Bistro Bar Blog

jeudi 21 février 2013

Un maire japonais qui a agi selon sa conscience

Derniers traduction et sous-titrage de Kna. Allez lire ICI l'article complet que Kna a dédié à cet homme.

Katsutaka Idogawa, maire de Futaba, petite ville située à 3 km de la centrale sinistrée de Fukushima Daiichi, répond à quelques questions après l'annonce de sa démission le 23 Janvier 2013, dans une interview par OurPlanet-TV.

La commune de Futaba héberge sur son sol les réacteurs 5 et 6 de la centrale de Fukushima Daiichi. Mr. Idogawa a été le seul maire dans la préfecture de Fukushima à avoir décidé; de son propre chef, de relocaliser officiellement la population et les services administratifs de sa ville en dehors de la préfecture. Il s'est également exprimé au sièges des Nations Unies en Octobre 2012, où il a demandé l'aide des autorités internationales pour évacuer les habitants des zones contaminées de Fukushima.
Depuis Décembre 2012, les politiques pro-nucléaires demandaient sa démission.
Après presque 2 ans de combat contre les autorités locales et nationales, et des problèmes de santé, Mr. Idogawa a décidé de démissionner pour pouvoir continuer à agir selon ses convictions.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.