Bistro Bar Blog

lundi 29 avril 2013

Page d'humour du lundi (2) Un livre de George W. Bush dérobé

L’unique livre de la nouvelle bibliothèque de George W. Bush dérobé cette nuit 


Dallas – Moins de 12 heures après la faste inauguration de la bibliothèque George W. Bush, c’est l’incompréhension et la stupéfaction qui prédominent, après la disparition de l’unique livre de George W. Bush. Les enquêteurs américains n’excluent aucune piste.

Tristesse pour le clan Bush père et fils. Quelques heures seulement après l’inauguration de la bibliothèque de George W. Bush, construite au cœur du nouveau Georges W. Bush Presidential Center, l’unique livre de la bibliothèque a été volé. Le vol a eu lieu durant la nuit et ce malgré l’important dispositif de surveillance mis en place, notamment après les événements de Boston. « Mon mari est très touché, c’était un livre auquel il tenait beaucoup. Il l’a accompagné partout, à la Maison-Blanche, à Camp-David. C’est une perte irréparable » a expliqué l’épouse de l’ancien président George W. Bush.

Construite dans l’unique but d’abriter ce seul livre, la Bibliothèque Georges W. Bush devait être le fleuron du George W. Bush Presidential Center. «Tout le bâtiment a été conçu autour de ce livre, pour le mettre en valeur et savoir l’apprécier et pour prouver que, contrairement à ce qu’on a pu laisser dire ou penser, le président Bush était un fin lettré » explique Ronald Colson, un des artisans du projet. Inauguré en grande pompe hier, il avait vu un événement rare, la présence sur scène de 5 présidents américains. Pour sa part, Barack Obama, très ému, a d’ores et déjà proposé de racheter un exemplaire à l’identique du livre disparu. « Je comprends cette tristesse. Que l’ancien président sache que tous les Américains sont avec lui par la prière. ».

De son côté le FBI n’écartait aucune piste, terrorisme intérieur ou extérieur, dans une atmosphère très électrique après les attentats de Boston. Mais l’ancien président George W. Bush a tenu a rassurer les médias. « Vous savez, au fond, ce n’est qu’un livre. Et pour tout dire, j’ai dû simplement mal le ranger. Je ne serais pas surpris de remettre la main dessus par hasard dans les prochains jours, comme cela arrive souvent quand on égare un objet ».

Le Gorafi
Photos: DR


3 commentaires:

  1. Il a regardé sous sa table de nuit?

    RépondreSupprimer
  2. Il l'aurait pas prêté aux clinton...? :)
    gwendal

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.