.

Quand j'ai réalisé la situation, j'ai décidé de prendre les devants et de minimiser les risques autant que possible. J'ai décidé de subir une double mastectomie préventive, écrit l'actrice.

J'ai commencé par les seins, le risque de cancer du sein étant plus élevé que le risque de cancer des ovaires, et l'opération est plus complexe, poursuit celle qui est aussi une des égéries des causes humanitaires dans le monde.

Le 27 avril, Angelina Jolie a achevé les trois mois de préparation médicale prévue avant les opérations, dont la première a eu lieu deux semaines plus tard; une seconde intervention, pour la reconstruction de sa poitrine, suivra dans neuf semaines, a-t-elle précisé.

Désormais, les risques de cancer du sein ne sont plus que de 5%, selon l'actrice.

Elle a eu trois enfants avec Brad Pitt et le célèbre couple en a adopté trois autres. Je peux dire à mes enfants qu'ils n'ont plus à avoir peur de me perdre à cause d'un cancer du sein, a-t-elle ajouté.

Angelina Jolie décrit un processus chirurgical en deux étapes, dont la première est une opération qui peut prendre jusqu'à huit heures pour enlever le tissu mammaire et le remplacer par des implants temporaires.

La deuxième sera consacrée à la reconstruction des seins. Il y a eu de nombreuses avancées dans cette technique ces dernières années, et les résultats peuvent être superbes, rassure l'actrice.

Vous vous réveillez avec des drains et des extenseurs dans les seins. Vous avez l'impression d'être dans une scène d'un film de science-fiction. Mais quelques jours après l'opération, vous pouvez revenir à une vie normale, explique-t-elle.

Angelina Jolie insiste aussi sur le fait que Brad Pitt a été d'un grand soutien: Nous avons réussi à trouver des moments pour rire ensemble. L'intervention n'a laissé que de petites cicatrices qui ne seront pas choquantes à voir pour mes enfants, affirme-t-elle, ajoutant: Personnellement, je ne me sens pas moins femme. Je me sens plus forte d'avoir fait un choix important qui ne diminue en rien ma féminité.

Angelina Jolie, l'une des artistes les mieux payés au monde, regrette que le test de dépistage du gène BRCA1 et d'un autre, appelé BRCA2, coûte plus de 3.000 dollars aux États-Unis et que cela reste un obstacle pour beaucoup de femmes.

Si j'écris aujourd'hui à ce sujet, c'est parce que j'espère que d'autres femmes pourront bénéficier de mon expérience, plaide-t-elle en concluant: La vie est pleine de défis. Ceux qui ne doivent pas nous faire peur sont ceux que nous pouvons affronter et contrôler.

Angelina Jolie, qui a reçu trois Golden Globes, deux Screen Actors Guild Awards et un Oscar, est depuis des années très engagée dans l'action humanitaire. Ambassadrice de bonne volonté du Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, elle n'hésite pas à accompagner des missions humanitaires dans des pays à haut risque.

Grâce à son ONG Partenariat éducatif pour les enfants dans les conflits (EPCC), elle finance de nombreux projets, allant d'une école pour jeunes filles en Afghanistan au soutien financier pour le fonds créé par Malala Yousafzaï, la jeune Pakistanaise qui a réchappé d'une tentative d'assassinat des talibans.

Le chef de la diplomatie britannique William Hague, qui avait visité en mars avec elle le Rwanda et la République démocratique du Congo, a salué une femme courageuse et une source d'inspiration pour beaucoup.

Elle n'a montré à aucun moment qu'elle était sous traitement préopératoire, a déclaré M. Hague sur Sky News. L'actrice explique qu'elle suivait depuis le 2 février un protocole médical douloureux et très éprouvant pour augmenter ses chances de préserver les mamelons lors des ablations.



Romandie News

15 commentaires:

  1. ah, ah, ah ! le brad pitt se retrouve avec une gonzesse sans poitrine !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet c'est hilarant, sexisme ordinaire...

      Supprimer
  2. de la pub pour un test à 3000 $. mieux qu'elle se fasse tout enlever de crainte d'attraper quelque autre maladie grave. On ne sait jamais.

    RépondreSupprimer
  3. Juste se faire enlever le cerveau permettrait à tout hypocondriaque d'arrêter de s'en faire. Allez, bonne journée! ;)

    Pauvre Prad Bitt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas qu'elle a fait ça pour le plaisir et pourquoi doit-on plaindre Brad Pitt?

      Supprimer
  4. "de petites cicatrices qui ne seront pas choquantes à voir pour mes enfants" Ce sont peut-être des naturistes ou nudistes lorsqu'ils sont chez eux dans leur très grande maison et vaste jardin terrain.

    RépondreSupprimer
  5. et blablabli et blablabla et moi je sais mieux que l'autre, et gnagnagni et gnagnagna...bref c'est la france

    http://fr.canoe.ca/artdevivre/bienetre/article1/2011/11/21/18997746-jdm.html

    RépondreSupprimer
  6. encore une pub pour le business des médecin ,bien sur elle ne la pas fait mais elle va bousiller la vie de millier de femmes. un peu de bon sens c est débile de faire cela.

    RépondreSupprimer

  7. Ces reptiloïdes sont des transfuges pro transhumanisme. C'est la porte d'entrée dans le cerveau de ceux et celles qui ne se rendent pas compte que leurs "idoles" sont gravement malades et que ce n'est plus opérable. Il$ veulent approvisionner le marché des organes maintenant que la filière de l'Est ne respecte plus la chaine du froid...
    Ils s'en foutent grâce aux clones et au transfert de "conscience" (méthode russe?), avec quelques $ de plus ils pourront assister à la destruction de notre Terre, de notre Monde depuis une quelconque navette en orbite, le plus loin possible.
    Et on s'en fout aussi, un cerveau sain soigne seul ses cancers-ulcères au gré de sa digestion émotionnelle. Bon, peut-être pas autour des centrales qui fuient (pas de jaloux y en a partout!!!!), mais fallait pas exagérer avant de maitriser les techniques! Cf Dr Hammer, Bruce Lipton, Dr Beck et quelques chercheurs français entre autres, exclus des annales criminelles de la chimie toute présente; et pour cause!!!

    RépondreSupprimer
  8. C clair que c'est bizarre et que ça ressemble très fortement à de la pub: "...espérant inciter les femmes à se soumettre au dépistage de cette pathologie malgré un coût encore élevé."

    RépondreSupprimer
  9. Je ne trouve absolument pas de quoi rire, c triste pourtant. J'ai des amies, d'une famille de cancers... qui se décime progressivement. Sur 5 personnes, il reste une jeune femme ... grandement dans l'inquiétude depuis la mort de sa mère, sa tante, et de sa 3 ème soeur, depuis un mois ! Donc il y a bien des gènes...!
    Les hommes, n'ont pour l'instant, le plus souvent encore jeunes, que des cancers de la prostate (en recrudescence !) on va voir si les m^m qui rient ici rirons encore...! Bien que je ne leur souhaite pas...!
    Les femmes sont depuis plusieurs années confronté aux cancers du sein ou des organes féminins... hormones obligent aussi !!!

    RépondreSupprimer
  10. Et quand il y a du gène... ya pas de plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génétique ? Pas sûr !

      Il y a les facteurs environnementaux à notre époque, mais autrefois ce n'était pas le cas.

      Avez-vous connaissance des travaux du Dr Hamer, de la psychogénéalogie et de la force d'autosuggestion ?

      Supprimer
    2. Evidemmmmmmment, mais pour qui elle prend Guz!...

      Et puisqu'Hélios veut tout savoir, Guz donnera bientôt l'anamnèse (ça fait savant, hein!...) de son copain breton Momo qui se meurt sous chimiothérapie, hélas, d'un cancer du poumon (+ K osseux) et qui réunit à lui seul, pas mal de cofacteurs (dont la redoutable conjonction Mars/vénus!)déclencheurs d'un K
      Cela pourra peut-être servir...
      A+

      Supprimer
  11. http://www.romandie.com/news/n/_Le_gene_defectueux_d_Angelina_Jolie_appartient_il_a_une_entreprise_privee_RP_160520130931-20-358687.asp

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.