Bistro Bar Blog

dimanche 24 mars 2013

La pyramide d'Austerlitz


J'ai publié récemment une anecdote sur les dernières années de Napoléon Bonaparte à l'île de Ste Hélène.

Une partie de sa vie est reliée à l'Égypte. Lors de la campagne d'Égypte, il emmena avec lui une cohorte de savants dans divers domaines, architectes, dessinateurs, ingénieurs du génie civil et militaire, qui rédigèrent à leur retour une œuvre monumentale : Description de l’Égypte, ou Recueil des observations et recherches qui ont été faites en Égypte pendant l’expédition français. Napoléon crée aussi en août 1798 l'Institut d'Égypte au Caire.

On connaît aujourd'hui des pyramides européennes en Bosnie, vieilles de plus de 12.000 ans, mais
saviez-vous qu'un des généraux de Napoléon, Marmont (1774-1852), qui avait participé à la campagne d'Égypte en 1798 a fait bâtir en 1804 en Hollande une pyramide en terre surmontée d'un obélisque en bois ? 

 
Voici son histoire :

La "pyramide d'Austerlitz" aujourd'hui

''La Pyramide d'Austerlitz constitue aujourd'hui le rappel le plus éloquent de la période française que connut notre pays, mais son histoire demeure pratiquement ignorée.

Elle commence lorsqu'en 1804 un jeune général français de 30 ans -Marmont- est nommé par Napoléon commandant de l'armée franco-batave. Il doit reprendre en main cette armée indisciplinée et la préparer à participer à l'invasion de l'Angleterre, à laquelle Napoléon a déclaré la guerre.

Marmont, général d'empire

Contre l'avis général - même contre l'avis de l'Empereur - Marmont décide de regrouper ses 20.000 hommes sur la lande près d'Utrecht, dans un gigantesque camp de toile. Les troupes s'y installent, creusent des emplacements pour les canons, s'entraînent sans relâche et simulent de grandes batailles. Des milliers de curieux affluent de partout pour contempler le spectacle. Au cours de l'été, le général écrit à l'Empereur que son camp "est le plus beau du monde" et que son armée "est la mieux entraînée de tous les temps".






Lorsqu'arrive l'automne, mais que le temps reste beau, Marmont décide de garder encore un temps ses troupes sous la tente. Pour les occuper, il imagine de leur faire construire un monument à la gloire de Napoléon, un monument qui devait aussi, dans les siècles à venir, rappeler le séjour en ce lieu, de son armée.

La pyramide en 1806 avec son obélisque en bois

Puisant dans ses souvenirs de la campagne d'Égypte avec Bonaparte en 1798, il choisit d'édifier [au hasard...] une pyramide. Ses officiers du génie déterminent avec précision où elle doit s'élever : le point le plus élevé de la lande, d'où la vue s'étend loin sur tout le pays -ne faut-il pas pouvoir signaler une éventuelle invasion anglaise ? Mais une étude de l'Université de Technologie de Delft a révélé que la pyramide devait aussi établir une relation géométrique particulière avec d'autres grands monuments d'Europe; par exemple, elle se situe exactement sur le méridien de Notre-Dame de Paris !

Marmont et ses soldats ne mettent que 27 jours à construire cette pyramide en terre haute de 39 mètres. Les gradins sont gazonnés, et au sommet est érigé un obélisque en bois de 13 mètres. Sur chacune des quatre faces, une pierre rappelle par ses inscriptions les hauts faits de l'Empereur et les victoires de l'armée française. La pyramide est inaugurée le 21 octobre 1804 par un grand dîner et un feu d'artifice.

[La pyramide fut appelée Marmontberg, d'après le nom du bâtisseur]

L'armée revint en 1805 sur la lande d'Utrecht, mais en automne Marmont fut appelé en Allemagne, et il ne revit jamais la Hollande. L'obélisque fut bientôt abattu, la pyramide se dégrada peu à peu et finit par disparaître complètement dans les bois qui vinrent couvrir la lande.

Dans ses Mémoires, publiés en 1857, Marmont écrit que son temps de commandement en Hollande fut une des périodes les plus heureuses de son existence, mais qu'il ne reste rien de son camp, sauf "la pyramide, dont la durée sera éternelle".

Une première restauration, en 1894, qui rétablit au sommet un obélisque, cette fois-ci en pierre, sauva la pyramide.

Le monument date de 1804, mais il porte le nom de la fameuse bataille du 2 décembre 1805 parce qu'en 1806 Louis Napoléon, alors roi de Hollande, le baptise ainsi pour célébrer la victoire de son impérial frère. Louis Napoléon n'a pas laissé un mauvais souvenir aux Hollandais; ce souverain qui a notamment créé le célèbre Rijksmuseum à Amsterdam et la Bibliothèque royale de La Haye voulait le bien de ses sujets, même contre la volonté de l'Empereur, ce qui a d'ailleurs fini par lui coûter son trône.



La vraie ville d'Austerlitz se trouve en Tchéquie et son nom est Slavkov u Brna. La bataille d'Austerlitz (2 décembre 1805) eut lieu un an jour pour jour après le sacre de Napoléon (étonnant).

2 décembre 1804


Chose intéressante, l'hôtel Bilderberg, celui qui donna son nom à la première réunion du même nom en 1954 se trouve à 8 km de là. Vous verrez dans la vidéo ci-dessous (publiée fin février 2013) la pyramide et ensuite l'hôtel Bilderberg avec certains symboles.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.