Bistro Bar Blog

samedi 9 mars 2013

Les sociétés secrètes (3)

Voici la troisième et dernière partie des articles du CROM sur les masques et visages des sociétés secrètes, publiés sur leur revue Abraxas.

La partie 1 est ICI et la partie 2 ICI.



Masques et visages des sociétés secrètes Masques et visages des sociétés secrètes Alain Duvivier
Partie 3: L'objectif est-il atteint?

Auteur: Alain Duvivier

Après avoir décrit la structure pyramidale à trois niveaux qui relie les sociétés secrètes et les moyens stratégiques qu’elles mettent en œuvre (première et deuxième partie de cet article), il reste à comprendre quel est le but ultime de ces sociétés et où en est son avancement à l’heure actuelle.

 Le but poursuivi par les élites qui contrôlent la structure des sociétés secrètes est depuis plusieurs siècles l’instauration d’un Ordre Mondial centralisé autour d’une pensée unique. Cette conquête planétaire a commencé avec le début de l’ère des Poissons, il y un peu plus de 2 000 ans, et doit être parachevée avant l’entrée de l’humanité dans l’ère du Verseau. La phase finale de ce plan est en cours depuis le XVIIIe siècle.




Ce but d’hégémonie universelle s’est d’abord exprimé à travers l’impérialisme romain, véritable matrice de l’Ordre Mondial centralisé, qui atteignit son apogée au début de l’ère précédente. Un gouvernement inamovible et héréditaire, appelé les 300 familles, contrôlait déjà dans l’ombre l’expansion de l’empire. C’est cette classe possédante qui, depuis deux millénaires, tente d’étendre à la planète entière le modèle du pouvoir ultime inamovible et intemporel, imposé par le modèle synarchique. Armées de la Pax Romana, les 300 familles imposèrent la paix de Rome contre la soumission des peuples conquis.

Deux mille ans plus tard, l’empire anglo-américain a remplacé Rome comme bras armé de l’hégémonie mondiale en utilisant la même stratégie du chantage pour la paix. Pour en arriver à ce résultat, la devise maçonnique célèbre «Ordo ab Chao» (33e degré du rite écossais), détruire pour reconstruire, a également été appliquée depuis le XVIIIe siècle. Les guerres et révolutions qui se sont succédées, pour en arriver au XXe siècle à deux guerres mondiales, ont servi à détruire les modèles politiques obsolètes et à centraliser le pouvoir dans des organismes supranationaux sous contrôle du pouvoir synarchique secret.


L’île de Jekill

Un exemple illustrant parfaitement ce mode opératoire est la réunion secrète qui eut lieu, en 1913, sur l’île américaine de Jekill. À cette rencontre au sommet étaient présents les plus hauts initiés de la haute finance internationale, tous affiliés à différentes sociétés secrètes de haut rang, dont la Pilgrim Society, très influente à cette époque aux États-Unis. Lors de cette réunion furent définies les grandes étapes de la construction mondialiste pour le début de ce siècle.

1 - La création de la Federal Reserve (banque centrale américaine) soumise au lobby bancaire, qui permettra au billet vert, affublé du symbole triomphant du N.O.M., de remplacer l’or comme étalon monétaire de l’internationale capitaliste.

2 - Le financement de la Première Guerre mondiale et de la révolution russe, avec pour objectif le démantèlement définitif des différents empires existants. Le traité de Versailles entérinant la création de la Société des Nations, ancêtre de l’O.N.U., premier organisme supranational dont le but affiché est de construire la paix (Pax Romana) à l’échelon mondial après avoir détruit les empires régionaux devenus gênants.

L’objectif suivant des élites mondialistes sera de détruire ce qu’il reste du pouvoir national des états en déclenchant la Deuxième Guerre mondiale.


Karl Haushofer

Pour illustrer le fait que ce programme de destruction est bien contrôlé par un pouvoir de l’ombre, prenons l’exemple de Karl Haushofer, personnalité allemande aussi influente que discrète dans ce deuxième conflit mondial.

Il fût successivement général, diplomate en Orient et professeur d’université. C'est sous ce poste qu'il créa le concept de géopolitique. Il fut membre de la Golden Dawn et surtout un haut responsable de la Société de Thulé qui façonnera les idées politiques d’Adolph Hitler, telles que l’idée de l’extension de l’espace vital germanique.

Il sera également initié au sein d’une société secrète de haut niveau qui exerça une influence prépondérante tant en Orient qu’en Occident, la société du Dragon Vert. Celle-ci ayant préalablement participé à l’organisation de la révolution bolchévique, en Russie. Ce qui démontre que ces deux régimes politiques extrêmes et opposés (le national socialisme et le communisme) servent, au plus haut niveau du pouvoir, la même stratégie de contrôle planétaire.

À cet égard, notons que le premier parti national socialiste a été créé en 1880, en Angleterre, par Hydman qui fut l’un des fondateurs de la Fabian Society, marxiste et héritière idéologique des Illuminés de Bavière. Bien qu’il fut un personnage clé au sein du parti national socialiste allemand, Haushofer ne comparaîtra au procès de Nuremberg que comme témoin, n’ayant aucun chef d’accusation porté à son encontre.


L’ère du Verseau

Le traumatisme de ce second conflit mondial, ainsi que l’incapacité apparente des nations à vivre en paix, permettra d’instaurer sans grande résistance les organismes internationaux chargés de gérer tous les domaines de la vie humaine. Contrôlés par une élite de technocrates soumis au gouvernement synarchique invisible, ces formes apatrides de pouvoirs sont déjà, pour la plupart, des ministères opérationnels du gouvernement mondial. Nous connaissons le FMI pour les finances, l’OMS pour la santé, l’UNESCO pour la culture, etc.

L’instauration d’un empire mondial centralisé a commencé il y a 2 000 ans, profitant des rayonnements de l’ère des Poissons favorable à l’instauration de dogmes et de structures centralisées. Le but ultime de cette construction étant de permettre au pouvoir intemporel de l’ombre de résister à l’influence de l’ère du Verseau naissante, qui doit purifier et renouveler les anciennes structures.

Reste à savoir si les remparts idéologiques, technologiques, scientifiques, etc. mis en place, sauront résister aux forces qui, baignées par les eaux du Verseau, pousseront inévitablement les êtres à agir pour créer de nouvelles formes d’organisation.



7 commentaires:

  1. justement je recherche un livre qui relate de celà est ce que quelqu'un peut me conseiller ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je demande à mon ami Vieux Jade s'il connaît un bon titre.

      Sinon, plein d'autres articles sur le même sujet sur le site du CROM :

      http://www.crom.be/fr/documents

      Supprimer
    2. Voilà un titre suggéré par Vieux Jade :

      http://ad-patres.over-blog.fr/article-73520652.html

      Supprimer
    3. merci je note

      Supprimer
  2. Il me semble que cet article est issu du site C.R.O.M. de Joël La bruyère, non ? Même l'icone est la même...

    RépondreSupprimer
  3. Effectivement c'est écrit au dessus, toutes mes excuses j'ai mis ce commentaire un peu vite...

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.