Bistro Bar Blog

jeudi 21 mars 2013

Ultraman, 21 mars 2013 : on aurait trouvé le fautif de la panne de courant

C'est de la folie : un simple petit animal comme un rat ou une grosse souris niché dans l'armoire électrique aurait pu entraîner une catastrophe. L'entretien des installations laisse sérieusement à désirer chez TEPCO (sans parler du reste...)


Suites de la panne de courant de la centrale de Fukushima : un petit animal (un rat?) retrouvé dans le tableau de commande temporaire


Pas d'autres informations telles que :
  • quel animal c'était;
  • si l'animal était brûlé;
  • comment est mort l'animal; ou
  • si l'installation électrique a été endommagée (par l'animal).
Ce que nous savons est que l'animal fait environ 15 cm de long, ou 25 cm avec la queue.
L'Asahi a apparemment décidé de son propre chef que l'animal était mort brûlé et l'a rapporté tel quel. Mais d'après la conférence de presse de l'après-midi du 20 mars, TEPCO n'a pas fait référence à la manière dont est mort l'animal, qui ressemble à un rat.

D'après les photos de TEPCO, 20 mars 2013 :

L'armoire électrique 3/4 M/C (A) qui ressemble à une remorque de camion :

Ouvriers faisant l'inspection :
Le compartiment du bas semble correct :
Mais en haut, les terminaux semblent brûlés :
Et le mur du compartiment est couvert de suie :
Et voici l'animal, au fond du compartiment (photo prise par au-dessus) :


D'après mon expérience personnelle, il n'y aucun moyen d'empêcher des rôdeurs d'entrer dans un local et d'y construire des nids. Il faut être très vigilant et surveiller régulièrement et enlever les premiers éléments des matériaux d'un nid dès qu'on les voit. Si cette armoire électrique est sur la remorque depuis le 18 mars 2011 sans inspection régulière, je serai surpris qu'il n'y ait pas de nids de rats.

TEPCO veut dire Tokyo Electric Power Company. Ils devraient très bien savoir comment ces bestioles se comportent.

En y repensant, une telle connaissance était probablement détenue par les sous-traitants de TEPCO, non par TEPCO.



2 commentaires:

  1. En déchiffrant les schémas électrique, j'avais découvert le rat !
    En déchiffrant les photos ci-dessus,j'ai découvert les futures pannes qui nous pendent au nez.
    Les ficelles qui retiennent les câbles n'ont pas un diamètre capable de résister a un séisme de 9 sur l'échelle de Richter !

    Enfin les bouts de scotch qui assurent l'étanchéité des branchements électrique paraissent insuffisant en cas de tsunami!

    Je pense que l'armoire électrique sera emportée comme un fétu de paille si une vague de 15 mètres se reproduit !
    Une chose est certaine, Fukushima est bien parti pour un feu d'artifice final grandiose.
    Le remplaçant du docteur Follamour

    RépondreSupprimer
  2. Opération lavage de cerveaux,si le rat n'a pas huit pattes je n'y crois pas..

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.