Bistro Bar Blog

mercredi 27 mars 2013

Contrôle mental et Nouvel Ordre Mondial (2/2)

Suite de l'article publié le 26 mars

(...)

Remodelage du cerveau

Le sous-projet peut-être le plus connu et le plus abominable du MK-ULTRA fut réalisé à l'institut Allan Memorial de Montréal au Canada sous la direction du Dr Donald Ewen Cameron, un américain d'Albany, état de New York. Cameron avait fait ses classes à l'hôpital royal psychiatrique de Glasgow en Écosse, avec l'eugéniste Sir David Henderson, et avait fondé la branche canadienne de la fédération mondiale de la santé mentale. À des époques diverses, il fut élu président d'associations de psychiatrie canadiennes, américaines et mondiales. En d'autres mots, Cameron n'était pas un renégat, mais avait la pleine confiance et l'approbation de l'establishment psychiatrique mondial.



La CIA voulait que Cameron ''démodélise'' le contenu du cerveau pour le rendre réceptif à un nouveau modèle. David Remnick dans un article du Washington Post du 28 juillet 1985 disait, ''Le ...coeur du laboratoire c'était la chambre électrifiée... Le sujet était sanglé de force sur une chaise, sa tête était hérissée d'électrodes et de capteurs. Aucune résistance n'était rencontrée avec une dose paralysante de curare. Les ondes cérébrales du sujet étaient transmises vers une chambre proche bondée d'analystes de la voix, à un enregistreur et à des récepteurs radio bricolés... L'annihilation systématique ou ''démodélisation'' du mental et de la mémoire du sujet était accomplie avec des surdoses de LSD, un sommeil aux barbituriques de 65 jours d'affilée et des électrochocs à 75 fois la dose recommandée. Un guidage psychique, la répétition d'un message enregistré pendant 16 heures par jour, programmaient le cerveau vide. Les patients fragiles envoyés à l'Allen Memorial étaient ainsi transformés en méduses gélatineuses''.



Anton Chaitkin dans son essai, 'Psychiatrie britannique : de l'eugénisme à l'assassinat', dit : ''Des patients perdirent tout ou partie de leurs souvenirs, et certains la capacité de contrôler leurs fonctions corporelles et de parler. Une patiente au moins fut presque réduite à l'état de légume ; puis Cameron fit enlever chirurgicalement les centres de cognition de son cerveau, tout en la gardant en vie. Certains sujets furent envoyés en permanence dans des centres pour malades inguérissables''.



La CIA finança ces horreurs sous le couvert de ''La Société pour investigation de l'écologie humaine''. D'autres parrainages de l'Institut Allen arrivèrent par la fondation Rockefeller, la fondation Geschikter et le gouvernement canadien.



À propos du travail de Cameron, Wikipédia dit : ''Naomi Klein explique dans son livre La stratégie du choc, que la recherche de Cameron et sa contribution au projet MK-ULTRA ne concernait pas en réalité le contrôle mental et le lavage de cerveau, mais 'la création d'un système basé scientifiquement sur l'extraction d'informations de ''sources résistantes''. En d'autres mots, des tortures. Et citant le livre d'Alfred W. McCoy, Wikipédia dit plus loin que ''Dépouillé de ses excès bizarres, les expériences de Cameron, se basant sur les précédentes découvertes de Donald O. Hebb, ont préparé la base scientifique de la méthode en deux étapes de torture psychologique de la CIA''. Cette méthode fut codifiée avec le tristement célèbre ''Manuel d'interrogatoire KUBARK de contre-espionnage'' publié par la CIA en juillet 1963, et dans le Manuel d'entraînement à l'exploitation des ressources humaines de 1983 qui a servi pour les cours d'entraînement de la CIA dans les pays d'Amérique latine jusqu'en 1987. Ces manuels décrivent les méthodes de torture psychologique, bien plus puissantes que la torture physique, pour soutirer les informations des ''sources résistantes''.



Cauchemar orwellien

Comme on s'y attendrait, les technologies disponibles aujourd'hui pour les contrôleurs du mental ont largement dépassé un stade où le monde de George Orwell d'omni-surveillance semble maintenant presque désuet. Bien sûr il est vrai que 1984 date de 28 ans. Mais même en remontant en 1970, le congressiste James Scheur pouvait dire, ''Grâce aux retombées médicales, à celles de la recherche militaires aérospatiale et industrielle, nous sommes aujourd'hui en voie de développer des appareils et des produits capables de contrôler de violentes manifestations de populace sans aucun blessé. Nous pouvons tranquilliser, ralentir, immobiliser, harceler, choquer, renverser, créer une narcose, flanquer la nausée, refroidir, aveugler temporairement, rendre sourd ou juste effrayer purement et simplement les esprits de tous ceux que la police doit contrôler et restreindre correctement''.



Un bref survol de certains des produits les plus effrayants qui existent dans l'arsenal de l'abécédaire secret des agences contre monsieur-tout-le-monde, avec par exemple un appareil comme le Neurophone, breveté par le Dr Patrick Flanagan en 1968. Il convertit un son en impulsions électriques qui peut être envoyé par satellites. Quand il est envoyé vers des individus, les impulsions voyagent directement vers le cerveau où les sons se réassemblent et semblent être des voix à l'intérieur de la tête, qui peuvent être perçues comme venant de Dieu, ou d'extra-terrestres par télépathie ou de qui que ce soit d'autre. Ou bien les sons peuvent provenir d'une TV ou d'une radio éteintes. L'appareil peut à l'aide d'un logiciel mimer la voix de n'importe qui et la traduire en n'importe quelle langue.



On pense que la CIA, la DIA (Defense Intelligence Agency), la NSA (National Security Agency) et compagnie, utilisent le Neurophone pour envoyer des menaces et de la propagande à des cibles sélectionnées, ou juste tourmenter quelqu'un qu'ils n'aiment pas. On peut imaginer les possibilités. Cela pourrait-il expliquer certains meurtres par des ''psychopathes'' qui disent avoir reçu un ordre de Dieu, comme Mark David Chapman (assassin de John Lennon, NdT), David Berkowitz (tueur en série des années 70) ou Sirhan Sirhan (assassin de Bob Kennedy, frère de JFK) ? S'ils avaient été évalués auparavant par des études de personnalité sophistiquées et préparés par LSD ou hypnose, de telles voix pouvaient aisément faire pencher la balance et les convaincre d'assassinat.



Nous avons tous entendu parler de ''Police de la pensée'' et rigolé car cela semblait non plausible. Hé bien, nous sommes les dindons de la farce. La technologie du scannage du cerveau est aujourd'hui bien avancée. En 1974, Lawrence Pinneo, neurophysiologiste et ingénieur en électronique au Stanford Research Institute a réussi à corréler des schémas d'ondes cérébrales d'un EEG (électroencéphalogramme) à des mots spécifiques. En 1994, les schémas d'ondes cérébrales de 40 sujets ont été officiellement corrélées à des mots parlés ainsi qu'à des pensées silencieuses à l'université du Missouri. On pense que les agences d'espionnage américaines possèdent aujourd'hui un vocabulaire d'ondes cérébrales de plus de 60.000 mots dans la plupart des langages courants.



Les ondes cérébrales constituent un champ magnétique autour de la tête (l'aura), unique à chaque personne, signature électromagnétique identifiable qui devient visible par la photographie Kirlian et ces champs peuvent être suivis par satellites. Les résultats traduits sont ensuite renvoyés à des super ordinateurs au sol à des vitesses de plus de 20 gigaoctets/seconde. Les messages par Neurophone peuvent alors être envoyés par rayons vers des individus choisis en se basant sur leurs pensées. On estime qu'environ un million de personnes autour du globe sont actuellement suivies régulièrement. Avec l'augmentation de ces chiffres, ce qui arrivera certainement, pour inclure une majorité de gens éduqués et importants du monde, le NWO sera définitivement arrivé.



Comme l'a observé l'écrivain australien Paul Baird, ''Personne ne sera plus capable de simplement penser pour exprimer une opinion contraire à celle du NWO. Il n'y aura littéralement pas de propriété intellectuelle qui ne puisse être volée, aucun écrit qui ne puisse être censuré, aucune pensée qui ne puisse être supprimée (par les moyens les plus oppressifs et invasifs)''. Baird prétend aussi que d'ex-dénonciateurs de l'espionnage militaire ont rapporté que des expériences de contrôle des votes ont été tentées par ces techniques dans plusieurs pays étrangers. Autant pour la démocratie.



D'autres technologies, comme le bombardement par micro-ondes pour rendre confus et désorienter le champ personnel, l'implantation de puces, les messages subliminaux acoustiques envoyés silencieusement, le contrôle à grande échelle de la population par drogues psychiatriques, sont toutes bien développées et en usage dans les agences militaires et d'espionnage. Ici n'est même pas abordée la surveillance du matériel parlé et écrit. En vertu du projet ECHELON, la NSA surveille tout appel, fax, e mail et messages des données informatiques dans et à l'extérieur des US, le Canada et plusieurs autres pays. Leurs ordinateurs recherchent alors des mots et des phrases-clé. Quelque chose ou quelqu'un d'intéressant attire l'attention des opérateurs d'agence, qui peuvent ensuite commencer des opérations de surveillance par la NSA ou autres agences d'espionnage.



De nouvelles capacités

Nous concluons avec une vision glaçante de l'avenir,  tirée d'un comité consultatif scientifique de l'US Air Force. Elle provient de Panorama du nouveau monde de la force aérienne et spatiale pour le 21ème siècle.



''Avant le milieu du 21ème siècle, il y aura une explosion virtuelle de connaissances dans le domaine de la neuroscience. Nous aurons réalisé une compréhension nette de la manière dont fonctionne le cerveau humain, comment il contrôle réellement les diverses fonctions du corps et comment il peut être manipulé (aussi bien en positif qu'en négatif). On peut envisager le développement de sources d'énergie électromagnétique, dont l'émission peut être rythmée, formatée et concentrée, qui peut se coupler au corps humain d'une manière qui autorisera l'arrêt des mouvements de la musculature volontaire de quelqu'un, contrôler les émotions (et donc les actes), produire le sommeil, transmettre des suggestions, interférer avec la mémoire tant à court qu'à long terme, produire un ensemble d'expériences et annuler un ensemble d'expériences. Cela ouvrira la porte au développement de capacités nouvelles qui peuvent servir lors de conflits armés, dans des situations de terrorisme et de prises d'otages, et dans les entraînements...''



Et en se basant sur les abus passés clandestins du MK-ULTRA évoqués ci-dessus, on peut prédire avec une relative certitude que ces capacités seront utilisées sur des civils, avec ou sans leur consentement, pour servir le NWO.

SOURCE

Traduit par Hélios pour le BBB.

4 commentaires:


  1. ALERTE... Un peu peu dépassée, mais on ne peut pas plus actuelle, voir future:

    American Androids (Part 1)
    http://www.youtube.com/watch?v=8HkTbFqsAbQ
    Il y a 3 épisodes, à prendre en HD, pour se faire les yeux et le cerveau...
    Je répète : ALERTE !!! CECI N'EST PAS UN EXERCICE !
    On parle ici d'offreS d'emploi pour BLADE RUNNERsss

    Il$ veulent nous REMPLACER, nous les "bouffeurs inutiles", useless eaters, consommateurs séniles qu'il$ ont décérébrés !
    Je ne sais pas ce qui cloche le plus, le côté clone, tiré du "vrai" ou le côté artificiel, (ADN) du sujet.
    L'avantage du dernier, c'est qu'ils ne consomment rien, si ce n'est peut-être un peu d'huiles pour les rouages hydrauliques, (pas drôle hein)... ;-((( De plus, à moins de réussir à les hacker, pas de risques de rébellion par résurgence de caractères originaux, ce qui pourrait arriver à l'occasion si j'en crois les surprises des transplantés voyant naitre en eux les capacités et préférences de leurs donneurs, (cf Jacqueline Bousquet).
    Je crois que ce topic ultra urticant va faire des petits, Hélios, courage pour les traductions !
    AMIS HUMAINS, L'HEURE EST GRAVE !!! ALERTE
    ps
    Vous rappelez-vous cette flagrante cure de jeunesse d'un futur prétendant à notre présidence ?

    RépondreSupprimer
  2. "Une Chape de plomb recouvre la visite officielle du Président islandais

    Morosité persistante dans la zone euro, embellie confirmée de l’Islande ont eu raison de l'arrogance de nos élites. L'Islande, premier pays européen touché par la crise en 2008, a retrouvé le chemin de la prospérité : croissance de 2,5% du PIB, un chômage de 5%, excédents du commerce extérieur et des comptes publics. Les choix de politique économique de ce petit pays se retrouvent projetés sous la lumière de l’oligarchie. Dans les hautes sphères des centres de décision, les masques tombent, les certitudes se lézardent, les dogmes s’effondrent.[...]"

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/une-chape-de-plomb-recouvre-la-131727

    RépondreSupprimer

  3. Aucune réaction locale, preuve que les merdia participent activement au contrôle mental.
    Aucune réaction politique preuve que ces acteurs sont de mèche.
    Et même pas un prêtre pour faire croire qu'il soutient le peuple, mais que fait la pap'otée ? Comment ? Ha oui, c'est vrai, c'est encore des jésuites, soldats d'une foi à choper la jaunisse. Moi, j'hésuiterai pas, mais bon, tant de moutons, certain atteints si profondément, et tant de choses à revoir dans ma propre "maison"....
    A quand une panne de télé, une grêve générale du personnel technique (n'ont-ils pas vu "fight club")(avec les seconds degrés occultes et dangereusement nwo), non pour une augmentation de salaire mais plutôt pour de vrais valeurs à leur travail, seul stimuli valable à toute activité...

    RépondreSupprimer
  4. http://www.mystere-tv.com/l-amerique-top-secret-programme-inefficace-et-dangereux-pour-la-vie-privee-v4187.html

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.