Bistro Bar Blog

vendredi 29 mars 2013

Dans la vie, nous sommes des participants et non des observateurs


Un petit récit que nous propose Mike Perry sur nos mécanismes de pensée et de choix.

Dans la vie, nous sommes des participants et non des observateurs


J'ai publié mardi une histoire de synchronicité de Jeff Terrell. J'ai pensé poursuivre avec une autre de ses expériences. Elle est intéressante parce qu'elle parle des choix que nous faisons et comment, peut-être, ces derniers déterminent notre réalité. Dites ce que vous en pensez.


''Je lisais un livre sur Nikola Tesla un soir et la manière qu'il avait d'écouter attentivement la fréquences des bruits. Ce qui lui permettait d'entendre des choses que les autres n'entendaient normalement pas.

Je décidais donc de tenter un essai le lendemain.

Je partis au travail, qui était alors celui de chauffeur de limousine et écoutais attentivement les bruits. J'ai réalisé que je pouvais distinguer les bruits des différents pneus. En le faisant... le bruit de l'un des pneus changea...un très très subtil changement, mais je l'entendis.

Je me suis dit, ''Et si cela voulait annoncer quelque chose pour le pneu ?'' et envisageais d'aller me garer pour vérifier. Mais c'était si subtil – j'avais des passagers dans la voiture et n'imaginais pas ce que je pouvais leur raconter. Je décidais donc de laisser faire et que ce qui devrait arriver, arrive.

Au moment même où j'y pensais, une vision très claire me parvint, montrant la voiture accidentée avec un pneu à plat à un endroit précis du voyage de 95 km.

J'arrivais sans problème à destination. Demi-tour. Retour...Pneu à plat. Celui que j'avais entendu – exactement à l'endroit que j'avais vu.

Le lendemain je conduisais quatre psychologues. L'un d'eux fit un commentaire sur la psychologie auquel je me sentis obligé de répondre. Ma réponse était : 'C'est parce que nous sommes des participants et non des observateurs'. Un autre parut intéressé par ce que je venais de dire et se rapprocha de la vitre et nous échangeâmes pendant que les autres continuaient sur leur sujet de prédilection.

Il me demanda ce que je voulais dire par là et pour le lui expliquer, j'ai dit :

'Il existe une expérience psychologique appelée le Chat de Schroedinger où sa conclusion pour l'exemple était qu'à un moment donné, il y a des futurs de potentiel, certains plus probables que d'autres, mais par notre observation et mesure et donc nos choix, nous aidons à décider quelle réalité doit être envisagée. En ce sens, nous sommes participants ou co-créateurs, et pas juste des observateurs.'

Pour illustrer ma phrase, je décrivis l'incident du pneu qui était arrivé la veille, où j'avais décidé de ne rien décider au moment décisif de cet avenir potentiel. Mon choix (de ne rien faire) a fait alors que tous les autres potentiels se sont effondrés simultanément car une 'voie' avait été choisie''.


~ Jeff


Traduit par Hélios

5 commentaires:

  1. "Dans la vie, nous sommes des participants et non des observateurs"

    Faux, nous sommes les deux, je participe lorsque j'aide mon voisin à réparer sa voiture, mais je suis observateurs lorsqu'une centrale nucléaire à 11.000 km explose, je n'ai en rien participé, j'étais pas dans l'eau, je ne travaille pas pour la Cogema/Areva, je suis même contre.

    Un billet faussement Zen et culpabilisateur, "c'est la faute à tout le monde" Quenelle, prenez, mangez-en tous ...

    Qui a voulu coloniser ? qui a voulou des Centrales Nucléaires à l'électricité moins cher ? ( voir les prix avant après ) Qui a voulu raser la Libye, la Syrie, l'Irak, le Mali, l’Afghanistan .... Le Peuple ?? quand a-t-il été consulté ? de Quand date le denier Référendum ? et comment a-t-il été respecté ?

    Il y a plus de "chances" qu'observateur soit plus proche que participant.

    Asca.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord avec toi Asca sur la forme, mais le fait de dire que les deux sont intimement liés ne porte pas préjudice à cette histoire, juste que le titre est mal choisi.
    Marcher et ou s'arrêter, fait partie du même processus, la même observation dirons-nous.
    Tout comme on pourrait ajouter que l'on participe...en observant.
    Belle réflexion en tout cas.
    M.

    RépondreSupprimer
  3. Nous sommes tous des participants dans notre environnement immédiat et le rassemblement humain crée la synergie favorable à une participation planétaire......il faut arrêter de se prendre pour le centre du monde

    l'observation sous entend la participation
    xavier

    RépondreSupprimer
  4. Fausse alternative. Le fait d'observer constitue déjà une participation. La vraie alternative serait l'indifférence. Une attitude que que certains cherchent à cultiver, la prenant même pour la sagesse suprême.

    RépondreSupprimer
  5. Ce qu'a découvert la physique quantique c'est que l'observateur agit sur la réalité observée. Le niveau de réalité nous montre que le niveau de conscience collectif est encore très bas...

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.