Bistro Bar Blog

dimanche 3 mars 2013

La vénération des idoles modernes


La vénération des idoles dans la culture populaire : de l'Égypte ancienne à nos jours

 

22 février 2013


La vénération d'idoles est un thème reconnu dans l'histoire humaine qui remonte au début des sociétés civilisées. Les anciens égyptiens partageaient une vision polythéiste de la religion et de la spiritualité et leur culture contenait de nombreuses divinités, de nombreux dieux et demi-dieux qui faisaient l'objet de la vénération du peuple. La vénération d'idoles est toujours répandue aujourd'hui, bien qu'elle ait pris une forme différente depuis l'antiquité, avec l'arrivée d'Hollywood et du culte des célébrités. Même si on peut dire que vénérer une divinité et être fan d'un artiste ne peut se comparer, en se penchant sur le phénomène socioculturel de l'obsession fanatique qui s'est emparé comme un raz de marée de notre monde, on commence à découvrir des liens troublants entre la vénération d'une star et les pratiques archaïques des anciens égyptiens. Comment donc mettre en corrélation ces liens avec la direction prise par les manipulations de notre planète par l'élite ? De plus, d'où provient le besoin profond d’idolâtrer et de vénérer et comment cela sert-il vraiment l'humanité ?



Pour comprendre la connexion entre vénération moderne et ancienne d'idoles, tournons-nous d'abord vers les anciens égyptiens. Il existe tellement de secrets et de mystères entourant les égyptiens qu'une grande part de leur histoire est toujours inconnue. Des chercheurs ont dédié leur vie pendant des siècles à décoder ces mystères. Une chose connue cependant sur les égyptiens est leur obsession des dieux, de l'univers, de l'après-vie et des rituels entourant ces merveilles. Tout au long de la civilisation égyptienne ont existé différentes divinités, dieux et pharaons qui étaient visiblement adorés et cela pendant une très longue période. De nombreux égyptiens pensaient que les pharaons étaient par nature en partie des dieux et le peuple suivait la royauté avec foi en respectant les secrets éternels de vie du pharaon. La magie et le surnaturel étaient d'importants aspects de leur spiritualité, probablement enseignés dans les écoles de mystères.

Les rituels sacrés étaient courants dans les temples des fidèles égyptiens et il est dit que les ''hymnes'' chantés durant ces rituels contenaient le pouvoir de maîtriser les énergies grâce aux prières. Un élément curieux des égyptiens était leur compréhension innée de la vie et des interconnexions de l'énergie universelle, qui était un concept très complexe à saisir pour une société dite ''primitive''. Des théories modernes suggèrent que les égyptiens avaient des contacts avec des formes de vie extraterrestres par lesquels une information divine était partagée entre membres de haut rang de la société égyptienne. On suggère que cela a eu un impact sur la fascination des égyptiens pour les ''dieux'', le surnaturel et les cérémonies rituelles qui étaient pratiquées dans les temples et les écoles de mystères. On a dit que la connaissance secrète des égyptiens était cachée du peuple et qu'elle s'est transmise au cours des millénaires par les sociétés secrètes comme la franc-maçonnerie et les illuminati qui ont perpétué les pratiques de vénération rituelles qui étaient établies dans l'Égypte ancienne.

Cela pourrait expliquer pourquoi on a découvert autant de symboles égyptiens dans le monde actuel. Par exemple, les obélisques égyptiens ont été enlevés des sites archéologiques sacrés et dispersés autour du monde à des endroits comme New York, Londres, Paris et Rome où on trouve rien moins que 13 obélisques. Un autre exemple comprend la symbolique de la pyramide dans les logos des sociétés, sur le billet d'un dollar américain, et placée de manière envahissante dans les vidéos de musique, les films et la télévision. La superstar Rihanna est connue pour ses multiples tatouages égyptiens, comme les ailes d'Isis et la reine Néfertiti. Tout cela n'est-il qu'une pure coïncidence ? On doit se demander pourquoi la symbolique égyptienne est si en vue dans la société d'aujourd'hui. Quels secrets l'élite tient-elle cachés du public ?


En regardant de plus près la culture actuelle obsédée par la célébrité, on peut voir une étrange similitude avec la vénération des idoles de l'ancienne Égypte. Il est bien connu qu'Hollywood est un mécanisme majeur de contrôle de l'élite. Le fait que les médias donnent une image des artistes comme étant des surhumains par l'investissement de millions de dollars pour une image de marketing peut être inquiétant quand on y pense vraiment. Les médias peignent une image de célébrités attirant les fans grâce à la séduction de la jeunesse, de la richesse et de la distraction. Si on le regarde d'une perspective différente, les fans qui sont obsédés par les artistes remplacent réellement la vénération des idoles. Nous nous rassemblons dans des arènes qui ressemblent à des temples ou des espaces de cérémonie et nous participons à la déification d'artistes en chantant leurs chansons et en regardant leurs mises en scène ritualistes spectaculaires, où nous sommes bombardés par beaucoup plus de symbolisme qu'on ne le pense. Un concert actuel pourrait bien être la réincarnation des cérémonies de l'Égypte ancienne, la seule différence étant qu'on le fait passer pour une ''distraction''.

Subissons-nous un lavage de cerveau à travers le culte des célébrités ? Avons-nous perdu la réelle connexion avec le talent artistique et l'amour de la création ? On dirait que l'art dominant d'aujourd'hui n'est qu'une énorme, ostentatoire et coûteuse exhibition et de moins en moins une création et un partage. On peut se demander où est le bénéfice pour l'humanité et comment nous contribuons à l'évolution de la conscience en idolâtrant ces ''stars'' et en nous comparant à elles. Ne sommes-nous pas en train d'abandonner notre pouvoir personnel, notre potentiel et notre amour-propre en les remettant entre les mains d'artistes et de célébrités ? Ces artistes sont en réalité créés par une machine industrielle qui a accès à des sommes illimitées d'argent et par des spécialistes qui créent des ''produits'' commercialisables. Je pense qu'il est correct de supposer que le talent n'est plus requis pour devenir célèbre. Nous devons envisager l'idée que les sociétés musicales et autres formes de médias servent à manipuler et plus important à détourner le peuple de la vie réelle.


La bonne nouvelle, c'est que malgré l'agenda secret de l'élite, les choses changent inévitablement et rapidement. Les nombreux voiles qui ont empêtré l'humanité pendant des millénaires se soulèvent et comme nous nous éveillons tous dans cette nouvelle ère, nous voyons que les anciens systèmes établis ne servent plus l'humanité. Nos vraies idoles ce sont nos amis, nos animaux de compagnie, notre famille et notre planète. La célébrité et la vénération des idoles se dissolvent en découvrant que regarder ailleurs ne nous donne plus la vérité recherchée et que nous regardons à la place en nous le vaste univers de la conscience qui nous relie tous et nous fait découvrir qui nous sommes vraiment et notre potentiel infini.


SOURCE


Traduction originale par Hélios pour le BBB

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.