Bistro Bar Blog

jeudi 25 avril 2013

Et si vous vous mettiez à l'eau ? Ou comment faire disparaître des maladies et la douleur en buvant simplement de l'eau (1ère partie)

Voilà un très long article du site de Mike Adams, l'éditeur du site NaturalNews, que j'avais déjà parcouru il y a plusieurs mois, mais étant donnée sa longueur, j'avais hésité à le traduire. Mais la santé n'ayant pas de prix et ce qu'il dit étant frappé d'un tel bon sens, j'ai passé quelques heures devant mon écran pour vous livrer les révélations de ce médecin alternatif. 

Je me suis permise d'ajouter quelques notes par-ci par-là, et comme dans l'article on ne parle de boire que de l'eau pure, je ne saurai trop vous recommander l'eau osmosée (certains font même des cures d'eau distillée !) plutôt que l'eau de source ou encore pire, l'eau du robinet javellisée ou aluminisée. En allant sur les sites d'aquariophilie, vous trouverez des osmoseurs à des prix beaucoup plus intéressants que sur les sites classiques d'osmoseurs. Et les osmoseurs portatifs qui se branchent au robinet sont moins chers que ceux qu'on installe sous l'évier. En possédant un depuis 1998, je peux vous dire que j'ai économisé beaucoup d'énergie et d'argent en n'ayant plus besoin d'acheter d'eau de source dans des bouteilles d'un plastique  toxique. L'eau osmosée est à conserver en bouteille de verre si vous en faites d'avance avec un appareil portatif.

Voici la première partie de cette interview (qui en comportera deux autres) :

L'eau guérisseuse : une interview du Dr Batmanghelidj



La médecine fait rarement la promotion des propriétés curatives de H2O, mais le Dr Batmanghelidj a étudié les effets de l'eau sur le corps humain et a découvert qu'elle était l'un des meilleurs antalgiques et l'une des meilleures thérapies préventives. J'ai fait une interview de ce médecin qui a bien voulu partager sa recherche et ses anecdotes sur "Le pouvoir guérisseur de l'eau".


Pendant une fascinante conversation téléphonique d'une heure, le Dr B nous dit :


• Quelles affections et maladies courantes sont en réalité causées par une déshydratation

• Pourquoi de nombreux médecins utilisent les antihistaminiques par rééquilibrage hydrique pour atténuer la douleur

• Comment le Dr B a découvert involontairement les propriétés curatives de l'eau

• Pourquoi la plupart des gens sont déshydratés chroniquement et souffrent de symptômes de déshydratation qui sont étiquetés comme des "maladies"

• Quels ingrédients dans les boissons dites "rafraîchissantes" (sodas, etc.) épuisent les réserves d'eau du corps

• Pourquoi la soif n'est pas un indicateur fiable de déshydratation

• Pourquoi le corps produit du cholestérol et comment l'eau entretient son équilibre

• Pourquoi le Dr B pense que les gens sont bernés à propos du SIDA

• Comment la déshydratation altère le fonctionnement du mental

• Pourquoi certaines organisations veulent cacher au public des informations alternatives sur la santé

• Comment le manque d'eau entraîne de la dépression

• Pourquoi des boissons populaires ne se substituent pas à l'eau

• Comment la déshydratation engendre une constriction du système vasculaire, conduisant à l'hypertension

• Comment reconnaître les premiers signes de déshydratation

• Pourquoi les restaurants vous poussent à boire des sodas favorisant la maladie

• Pourquoi et comment l'eau guérit efficacement la douleur et l'inflammation



Découverte de l'eau guérisseuse

Mike: Bonjour, ici Mike Adams. Je suis très heureux d'accueillir aujourd'hui le Dr Batmanghelidj, auteur de "L'eau pour la santé, pour la guérison, pour la vie". Bienvenue, Dr Batmanghelidj.

Dr. B: Merci beaucoup pour votre invitation et pour me donner l'opportunité de partager mes idées sur l'avenir de la médecine de ce pays.

Mike: Je pense qu'il y a beaucoup de gens à avoir lu vos livres. Les gens sont intrigués par l'idée que l'eau puisse être une thérapie, une substance guérisseuse du corps humain. Qu'en est-il de l'eau ? Comment avez-vous pris conscience au départ de ces propriétés guérisseuses de l'eau ?

Dr. B: Hé bien, c'est très bizarre. Comme vous le savez, je suis médecin traitant et j'ai l'honneur et le privilège d'être l'un des derniers étudiants de Sir Alexander Fleming, le découvreur de la pénicilline. Je mentionne son nom pour que vous sachiez que j'étais immergé dans les études médicales et la recherche. Et quelques années plus tard, j'ai dû donner deux verres d'eau à une personne qui était pliée en deux de douleur en raison de sa maladie, parce que je n'avais aucune autre médication à lui donner sur le moment. Et elle avait d'atroces douleurs et l'eau lui a apporté un soulagement miraculeux. Sa douleur a diminué en trois minutes, et au bout de huit minutes, elle avait complètement disparu, alors qu'avant elle était pliée en deux et qu'elle ne pouvait même pas marcher, elle a totalement récupéré. Et elle a commençé à sourire en me demandant quoi faire si la douleur revenait. Je lui ai dit, "Hé bien, reprenez de l'eau". Puis je lui indiquais de boire deux verres d'eau toutes les trois heures. Ce qu'il fit, et ce fut la fin de ses douleurs d'ulcère pour le reste du temps où je l'ai connu.

Mike: Et à partir de cet épisode, que s'est-il passé ensuite ?

Dr. B: Cela a été un éveil, parce que dans les facultés de médecine je n'avais jamais entendu dire que l'eau pouvait être un remède à la douleur, ce genre de douleur, en fait. Et j'ai donc eu l'occasion de tester ensuite l'eau en tant que médication dans plus de 3000 cas semblables. Je suis parti de cette expérience en prenant conscience que ces gens avaient tous soif et que cette soif peut se manifester dans le corps sous la forme de douleurs abdominales jusqu'au point où la personne peut même perdre en partie conscience, c'est l'expérience que j'en ai tiré. Et l'eau leur a permis à chaque fois de récupérer.
Quand je suis donc arrivé en Amérique en 1982, je suis allé à l'université de Pennsylvanie, où l'on m'a invité à continuer ma recherche, ce que j'ai fait concernant les propriétés antalgiques de l'eau. Je me suis demandé, pourquoi l'industrie pharmaceutique insiste-t-elle sur l'emploi d'antihistaminiques pour ce genre de médication de la douleur ? J'ai donc commencé à travailler sur le rôle de l'histamine dans le corps et la réponse était là – l'histamine est un neurotransmetteur chargé de réguler l'eau et les programmes de gestion du manque d'eau du corps. Quand une douleur se manifeste, en fait, elle indique une déshydratation.

Donc le corps manifeste la déshydratation sous forme d'une douleur. Maintenant, selon l'endroit où siège la déshydratation, c'est là que vous aurez mal. Très simple, et j'ai présenté ce concept lors d'une conférence sur le cancer en tant qu'invité, en expliquant que le corps humain manifeste de la déshydratation en produisant une douleur et que la douleur est le signe d'un manque d'eau du corps et que le manque d'eau est en réalité la base de la plupart des problèmes de santé de notre société.

Parce que si vous regardez ce que fait l'industrie pharmaceutique, ils fabriquent tellement d'antihistaminiques différents comme médicaments. Les antidépresseurs sont des antihistaminiques, les antalgiques sont des antihistaminiques, d'autres médicaments sont directement ou indirectement des antihistaminiques. Donc, quand mon travail a été publié, le secrétariat scientifique des conférences Intersciences sur l'inflammation m'a invité à faire cette présentation sur l'histamine à leur conférence de 1989 à Monte Carlo. Ce que j'ai fait et une prise de conscience est entrée dans les mœurs que l'histamine est un régulateur de l'eau dans le corps. Mais malheureusement cette information n'atteint pas le public par la communauté médicale, parce que cela ne rapporte pas d'argent.

C'est alors que j'ai commencé à envisager d'écrire pour le public pour qu'il puisse prendre conscience du problème directement, sans interférence des médecins, et voilà comment toute mon information médicale est passée au public. Bien sûr, j'ai publié largement pour la communauté scientifique mais personne n'a repris le flambeau. En fait, le Bureau de Médecine Alternative, m'a invité à faire une communication pour sa première conférence mais lorsque les compte-rendus de la conférence ont été publiés, ma communication a été censurée. Il existe donc un mouvement en route au sein du Bureau pour garder secrètes mes informations, parce que manifestement ils sont plus favorables à l'industrie du médicament, et il est maintenant clair qu'ils sont payés par elle.

Mike: Je le pense aussi, ce qui s'est passé est une drôle d'histoire et je crois qu'il est juste de dire aussi que l'industrie pharmaceutique et la médecine organisée en général, ne veulent vraiment pas promouvoir quoi que ce soit de gratuit ou presque gratuit auprès du patient moyen. La lumière du soleil est disponible sans frais, l'eau est disponible presque sans aucun frais – êtes-vous d'accord que leur idée est que si les gens peuvent traiter leurs maladies et récupérer une excellente santé par eux-mêmes avec ces substances gratuites, cela diminue donc leur profits et leur importance ?

Dr. B: Absolument. C'est pourquoi j'ai créé une organisation nommée Association Nationale pour l'Honnêteté en Médecine. Parce que je pense totalement malhonnête, en fait criminel de soigner une personne qui n'est qu'assoiffée en lui donnant des médications toxiques ce qui la rend malade et la fait mourir plus tôt.

Mike: Pouvez-vous donner au fait l'adresse web de cette organisation ?

Dr. B: Mon site web est http://www.watercure.com – il vous donne le choix d'aller sur l'un ou l'autre site. Sur mon site watercure, j'ai posté tous mes articles scientifiques sur la déshydratation et plein d'autres informations gratuites que peuvent consulter les gens.

Le SIDA et l'industrie pharmaceutique

Mike: Je veux applaudir ce que j'appelle votre curiosité scientifique. Je pense que c'est le genre de curiosité qui s'est tellement perdue dans la médecine occidentale, curiosité où un vrai scientifique observe la nature et l'interaction entre les humains et la nature et reste curieux et ouvert à toutes les possibilités et se forme ensuite ses propres conclusions après des tests rigoureux et je pense que la science moderne a tiré des conclusions erronées sans rester vraiment avec un esprit ouvert...

Dr B: Oui, l'une des pires est le SIDA. Parce que tout le monde suppose que le SIDA est en réalité une maladie virale, ce qui est un énoncé frauduleux par ces gens qui l'ont présenté, parce que le corps humain est le produit de nombreuses, nombreuses années de divers combats contre des maladies virales et il a survécu. La variole, la polio, la rougeole et tous les autres virus qui peuvent tuer très facilement, et le corps a la capacité de monter un système de défense contre ces virus actifs, virus qui peuvent vraiment tuer très rapidement. Mais leur ayant survécu, comment est-il possible qu'un virus atténué nous tuerait au nom du SIDA ? Je ne peux le comprendre.
J'ai fait de sérieuses recherches sur ce sujet et j'ai montré qu'en fait le SIDA est un problème métabolique, quand le corps commence à cannibaliser ses propres tissus à cause de certains éléments manquants dans les matériaux crus reçus par la nourriture ou la boisson et le corps d'une personne qui a le SIDA, en fait, manque de tout un tas d'acides aminés bâtisseurs. Il manque de tyrosine, de méthionine, de cystéine, il manque d'histidine et il y en a un bon nombre d'autres en excès. Que pouvons-nous donc attendre d'un corps qui dépend d'acides aminés pour survivre ?

Mike: Encore une fois, le SIDA est un énorme commerce pour l'industrie pharmaceutique.

Dr. B: Bien sûr que cela l'est et l'existence toute entière de l'industrie pharmaceutique est basée sur la présentation d'une fausse science et sa promotion en la martelant dans l'esprit de gens crédules qui n'ont pas la curiosité de découvrir pourquoi c'est cela et pas autre chose.

Le cholestérol


Dr. B: Une autre fausse science est la question du cholestérol. Le cholestérol est l'un des éléments les plus essentiels de la survie du corps humain. Quand le corps commence à fabriquer davantage de cholestérol, il a une raison pour le faire. Ce n'est certainement pas pour bloquer les artères cardiaques, parce que nous mesurons le taux de cholestérol du corps dans le sang que nous prélevons dans les veines et nulle part dans l'histoire de la médecine est-il mentionné un seul cas de cholestérol ayant bloqué des veines.
Donc, ce n'est pas l'adhérence du cholestérol qui est le problème, par lequel l'industrie du médicament bourre le crâne des gens, le cholestérol est adhérent, en le diminuant vous aurez autrement un blocage des artères, ce qui est totalement absurde. Le cholestérol sauve en réalité la vie des gens, parce qu'il est un pansement, un pansement étanche conçu par le corps. Quand le sang s'épaissit et s'acidifie, et qu'il est propulsé dans des artères ou des capillaires comprimés, lors d'une déshydratation, alors des éraflures et des déchirures se produisent dans le système artériel, naturellement, dans les capillaires du cœur d'abord.

Maintenant si le cholestérol n'était pas là pour recouvrir les éraflures et déchirures, le sang sortirait de la membrane des vaisseaux et la détruirait et la personne mourrait instantanément. Le cholestérol est en réalité une bouée de sauvetage en intérim qui donne au corps le temps de récupérer de ses problèmes. Nous n'avons jamais compris cela. Nous sommes des médecins primaires. Nous pensons que quelque chose qui augmente, on l'abaisse et si quelque chose diminue, on l'augmente. Nous ne nous posons pas la question de savoir pourquoi ça baisse ou ça augmente.

Mike: Et les compagnies pharmaceutiques savent combien le traitement du cholestérol est une immense industrie...

Dr. B: C'est une industrie de 10 milliards de dollars. On rapporte aujourd'hui qu'en réalité ces statines, les drogues qui abaissent le cholestérol, produisent de l'amnésie. En d'autres mots, le cerveau perd totalement la notion de ce qu'il est en train de faire et c'est publié par un médecin éminent. Il était chirurgien de spationautes, il est chercheur à la NASA. Et il sait de quoi il parle. Il a vécu lui-même le problème.

Mike: Je voulais juste faire un commentaire sur le nombre d'effets secondaires qui ont été enregistrés comme effets secondaires par l'usage de statines. Certains ont des douleurs musculaires extrêmes, cette amnésie que vous avez mentionnée semble être très commune, et pourtant une étude vient juste de paraître, je l'ai vue ce matin, en parlant des myrtilles qui ont des nutriments démontrés abaisser le soi-disant cholestérol gras, le cholestérol LDL, avec plus de puissance que les statines.

Dr. B: C'est intéressant, parce que vous voyez, le corps fabrique du cholestérol comme situation d'urgence, quand il élève le niveau de sa production. Son taux normal de production est bien sûr pour créer des membranes pour les cellules du corps et du cerveau et l'isolation des nerfs et bien sûr des hormones et de la vitamine D. Donc ce sont des composants essentiels que le cholestérol fabrique dans le corps. Nous ne devrions jamais interférer avec le cholestérol sans savoir pourquoi le corps a commencé à augmenter ses taux.

Source de l'interview

Traduit par le BBB.

À suivre

20 commentaires:

  1. Encore une fois, merci pour ces traductions. Si l'on veut être en mesure d'assurer notre propre guérison, il nous est vital de comprendre le fonctionnement de notre corps ! de comprendre les interactions des minéraux, oligo-éléments, vitamines etc... et le rôle vital de l'eau osmosée, bien sûr.

    Quant aux prétendus méfaits du cholestérol annonés par la médecine allopathique, manger des avocats l'aident à baisser lorsqu'il est trop élevé.

    La Nature, notre Mère-terre propose toutes les solutions d'aide à l'auto-guérison. Mais il faut aller à sa rencontre et à la rencontre de soi-même : c'est-à-dire, aller chercher les réponses en soi et autour de soi. Tout est parfaitement lié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet article. A 9 heures 30 ce matin je souffrais d'horriles douleurs à mon ovaire gauche . J'ai bu deux verres d'eau et dix minutes plus tard toutes douleurs avaient disparu . J'en reboirai à nouveau deux à 13 heures 30 . Merci de tout coeur pour cette connaissance . Gene

      Supprimer
  2. Il y a deux moments ou le cholestérol est plus haut dans le sang :

    - Au moment de la fabrication par le foie pour aller boucher les éraflures !
    - A l'autre moment ou le corps démonte ses filets de protection s'ils sont usés ou devenus sans intérêts !

    RépondreSupprimer
  3. Si beaucoup de cholestérol, avant de vous précipiter sur les médocs, manger 5 pommes, grosseur moyenne, par jour pendant 2 mois, le cholestérol revient à un taux normal. Bien sûr cessez de vous gaver... et buvez...de l'o !

    RépondreSupprimer
  4. En fait, je crois que ce n'est pas tant l'eau en soi qui joue, mais le CORPS lui-même ! Grâce à nos propriétés auto-guérisseuses. En fait, ce qui est préconisé ici, semble plutôt être un jeûne.
    Attention toutefois, faire un jeûne à l'eau peut être extrêmement difficile pour l'organisme, étant donné la détoxination massive qui suit l'arrêt de toute nourriture anti-physiologique... Les sites se rapportant au crudivorisme détaillent ce point de vue (je ne citerai pas de site pour éviter de faire de la "pub"). Bon article en tous les cas, merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. IL N'EST NULLEMENT QUESTION DANS L'ARTICLE D'UN JEÛNE HYDRIQUE. JUSTE CONSOMMER DE L'EAU PURE, AU MOINS DEUX LITRES ENTRE LES REPAS.

      Supprimer
  5. Ben oui, on a bien des stations thermales ! Peut être même sous employées ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour avoir une idée, bien que je n'y soit jamais allé
      http://stations.luxe-campagne.fr/

      Supprimer
    2. IL FAUT ABANDONNER DANS LE QUOTIDIEN LES EAUX MINÉRALES TROP CHARGÉES EN ÉLÉMENTS QUI ENCRASSENT LE CORPS AU LIEU DE LE NETTOYER. BOIRE DE L'EAU DE SOURCE OU DE L'EAU OSMOSÉE.

      LES CURES THERMALES SONT DES CURES, DONC UNE CONSOMMATION CALCULÉE ET SOUVENT FAIBLE D'EAU MINÉRALE. LE LOBBY INDUSTRIEL A RÉCUPÉRÉ LES SOURCES POUR LE COMMERCE ET LE PROFIT(VOIR NESTLÉ).

      Supprimer
    3. Merci pour le lien qui affiche une liste qui donne des liens vers les sites des stations thermales.
      J'ai souri en voyant la description de localisation géographique de certaines stations de ma région, notamment Chateauneuf les Bains et Néris les Bains.

      Supprimer
    4. Je voulais dire que c'était déjà connu chez nous depuis longtemps, j'en sais rien moi si c'est assez ou pas comme cure, ou bien si c'est l'agro alimentaire qui c'est tout accaparé, mais, avant qu'il y ai les pollutions il y avait déjà des Romains de l'antiquité qui avaient trouvés des propriétés curatives à certaines eaux.
      De plus, j'ai déjà eu l'opportunité de gouter à ces eaux thermales, et bien ça m'étonnerai que quelqu'un en boive en bouteille toute l'année et toute la journée, parce que, entre celle qui te fait pisser presque dessus tellement elle te "rince l'intérieur" avec un vitesse à peine croyable, que tu peux juste te retenir, et l'autre qui a un gout de rouille si dégueu, que tu vas pas déguster ton plat préféré avec.
      Voilà c'était pas la peine de me hurler dessus.

      Supprimer
    5. Je suis d'accord que des sources thermales aient des propriétés curatives, mais dans le quotidien, ne boire que de l'eau la moins minéralisée possible.
      Et je ne voulais pas te hurler dessus, je voulais que ce soit clair.

      Supprimer
  6. Merci Helios, ça y es, je me lance...
    Je bois de l'eau de source en bouteille depuis 5 ans environ, je ne peut maintenant plus boire l'eau du robinet (goût horrible!). Je vous livrerai mes impressions sur l'eau osmosée...

    RépondreSupprimer
  7. Livres et conférences remarquables de Jacques Collin sur le sujet
    "L'insoutenable vérité de l'eau"
    http://www.youtube.com/watch?v=jqC6YqwUQAU
    "L'au-delà de l'eau"
    http://www.observatoire-reel.com/18-janvier-2012-Jacques-Collin-L-eau-dela-de-l-eau_a72.html

    Je ne voudrais pas contrarier Hélios en parlant de jeûne, mais forcément en lisant le sujet on y pense. En Russie et en Allemagne, ils l'utilisent depuis longtemps comme traitement thérapeutique. En France, on n'en est pas là, puisque les labos ne pourraient plus vendre leurs médicaments, et l'agroalimentaire ne pourrait plus faire de profit en nous empoisonnant.
    "Le jeûne, une nouvelle thérapie", sous surveillance médicale :http://www.youtube.com/watch?v=epJsYxK-hPU

    Peut-on faire de la pub ? Pour ceux qui n'ont pas d'appareil à osmose inversée, apparemment l'eau en bouteille la moins chargée et donc la plus assimilable pour l'homme est la Mont Roucous, bien meilleure pour les bébés qu'Evian.

    Se référer à ce qui est écrit en tout petit sur les étiquettes de bouteilles d'eau. Cherchez quelque part, il y a écrit : résidu sec; Il ne doit pas dépasser 100mg/l. La Mont Roucous est à 25mg/l.

    A la bonne vôtre !

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir,

    Merci.

    Mont Roucous?

    Des traces de pesticides et de médicaments retrouvées dans des bouteilles d'eau.

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/03/25/des-traces-de-pesticides-et-de-medicaments-retrouvees-dans-des-eaux-en-bouteille_1853519_3244.html

    ---

    Sans oublier de quoi est fait le plastique, et que ces eaux en bouteilles sont souvent en plein soleil, en attente d'être stockées.

    eaux du robinet ou eaux en bouteille, aujourd'hui, c'est devoir choisir entre la peste ou le choléra!

    Bises, Léa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien de préciser cela, Léa, merci. Il faut bannir l'eau en bouteille plastique. Le seul moyen est de "fabriquer" son eau pure et de la conserver dans du verre.

      Supprimer
  9. Enfin, on parle de déshydratation! Mais comment faire rentrer de l'eau dans tous ces cerveaux desséchés...
    Hello, le soleil grille, grille, grille...

    RépondreSupprimer
  10. J'oubliais, pas de séisme majeur comme prévu ce 25 Avril mais juste une petite tuerie à Istres. Un tout tout petit plomb cortical déshydraté qui a pété, mais tout de même...

    RépondreSupprimer
  11. Cela fait + de 3000 ans que des peuples d'Asie, voir peut-être encore + ancien ailleurs dans ce monde, d'après divers documentaires, il y aurait eu des civilisations très avancées il y a + de 10 000ans, connaissaient déjà les pouvoirs de l'eau, notamment de l'eau chauffée.

    Dans la région de ce qui sera + tard la Chine, un des + anciens principes de base de la médecine ~"chinoise"(vu que ce n'était pas encore nommée la Chine) est de préparer de l'eau chaude. Pendant que l'eau chauffe, le responsable de la chauffe doit penser positif et vouloir que l'eau ait une action regénérante et détoxifiante. La volonté et la pensée peuvent influencer sur les qualités de l'eau. Un exemple connu de la pensée sur l'eau dans le folklore occidental et ou ailleurs: bénédiction de l'eau, pour bénir et ou protéger quelqu'un et ou éloigner des vampires et ou démons...

    Ce n'est que + tard que les ancêtres des peuples qui constitueront la Chine commencèrent à faire de la recherche sur les effets des plantes, effets différents selon le moment où on ajoute la ou les plantes(avant ou pendant ou après la chauffe) et la température de l'eau. Le principe le + connu est ce qu'on appellera le "thé".

    3 millénaires + tard, les recherches sur les plantes continuent, il y a encore beaucoup de plantes dont on ne sait rien sur leurs effets combinés aux pouvoirs de l'eau...

    RépondreSupprimer
  12. http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-dossier-sida-enorme-mensonge-du-21eme-siecle-117933594.html

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.