Bistro Bar Blog

dimanche 28 avril 2013

Conseils pour la détoxication des métaux lourds


Que les métaux lourds proviennent de l'environnement terrestre (nourriture, eau, vaccins, amalgames dentaires) ou qu'ils proviennent du ciel avec les chemtrails.

J'avais promis de faire un article sur la détoxication, demandé par des lecteurs. Étant donné le nombre d'articles sur le sujet, que ce soit en anglais ou en français, je ne publierai que quelques conseils de base et je donnerai aussi une recette faite maison (ce qui donne une autonomie) à base de coriandre, que j'ai trouvée sur internet, mais dont j'ai perdu le lien.
1er conseil : boire une eau pure. Comme dans l'article sur l'eau que j'ai publié, je conseille l'eau osmosée. En boire beaucoup (2 litres par jour entre les repas).
2ème conseil : faites des cures régulières d'algues d'eau douce, comme la chlorella, la spiruline ou l'algue bleue-verte (aphanizoménon). Ces algues piègent les métaux lourds (chélation) dans le tube digestif. L'ail, la pectine de pommes, le charbon végétal activé sont aussi des chélateurs (qui empêchent la redéposition des métaux).
3ème conseil : ne jamais jeûner quand vous faites une cure de détoxication, consommez au contraire beaucoup d'aliments contenant de la cellulose (légumes verts) et aussi du miso (de riz, de soja ou de blé) à petites doses régulières.
4ème conseil : n'oubliez pas la supplémentation en vitamine D3 et en vitamine C (qui est aussi un anti-poison, les chemtrails contiennent entre autres des bactéries et des virus).
 
**********

LA CORIANDRE




La coriandre (coriandrum sativum) est appelée aussi "persil marocain". Il est en est fait beaucoup usage dans les pays chauds, aussi bien les feuilles, que les graines ou les racines. Elle a un grand pouvoir détoxicant.
Pour la recette à faire soi-même il faut une bonne quantité de feuilles de coriandre. Alors ou l'acheter avec les risques de problèmes de fraîcheur, la qualité et le coût. Une solution, la produire soi-même.
Elle pousse très bien chez nous en France. Achetez des graines bio (éventuellement un pot au rayon des épices). Elles germent et grandissent en une quinzaine de jours. Au printemps et pendant l'été, semez-là en pleine terre ou dans des bacs et en hiver, elle poussera dans une véranda ou devant une fenêtre. J'en ai toute l'année en faisant des semis réguliers, car je l'utilise pas mal en cuisine. De plus en vous y prenant bien, vous récolterez les graines qui arrivent après la floraison des petites fleurs blanches. Les graines sont d'abord vertes et quand elles sont devenues beiges et sèches, vous pouvez récoltez et ressemer aussitôt.

J'en cultive pratiquement toute l'année depuis longtemps. Voici une photo de ma culture de coriandre en cours :


On voit à quoi ressemblent les graines mûres, elles restent accrochées au bout des pousses au début

Voici des photos de coriandre à différents stades :








Les graines en vert

Recette détoxicante à préparer soi-même avec la coriandre (je répète que je ne retrouve pas le lien, si quelqu'un le trouve, qu'il me le communique en commentaire) :



La pâte de feuilles de coriandre

La coriandre fraîche peut dissoudre dans un court laps de temps les dépôts de métaux nocifs qui peuvent se trouver dans notre corps. La recette simple que nous présentons par la suite a un fort effet de purification des tissus. On la prépare sous la forme d’une pâte fraîche de feuilles de coriandre; c'est un excellent aliment qui peut être consommé éventuellement avec du pain grillé ou des pommes de terre cuites ou des pâtes de blé. Il est suffisant pour éliminer du sang les métaux toxiques tels que le mercure, le plomb et l’aluminium, il suffit d'utiliser au moins deux cuillères à soupe de cette pâte par jour pendant trois semaines. Il est utile de réaliser une telle cure pendant environ 3 semaines, puis de faire une pause. Nous répétons cette cure au moins trois fois par an.

Pour préparer la pâte on utilise 4 gousses d’ail qui sont écrasées finement, 1/3 tasse de noix du Brésil (contenant du sélénium), 1/3 tasse de graines de tournesol qui contiennent de la cystéine, 2 tasses de coriandre fraîche, sans tiges. On peut également ajouter des feuilles de persil frais pour leur teneur en vitamine C. Comme cette pâte est bien conservée au réfrigérateur, il est préférable de se procurer les feuilles de coriandre fraîche au début quand elle pousse, et de faire une quantité suffisante de pâte pour toute l’année. Ensuite, on ajoute 2/3 de tasse d’huile de lin (le lin est indiqué dans les cas de toux, d’asthme, de rougeole, de constipation, de gastrite, de teigne et d'abcès ; elle possède des propriétés émollientes, laxatives et anti-inflammatoires), 4 cuillères à soupe de jus de citron frais (contenant de la vitamine C), et éventuellement deux cuillères à café de miso japonais, produit spécifique obtenu principalement à partir de soja. Pour préparer la pâte on mélange les feuilles de coriandre avec le persil dans le mixeur, on ajoute de l’huile et on les mixe jusqu’à obtenir une pâte lisse. Puis on ajoute l’ail écrasé, les noix du Brésil finement hachées, les graines de tournesol broyées, le jus de citron et le miso. On mélange bien le tout encore une fois, jusqu’à l’obtention d’une pâte de consistance lisse. La pâte est conservée au réfrigérateur.




26 commentaires:

  1. merci mille fois pour ces infos et cette recette !!!
    j'utilise l'hydrolat de coriandre et je vais faire cette recette de pâte de coriandre !!!
    mille mercis

    RépondreSupprimer
  2. ATTENTION l'huile de LIN alimentaire ne se trouve qu'en BIO celle au rayon droguerie ne doit JAMAIS être consommée c'est un poison ...

    RépondreSupprimer
  3. Jardinage biologique

    La coriandre est très facile à cultiver, que ce soit pour ses feuilles ou ses graines.

    Pour la production de feuilles, les températures fraîches sont préférables, car la plante monte facilement en graines quand il fait chaud (ce qui, bien sûr, est un avantage quand on veut récolter les graines). En fait, on a intérêt à en semer tout au long de la saison, depuis le printemps jusqu’à l’automne, ce qui permettra d’avoir toujours à sa disposition des feuilles fraîches et de récolter des graines plus tard à l’automne.

    Pour accélérer la germination, qui est plutôt lente, tremper les graines toute une nuit avant de les semer à environ 2,5 cm de profondeur. Éclaircir les plants à 12 cm.

    Éviter les fumures trop riches, qui auraient pour effet d’amoindrir la saveur de la plante.

    On peut commencer à récolter les feuilles environ six semaines après le semis. On en aura jusqu’au début de l’hiver si l’on prend la peine de protéger les plants avec un agrotextile lorsque le gel menace.

    Pour la production de graines, récolter toute la plante lorsque la couleur des graines passe du vert au beige. Glisser la tête dans un sac de papier et suspendre à l’envers dans un endroit sec. Conserver une partie de la récolte pour les semis de l’année suivante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans mon potager (région centre), la coriandre s'est depuis longtemps installée de manière endémique. C'est à dire, elle pousse spontanément un peu partout. Par endroits, il y en a tellement que je dois en arracher une bonne partie, ce qui nous fournit plusieurs fois de suite des feuilles fraîches. Mais la plante grandit très vite. Adulte, elle devient assez imposante, avec beaucoup de ramifications. Je ne m'en prive pas d’en cueillir au moment de la floraison pour les mêler à mes bouquets qu’elles illuminent et parfument avec une profusion de minuscules fleurs blanches . Saviez-vous que la coriandre est traditionnellement très prisée en parfumerie? Celle-ci utilise surtout les graines que la plante produit abondamment. J'en recueille la plus grande partie selon la méthode indiquée et m'en sers pratiquement tous les jours. Il en reste toujours quelques petits pots de plus pour faire des cadeaux à ceux qui savent les apprécier.
      Les graines entières, ajoutées en fin de cuisson, parfument délicieusement les carottes, choux, poireaux, champignons… (liste non exhaustive !) Pilées, j'en saupoudre les salades et d'autres crudités et parfois même mes desserts sucrés. Elles s'harmonisent aussi très bien avec certains poissons, genre cabillaud, sans parler des viandes et toutes sortes de terrines, pour ceux qui en mangent!
      Puis, restent toujours quelques pieds au potager pour veiller sur les carottes et poireaux laissés en terre pour l'hiver. Et cela suffit pour que la coriandre se ressème spontanément, et sans plus de mal, la boucle est bouclée pour l'année suivante.
      Ainsi, nous consommons cette merveilleuse plante aux mille vertus tout au long de l'année sous ses différentes formes, mêlée à toutes sortes d'autres ingrédients, selon mes fantaisies de cuisinière. Dans tout cela, je n'ai pas beaucoup de mérite. Je m'évite des préparations compliquées en suivant gentiment ce qui la plante nous offre à chaque saison ! Si tout pouvait être aussi évident dans notre monde devenu si difficile!

      Supprimer
    2. .. encore moi ! Car quand je suis allée dans mon jardin chercher des pissenlits pour les lapins et quelques bricoles pour notre soupe du soir, je n'ai pas seulement été mal à l'aise parce qu'il faisait beaucoup trop froid. - Non, décidément, les petites Présences invisibles qui s'y activent n'étaient pas contentes de moi! Qu'est-ce que j'avais encore fait qui n'allait pas? Aussitôt pensée, aussitôt ma question était prise en charge. C'est fou comme elles se pressent parfois pour donner des réponses ! Mais oui, je venais d'écrire une bêtise sur le BBB. Même si personne ne l'a encore relevé, elles le savaient déjà.
      Alors, je refais un petit tour chez vous pour dire qu'il n'y a rien d'ENDEMIQUE dans mon jardin. La coriandre s'y est simplement NATURALISEE, c'est à dire, elle s'y propage et se reproduit spontanément.

      Supprimer
    3. Merci Hortense pour ces messages très frais ! et intéressants !

      Supprimer
  4. Guz pas rancunier va quand même donner un avertissement aux buveurs de flotte thérapeutique: l'eau osmosée est très toxique et provoque une déminéralisation cellulaire (déshydratation!) si elle est bue telle quelle. L'eau osmosée -donc pure- provoque à son tour une osmose dans l'organisme faisant ressortir les minéraux de la cellule! Après on se plaint du dos et de la hanche!...
    Il faut lui rajouter un tout petit peu de sel ou mieux de bicarbonate de soude pour la rendre buvable. Puis lui faire retrouver ses qualités spiralées (le fameux vortex) en la faisant tourbillonner dans le pot avec une fourchette. Là on peut la boire sans crainte.
    Cette eau sera en phase avec ce que Guz appelle "l'eau cosmique" principe qui permet d'évoluer sereinement avec le cosmos et donc d'éviter la déshydratation cellulaire (l'eau liée) principalement due au soleil qui se prend pour un grille-pain déréglé en ce moment! Tiens, Guz à l'impression de radoter.
    Dernier conseil: buvez du pinard!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'affirme pas des choses sans savoir (mon arthrose de hanche et mon dos). Tu n'es pas qualifié pour cela, monsieur-je-sais-tout.

      Je connais les moyens de redynamiser l'eau osmosée, merci, ce que je fais. Et j'ajoute qu'on peut y ajouter un soupçon de vinaigre de cidre bio.

      Que l'eau osmosée déshydrate, c'est un comble...

      Supprimer
    2. Bonjour Guz,
      Je me demande pourquoi vous parlez de vous à la troisième personne. Souffrez-vous d'un dédoublement de personnalité ? Chaque fois que je vous lis, l'image de Gollum, personnage du Seigneur des Anneaux, m'apparaît. C'est étrange ...

      Supprimer
    3. Pour Hélios "mon amour" qui connait peut-être le comble de la déshydratation? C'est d'éjaculer en poudre...

      Signé Guz "le je-sais-tout" qui connait tout de même un peu les histoires de hanches et du dos (ces histoire d'os) par 30 ans de pratique d'ostéopahtie fluidique (professionnelement il s'entend)

      Et pour répondre à Monique: Guz souffre du syndrome de l'incarnation multiple qui donne, outre ce syndrome HP, un accès aux portes du temps et cette force incommensurable -peut-être celle de Gollum?- qui permet de soigner les enfants "différents" et de décrire en prime l'avenir de l'humanité psychique... (bien qu'il se plante souvent sur les prévisions des séismes)

      Ainsi Guz -qui est donc plusieurs- peut-il décrire le passé, le présent et le futur d'un homme et dire que si! l'eau osmosée pure déshydrate. C'est d'ailleurs marqué théoriquement sur les notices des osmoseurs

      PS: Si hélios veut bien daigner lire la réponse à Ngiu sur les "canaux à eau" et me donner son avis éclairé sur les "canaux à eau"...

      Supprimer
    4. Quant à moi, j'ai découvert les vertus du cidre doux bio coupé pour moitié d'eau de robinet juste passée par un filtre Brita. Voilà le compromis que j'ai trouvé pour me permettre de boire tout mon saoul avec ce qu'il faut de plaisir et un minimum de mauvaise conscience concernant ma santé et, qui sait! la planète entière.

      Supprimer
    5. Guz trouve Claude très inspiré(e) par sa saoul-boisson anti-"mauvaise conscience"

      Mais c'est comme tout, pour la santé même le cidre! (surtout non dilué dans l'eau) est aussi toxique que le vin blanc...il contient plein de levures qui attaquent la conscience cellulaire...

      Revoyez la théorie des somatides de G.Naessens

      Comme toujours et pour tout pour l'Homme qui veut évoluer hors des sentiers charnus: "de tout un peu"...


      Supprimer
    6. @ Guz
      Ouais, ouais, ouais, à un pilier de vertu comme moi, vous concéderez donc aussi un tout petit vice ? Alors, j'en reste encore un peu au cidre (coupé!). De toute manière, je ne suis pas dogmatique et pourrai très bien passer à autre chose si cela se présente. Je compte sur vous pour me conseiller en temps voulu. Mais pas un de ces trucs crispants!

      Supprimer
    7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    8. Bonjour Guz, j'aime beaucoup tes interventions, dans lesquelles je décèle un certain humour et le détachement nécessaire à une vision réaliste et juste ... De fait, sans avoir fait ni lu d'études sur le sujet, je ne conseille pas l'eau osmosée, au niveau énergétique je la sens "morte" et une telle eau ne doit pas être très bonne pour l'organisme ... J'aime bien l'argile dans l'eau (après filtrage au charbon) pour la "recharger" + le soleil + la lune ... J'ai récupéré des graines de kéfir et je me fais de délicieuses boissons (détoxinantes) avec du bissap (naturel du Sénégal) et du gingembre ... mes enfants adorent également et tout le monde est en super bonne santé ... ;) ... Merci pour cet article, (très incomplet), donnant un début de protocole pour évacuer ces saloperies de métaux lourds ;n'oubliez pas l'homéopathie qui "dynamise" le corps et fait appel à son haut pouvoir d'autoguérison énergétique ... Cordialement Marie-Line de Toulouse

      Supprimer
    9. Guz31 octobre 2013 22:14

      Guz rancunier va donner un avertissement aux buveurs de flotte thérapeutique: l'eau osmosée est super toxique et provoque une déminéralisation cellulaire si elle est bue telle quelle. L'eau osmosée pure provoque à son tour une osmose faisant ressortir les minéraux de la cellule! Après on se plaint du dos et des hanches!...
      Il faut lui ajouter du sel en quantité (280gr par litre) pour la rendre buvable. Puis lui faire retrouver ses qualités vortex en la faisant tourbillonner dans le pot avec une cuillère. Là on peut la boire sans crainte.
      Cette eau sera en phase avec ce que Guz appelle "l'eau cosmique" et donc d'éviter la déshydratation cellulaire (l'eau liée) principalement due au soleil qui se prend pour un four nucléaire déréglé en ce moment!
      Dernier conseil: buvez du pastis de Marseille pur !

      Supprimer
    10. Marie-Line Dupuy31 octobre 2013 22:18

      Bonjour Guz, j'aime pas du tout tes interventions, dans lesquelles je décèle une grande hargne et une vision peu réaliste et fausse ... De fait, sans avoir fait d'études, je ne conseille pas l'eau osmosée, au niveau énergétique je la sens "morte" et une telle eau ne doit pas être très bonne pour l'organisme ... J'aime bien rajouter dans l'eau 30% de pisse (après filtrage au charbon) pour la "recharger" ... J'ai récupéré des crottes de piaf et je me fais de délicieuses boissons (détoxinantes) avec du crack (naturel du Sénégal) et du gengent... mes enfants adorent et tout le monde est en super déglingué ... ;) ... Merci pour cet article, (très incomplet), donnant un début de protocole pour évacuer ces saloperies de vitamines ;n'oubliez pas l'homéopathie qui "dynamise" le corps et fait appel à son haut pouvoir d'autoguérison énergétique ... Cordialement Marie-Line de Toulouse

      Supprimer
    11. @ Guz : ajouter 280 g/l de sel dans l'eau osmosée ? Ce n'est plus de l'eau, c'est une saumure !!!
      Le café et le thé doivent avoir un super goût !
      T'es sûr de ta dose ? Rassure-moi.
      Quant au soleil, il est en retard avec son cycle actuel, mais c'est une activité normale tous les 11 ans.

      Supprimer
  5. http://greenseeker.wordpress.com/2009/03/12/la-coriandre-coriandrum-sativum-antioxydant-vitamine-k-et-plus/

    RépondreSupprimer
  6. à Helios et aussi pour tous

    http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=coriandre_nu

    http://www.bien-etre-naturel.info/plantes/coriandre.html#.UX028rUqzTo

    Elle peut être utilisée pour traiter les allergies. Les feuilles de coriandre naturelles contiennent des antihistaminiques, de la vitamine C et des bioflavonoïdes qui diminuent les réactions allergiques telles que le rhume des foins.

    Nota:

    Attention à la volatilité de l'huile contenue dans les graines de coriandre qui peut déclencher une réaction allergique chez certains.

    RépondreSupprimer
  7. C'est bien de sensibiliser les gens aux métaux lourds mais les conseils ci dessus ne s'adresse pas à des personnes sérieusement contaminée au Métaux lourd (et il y en a un paquet , qui d'autant plus l'ignore)
    Je n'ai pas vu l'algue Chlorella, qui est utilisé en masse pour ce genre de cure.
    Maintenant le gros problème aujourd'hui, est la qualité des produits! comment savoir d'ou vienne les algues, et si elles ne sont pas déjà contaminé aux métaux lourd.

    Concernant l'eau, il faut savoir que les minéraux présent dans l'eau ne sont presque pas assimilable par le corps ! le corps assimile bien les minéraux des végétaux...le marqueting des groupe de vendeur d'eau on bien fait leurs travail!!
    Donc ces minéraux dans l'eau sont à éviter (choisir les eaux à moins de 100mg/l de résidus à sec), bien sur ce sera mieux de prendre de l'eau osmosé (contient moins de 10mg/l de résidus à sec), par contre il y a une nécéssité de dynamiser cette eau, car elle est morte...ceci est une chose en parti incompréhensible pour les ultra cartésiens mais est prouvé empiriquement , notamment pas les recherche de Masaru Emoto, Jacques Benveniste, Vincent, Jacques Collin, Marcel Violet.
    le grain de sel dans l'eau osmosé est bien si elle est proche de l'eau distillé (donc si ça passe mal, mettez en un (si possible du sel de mine non rafiné)
    Je vais qd meme ajouter un truc sur les eaux minérales, ou eaux de cure...elle sont préconisé pour des cures de 21 jours (c'est ce que font les curistes en général, en plus et surtout des bains) mais elle doivent etre prise à la source car la vitalité est perdu apres 3/6 jours d'embouteillage.

    si vous avez mal au dos, chroniquement, il se peut que vous soyez effectivement déminéralisé par une nutrition inadéquate !! nous mangeons très mal , très acide (sucre, café , féculents, et chimique + stress)...ce qui minéralise se sont les légumes verts en plus de corrigé le ph du corps.
    trouvez du calcium du soufre et du magnésium (cf: delbiase - chlorure de magnésium) , cela atténue les douleurs apres 7 jours de cure en général.
    on pourrait encore en rajouter, mais l'important c'est de manger des produits sain (controlable par vous meme) et c'est pas forcement chers, ni certifié Bio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis, ne l'oubliez jamais: Pour bien assimiler tous ces ingrédients bénéfiques, notre alimentation doit également comporter au moins un élément des vitamines du groupe Pl. Cinq ou six seraient optimales.

      Le groupe Pl, comme plaisir, se compose en effet d'un grand nombre d'éléments qui ont la particularité de s'adresser directement à nos sens.

      Une simple pomme est belle à voir, et elle sent si bon la pomme! Nous avons faim , et nous croquons dedans; alors, elle craque délicieusement sous la dent (pour ceux qui en ont, sinon, quel plaisir de la couper en quartiers!). Puis, notre bouche se remplit d'une gorgée de jus dont la fraîcheur dépasse bien entendu celle de toute autre boisson. Accordons nous encore un peu le plaisir de mastiquer puis d'avaler. Et ce n'est toujours pas fini! Si nous y prêtons attention, nous constaterons qu'une bonne pomme bio ainsi consommée continue encore un moment à "rayonner" dans notre organisme. - Même si la suite nous échappe généralement, cela ne peut que lui être bénéfique.

      Que dire alors de tout un repas composé avec goût et préparé avec amour? En plus de tous nos sens, notre coeur y trouve aussi sa nourriture. Je pense à cette vielle dame rencontrée dans ma jeunesse et au soin qu'elle prenait à préparer chacun de ses repas joliment arrangé sur un plateau. Tout à la fin de sa vie, elle me téléphonait, non pour se plaindre de ses misères, mais pour me décrire la beauté des fleurs sur son balcon, le vol des papillons...

      Supprimer
    2. à anonyme de 13 h 26. Non, je n'ai pas oublié la chlorella dans mes conseils de détox.

      Merci pour les autres éléments.

      Supprimer
  8. http://www.santenatureinnovation.com/dossiers/DSN_Bilan_stress_oxydatif_Mai2013.pdf?utm_source=newsletter&utm_medium=emailing&utm_campaign=DSN-mai-2013-bilan-stress-oxydatif

    RépondreSupprimer


  9. Les découvertes du Dr Klinghardt

    http://www.bioperfection.com/metaux-lourds/klinghardt.htm

    Dr Klinghardt-Métaux lourd

    http://www.dailymotion.com/playlist/x17sck_RegisDanse_dr-klinghardt-metaux-lourd/1#video=xcp7t4

    Et vive l'aïl des Ours, Groumpf !

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.