Bistro Bar Blog

lundi 6 mai 2013

Scandale alimentaire en Chine, un de plus

Scandale alimentaire en Chine : de la viande de rat vendue pour de la viande d'agneau


3 mai 2013

(NaturalNews) Quand il s'agit de mentir, tricher, tromper et escroquer les gens à propos de l'alimentation, aucun pays n'a autant de talent que la Chine, berceau du scandale du lait maternisé à la mélamine et des produits alimentaires contaminés avec de forts taux de métaux lourds.

Aujourd'hui un nouveau scandale marquant s'ajoute à la liste : les autorités chinoises disent qu'elles ont démantelé un réseau criminel de 900 personnes qui récupéraient de la viande de rats et d'autres animaux pour la transformer et la vendre sous l'appellation de viande d'agneau. Cette "viande de rat" est apparue sur des marchés de la province de Jiangsu et de Shanghai.

Des consommateurs involontaires ont acheté régulièrement la viande, sans savoir qu'ils mangeaient des "steaks de rat" à la maison.

Au-delà du fait brut flagrant de la découverte, la viande de rat utilisée dans l'arnaque n'a manifestement jamais été contrôlée ou inspectée. Elle a pu être, comme de nombreux autres produits alimentaires en Chine, lourdement contaminée par des métaux lourds et des produits chimiques toxiques. Les rats, après tout, n'ont pas un mode de vie des plus sains.

"Malgré des années de scandales alimentaires – depuis le lait contaminé par un produit chimique industriel jusqu'à l'utilisation de colorants industriels dans les œufs – la Chine a été incapable de faire le ménage de sa chaîne de production alimentaire", rapporte USA Today.

Voici pourquoi la Chine a une épidémie de fraude alimentaire

NaturalNews est à ce jour la seule publication à donner l'explication complète des faits. Peut-être est-ce parce que je parle pas mal le chinois et que j'ai vécu autrefois en Asie. Je connais les cultures chinoises et taïwanaises mieux que la plupart.

Et c'est qu'en vérité, la Chine est une nation spirituellement vide remplie d'athées qui n'ont ni morale ni éthique. La religion est hors-la-loi en Chine, et le résultat est qu'on n'enseigne absolument aucune éducation morale ni compassion aux chinois. Je ne dis pas qu'une religion organisée est la réponse à tous les maux de la société, mais au moins à un niveau basique, la religion enseigne un sens moral qui n'existe tout simplement pas dans la culture chinoise.




En raison de ce manque de sens moral, il est habituel en Chine de trouver dans la rue un vendeur de soi-disant "tofu puant" (un produit classique servi dans la rue) fabriqué avec de l'eau d'égoût. Il est habituel de trouver des aliments venant de Chine colorés avec des encres toxiques pour les rendre plus séduisants. (Par exemple, les graines de sésame sont souvent trempées dans de l'encre noire pour pouvoir les vendre comme du sésame noir, qui est plus cher que le sésame blond). Il est habituel pour les producteurs d’œufs chinois de nourrir leurs poules d'aliments à base de colorants pétroliers toxiques pour changer la couleur des œufs.



En Chine, l'idée de tuer des milliers de bébés pour gagner des sous en plus sur les laits maternisés n'est même pas odieux. C'est normal. L'idée de tromper son client avec de la fausse viande est une banalité. La tromperie, la malhonnêteté et la fraude sont la norme – et non l'exception – en Chine.

État policier communiste


Souvenez-vous que la Chine est une dictature militaire communiste – essentiellement un état policier. Ils n'ont pas de Déclaration de Droit. Ils n'autorisent pas la liberté religieuse ou même une pratique spirituelle d'aucune sorte. Littéralement, ils arrêtent torturent et exécutent ceux qui pratiquent la méditation. (Falun-Gong) et le yoga.

La Chine est un pays au gouvernement immensément maléfique, et c'est exactement la direction que veut faire prendre Obama à l'Amérique – un état de relativisme moral où ceux qui croient aux vertus morales sont attaqués, démonisés et finalement même arrêtés. C'est pourquoi le Pentagone a récemment annoncé qu'il fera passer en cour martiale les soldats qui professent leur foi chrétienne.

En fait, un consultant du Pentagone des plus athées a lancé une diatribe incroyablement diabolique contre ceux de foi chrétienne, qui reflète exactement le genre de condamnation qu'on entendrait normalement en Chine. Il a dit :
"Nous avons affaire à des gangs incroyablement bien financés de monstres fondamentalistes chrétiens qui terrorisent leurs camarades américains en influençant leurs subordonnés impuissants des forces armées de notre nation par leur version subversive et déformée du christianisme".


Une culture de mort et d'imposture qui détruit chaque coin de la société


Je réalise que pour les lecteurs il peut sembler tiré par les cheveux de passer de la viande de rat à une discussion sur la liberté religieuse dans une dictature policière comme en Chine, mais en vérité tout est fortement lié.

On parle d'une culture de mort et d'imposture. La Chine, après tout, est un pays avec une politique d'enfant unique où des millions de bébés fille sont assassinées chaque année. La Chine est une nation où des organes sont quotidiennement récupérés sur des prisonniers politiques et où les gens sont couramment torturés et exécutés s'ils critiquent leur gouvernement. Si toutes ces informations sont nouvelles pour vous, c'est parce que la presse américaine ne rapporte jamais ces vérités sur la Chine.

En fait, tous les films produits aujourd'hui à Hollywood sont revisionnés et approuvés par des officiels chinois avant d'être autorisés à être montrés dans les cinémas américains. Cela inclut le récent film Iron Man 3 (sorti en France le 24 avril) et World War Z (qui sort début juillet)


La Chine détermine maintenant ce que vous pouvez voir au cinéma et vous n'avez jamais l'autorisation de voir quoique ce soit qui la critique.


Ce n'est pas une coïncidence si ce niveau de tromperie, de destruction et de mort s'immisce dans les denrées alimentaires. Après tout, les gens qui assassinent leur propre bébé fille pour avoir un garçon en vertu de la politique de l'enfant unique n'en ont rien à faire de vendre de la viande de rat comme si c'était de l'agneau.

Où il n'existe aucun sens moral, il n'y a plus de limite à un comportement humain d'ignominie et d'injustice.

Où existe une culture de mort, de tromperie, de destruction et de démonisation de la moralité, vous trouverez toujours la malhonnêteté dans tous les secteurs de la société : l'alimentation, les finances, le gouvernement, les affaires, la technologie, l'éducation et tout le reste.

Ne soyez donc pas surpris de trouver de la viande de rat à vendre en Chine, ou des hamburgers au rat, ou même du McTripesdeRat baignant dans des sauces spéciales faites avec des excréments humains. Dans une culture vidée de toute liberté, de morale, de liberté de culte et de dignité humaine, les denrées alimentaires refléteront inévitablement la mort et l'imposture qui caractérisent la culture.

Traduit par le BBB.

11 commentaires:

  1. Bon OK, m'enfin, tous les mammifères se mangent...(et pas mal d'autres choses)
    Le tout est qu'elle soit propre cette viande.... (?) l’animal dépecé est propre...Bé oui ! Personne n'est écœuré de manger, crabes, langoustes, écrevisses... ça mange que du cadavre ces bestioles... et le foie gras ? ceux qui s'en délectent mangent bien du foie MALADE-HÉPATIQUE... Et personne en fait un PLAT !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement je me régale avec du civet de lapin !
      Mais il est nettement meilleur dans certain restaurant de quartier ! Bien sur les os rond signe la provenance indéniable de l'origine de l'animal ! Pauvres minous ! mais qu'est ce que c'est bon !
      Phaéton

      Supprimer
    2. Bonjour de Menton

      http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/333762-lapin-a-la-provencale

      j'y mets un 1/2 poivron rouge émincé, en fin de cuisson du poivre moulu noir !

      Supprimer
    3. Essaye de remplacer le lapin par du chat !
      Tu verras comme c'est plus goûteux !
      Phaéton

      Supprimer
    4. OK, je vais tuer TSOÏ ! et je te dis !!!

      Supprimer
    5. Pour une question de goût, tu verras par toi même, mais il conseillé de les dépouiller vivant!
      Merci de ton avis
      C'était le quart d'heure gastronomique du BBB

      Votre BBB vous conseille en permanence des recettes délicieuse et simple, ainsi que particulièrement économique.
      Prochainement la succulente recette du chiot mariné à la Thaï
      Phaéton

      Supprimer
  2. http://www.wikistrike.com/article-voici-le-ratburger-la-derniere-specialite-culinaire-qui-nous-vient-de-chine-117610358.html

    RépondreSupprimer
  3. Perso,
    Plus d'escagots, plus de cuisses de grenouilles, plus de foie gras, plus d'huitres.
    Pas de cheval, pas de veaux, pas de cabris,pas de moutons, rarement du poisson...et de moins en moins de viande.
    Je suis pourtant de nature carnassière..mais vu les élevages de l'horreur, et les abattages inhumains j'ai décidé que je pouvai m'en passer et je m'en porte très bien.
    A chacun son choix, en son âme et conscience.
    Nous sommes ce que nous mangeons.
    Un animal non choqué mets 1/4 d'heure pour mourir..bonjour la souffrance.
    Les poissons de certaines espèces mettent 4 heures pour mourir, en fait nous mangeons de la souffrance par le tress que cela provoque.
    Vous pouvez écouter cette émission sur radio ado .
    Un témoignage d'une personne qui a travaillé en abattoir, pas piqué des hannetons.
    J'ai travaillé en abattoir à Nice, mise de la viande en barquettes, j'ai tenu 15 jours.
    Pas pu manger de la viande pendant des années, l'odeur du sang est tenace !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Nous sommes ce que nous mangeons", c'est qu'on entend dire, mais cela ne tient pas debout. Sinon, le loup deviendrait agneau, et notre matou, moitié souris, moitié croquettes. À moins que cela ne marche pas pour les animaux?
      Mais le végétarien devient pas non plus tofu, ou le crudivore, carottes râpées.
      Alors, c'est un peu plus compliqué.
      Cela dit, manger à tous les repas viandes, charcuteries et spécialités agroalimentaires élaborées correspond au conditionnement mental actuel du consommateur du monde dit évolué.
      Nous y sommes beaucoup plus réceptifs que nous croyons, au point de ne même pas savoir quels sont nos véritables goûts et les véritables besoins vitaux de notre organisme.
      Pour les connaître, essayez de vous passer de tout cela pendant trois semaines. Évidemment, pas bêtement. S'alimenter autrement exige plus de travail à la cuisine, et plus d'imagination aussi. Les animaux font tout cela inconsciemment en élaborant leur chair, et la consommer nous facilite en quelque sorte la vie. - Alors, courage, on épluche, on râpe, on saupoudre de graines, on décore de quelques fleurs de pissenlit... Au bout de trois semaines ainsi joyeusement accomplies, on ne peut que se sentir bien. Ensuite, c'est à voir, mais surtout sans fanatisme. Un peu de viande dont nous connaissons la provenance, c'est bon aussi.

      Supprimer
  4. @Hortense,

    Nous sommes se que nous mangeons.
    Il n'est pas question là de se transformer en animal quel qu'il soit.
    Mais tout simplement un état, au niveau santé et mental.
    Nervosité, agressivité..retrouvons le bien être physique et mental et arrêtons d'écouter le chant des sirènes.
    Il faut se recentrer, redevenons instinctifs il faut réeduquer les sens du goût, de l'odorat et le plaisir des yeux.
    DECONDITIONNEMENT, tout est là !!
    En fait c'est une prise de conscience générale....par petites touches c'est plus facile, arrêtons d'être CONsommateurs et soyons acteurs de nos vies.
    Prendre le temps de vivre pleinement chaque chose, ne plus se dispercer.
    Cuisiner doit redevenir un plaisir et plus une corvée...oh je sais, pas facile, le travail, les enfants, etc..
    NON..mauvaises excuses, c'est un choix, une qualité de vie et de bien être tout simplement.

    RépondreSupprimer
  5. http://www.inexplique-endebat.com/article-l-alimentation-influence-le-comportement-et-la-sante-117682333.html

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.