Bistro Bar Blog

dimanche 5 mai 2013

Le scandale de la fausse épidémie de rougeole du Pays de Galles


Les médias pris en flag : informations non vérifiées permettant de dire n'importe quoi, de semer la peur parmi la population et de faire la promotion du vaccin ROR, faisant fortement penser à une collusion avec Big Pharma . Lisez ce que publie le site Le Monde le 19 avril 2013, article repris en choeur par d'autres médias dominants, on est en plein drame ! (c'est moi qui surligne):

Epidémie de rougeole au Pays de Galles


Une épidémie de rougeole au Pays de Galles a fait 808 malades en six mois, ont indiqué jeudi 18 avril les autorités sanitaires qui s'inquiètent de la propagation de la maladie dans un pays où la vaccination avait chuté à la fin des années 1990.

"Même si nous voulons que les enfants de tous âges qui ont échappé à la vaccination se mettent à jour maintenant, nous sommes particulièrement préoccupés par ceux qui sont âgés de 10 à 18 ans", a déclaré Marion Lyons, directrice au Public Health Wales, le service public de santé de cette province britannique. "Il s'agit d'enfants qui ont manqué la vaccination à cause d'inquiétudes sur l'innocuité du vaccin à la fin des années 1990. Le vaccin est sûr, efficace et constitue la seule protection contre cette maladie potentiellement mortelle", a-t-elle ajouté dans un communiqué.



"DEUX MILLIONS D'ENFANTS"  MENACÉS
Si l'épidémie se concentre actuellement autour de Swansea au Pays de Galles, les experts redoutent qu'elle ne s'étende jusqu'à Londres. "Il y a une probabilité pour une propagation accrue. Il y a environ deux millions d'enfants qui sont susceptibles de l'attraper parce qu'ils n'ont pas été vaccinés", a déclaré le docteur Helen Bedford, de l'Institut de santé des enfants à University College London, lors d'une conférence de presse. Elle a indiqué que la capitale britannique était particulièrement exposée, indiquant que le taux de vaccination était tombé dans certains quartiers à environ 50 % il y a dix ans.


Selon les chiffres des autorités sanitaires britanniques, le nombre de cas de rougeole en Angleterre et au Pays de Galles a explosé entre 1996 et 2012, passant de 112 à 2030 cas. La moyenne nationale des enfants de cinq ans ayant reçu le vaccin contre la rougeole s'établit désormais à 88 %.


La rougeole est une infection virale hautement contagieuse. Le virus se propage essentiellement dans l'air et se transmet soit directement auprès d'un malade, soit parfois indirectement en raison de la persistance du virus dans l'air ou sur une surface contaminée. Elle peut entraîner des troubles oculaires, la surdité, des dommages au cerveau et même la mort. Elle a causé la mort de 158 000 personnes dans le monde en 2011, selon l'OMS.

Maintenant lisez cet article :

L'épidémie de rougeole du Pays de Galles était une imposture


4 mai 2013



La grande épidémie de rougeole du Pays de Galles – celle qui a servi à faire se ruer les moutons dans les centres de vaccination pour le vaccin ROR – n'a jamais existé. Sérieux ! C'était une imposture. Les données réelles en provenance du gouvernement gallois sur les cas de rougeole le prouvent.
Les nouvelles des médias nous ont rebattu les oreilles de cette "épidémie de rougeole" au Pays de Galles, ainsi que d'un jeune homme qui en serait mort. Ce n'est pas le cas – et l'épidémie n'a jamais existé. La preuve se trouve dans les propres statistiques officielles galloises.

Le jeune homme qui est mort pendant la prétendue épidémie de rougeole, Gareth Colfer-Williams, n'est pas mort de rougeole. Mais même les très rares compte-rendus qui admettaient qu'il n'était pas mort de la maladie ont continué à discourir sur le fait que la rougeole était terrible et que l'épidémie était tellement horrible. Dans un article de la BBC, nous sommes informés que "83 personnes (ce ne sont déjà plus les 808 du Monde) ont nécessité un traitement de la maladie à l'hôpital". Cela n'est pas possible.


Malgré 446 notifications de rougeole faites entre le 1er janvier et le 31 mars de cette année, ce n'étaient que de simples rumeurs. La réalité est qu'il n'y a eu que 26 cas réellement confirmés !


Vous avez pu remarquer que cette fausse épidémie de rougeole a démarré en novembre et que les chiffres de l'année dernière n'ont pas été inclus. Cependant, cela ne justifie pas de parler d'épidémie ni même de prétendre que 83 personnes ont dû être hospitalisées pour rougeole. Vous voyez, le nombre total de cas de rougeole confirmés au Pays de Galles pour tout 2012 a été de 14 personnes. Donc, en ajoutant les 14 pour tout 2012 aux 26 pour les trois premiers mois de l'année 2013, nous obtenons un total de 40 cas confirmés de rougeole – moins de la moitié des 83 hospitalisations faussement rapportées !


Voici la preuve (je vous mets, obligatoirement, les liens en anglais, ce sont des tableaux en PDF, cherchez la rubrique "measles" (rougeole) :



Il est vrai que ceci n'inclut pas le mois d'avril – mais telle que se présente cette information, est-il imaginable que les chiffres d'avril vont faire une différence ? (à moins, bien sûr, qu'ils soient tout simplement des faux – et qui sait jusqu'où ces semeurs de peur voudront aller?)

Gardez à l'esprit que la rougeole est une maladie qu'on doit déclarer. Cela veut dire que tout médecin qui soupçonne un cas de rougeole doit le déclarer. Cela ne veut pas dire que la personne a la rougeole. Quand une maladie est considérée comme déclarable et qu'on suppose une épidémie en cours, les médecins ne prennent aucun risque avec le conseil de l'ordre. Ils déclarent tout ce qui s'apparente de près ou de loin à une rougeole. Cependant, comme prouvé ici, cela ne signifie pas que les médecins ont une quelconque compétence pour la diagnostiquer.

Alors, que se passe-t-il ? Il n'est pas difficile d'imaginer que ce n'est rien d'autre qu'un plan pour semer la peur chez les gens pour qu'ils se précipitent sur le vaccin ROR. Malheureusement, cela a marché. Bien trop de moutons se sont rués dans les centres de vaccination. Bééé! On peut aussi malheureusement anticiper que cela servira aussi à favoriser une vaccination obligatoire.

N'oubliez jamais que la grande épidémie galloise de rougeole de 2013 n'a jamais existé. C'est un faux.

Source

Traduit par le BBB.

9 commentaires:

  1. Cela me rappelle quelques années en arrière où la pédiatre voulait que je fasse vacciner mon fils en racontant devant lui qu'il y avait une épidémie et que pleins d'enfants étaient morts.
    Résultat elle ne nous a plus revu et j'ai du rassuré mon fils qui a vraiment eu peur de mourir après un tel discours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle exerçait simplement son métier .
      Un bon poissonnier pratique pareillement en vantant la qualité de son magnifique poisson bien frais (même s'il est sérieusement fatigué par quelques jours d'étalage)!
      Nature humaine oblige !
      Al

      Supprimer
  2. Fausse comme toutes les soi-disant épidémies de maladies actuelles. Par contre les suicides et les morts de faim oui ça fait des morts grâce à qui ? Aux voleurs et aux affameurs.

    RépondreSupprimer
  3. Nul n'a jamais vu un virus de la rougeole vivant ! ...puisqu'il faut les tuer pour le voir au microscope électronique ...
    Voilà une "bonne affaire" pour le labo qui a fabriqué ...(et éventuellement reconditionné des vaccins où la date était limite !).

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme de 13h275 mai 2013 à 13:31

    étonnant, mais les mots à rentrer dans les cases du robot avaient un lien avec ce que je venais de dire !!!! y aurait-il un système de surveillance inclus ????
    j'ai annulé et redemandé un autre qui semblait lui, neutre ....

    RépondreSupprimer
  5. http://artdevivresain.over-blog.com/article-nouvelle-invention-le-vaccin-sterilisateur--37875964.html

    RépondreSupprimer
  6. Manipulation...vaccinale....pour bénéfices juteux !
    une nouvelle !
    http://lefirago.overblog.com/grippe-chinoise-le-silence-du-minist%C3%A8re%E2%80%A6

    RépondreSupprimer
  7. Genre de maladie infantile qui était tout à fait bien soigné " dans le temps"; sans obsession vaccinale à tout pris!
    Bon, on faisait une grosse fièvre avec de bons gros ganglions, de bons gros boutons...!
    Et ben, on nous mettait à la diète, on mettait de la couleur rouge( rideaux, dessus de lit, fringues,etc..)partout dans la chambre ( çà aide à faire sortir les boutons et la maladie); et au bout de 10 à 15 jours, convalescents bien soignés on était en bonne voie de guérison!
    On faisait ses immunités avec ses maladies infantiles comme on disait...
    Aujourd'hui, on bloque tout imbécilement et les choses s'éternisent en devenant + virulentes!...
    Ah! ces cerveaux médicaux que nous avons pour traiter les malades et leurs maladies, et qui, justement ont été eux, livrés sans!....

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.