Bistro Bar Blog

samedi 4 mai 2013

Découverte d'un charnier d'enfants au Canada

Article mis en ligne sur le site Pedopolis.com.

Les faits remontent à 1870 et se sont déroulés sur des dizaines d'années. Il est estimé que 50.000 enfants auraient péri soit de maltraitance, soit de meurtre rituels. L'Église, le gouvernement du Canada et la Couronne d'Angleterre sont impliqués et ont tout fait pour dissimuler ces morts.


Charnier d'enfants au Canada - Rapport spécial du Tribunal International contre les crimes de l'Église et des États


Charnier d'enfants au Canada :
La première preuve documentée de l'inhumation d'enfants dans un ancien pensionnat

Publié par le Bureau Central de l'ITCCS et Kevin Annett pour le 9ème mémorial annuel de l'holocauste indien

25 avril 2013

Fin 2011 à Brantford en Ontario, une page de l'histoire a été tournée avec la découverte d'une preuve médico-légale de l'inhumation d'enfants dans le plus ancien pensionnat indien du Canada.
Malgré les tentatives ultérieures de l'Église et de la Couronne d'Angleterre et de leurs agents indiens pour discréditer et masquer la preuve de leurs crimes, cette première mise au jour d'un charnier a suscité de nouvelles révélations sur le génocide du Canada.

Après la première preuve d'un charnier près de l'Institut Mohawk géré par l'église anglicane à Brantford, en Ontario qui a été exhumé entre septembre et novembre 2011, ces organismes responsables de la mort d'enfants dans ce "pensionnat indien" le plus ancien du Canada, ont monté une énorme campagne de sabotage pour stopper les fouilles et masquer les preuves. Cette tentative pour étouffer l'affaire a impliqué en fait l'archevêque de Canterbury à Londres, Rowan Williams, le Primat anglican du Canada, Fred Hiltz et Buckingham Palace.

Ce sabotage a temporairement arrêté l'exhumation des tombes de l'Institut Mohawk – première fouille indépendante jamais entreprise dans les pensionnats canadiens. Mais des preuves, bien que  dissimulées ont confirmé que des enfants sont bien enterrés là.

Ce rapport est la récapitulation de ce qui a été découvert à l'école Mohawk et il rappelle au monde que des preuves médico-légales ont maintenant concrétisé que la Couronne d'Angleterre, le Vatican et le gouvernement canadien et ses églises sont responsables de la mort de plus de 50.000 enfants à travers le Canada.

Ce rapport comprend les compte-rendus sur le terrain originaux des exhumations de l'Institut Mohawk, des enregistrements de vidéos des exhumations et la découverte des os et fragments d'uniformes scolaires qui ont été mis au jour dans les terres des anciennes écoles, ainsi que d'autre matériel qui les confirme.


La suite ICI.

10 commentaires:

  1. COUPABLES, TOUS CEUX QUI SAVAIENT ET SE TAISAIENT.

    immense RESPECT , pour VOUS ,MONSIEUR KEVIN ANNETT.
    et tous les sites réunis, qui luttent pour la vérité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que vous avez facilement confiance dans tout ce qu'on vous dit!
      J'ai donc tout spécialement pour vous un super scoop: Hitler, Pol-Pot Staline et Mao étaient chrétiens.
      Ba oui quoi, il n'y a que les chrétiens pour faire de telles horreurs, c'est bien connu.
      Mais chut, ne le répétez pas, d'autres s'en chargent déjà!

      Supprimer

    2. Ben non y a pas qu'eux, ils ont du se sentir en retard ou sont vraiment adorateurs d'un psychopathe sur-évolué (technologiquement)...

      Supprimer

    3. Et puisque la Terre est plate, va au bord, et saute !

      Supprimer
  2. Plus rien ne peut être caché maintenant ...et on va probablement continuer a devoir apprendre des choses très tristes comme celles-ci.
    Les révélations nous apporteront aussi plein de bonnes choses, et il me semble qu'on devrait y accorder plus d'attention qu'au reste ;)
    gwendal

    RépondreSupprimer
  3. Hélios a écrit, sur interruption momentané et joyeuse : “Je ne fréquente qu'exceptionnellement des sites du type de Wikistrike. Je préfère faire rire mes lecteurs, on est déjà trop plongés dans une…”

    Bravo Hélios ce sujet sur les Charniers d'enfants au Canada m'a fait mourir de rire !
    Al

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien précisé aussi, mon cher Al, que j'étais là aussi pour informer. Je voulais dire qu'il faut savoir aussi penser à autre chose qu'aux actualités et aux prévisions catastrophiques qui maintiennent un climat d'angoisse et de peur. Mais certains malheureusement s'en nourrissent.

      Supprimer
    2. C'est marrant la compréhension différente du vocabulaire!
      Quand Hélios parle d'informer, moi je comprends tout de suite désinformer.
      M'enfin il a raison plus c'est gros mieux ça passe!
      EH eh, vous saviez que Hitler, Pol pot, Staline et Mao étaient pédophiles? Ah oui, mais pas Daniel Cohn-Bendit bien sur!

      Supprimer
  4. Merci beaucoup Hélios pour ce nouveau travail très intéressant.
    Bisous, Malou

    RépondreSupprimer

  5. Ben oui, on se reposera dans la ouate quand on aura nettoyé les plaies. Évidemment ça fait un peu mal mais il faut désinfecter avant qu'on se fasse amputer la tête...

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.