Bistro Bar Blog

vendredi 22 mars 2013

Judaïsme, jésuites et Adam Weishaupt


La synthèse entre le judaïsme et le jésuitisme : Adam Weishaupt, fondateur des Illuminati


Adam Weishaupt, professeur spécialisé dans l'enseignement canonique, a officiellement renié le catholicisme pour entrer dans la Franc-Maçonnerie, alors qu'il enseignait à l'université d'Ingolstadt en Bavière, dans les années 1770.

Éduqué par un jésuite haut placé, il fut installé à la tête des Illuminati de Bavière pour ''ressusciter'' l'ordre des jésuites, qui venait d'être aboli par l’Église catholique en 1773. Il possédait les deux qualités requises pour cette mission : être à la fois juif et jésuite. De sa forme extérieure religieuse, l'ordre muta dans une forme maçonnique. Ses chefs passèrent des ententes avec la maison Rothschild d'Angleterre. De leur collaboration naquirent les Illuminati.

En 1776, la branche de Bavière fut inaugurée. On commença alors à tramer la Révolution Française, début de la terrible vengeance des jésuites sur l'Europe et spécialement sur la France et le Vatican. Cet objectif, exigeant patience et constance, visait la division des masses (les populations nommées goyim signifiant ''gentils''), en camps opposés afin d'augmenter les tensions politiques, raciales, sociales, économiques et autres. Par la suite, ces camps devaient être armés, et un incident devait être provoqué pour les pousser à s'affronter et à s'affaiblir les uns les autres, tout en détruisant leurs gouvernements nationaux et leurs institutions religieuses.


 

Quarante ans plus tard, les jésuites, plus puissants que jamais, étaient réintégrés dans le catholicisme en tant qu'ordre officiel et leur pouvoir ne fut plus jamais menacé. Il faut bien comprendre pourquoi les jésuites sont importants aux yeux des Khazars talmudistes. À travers leurs frères jésuites, les juifs ont pris un rôle prédominant dans les affaires de ''l’Église'' (le concile de Trente). En s'emparant ensuite des sociétés secrètes, les juifs ont infiltré le côté protestant du christianisme. Aujourd'hui, ils se retrouvent partout dans le monde, dans toutes les sphères de la connaissance humaine.

Lorsque Adam Weishaupt reçut le mandat de réactiver les Illuminati en Bavière, l'élite des jésuites put agir sous une nouvelle couverture commode. Le système d'enseignement de la société était déjà sous leur coupe. Ils possédaient de nombreuses universités et institutions, ce qui leur permettait de façonner le peuple et de sélectionner leurs descendants ''moraux''. Rien d'étonnant à ce que l'on retrouve ce principe dans les Protocoles des Sages de Sion. Cette méthode était déjà bien éprouvée. Weishaupt recruta environ 2000 adeptes. Il leur exposa son objectif qui était de mettre sur pied un gouvernement mondial. Ces hommes possédaient des facultés mentales supérieures, propres à leur permettre de gouverner le monde. Formés par Weishaupt, ils sont devenus, sans s'en rendre compte pour la plupart, des agents jésuites (''robes courtes'' ou ''coadjuteurs temporels''). L'ordre se composait des personnes les plus intelligentes dans les domaines des arts et lettres, de l'éducation, des sciences, de la finance et de l'industrie.

SUR LES TRACES D'IGNACE

Mais les Illuminati existaient déjà depuis longtemps, avant l'époque de Weishaupt. Ce dernier fut seulement placé à la tête du chapitre de Bavière. Le créateur de la Compagnie de Jésus, Ignace de Loyola, était juif espagnol et probablement descendant direct de la famille royale des Khazars, laquelle s'était exilée en Espagne après la déroute subie face aux russes blancs. Avant de fonder l'ordre des jésuites (vers 1534), il était le chef des Illuminati en Espagne. Il se fit marrano ou ''marrane'' (juif converti au catholicisme), mais continua secrètement à suivre le Talmud. Lorsqu'il fonda son ordre jésuite, il rédigea les Instructions secrètes de la Compagnie de Jésus, livre dont les préceptes étaient directement issus du Talmud. Rien de moins chrétien que les jésuites !

PLAN D'ATTAQUE

Le plan de Weishaupt exigeait que ses Illuminati suivent certaines prescriptions qui devaient les aider à réaliser leurs objectifs.

CORRUPTION MONÉTAIRE – Utiliser la corruption monétaire afin d'obtenir le contrôle de personnes occupant des postes élevés à différents niveaux de tous les gouvernements et des autres champs de l'activité humaine. Une fois qu'une personne influente tombait sous l'emprise des Illuminati par le biais de mensonges et de supercheries, elle devait être gardée en esclavage par l'application d'un chantage politique ou autre, de menaces, de ruine financière, de scandale public, d'attaque physique, et même de mort, dirigés contre elle ou contre ses proches.
C'est là une méthode qui est encore utilisée aujourd'hui puisque les dignes descendants et pratiquants de cette méthode sont les créatures mêmes des juifs-jésuites : CIA, FBI, Mossad, KGB, Interpol, etc. Le système d'espionnage est répandu dans le monde entier comme une vaste toile d'araignée dans laquelle nous sommes tous autant de mouches.

ENDOCTRINEMENT – Les Illuminati, installés dans les facultés des collèges et des universités, devaient recommander aux étudiants dotés de dispositions mentales exceptionnelles et appartenant à des familles nobles ayant des tendances globalisatrices, de se diriger vers un entraînement spécial dans l'internationalisme. Cet entraînement devait se faire grâce aux bourses d'étude octroyées à ceux qui avaient été choisis. Ils devaient être éduqués, endoctrinés, si l'on préfère, dans l'idée que seul un gouvernement mondial pourrait mettre fin aux guerres courantes et aux tribulations.

AGENTS ESPIONS – Les personnes influentes, prises sous le contrôle des Illuminati, et les étudiants spécialement éduqués et entraînés, devaient être utilisés comme agentures (agents espions infiltrés), et placés en arrière-scène, comme en avant-scène, de tous les gouvernements en tant qu'experts et spécialistes. De cette manière, il leur serait alors possible d'influencer les têtes dirigeantes et les amener à adopter des politiques qui pourraient, à long terme, servir les plans secrets des partisans d'un seul ordre mondial.

CONTRÔLE DE L'INFORMATION – Les Illuminati devaient obtenir le contrôle de la presse et de toutes les agences qui distribuent de l'information au public. Les services de nouvelles et d'information devaient être biaisés de sorte que les goyim (le peuple) en arrivent à croire qu'un gouvernement mondial serait la seule et unique solution à tous leurs problèmes.

La stratégie employée par les Illuminati de Weishaupt est exactement la même que celle utilisée par les juifs et les jésuites. Dans les Protocoles des Sages de Sion, les juifs disent s'être servis de la Maçonnerie comme couverture pour occulter leur implication dans les plans d'un ''Nouvel Ordre Mondial''. La stratégie employée par les juifs, les Illuminati et les jésuites est la même parce qu'ils partagent le même noyau de croyances occultes babyloniennes et poursuivent un but commun : l'établissement d'un Gouvernement Mondial unique, avec Jérusalem et son Temple comme centre du pouvoir et trône de leur futur messie.

LE RÔLE DES ROTHSCHILD

Voilà pourquoi les jésuites, venant tout juste d'être supprimés par le pape Clément XIV, en 1773, trouvèrent nécessaire de reconstituer les Illuminati, ce qui s'avérait une alliance entre les jésuites et la très puissante maison bancaire juive ashkénaze des Rothschild.

Meyer Amschel, chef de la maison des Rothschild, était un juif allemand éduqué chez les rabbins. Il prit plus tard le nom de Rothschild qui signifie ''écu rouge''.

Amschel utilisa son immense fortune pour financer les efforts révolutionnaires des Illuminati, dont, entre autres, la Révolution Française. Un autre homme ayant contribué à l'établissement des Illuminati se nommait Jakob Frank, un juif polonais. Son nom de famille était originellement Leibowicz. Il vivait dans la cité allemande d'Offenbach et c'était un maître de la kabbale juive. Il est à noter que la famille Rothschild actuelle est également à la tête du plan de reconstruction du Troisième Temple de Jérusalem, instrument indispensable pour l'intronisation du messie attendu aussi bien par les sionistes, le Nouvel-Âge, la majorité des religions païennes et autres adorateurs d'une forme ou l'autre que Satan emprunte pour se faire adorer. La famille Rothschild et le système bancaire international sont prêts à fournir tous les fonds nécessaires à l'accomplissement de cette dernière étape.

LE VATICAN JUIF

Les jésuites firent assassiner le pape Clément XIV par les Illuminati. Ils pillèrent ensuite le Vatican, s'emparant de toutes ses propriétés ecclésiales terriennes de par le monde.

Le Vatican apprit sa leçon et, le 7 août 1814, les jésuites furent restaurés en tant qu'ordre catholique par le pape Pie VII. Ils furent dès lors plus forts et plus puissants que jamais. L'on doit comprendre que les jésuites ne se fusionnent pas aux autres organisations mais les absorbent. Comme le Vatican, qui l'apprit à la dure école, tous ceux qui s'allient aux jésuites se retrouvent dans les griffes de la mort. Ils ont absorbé tous ceux qui ont fait alliance avec eux.

L'influence des juifs, par l'intermédiaire des jésuites, au sein de l’Église catholique romaine, s'est sans cesse accrue au fil du temps. Aujourd'hui, le contrôle des juifs sur le Vatican est si complet que le pape Benoît XVI, alors qu'il était cardinal et préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, émit une doctrine officielle de la foi catholique acceptant le point de vue juif disant que le messie est encore à venir. Il y a apparemment double langage dans le document, car il accepte la vision juive de la venue du messie sans ouvertement rejeter Jésus. Or, par le biais de ses doctrines, l’Église catholique a depuis longtemps renié le rôle rédempteur de Jésus. Le document est renfermé dans un petit livre intitulé Le peuple juif et les Saintes Écritures dans la Bible chrétienne. Rien de surprenant à ce que cette doctrine ''judéo-catholique'' ait été rédigée par un jésuite du nom de Albert Vanhoye.

Dans l'ancienne Palestine, les juifs travaillèrent main dans la main avec les romains pour crucifier le Christ. Aujourd'hui les juifs oeuvrent main dans la main avec l’Église catholique romaine dans l'effort commun pour diriger le monde en détruisant le christianisme.

L'entreprise Illuminati ne connaît pas la crise. Les résultats de leur travail se déploient sous nos yeux, à mesure que se précise la consolidation de leur gouvernement mondial. Leur plan d'uniformisation des consciences ira jusqu'au bout, et nous verrons s'incarner devant nous leur dictateur planétaire, qui sera présenté comme un messie rédempteur. Si, conscients de l'atrocité du système qu'il nous prépare, nous voulons nous en extraire, alors il faudra se réunir et s'organiser pour reprendre force et autonomie. Sans cela, nous serons traités comme du bétail humain.

Extrait de VITRIOL n° 12

11 commentaires:

  1. HS : je prends le premier sujet du blog pour demander comment on peut enregistrer tes articles sur son pc car certains j'aimerais les garder. j'ai essayé avec : page enregistrement sous...mais quand je reouvre dans mon dossier ça me mets juste le fond bleu du blog sans le texte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien, tu fais un copié-collé de l'article vers un traitement de texte. C'est ce que je fais avant de faire mes traductions.

      Supprimer
  2. Et bien je partage tout à fait cette analyse! Je rajoute une couche concernant la divulgation extra-terrestre puisque cela semble être le domaine réservé des jésuites pour le futur et aura son importance dans l’avènement du nouvel ordre mondial n'en doutons pas:
    http://lecitoyenengage.fr/le-pape-de-la-divulgation-extra-terrestre-4314

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LCE n'a pas dû oser mettre ce lien, alors je le fais

      http://lecitoyenengage.fr/la-censure-juive-mattaque-et-pavoise-4332

      Supprimer
  3. mmmouais...
    Vous conaissez le dicton:"Mieux vaut
    s"adresser à Dieu qu'à ses saints".
    Or donc faîtes vous chier à lire la bible,tout y est; ce sont les feuilles de route de cette kabbale N.O.M. Et Les V.R.P/"juifs" sous des masks differents à travers les ages et cultures en sont les ordonateurs=Nazirims en hébreu(les Nazis et Hitler étaient et sont de grands admirateurs des Yéousuites)
    L'objectif est la domination du monde...
    QU'on se le dise!

    RépondreSupprimer
  4. il parait que une organisation chinoise(le dragon blanc je crois)a décidé de contrer les illuminatis....il ne serait pas 'commodes' et auraient 100 000 tueurs a gages prets a intervenir si les illuminatis ne se calment pas!!!....a suivre!!! (meurtres ,suicides ou accidents en perspective....?!?!?

    RépondreSupprimer
  5. Dire que Weishaupt a cherché à restaurer l'ordre Jésuite récemment dissout est de la pure désinformation ! Bonne continuation avec toutes ces informations cacas :D

    RépondreSupprimer
  6. ... il rédigea les Instructions secrètes de la Compagnie de Jésus, livre dont les préceptes étaient directement issus du Talmud....
    Mais Jésus était juif ! Il n'a jamais renié le Talmud !

    RépondreSupprimer
  7. Non seulement, il était juif mais aussi terriblement humain donc mortel comme vous comme moi...

    RépondreSupprimer
  8. Dire que Jesus était Juif oui, c'était vrai, pour 30 ans.
    Seulement pour 30 ans.
    Il n'est plus Juif depuis son Ascension (retour à la Maison du Père d'où Il est venu).

    Il n'a jamais cessé d'être Dieu, donc sans nationalité terrestre.
    Même s'il a caché sa Divinité dans sa vie terrestre pour mieux accomplir sa Mission.
    Comment Dieu Esprit Eternel peut-il avoir une nationalité ?
    S'il s'était incarné au Danemark les gens diraient il était Danois.
    Je dirais oui, pour le temps de Sa Mission.
    Il a pris une nationalité, certes, pour le temps de s'incarner, d'Enseigner pendant trois ans, de former 12 disciples hommes et 12 disciples femmes,
    de donner Sa Vie de Dieu incarné en homme (Nouvel Adam) pour racheter la Faute de Adam : (vouloir vivre sans Dieu notre Créateur de Vie et de Bonheur) devant le Père Eternel,
    sa Mission en venant sur terre.
    "Ma vie c'est Moi qui la donne. Personne ne la prends !"

    Il s'est incarné dans un pays précis à une période précise de l'histoire humaine de cette terre,
    pour porter à son Apothéose, à son accomplissement la Thora et accomplir les promesses données dans les prophéties.
    Adam homme comme nous - n'a jamais été singe sans parole.

    Jesus n'a JAMAIS validé le Talmud
    (qui n'est PAS la Parole de Dieu par les Prophètes, mais des commentaires humains)
    mais Il a validé seulement la Thora, nuance !
    Et encore ! en dénonçant les déformations volontaires des chefs religieux dans l'Ecriture recopiée, selon ce qui les arrangeait eux humains et leurs privilèges.
    Il a dit "Je suis venu pour accomplir (la Thora) en Evangile (Bonne Nouvelle).

    La Réforme comporte beaucoup d'aberrations doctrinales.

    Jesus a ouvert le Paradis, le Royaume, aux âmes décédées après leur vie terrestre (avant Sa Résurrection le Paradis était fermé).

    72 disciples formés et envoyés vers TOUTES les Nations, il n'y a donc plus de peuple élu,
    depuis la mort et la résurrection du Christ, mais TOUS les peuples sont élus et missionnés.

    L'ancien Peuple élu a terminé son ancienne mission (ratée en partie) d'annoncer au monde la venue du Messie, Messager du Père, mais il a une autre mission, complémentaire, la même que tous les autres peuples :
    annoncer non pas la première venue mais la seconde venue du Christ pour que Dieu règne (ENFIN) sur toute la terre pour le Bonheur parfait de tous les peuples sur terre :
    finis les banquiers ripoux, finis les illuminaten orden Khazars fous et orgueilleux, des NON Juifs qui se font passer pour des Juifs pour détourner le ressentiment,
    finies les maladies et la faim, finies les guerres sans fin des Banquiers Khazars.

    Chacun a la libre volonté de croire ou pas, en cette espérance de la Vraie Vie.

    En attendant, Dieu n'a pas éradiqué le Mal sur la terre, pas encore.
    Mais ça viendra.
    C'est long, et en attendant ces beaux jours la vie est dure, très dure.

    Il a seulement vaincu le mal et vaincu la mort par Sa Souffrance consentie librement
    (sous la torture et la cruauté) de Dieu incarné en Homme
    (souffrance = conséquence terrestre de la Faute de Adam le premier père sur terre,
    souffrances, maladies, et mort), et racheté la faute de Adam,
    par Sa souffrance offerte en Sacrifice expiatoire au Père Très Bon.
    Un seul sacrifice une fois pour toutes.

    Myriam, par sa souffrance atroce, celle de son Fils innocent de tout mal,
    (victime de grands prêtres très riches et collabos avec l'occupant,
    à qui il a fait de l'ombre en ne faisant que le Bien directement au Peuple),
    son Fils au Coeur Pur dont elle a tout ressenti des souffrances,
    comme une maman très sensible et très maternelle,
    au pied de la Croix du Sacrifice, Elle a racheté la faute de Eva de vouloir vivre sans Dieu (donc avec l'ennemi, le contraire de Dieu), et est devenue ainsi la Maman des Ames incarnées.
    Eva restant la première maman pour la chair des âmes incarnées sur la terre.
    Marie/Myriam étant la Maman des esprits et des âmes.

    RépondreSupprimer
  9. @ Anonyme 13 janvier 2014 11:27
    Vos remarques sont pertinentes sur beaucoup de points. Sauf vers la fin, où vous ne pouvez pas vous empêcher de vous rallier à cette perspective égoïste qui semble actuellement puissamment maintenir le moral de tous les courants religieux officiels: la seconde venue du Christ pour que Dieu règne (ENFIN) sur toute la terre pour le Bonheur parfait de tous les peuples sur terre. C'est vraiment beaucoup trop vite dit. Jamais le sacrifice du Christ n'a visé cela. Cela apparaît explicitement dès le début de sa mission sur Terre quand il repousse le tentateur au désert. Cela se confirme dans sa parole "mon règne n'est pas de ce monde." Celui que vous attendez donc serait plutôt l'Antéchrist.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.