Bistro Bar Blog

jeudi 4 avril 2013

Première euthanasie réalisée par le président Obama (humour)


Une autre traduction du site américain "The Onion", le site d'où j'ai extrait l'article poisson d'avril.

Une satire à l'humour noir sur la réforme des soins de santé connue sous le nom de "Affordable Care Act" (loi sur les soins de santé accessibles à tous) et "Obamacare" par les américains, prévue dans le programme électoral d'Obama et votée en mars 2010. Cette réforme dont le texte fait plus de 2000 pages doit s'étaler sur 10 ans.

Le président réalise personnellement la première euthanasie de l'Obamacare


WASHINGTON—Au cours d'une cérémonie symbolique pour célébrer la signature d'une des lois de son administration, le président Barack Obama a personnellement euthanasié mardi Shirley Hunnicut, 73 ans, patiente en phase terminale de cancer, au Memorial Hôpital George Washington, ayant promis que ce serait "le premier parmi les nombreux" suicides médicalement assistés réalisé en vertu de la Loi prévue pour les Soins accessibles à tous. 

"Okay, ça va le faire" a dit le président en injectant à Mme Hunnicut un barbiturique suivi d'un relaxant musculaire pour arrêter le cœur, tout en tenant la main de la femme se laissant aller à une fin paisible. 

"Shirley dort en paix maintenant, et je suis sûr que les américains seront également réconfortés en sachant que mes réformes de santé encourageront des milliers de malades ou d'handicapés comme ici Mme Hunnicut à choisir la mort plutôt que d'être un fardeau pour notre système de soins palliatifs ou de réadaptation qui n'en finissent plus. Aujourd'hui est un grand jour. J'ai vraiment adoré."

Obama a confirmé plus tard aux journalistes que, comme clairement indiqué dans la section 1233 de son texte de loi sur la réforme des soins de santé, il espère tuer personnellement des milliers de citoyens âgés dans les trois prochaines années de sa présidence.




Traduit par Hélios

7 commentaires:

  1. C'est ce qu'on appelle de l'humour noir, Dany, qui exagère (à peine) la réalité.

    RépondreSupprimer
  2. Un jour on sera comme eux, il n'y aura plus de sécu, et à la place on aura que des mutuelles privées, avec des adhésions contractuelles qui seront établies en fonction des revenus de la personne.
    On ne se rend pas compte en France.

    RépondreSupprimer
  3. Sous Hitler, les handicapés et malades lourds n'avaient pas le choix, sous Obama, ils ont le choix. C'est là la différence, l'esprit est le même.

    RépondreSupprimer
  4. Là bas il y a près de 50 millions de personnes qui sont sans aucune couverture de santé, parce qu'ils peuvent pas se la payer
    Prenez vos précautions si vous y allez en voyage, et pas à la légère

    http://www.europusa.com/pourquoi-est-ce-indispensable-davoir-une-assurance-aux-etats-unis

    RépondreSupprimer
  5. https://www.youtube.com/watch?v=9WoM2bHfr48

    Beans

    Avis de tem..pète !!

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.