Bistro Bar Blog

dimanche 26 mai 2013

La télévision dévoreuse d'âmes

Un texte de Joël Labruyère extrait de son livre "Dixit Satanas" (qui s'est intitulé ensuite "Révolte contre l'ordre mondial"), que le site Rusty James a publié.
JL avait nommé cet article : "La télévision, dévoreuse d'âmes".


La télévision n’est pas une innovation technique fortuite. Elle a été inventée dans un but très précis. En ce début du XXIe siècle, elle touche des milliards d’êtres humains pour lesquels, d’un avis unanime, la vie sans la télévision serait insupportable et impensable.

Abandonnez la naïve croyance que l’ingéniosité qui l’a fait naître ne serait que technique, qu’il n’y a pas à son origine des « cerveaux » beaucoup plus évolués et un « plan » bien élaboré. Au contraire, comme nous nous en rendrons compte bientôt, un « esprit supérieur » a été — et est encore — actif en ce domaine, se chargeant de planifier avec soin ce progrès technique étonnant afin de prendre le contrôle total des masses.

La télévision n’est pas apparue soudainement, comme ex nihilo. Il faut la voir en perspective. Elle est associée à un grand nombre d’inventions : la radio, le cinéma, le télégraphe et le téléphone, le radar, l’enregistrement magnétique, etc. Mais la télévision est le point culminant absolu, l’invention supérieure capable de capter l’attention et l’intérêt à titre constant, c’est-à-dire l’esprit et les désirs de milliards de gens. C’est l’invention la plus hypnotique, la plus importune, la plus puissante et par conséquent la plus dangereuse de toutes. C’est pourquoi face à la télévision, il faut prendre une attitude ferme, sinon c’est elle qui décide pour vous.

Selon une enquête, il y aurait environ un million de personnes qui s’abstiennent volontairement de télévision en France. Mais lorsque l’habitude est prise, il est difficile de revenir en arrière à cause de la pression familiale et sociale. Une fois que le diable est dans la maison, nous savons que la lutte est inégale, et que les enfants en sont les premières victimes.

Pour lire la (longue, 18 pages du livre) suite, allez ICI.


9 commentaires:

  1. Le problème avec Joël Labruyère que je ne lis plus depuis longtemps, c'est que ce serait un scientologue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, on essaie toujours de décrédibiliser ceux qui dénoncent les vraies situations...et JL est une excellente cible. Il n'est nullement un membre de scientologie.

      De toutes façons ce qu'il dit de la télévision est une évidence, non ?

      Supprimer
    2. "...ce serait un scientologue..."

      Et donc, selon votre raisonnement, une vérité émanant du cerveau d'un individu se révélant être de telle ou telle appartenance, idéologie ou croyance transforme cette vérité en mensonge ou en fausseté ? Étrange réflexion...

      Supprimer
  2. Merci pour ce lien, extrêmement intéressant.

    Pour revenir aux commentaires ci-dessus, pourquoi, dès qu'une personne émet une idée, faut-il chercher à la réduire et la mettre dans une case ? Ne pourrait-on plutôt sortir du système des cases,(droite, gauche, catho, raciste, homo, et j'en passe ...) ? Carrément sortir du cadre ?
    L'espace est immense ...

    RépondreSupprimer
  3. N'est-ce pas assez évident?
    Que celle ou celui qui a des yeux pour voir, voit,
    Que celle ou celui qui a des oreilles pour entendre, entende.

    RépondreSupprimer
  4. Je vous propose cette conférence faite d'un neurobiologiste très explicite, et inquiétante, facile à capter pour tous! A voir, à voir à voir, attentivement... et à faire tourner!

    http://www.dailymotion.com/playlist/x2arqk_nainkilleuse_la-television-selon-un-neurobiologiste-desmurget/1#video=xpjec4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà posté cette vidéo sur le blog, mais cela peut intéresser de nouveaux lecteurs. Merci.

      Supprimer
  5. Bonjour ou bonsoir,
    d'après la source (blog de rustyjames) de l'article, ce sont les tubes cathodiques qui semblent être concernés; qu'en est-il des écrans plats LCD, plasma, LED, écrans de téléphones portables, de tablettes tactiles numériques, etc. ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'article de Joël Labruyère retranscrit par le site Rusty James date de plusieurs années. Mais c'est plus le concept même de la télévision qui est en cause, plus que le côté physique qui n'est pas complètement négligeable non plus. Les écrans plats diffuseraient paraît-il moins d'ondes électromagnétiques.

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.