Bistro Bar Blog

mercredi 10 avril 2013

Ultraman, 10 avril 2013 : la saga des fuites (suite)

J'ajouterai les nouvelles mises à jour d'Ultraman selon le cas.

Lire aussi l'article de Pierre sur le trucage des mesures de radioactivité, ICI.


Mises à jour du 10 avril sur les histoires sans fin de fuite de bassin : des matériaux radioactifs découverts en dehors des revêtements


(Le billet sera mis à jour au fur et à mesure)

Reprenons où on en était la dernière fois...

Juste un gros titre de Kyodo News (10 avril) :

TEPCO a annoncé qu'une très petite quantité de matériaux radioactifs avait été détectée en dehors des revêtements pour le stockage d'eau enterré.
On ne sait pas sur quel bassin, et la quantité.
TEPCO espérait jusqu'ici que les fuites du bassin n°3 et du n°1 sont aux emplacements où les tuyaux détecteurs de fuite ressortent, en perçant les couches de polyéthylène. Malheureusement, ce n'est pas le cas du bassin n°1.

L'Asahi Shinbun rapporte (10 avril, partiel) :


Une nouvelle fuite a été découverte dans le stockage n°1. Des fuites avaient été trouvées dans les stockage n°2 et n°3, et 9200 tonnes d'eau résiduelle du stockage n°2 ont été transférées dans le stockage n°1 dès le 6 avril.

Selon TEPCO, l'eau entre les couches étanches sur 3 épaisseurs a été testée le matin du 9 avril et on a trouvé 10.000 becquerels/cm3 de matériaux radioactifs qui confirmaient la fuite d'eau résiduelle.

Jusqu'ici, TEPCO avait supposé que la fuite venait de la partie supérieure du stockage et insistait qu'ils pourraient utiliser le stockage tant que le stockage n'était pas plein jusqu'en haut. Cependant le stockage n°1 où s'est produit la nouvelle fuite n'était rempli qu'à 50 %. Il est maintenant certain que l'emplacement de la fuite est près du fond, probablement sur une jointure des revêtements.
Pendant ce temps, l'Autorité de Régulation Nucléaire s'est réunie le matin du 10 avril pour discuter du problème de fuite, mais la réunion n'a duré que 30 minutes, car il n'y a aucun moyen efficace de gérer la fuite.
Le Jiji Tsushin rapporte (10 avril, partiel) :
Pendant la réunion, ils ont soulevé des questions, comme de demander à TEPCO de construire des réservoirs supplémentaires de stockage pour l'eau résiduelle en avance sur le programme et de pousser au démarrage du système de nettoyage des multi-nucléides de l'eau (ALPS). Il n'y a eu cependant aucune mesure effective pour la fuite et la réunion s'est terminée en moins de 30 minutes.

Le commissaire Toyoshi Fuketa, responsable de la réponse à l'accident, a dit ''Le travail est effectué dans un environnement extrêmement hostile", et a regretté de ne pouvoir donner plus d'avertissement aux ouvriers.
(Mise à jour) TEPCO dit qu'ils feront une conférence de presse au J-Village à partir de 15h30 aujourd'hui 10 avril (8h30 heure française) avec le président de TEPCO, qui expliquera la situation pour la fuite. La conférence de presse régulière de TEPCO démarrera une heure plus tard, à 16h30.

(Mise à jour) NHK vient de rapporter que les matériaux radioactifs détectés en dehors des revêtements du bassin n°1 étaient du strontium radioactif avec 0,11 Bq/cm3 (ou 110 Bq/l) de concentration (et d'autres, bien sûr)

2 commentaires:

  1. Cela a commencé en sixième avec ces foutues baignoires qui fuient pendant qu'on les remplie! Maintenant ils ont tout compliqué en rajoutant des becquerels dedans !
    Et il va falloir trouver jusqu'à quel âge le capitaine sera capable d'exercer en bonne santé, sachant qu'un millionième de gramme de plutonium te zigouille en moins deux !
    Bon courage
    Pépé

    RépondreSupprimer
  2. Ultraman a dit qu'il donnerait d'autres mises à jour demain. Il était 2 h du matin en Californie, il est allé se coucher.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.