Bistro Bar Blog

vendredi 29 mars 2013

Nouveau coup de poignard dans le dos par le président Obama


Un extrait du dernier article de Mike Adams sur la nouvelle loi qui remet les américains entre les mains du pire pollueur de la planète. Monstrueux.

Obama trahit une fois de plus l'Amérique en promulguant la "loi de protection de Monsanto"




Jeudi 28 mars 2013

(NaturalNews) Le président Barack Obama a fait campagne pour mettre fin aux prisons secrètes, décriminaliser la marijuana, équilibrer le budget, honorer le deuxième amendement et rendre les soins de santé abordables. Mais ce qui a vraiment suivi a été une explosion de la dette nationale (aujourd'hui 16 mille milliards de dollars et elle grimpe toujours), la signature de la NDAA (Le National Defense Authorization Act est le nom générique d'une série de lois du gouvernement fédéral américain, chacune ayant cours pendant une année fiscale, qui sert à établir le budget et les dépenses du Département de la Défense des États-Unis, Wiki), le nouveau pouvoir déclaré de tuer un américain n'importe quand, même sur le sol américain, l'utilisation de drones militaires pour tuer des enfants américains à l'étranger, un assaut en règle contre la constitution, un doublement des taux d'assurance santé et la destruction de l'économie US.
Mais ce n'est pas tout.

Obama vient de promulguer la "loi de protection de Monsanto", poignardant de nouveau le cœur de l'Amérique et démontrant que quelle que puisse être la persuasion des hommes politiques pendant les campagnes électorales, ils s'avèrent toujours à la fin des menteurs sociopathes.

La loi de protection de Monsanto, qui fait partie de la résolution permanente HR 933, autorise Monsanto à passer outre les tribunaux fédéraux américains sur la question de plantations expérimentales de cultures génétiquement fabriquées dans tout le pays. Même si ces cultures expérimentales se révèlent extrêmement dangereuses ou entraînent une contamination incontrôlée des cultures, le gouvernement américain n'a aujourd'hui aucun pouvoir judiciaire pour stopper leur plantation et leur récolte.

Comme le rapporte un site, la loi "exclut effectivement d'entrée la possibilité que les tribunaux fédéraux arrêtent la vente ou la plantation d'OGM ou de cultures et semences fabriqués par génie génétique, peu importent les conséquences sanitaires provenant de la consommation de ces produits qui seront mis en lumière dans l'avenir."
Les OGM échappent maintenant à tous les règlements : L'Amérique est devenue un terrain d'expérience grandeur nature pour Monsanto
Une pétition de Food Democracy Now déclare :

Avec le passage par le Sénat de la loi de protection de Monsanto, les lobbies biotech ont gravi une marche supplémentaire pour s'assurer que leurs nouvelles cultures OGM pourront échapper à toute révision scientifique sérieuse ou toute réglementation. 
 
Cette clause dangereuse, la loi de protection de Monsanto, dépouille les juges de leurs ordonnances pour la protection des droits du consommateur et des agriculteurs et de l'environnement, mettant en danger les agriculteurs, les citoyens et l'environnement.



Toute conspiration entre une corporation et un gouvernement est du fascisme

Cette nouvelle loi oblige le département de l'agriculture à approuver automatiquement tous les permis de cultures OGM voulus par Monsanto et autre firmes biotech, accordant effectivement une domination de Monsanto sur le gouvernement US. C'est l'exacte définition du fascisme, une forme de gouvernement tyrannique où les corporations conspirent avec un gouvernement pour détruire ou confisquer tous les droits, pouvoirs et avantages, laissant les gens démunis et impuissants.

Ce qui est intéressant avec ce développement est que maintenant même les démocrates commencent à se réveiller et réalisent combien maléfique est vraiment Obama. Comme le rapporte le site ibtimes :

(…) "Pour ceux d'entre nous qui ont prêté attention et mis tout le monde en garde sur la dangereuse main-mise qui s'est installée sous le régime Obama, c'est exactement le genre de comportement que nous nous attendions à voir. Le Sénat a abandonné la loi. Il a abandonné la Constitution, les droits du peuple et même les procédures. Nous subissons aujourd'hui une corporation tyrannique fasciste où des sociétés comme Monsanto, General Electric (fabricants de centrales nucléaires, entre autres, NdT) et GlaxoSmithKline (vaccins) contrôlent le gouvernement et dictent la politique. Ils écrivent littéralement les lois.

Source

Traduit par Hélios pour le BBB.

Note : sur son article d'aujourd'hui 29 mars, Mike Adams dit qu'Obama doit souffrir du trouble de personnalités multiples, car les défenseurs du président disent qu'il aurait signé cette loi sans savoir quelles en seraient les conséquences...

3 commentaires:

  1. Je ne contesterai que le titre, Obama n'a mis de coup de poignard à personne, il est ce qu'il a toujours été : un représentant digne de sa classe sociale de grans privilégiés-propriétaires du monde !
    En dehors de l'image qu'il a fait semblant de se donner pour la cause du peuple afro-américain, chez nous le snobisme ou la "culpa" ont poussé les gens à s'imaginer qu'un Noir ne pouvait être pire qu'un Blanc sans se référer à sa classe sociale et politique;
    On ne trahit pas chez ces gens-là, il n'y a pas de transfuge, si Obama s'est retrouvé là, c'est bien parce que les puissants l'ont désiré ainsi...
    Le plus inquiétant de cette affaire est la porte ouverte à l'application d'autres lois en préparation depuis un certain nombre d'années, comme l'interdiction de cultiver des légumes à tous particuliers et la limitation des professionnels en "organic" qui ne respecteraient pas certaines normes ( devinez lesquelles... ) !
    Ce projet de loi est au Sénat depuis au moins 4 ans, tranquillement en attente du bon moment.
    C'est peut-être maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre est sûrement à revoir, Lionel...

      Supprimer
  2. Ben oui , vous croyez quoi quant un nègre prend la présidence de la nation la plus puissance du mode ?

    Tout allait aller à merveille ? bande de neuneus stupides , oblabla est une marionnette du système , vous en avez la preuve tous les jours .

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.