Bistro Bar Blog

samedi 9 mars 2013

Voir la comète PanSTARRS

Cette vue de la comète Panstarrs a été obtenue en seulement 2 s de pose, dans un ciel encore crépusculaire, depuis l'observatoire Spaceobs, à San Pedro d'Atacama au Chili. Sa luminosité sera semblable le 13 mars 2013. Crédit : Alain Maury.



Jusque-là réservée aux habitants de l'hémisphère Sud, la comète Panstarrs promet un beau spectacle dans le ciel boréal du soir. Dès le 12 mars 2013, il faut la chercher à l'œil nu et aux jumelles dans le crépuscule.

Panstarrs a rendez-vous avec la Lune

La date à retenir est le 13 mars. Ce soir-là, la comète Panstarrs se situe à seulement 16° du Soleil. C'est peu, mais vue depuis la France, elle forme avec notre étoile une ligne presque perpendiculaire à l'horizon.
Nous avons donc une chance de la voir percer les lueurs du crépuscule, d'autant que sa luminosité devrait être comparable à celle d'une étoile brillante.
Pour les spécialistes, sa magnitude est de l'ordre de 1,5 à cette date. L'autre intérêt, ce soir-là, est la présence d'un fin croissant de Lune à ses côtés.
Paré de sa lumière cendrée, il devrait renforcer la beauté du spectacle. Mais surtout, il sert de jalon pour repérer la comète lorsque le ciel est encore trop lumineux pour la voir à l'œil nu.

A l'œil nu ou aux jumelles

Si vous ne la voyez pas à l'œil nu, cherchez la comète aux jumelles. Leur grossissement permet d'assombrir le fond de ciel et donne davantage de chance de débusquer l'astre diffus.
Il est impossible de dire exactement ce qui sera visible ou pas car les prévisions sont toujours très incertaines pour une comète. Mais son apparition dans le ciel de l'hémisphère Sud fin février, début mars, laisse prévoir un beau spectacle, même si elle est un peu moins brillante que prévu. Dans tous les cas, un horizon bien dégagé plein ouest est indispensable. Avoir un ciel transparent, en montagne par exemple, est un plus.

Panstarrs dans un ciel noir
 
Le 16 mars 2013, Panstarrs prend de la hauteur. Elle est désormais visible dans un ciel sombre, mais se couche dès la nuit tombée. Elle devrait être visible sans difficulté malgré la présence de la Lune, dont la phase grossit de soir en soir. La plus grosse inconnue reste la météo. Il faudra peut-être se déplacer pour trouver un coin de ciel bleu. Cet exercice sera une bonne répétition pour la comète Ison, dont l'éclat sera exceptionnel en fin d'année et surpassera largement celui de Panstarrs.


5 commentaires:

  1. Guz avait fair tout un seuper texte mais comme un peu pété sur comète zr lune saturne mais un mauvais clic et vlan otut disparair tans pis

    RépondreSupprimer
  2. Tu n'as pas honte HELIOS de ne pas pas censuré ce comm de Guz bourré qui n'a ni keu ni tête? Tu laisses passer vraiment n'importe quoi sur le blog!

    RépondreSupprimer
  3. http://www.youtube.com/watch?v=7p4uAxXyaQ0&feature=em-uploademail


    ...rien que pour vos yeux !!

    RépondreSupprimer
  4. http://www.wikistrike.com/article-un-rayonnement-anormal-au-dessus-de-l-oural-du-sud-118528538.html
    vidéo

    RépondreSupprimer
  5. http://whatawonderfulworldblog.wordpress.com/2013/07/05/starlight/

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.